Sidi bel abbes : Pleures ô mon jardin bien aimé !

Nous ne voulons pas que le poumon de la ville soit « sclérosé » par le béton à cause de la bêtise humaine et l’inconséquence de la cupidité de certains responsables. Ne soyons pas médisants et applaudissons le projet de réhabilitation du jardin public initié par les pouvoirs publics à défaut d’une prise en charge par la collectivité locale ,absente ,pour gérer les soucis des doléances des citoyens concernant leur bien commun .
C’est au maire ,l’élu du peuple bélabésien ,que revient la gestion de la ville ,il possède ,conformément à la loi ,les prérogatives d’apporter ou non les modifications souhaitées par les électeurs à tout qui touche à la cité, il ne doit pas se soumettre aux décisions qui contrarient sa population .
Tous les Bélabésiens étaient plus ou moins unanimes pour une réhabilitation du jardin public ,réplique du jardin d’essai d’ALGER, qui faisait notre fierté et cumule à lui seul les principaux événements des habitants de la cité ,même ceux liés à la révolution nationale; seulement, ils demeurent perplexes devant les intentions et les propositions émises au sein de la commission qui a réuni soi-disant les représentants de la société civile , conviée pour un ‘’faire valoir’’ dont certains éléments ont participé certes ,mais sans réelle incidence sur les décisions concernant le dit projet, un aval d’une catastrophe écologique en quelque sorte.

Quelles étaient ces fameuses propositions pour lesquelles on a fait appel à un bureau d’étude de TLEMCEN (Eco vert ) ? indique notre source !
-Démolition de la clôture actuelle, qui est en bon état, pour la remplacer avec une autre clôture «magique » ,coûteuse surement ,mais n’apportant rien au schmilblick,
-Construction d’un cafétéria au sein d’un espace protégé qui banalise le lieu et le rend ouvert à toutes les convoitises,
-La mise en place de lumières laissant entendre que les lieux seront ouverts la nuit alors qu’ils n’ont jamais eu cette vocation, peut -on être plus royaliste que le roi ?
-Remplacer l’asphalte de la voie de circulation principale par le carrelage congloméré, et plusieurs conneries de ce genre……..
La société civile ou les Belabésiens authentiques minoritaires dans leur propre fief ,plus justement, croient à la réhabilitation du jardin public en se conformant à la lecture du dictionnaire du mot ,tellement galvaudé de nos jours, RÉHABILITATION : qui veut dire remettre en l’état… Nous estimons que notre jardin public doit être réhabilité parce qu’il a été délaissé aux aléas du comportement humain et l’indifférence de nos élus qui ont laissé faire la destruction du KIOSQUE et dernièrement la maison centenaire des lieux qui devait être réaménagée et garder sa vocation première que les « imbéciles »ont créé là.
De remettre les statues à leurs places ,s’ils arrivent à dénicher les voleurs parmi leurs prédécesseurs qui ont mis main basse sur ce qui peut être tabou pour le public et autorisé pour leurs propres villas, sinon les remplacer par leurs répliques.
Réintroduire toutes les essences qui existaient auparavant en réfléchissant à un système d’arrosage moderne pouvant maintenir le parterre végétal dans de bonne conditions d’évolution, de forer un puits et créer un bassin de décantation permettant l’arrosage et l’alimentation du parterre végétal en eau.
De récupérer les pavés qui seront déterrés après les travaux de la voie du tramway et les introduire dans les allées etc….
Le projet est nécessaire mais doit être réfléchi et conforme aux règles régissant ce genre d’espace, mais et surtout répondre au désir des populations de SBA ,pas à des décisions bureaucratiques intéressées. Nous voulions le jardin public réhabilité à l’identique, à travers les anciennes photos et non comme un désert démuni de sa vocation première. Ne sommes nous même pas capables de copier ?
Voyez l’état de la MACTA ,à quelques mois seulement de son inauguration,ALLAH AYJIB EL KHEIR !!! ET LE LAC ET… ET… ET…
FINALEMENT, COMME NOUS LE REPETAIENT NOS PARENTS, AL ARBI MA YDIRE EL BAYLEK !!!!

Belamri Abelkader


le 28 avril 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 avril 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 165
  • 6 230