Une route risque de s’effondrer à Boukhanefis

Deux grandes fermes comptant plus d’une cinquantaine de famille, le mausolée Sidi Zouaoui et un site sauvage au contrebas convoité par des familles qui viennent prendre du plaisir dans la nature les week-ends et pendant les vacances, des parcelles de terres agricoles de fellah, se résignent depuis quelques jours au merci de la nature.

En effet la route qui relie le chef lieu de la commune à ces sites se trouve constamment menacée par les coulées de l’oued. Le glissement de terrain survenu à l’effet de l’érosion met la route en danger de s’effondrer à tout moment.

Les fortes crues saisonnières déchainées de l’oued Mekara ne cessent d’exhiber leurs menaces. Le sol fragilisé par l’humidité sous le goudron laisse tomber à chaque fois un bout de terre. L’abrasion gagne du terrain et menace d’isoler un jour les habitants des deux fermes et les autres sites du village par un effondrement total du seul chemin qui permet aussi aux écoliers de rejoindre l’école.

Le muret construit le long d’une zone jugée de risque de débordement des crues conçu pour protéger les riverains n’a pas trop résisté à l’enchainement des eaux sableuses lourdes. Il a fini par s’effondrer laissant la route exposée, de par les crues, aux eaux pluviales qui descendent en amont accélérant son affaissement, mettant de même en risque le nouveau marché à proximité en cours de construction.

Si jamais la route s’effondre en entier à cet endroit prés d’une rivière déchainée surtout en hiver, elle ne sera désormais qu’une ancienne histoire. L’eau de l’oued avance pour occuper l’espace rendant plus difficile et très cher le retour à l’état initial.

Le président de l’APC de Boukhanefis Mr Zahzouh Aissa fait apprendre que les services de l’hydraulique ont été saisis par correspondance sur les dégâts enregistrés, les risques et les problèmes pouvant en découlés au cas d’un effondrement total de la route.

02 groupes d’habitations seront complètement isolés, sans parler du mausolée ou inhumer les morts de toute la commune et tant de parcelles de terres cultivables dont les propriétaires habitent au chef lieu.   Les services de l’hydraulique, quant à eux, selon le P/APC font savoir que c’est les services des ponts et chaussées qui devront intervenir en premier.

D’ici là, et jusqu’à ce que ses services trouvent un terrain de collaboration, la route peut connaitre le pire exigeant de par l’isolement, plus de frais pour sa réparation, le temps ou le gouvernement ne cesse de parler d’austérité et de rigueur dans les dépenses. Chaque minute de gagner c’est des frais et des soucis en moins de part et d’autre.

Djillali T


le 31 janvier 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
31 janvier 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 329
  • 5 536