Y a-t-il nuance entre Mustapha Boudina de 1988 et …celui de 2012 ?

La question est aussi simple que ça :

Peut-on lancer une nouvelle république (la deuxième ????..) avec les mêmes têtes de 1988,1962 et …2012  … ?

Mustapha Boudina qui vient de créer récemment le Mouvement des citoyens libres (MCL) en prévision des législatives du 10 mai 2012 et aussi ancien président de l’Association des anciens condamnés à mort par le colonialisme français mais surtout ce qui nous intéresse nous Bel-abbesiens à l’époque où il était mouhafed du parti FLN dans notre wilaya de Sidi Bel-Abbes, à l’époque du “printemps Algérien” de 88 c’est à dire lorsque la rue Arabe en général  ignorait ce que voulait dire  liberté d’expression ,Démocratie et autres slogans alors qu’ils étaient  les principales revendications et causes  de l’effervescence de la jeunesse Algérienne.L’on se rappelle qu’il était assis sur un char de L’ANP et sillonnait les boulevards Zabana , Didouche Mourad et 8 mai 45 .Mais que disait-il ? aurait-il tiré sur la foule ? bref ! Voilà ce que vient de nous proposer notre caricaturiste LOK.

A l’occasion des 50 ans des évènements du 17 octobre 1961, Mostefa Boudina, rescapé de la guillotine à Lyon pendant la guerre d’Algérie revient dans cette ville avec un message de réconciliation.

Close
BEL-ABBES INFO