Aéro Club de Sidi Bel-Abbes se met à l’heure du vol à voile !

2 Comments

Une quarantaine  d’élèves (filles et garçons) venus de divers Wilayas dont la moitié sont issus de la wilaya de SBA, entameront dès aujourd’hui le 25 Septembre au niveau de l’Aéroclub de Sidi Bel-Abbes un stage de formation qui s’étalera jusqu’au 6 octobre 2012. Ainsi, il est prévu pour les uns, un stage d’instructeurs de vol au paramoteur alors que les autres effectueront un stage d’initiation et de perfectionnement à ce type d’appareil sous la supervision d’instructeurs Français venus spécialement de Paris via Tlemcen. Ce stage qui s’inscrit dans l’agenda de la Fédération Algérienne des sports Aériens (FASA) a été programmé depuis longtemps pour son organisation dans la Mekerra. Il s’insère dans le cadre de la réhabilitation des activités aéronautiques et des sports aériens  longtemps mis en veille dans notre wilaya.Notons enfin que la prise en charge de l’hébergement des élèves venus de divers horizons par le groupe Hasnaoui a été d’une aide capitale pour la mise en route de cette manifestation au profit des jeunes.”Plusieurs Wilayas où nos élèves ont effectué un stage similaire disposent d’un  auberge de jeunes voire même deux où les élèves de SBA ont eu à séjourner pour le même motif et dans le même cadre d’échange alors que celui de la wilaya de Sidi Bel-Abbes est en “standby” depuis mai 2012 pour le sempiternel motif de réfection.”, signale un membre de l’aéroclub

Essai technique des machines sous le regard des élèves, effectué hier soir au niveau du terrain de l’Aéro club de SBA.

2 Replies to “Aéro Club de Sidi Bel-Abbes se met à l’heure du vol à voile !”

  1. A lire l’article,nous avons l’impression que la ville de SIDI BEL ABBES vit aux calendes grecques,tout est en panne,…….. d’idées ou de volonté,une auberge qui ne fonctionne pas ,à l’instar des autres wilayas où on trouve des auberges fonctionnelles, propres,parfois même équipées de TV et de climatisation,une piscine en chantier éternel,qui avec le temps va se transformer peut être en une piscine non couverte,dont la raison dz l’abandon du projet est inconnue ;une briqueterie dont on s’est précipité pour démolir sa cheminée,un vrai carnage,dans un état d’abandon après moult scandales;un jardin public dans un état lamentable où après chaque tempête de vents des arbres centenaires sont sciés,pour se transformer en caisses en bois pour les fruits et légumes ou caisses de poissons,on dirait que la gestion de la ville est vacante ou programmée en pilotage automatique.Quant à l’association de l’Aéroclub dont les membres sont animés de bonne volonté,mais parfois cette dernière seule ne suffit pas.Délaissées pendant plus d’une decennie ,ses structures existantes depuis l’occupation ,demandent un aménagement et une réhabilitation dignes du nom,que la wilaya et l’APC doivent prendre en charge en allouant un budget afin de la rendre à l’image d’antan.Alors sauvez la face, Messieurs les gestionnaires de la ville,pour au moins ,vous laisseriez au moins des traces,pour cette sturcture.A BON ENTENDEUR……….

  2. Bonjour,je voudrais féliciter toutes ces équipes de parapente et para moteurs pour leurs courage ainsi que les efforts fournis pour arriver à ce stade..et je voudrais aussi encourager tout le staff,et tout les participants de près ou de loin…bonne suite et bon courage à tous et à toutes.

Comments are closed.