Algériens,Algériennes, retroussez vos manches !

C’est arrivé sans crier gare. Le mythe de l’Algérie riche, aux tirelires pleines à craquer, aux portefeuilles volumineux, aux caisses débordantes d’argent, vient de s’effondrer. D’un coup, brusquement, brutalement, une gifle terrible nous réveille de notre rêverie solitaire. Notre pays, l’Algérie, fait sa connaissance avec le déficit. Et ses milliards de dollars fondent comme neige au soleil. 

L’Algérie riche qui vit au dessus de ses moyens sans rien produire, sans travailler et sans fournir des efforts, c’est désormais du passé. Notre excédent commercial s’est réduit comme une peau de chagrin. Les récentes chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (CNIS) sont à ce sujet tout bonnement effrayants. En effet, ces chiffres nous apprennent que la balance commerciale de l’Algérie, durant les huit mois de 2013 s’est établie à 8,76 mds usd contre 16,39 mds usd à la même période de l’année écoulée, reculant ainsi de 46,5% ! Un constat angoissant surtout lorsqu’on apprend que le recul des exportations est dû essentiellement à une baisse de près de 7,1% des exportations des hydrocarbures, de 31,8% des produits bruts et de 18,18% des biens d’équipements industriels, explique encore le CNIS.

Et comme les hydrocarbures ont représenté l’essentiel des ventes algériennes à l’étranger avec une part de 96,70% du volume global des exportations, l’Algérie se retrouve à chaque fois dans l’œil du cyclone. Et cette fois-ci, le cyclone est plus que jamais menaçant. A ce rythme, l’Algérie devra puiser dans ses réserves tant chéries pour payer la facture de ses importations. Une facture qui englobe tout et n’importe quoi car l’Algérie qui consomme tout et fait l’extraordinaire effort de ne rien produire. Même la mayonnaise, l’Algérie a été contrainte de l’importer. La main d’oeuvre aussi. Pour entretenir un simple ascenseur, l’Algérie déverse ses devises pour recourir à l’expertise étrangère. Les matières premières, n’en parlons plus. Les équipements industriels, c’est encore pire. Le blé, la nourriture, la facture alimentaire de l’Algérie explose. Le plus incroyable est certainement le cas des produits pétroliers que l’Algérie importe en grande quantité également alors qu’elle est, elle-même, un producteur de pétrole.

Le diagnostic révèle ainsi une gangrène profonde communément appelée mauvaise gouvernance. Ses symptômes sont la fainéantise, la corruption des mœurs, la paresse collective, la complotite qui rongent les rapports sociaux. Le traitement, quant à lui, se résume en un seul mot d’ordre : retrousser les manches. Oui, les Algériens, et Algériennes, doivent apprendre désormais à retrousser leurs manches et oublier leur insouciance légendaire. Leur indifférence insupportable face au travail est à jeter aux oubliettes. Leur esprit rentier qui a transformé le pays en cafétéria géante où tout le monde consomme sans rien payer est appelé, à présent, à disparaître. Retroussons tous et toutes nos manches parce que l’avenir de notre pays est sérieusement compromis par cette nonchalance collective, un comportement inédit dans l’histoire des nations. Retroussons nos manches parce que l’Algérie est une mère qui mérite mieux qu’un gâchis monumental en guise de bouquet de fleurs. L’Algérie, cette mère blessée par l’ingratitude, mérite aussi que ses enfants la rende fière et prospère. Le changement aurait dû commencer hier. Mais il n’est pas encore trop tard pour tout rattraper. Faute de quoi, nous le regretterons pour toujours.

 

Par Abdou Semmar: A.F.

 


le 01 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 octobre 2013

5 Commentaires pour “Algériens,Algériennes, retroussez vos manches !”

  1. le cygne

    Le peuple assisté que nous sommes depuis 1962 dira à la limite : La balance, on s’en balance..! Un peuple qui a pris l’habitude comme cet enfant, d’être pris en charge, et comme cet adolescent qui dépense sans rien produire…!!! Et maintenant on l’accuse d’être un peuple fainéant..?? Où sont Messieurs les conseillers ainsi que les experts économiques et financiers du gouvernement…? Exorbitante, hein !… cette facture qui a servi et qui sert encore à acheter la paix sociale ou si vous préférez ‘sauciale’, au moins jusqu’au mois d’Avril 2014…!!!
    Faut-il encore, qu’on donne à ce ‘partenaire dormant’ l’opportunité de produire…sachant la défaillance de tous les systèmes choisis durant 50 ans, la fermeture des entreprises (pour ne pas dire autre chose) qui produisaient quelque chose……et c’est maintenant que Mr Sidi Saïd, se réveille pour nous appeler à « Produir et Consommer Algérien »….Quel toupet…. !!! Alors que le rejugement en appel de l’affaire Khélifa est toujours en cours…enfin, comme d’habitude, ce sont les petits poissons qui payent la sauce vinaigrette…. !!!
    D’autre part, l’argent de l’Etat Algérien a été dilapidé par des agents de l’Etat, par les escrocs, les corrompus, les spécialistes de l’import -import, par ceux qui ont détourné des milliards des banques, de la vache laitière, des PTT, de l’agriculture, de la santé, de la DASS, de l’environnement, de la culture…et j’en passe…. ; aussi par des projets mal conçus ou inachevés….. Sans oublier l’argent qui dort dans les banques et les paradis fiscaux…des Trois Nord…..!!
    Alors, comme à chaque fois, ‘Ydirouha Wa Cha3b Ykhallass’….!!!! ça me rappelle la période du défunt Chadli, alors que les caisses étaient presque vides, il approuve la construction de ‘Maqam Echahid à Alger’ (comme s’il nous manquait que ça..) , l’importation de la Banane et du Coca et l’augmentation de l’allocation touristique…comme s’il voulait marquer le début de l’ère capitaliste à l’Algérienne pour faire plaisir aux prédateurs qui nous guettaient de très près.. !!!! Résultat final = 5 Octobre 1988 et tout le scénario qui s’en suit……ensuite, la signature un peu plus tard d’un accord avec le FMI pour le rééchelonnement de la dette……n’est-elle pas belle la vie…. ??!! Et ceux que certains croyaient faire partie de leurs amis, ont fait entendre que la France subordonne son aide à l’Algérie à la signature d’un accord avec le FMI…..Ainsi, en route pour le FMI, le ministre algérien de l’économie de l’époque s’est arrêté à Paris afin de sonder les intentions françaises. Mais la France attendait un éclaircissement de l’horizon multilatéral avant de débloquer ses crédits bilatéraux…..Eh oui…!!!! ‘Khouk Khouk La Yghourrak Sahbek’… !
    Après le revirement de la conjoncture, et l’embelli financière qui commença dés l’an 2000, la rétablissement rapide du niveau des réserves de change conduit à un changement de 360° de la perception de notre pays de la part de l’essaim internationale…qui s’est précipité comme un faux bourdon autour du pot de miel…et quel miel…!!!
    Des bureaux étrangers s’implantent concurrençant redoutablement les nationaux…pire, ces bureaux engagent et dépravent des cadres et des hauts responsables Algériens (le cas de Khellil n’est pas loin….)…la suite de l’histoire de la gentille Alouette et les Oursons en peluche , tout le monde la connaît…??!!!
    En tout cas, c’est une situation étonnante pour un pays qui importe tout et n’exporte rien à part les hydrocarbures…et dont le dispositif de production a été affaibli doucement mais sûrement, devenant ainsi frêle, vieillot et loin des critères de performance et de compétitivité,….. à la place on trouve tout un réseau compact de constructeurs et de concessionnaires étrangers à travers tout le territoire national…au bonheur des caisses des Trois Nord… ce qui veut dire qu’il n’y a plus de création de richesse ni de postes de travail…= Chômage…pour ceux qui sont traîtés de fainéants….!!
    Ainsi, l’Algérie est scrutée comme un marché et non comme un partenaire, plutôt comme ‘la belle au bois dormant’…entourée ‘des douze Salopards’…et qui en plus a développé un crédit à la consommation qui participe au renforcement économique des pays des Trois Nord… et à la flambée des importations…pour une poignée de dollars…sans la conquête de l’Ouest…!!!!

    Selon un expert financier, M. A.Benkhalfa, le gouvernement doit apporter « plus de subvention à la production, moins de subvention à la consommation ». En l’état actuel de l’économie algérienne, « subventionner la consommation équivaut à subventionner les importations »,a-t-il déclaré. Pour lui, l’Algérie ne tire « aucun bénéfice de la subvention des carburants. Cela provoque seulement une explosion des importations de véhicules » et « nourrit la contrebande ». En outre, l’Algérie doit accélérer la mutation de son économie, qui se fait à un rythme trop lent. Il faut sortir d’une économie où l’investissement public, notamment dans les infrastructures, est dominant. C’était une étape nécessaire, mais il faut la dépasser, a-t-il ajouté…Sur un budget de 6.000 milliards de dinars (75 milliards de dollars) pour 2014, 4.000 milliards devraient être consacrés au fonctionnement. C’est « trop élevé », a-t-il déclaré, même s’il s’est félicité que la fiscalité ordinaire ait dépassé la fiscalité pétrolière depuis quatre ans.

    Algériens Algériennes retroussez vos manches…quelle belle réplique, après 51 ans… !!! Sous réserve qu’il y ait la même réplique adressée à tous ceux qui ont été la cause de ce fiasco monumental… !
    Il n’est pas encore trop tard pour changer, mais ça doit commencer par le haut…le reste suivra…comme sur des roulettes…..!

    • Boualem

      Bonjour mme le cygne il me semble que les mots s’enchainent à la vitesse voulue et que tout s’assemble et se ressemble et les mots différence et définition n’ont aucun sens chez vous ? l’algérie n’a jamais eu de politique économique ,ni de programmes à longs termes dans tous les domaines elle a toujours été gouverné par les slogans : socialisme , révolution agraire ,nationalisme , les ennemis de tous bords, démagogie , et j’en passe ce qui a produit une mauvaise gouvernance et de très mauvais choix dans la construction d’un état organisé et discipliné un certain premier ministre a meme eu l’audace de mettre en prison un nombre important de cadres compétents ce qui fait que personne ne veut prendre les bonnes décisions à ce jour tout est flou . cette situation a tué tous les espoirs pour batir un état moderne qui avance . un peuple assisté depuis 1962 dites vous ? dans quels secteurs l’état a assisté le peuple ? vous vous trompez et comment ! que veut dire le mot assisté pour vous? les algériens étaient chez eux au chaud et la paie et les pensions arrivaient avec la bénédiction du ciel ? l’algerie étant un pays sous- developpée les gens travaillaient peu , mal, sans fournir aucun effort digne d’un salaire gagné à la sueur voilà la vraie image du travail chez nous favorisée par la médiocrité des responsables qui ne donnaient aucun exemple et n’étaient jamais dans leurs bureaux , ou usines etc…..vous dites les milliards dorment dans les banques oui parce qu’ils ne veulent pas prendre leurs responsabilités et investir l’argent là ou il doit etre de quoi a bénéficié le peuple ? de la subvention des prix des matières premières ? vous appelez ça assistanat alors que le prix du pétrole dépasse les 100$ depuis plus de10 ans ce peuple ne mérite-t-il pas cette faveur ? alors que la corruption a atteint un seuil unique en son genre dans tous les secteurs stratégiques que vous connaissez des milliards en dollars et ça continue il faut pas se leurrer , les jeunes chomeurs algériens perçoivent-t-ils une mensualité ? ou est l’assistanat mme ? nous sommes très mal soignés , des hôpitaux mouroirs , des médicaments génériques médiocres importés de pays sous-developpés ,ou est l’assistanat ? les sdf livrés à la rue ,les fous ignorés , ou est l’assistanat ? des associations bidons corrompus qui n’aident personne ou est l’assistanat ? des millions d’algériens payés 3OOODA par mois vous appelez ça assistanat mme ? l’algerie a favorisé les escrocs et les corrompus elle est victime de ses enfants qui ne cherchent que la facilité et la ruse pour s’enrichir au détriment du peuple et du fisc ce pays n’a jamais suivi un programme économique digne du nom kaouar oua atti lahouar le résultat ne peut etre que catastrophique remercions dieu d’avoir les hydrocarbures sinon on sait ce que serait devenu ce pays miné de toutes parts par ses dirigeants, ses entrepreneurs ,ses voyous ,etc…..vous parlez de dettes et de balances quel pays est épargné ? vous voyez pas ce qui se passe au U.S.A le pays le plus riche du monde ? vous connaissez le shutdown ? algériens retroussez vos manches , les responsables ne veulent pas developper le pays qui reste à la traine que voulez vous qu’il produise y a rien de stable et l’argent dort ou est la responsabilité du peuple ? vous croyez que les algériens sont satisfaits ?je ne le pense pas .ce que vous conseillez mr semmar et d’autres s’applique aux pays développés ,disciplinés , et non aux égoistes paranoïaques .alors laissez ce peuple attendre que le monde change les choses à sa place il n’est pas fainéants il est désarmé .ce peuple assisté dites vous ?

      • le cygne

        Voyez-vous Mr Boualem, parfois votre précipitation et le fait de vouloir à tout prix ‘m’agresser’…..vous perdent…..!! Relisez bien mon commentaire et vous verrez que pour la première fois, on est entrain de dire presque la même chose, mais dans deux styles différents….!!!

        Entièrement d’accord quand vous dites que “le peuple n’est pas fainéant, il est désarmé”….! D’ailleurs, moi aussi je l’ai dit mais différemment…..!!!
        Vous dites aussi: “les responsables ne veulent pas developper le pays qui reste à la traine que voulez vous qu’il produise…” …et c’est pour ça que moi j’ai dit : “le changement doit commencer par le haut..”..!!!!

        Bonne soirée…!!!

        • Boualem

          BONJOUR mme le cygne pourquoi vous réagissez dans la précipitation ? il n’en ai rien de ce que vous croyez soyez sereine et confiante il ne s’agit que de commentaires pour qui chacun de nous donne son avis il faut accepter le jeu , il vaut la peine .vous voulez meme faire partie de B.A.I c’est votre souhait n’est-ce-pas ? alors bonne continuation . et bonne prière dans la sérénité allah yakbel mme.

  2. 21Grammes

    L’algerien,l’homme au nif,ne retroussera ses manches que pour s’empiffrer,c’est un fainéant notoire.Meme si la crise ne va pas le rendre actif,elle va le dégraisser un peu,il s’est empâté ces derniers temps,et peut être meme,qu’il va déserter les cafés,toujours blindés,à croire qu’il n y a rien à faire quelle honte!!!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 6 327
  • 7 299