«ALGÉRIENS TRAITRES, ÉTRANGERS PATRIOTES!»

 Hichem ABBOUD était un officier supérieur de la DRS avant de trahir sa patrie en se réfugiant en France pour s’attaquer à l’ANP. Il a fait le marketing politique au profit des plateaux TV des chaînes Françaises, friandes de sensations relatives à l’Algérie lors de la période dite de «décennie noire». Il aura été un fervent défenseur de la thèse de «qui tue qui?».  C’est  lui qui, en compagnie d’un certain SAMRAOUI  aura mis sur le dos de l’ANP, les boucheries de BENTALHA et de RAMKA entre autres.

Un ancien officier de la DRS doit certainement détenir beaucoup d’informations sensibles, voire de secrets d’État. Ceci ne peut laisser indifférents les services de renseignements étrangers et notamment la DST. Elle a du l’enrôler comme le soutiennent plusieurs thèses.

Profitant de la réconciliation nationale et monnayant certainement ses services, tel ce chien qui ne se contente pas de l’os qu’on lui offre, prenant la main toute entière, il regagne le Pays et comme par enchantement, crée deux journaux, qui bénéficient par un autre enchantement, d’une manne publicitaire incompressible.

Mais tel le “tambourinier”, il n’oublie pas ses “haussements d’épaules” en commettant le délit de diffusion de fausses informations sur l’état de santé du Président, susceptibles de porter atteinte à la stabilité nationale. L’ardoise de l’ANEP lui fut présentée, et la manne s’est tarie. Ce qui provoque une asphyxie de ses journaux.

Interdit de quitter le sol, on vient d’apprendre qu’il a pu rejoindre la Tunisie via Tebessa, grâce à l’aide de son acolyte, le larbin des Qataris, Malek Anouar. Ce monsieur a fait partie comme membre éphémère de la fameuse commission d’observateurs de la ligue arabe sur la Syrie où il a fait sensation en défendant avec un zèle inégalable les thèses  de l’Émirat moyenâgeux,  contraignant l’État Algérien à affirmer que celui-ci ne représente pas la position officielle de l’Algérie.

Hichem ABBOUD pousse le ridicule jusqu’à porter officiellement plainte contre l’État Algérien auprès de la Commission internationale des Droits de l’Homme à Genève,  structure de l’ONU.

Hichem ABBOUD vient d’abandonner toute l’ardoise détenue sur lui par l’ANEP, a laissé tomber ses 190 salariés qu’il a fait semblant de défendre, pour aller en Tunisie, où semble-t-il,  ses  «employeurs» lui ont promis l’ouverture d’un chaîne TV. Gageons que cette chaîne sera consacrée exclusivement aux attaques mesquines contre l’Algérie à l’image d’El Magaribia du fils du machiavélique  Abassi Madani.

National et traître. Mais ce n’est pas exclusivement de sa faute. C’est aussi celle de ceux qui ont pensé le faire taire en lui permettant de retourner en Algérie en lui remplissant les poches.

AUDIN, FANON, JANSON, MAILLOT, VERGES, pour ne citer que ceux-la,  sont des étrangers. Pire. Ils sont Français. Ils ont osé le courage de prendre position pour l’indépendance Algérienne,  assumant le choix d’être catalogués de traîtres par leur Pays. Certains sont morts durant la guerre ou sous la torture. Ils ont été dignes. Comble du destin, VERGES trouve le moyen de mourir au moment où le traître ABBOUD fuit tel  un  «Harrag» vers la Tunisie.  VERGES aura été le premier qui aura défendu les membres du FLN. Il a pu transformer les procès contre des Algériens,  en procès contre l’État Français, en déniant tous les droits d’existence aux  tribunaux militaires.  Il aura fait un travail extraordinaire dans l’internationalisation du conflit. Aucun des membres du FLN qu’il aura défendu n’aura été exécuté, malgré les condamnations à mort.

JANSON aura été avec ses valises, le nerf de la guerre. Sans les fonds qu’il récoltait à travers le monde entier,  l’indépendance n’aura jamais été réalisée,  ou du moins pas en 1962.

Chacun, en fonction de ses moyens a apporté sa contribution, mais tous ont milité pour la cause Algérienne.

Leur rendre hommage, est un minima. Ils méritent plus que cela.

D’autres Français, même s’ils n’ont pas déclaré ouvertement leur attachement à l’indépendance de l’Algérie, auront par leur neutralité et surtout actions permis de faire évoluer la cause. C’est le cas de JUSTRABO qui vient lui aussi juste de mourir, et qui aura lors de sa période de Maire de la ville de Sidi-Bel-Abbès, permis à des « indigènes » d’intégrer l’assemblée Municipale et d’accéder au Conservatoire, au-delà des réalisations sociales réalisées, notamment, la Coupole,  le Conservatoire, l’Hôtel de ville et l’Hôpital.

Quant à ABBOUD, SEMRAOUI, MALEK et consorts, ils ont intérêt à méditer l’anecdote rapportée par le seul Harki ayant atteint le grade de Colonel au sein de  l’armée Française, Colonel BENDAOUD.  Alors qu’il était dans une réception dans un mess des officiers, il s’est fait rabroué et traité de bougnoule par un … Capitaine, ce qui est passible de la Cour martiale, mais le Capitaine n’eut aucune sanction. Ceci a fait dire au Colonel Harki : «Un arabe reste un arabe, fusse-t-il le Colonel BENDAOUD. »

djillali@bel-abbes.info 


le 22 août 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 août 2013

16 Commentaires pour “«ALGÉRIENS TRAITRES, ÉTRANGERS PATRIOTES!»”

  1. le cygne

    Sans fondement dites-vous…. ??? Tout ce Fiasco monumental et vous dites sans fondement… !!! Alors là, qu’est ce qu’il vous faut de plus pour que vos yeux puissent croire à la Karitha…. !!!! Ne vivons nous pas les séquelles de ces politiques désastreuses à travers le temps…..Ne sommes nous pas gouvernés par les vétérans de l’école de la gamme de votre couleur préférée……et sous l’épée de Damoclès des clauses de l’eau minérale d’Evian… ?

    Vous dites « la nuance et le contexte sont des éléments clés pour comprendre ce qui s’est passée à l’époque…. »….Pourquoi vous voulez toujours utiliser des mots éblouissants, des adjectifs super-qualificatifs, des feux d’artifices..etc…. pour décrire ce qui s’est passé à l’époque coloniale….. ! Tous les Minus habens de la planète sont d’accord pour qualifier de génocidaire le passé colonial de la France en Algérie….alors n’essayez pas de trouver des alibis, des faits dispersés par ci et par là, des circonstances atténuantes et des choux à la crème pour satisfaire le goût des nostalgériques et brouiller les cartes, car les 8 millions d’Algériens qui ont été assassinés par toutes les armes, tous les moyens et toutes les méthodes, ne vous le pardonneraient jamais… !

    Au fait, cette histoire de Harki qui a sauvé des Fidaiyines, quelqu’un me l’a déjà racontée…… ?!!!!!

  2. omarof11

    completement d’accord avec vous mr djillali, le monopole de la grandeur et du nationalisme n’est pas du ressort que de certaines personnes exclusivement.Puisque on s’amuse à critiquer tel ou tel courant ou couleur politique comme cela sans fondement aucun, on peut aussi dire que les bachaghas portées la djellaba et etaient des musulmans et ça ne les empechaient d’etre des traitres mais cela ne me fera jamais dire que tous les musulmans etaient des traitres , bien au contraire, un des ciments du peuple qui a fait que la france soit chassee de chez nous c’est bien l’islam.Par exemple , dans mon quartier il y avait un harki connu de tous qui a la fin de sa vie a enormement rendu service aux fidaiyines , peut etre par remords ou par manque de courage, tout cela pour dire que le manicheisme dans ce genre de choses , et dans tout d’ailleurs , n’est vraiment pas le ferment d’un dialogue ou d’une analyse depassionee. Pour revenir à mr justrabi ,il a beaucoup fait pour belabbes, d’ailleurs n’y avait il pas des arabes qui travaillaient sous la baniere du drapeau francais à l’epoque , ce qui ne faisait pas d’eux tous des collabos, la nuance et le contexte sont des elements cles pour comprendre ce qui s’est passee a l’epoque.

  3. Mijo

    Salam le SYGNE ,BOUALEM ON SE CROIRAIT À WALL STREET! ON NE S’ENTENDRA PLUS PARLER BIENTÔT!

    ON OFFRE AUSSI LA THÉRAPIE PAR LA MAJUSCULE.

    DIX SESSIONS INTENSIVES POUR $120.

    RÉSULTATS GARANTIS OU ARGENT REMIS.

    UN REÇU POUR VOS IMPÔTS.
    AAAH, VOYEZ COMME ÇA FAIT DU BIEN.

  4. le cygne

    “BEAUCOUP CONFONDENT ‘MÉMOIRE COURTE’ AVEC BONNE CONSCIENCE”

  5. Boualem

    SCIENCE SANS CONSCIENCE N ‘ EST QUE RUINE DE L’AME.

  6. le cygne

    Mr Chemsdine, juste une précision, même si ça ne change rien, je suis Mme le cygne…..!!!! Vous avez entièrement raison, ‘chacun pense comme il veut et comme il l’entend qu’il soit arabe ou non, Musulman ou chrétien, ce sont les actes qui témoignent en sa faveur….’ Mais vous savez, il ya des balises, des repères et des bornes à respecter, sinon ça serait la confusion et l’anarchie totale…chez les Minus Créatus…. !!! Alors que pensez vous des actes contre l’humanité commis par le colonisateur criminel….???? Il y a des vérités qui blessent certains, des notions universelles et une charte mondiale des droits de l’homme……!!!!! Pensons ce que nous voulons, mais l’histoire est là, le patrimoine aussi, les martyrs, ainsi que des témoins de tout azimut, pour mettre sur le tapis le passé génocidaire de la France en Algérie….!!! Même le sioniste par adoption, lors de sa visite en Algérie, a reconnu la cruauté des crimes de la colonisation et la souffrance du peuple Algérien…. !!!!
    Le fait que votre père soit sauvé d’une mort certaine par le maire Justrabo ne change en rien le fait que celui-ci était là, autant que colon……on ne peut pas lui donner un autre statut, pendant l’ère de la colonisation française barbare….même s’il était communiste……?? Au fait, les communistes (le PCF) ont aussi une histoire en Algérie et pour l’Algérie Française, alors svp, ne mélangeons pas les pinceaux…..!!!

    Dans un article de Jean-Pierre Vernant intitulé le PCF et la question algérienne (1959), vous pouvez lire:
    “Le 15 février 1958, la Fédération de France du FLN publiait un document intitulé Le PCF et la Révolution algérienne. On y trouvait une très violente dénonciation de la politique algérienne du Parti communiste français, accusé de n’avoir pas eu le comportement conforme aux principes dont il se réclame : internationalisme et soutien inconditionnel de la lutte anti-impérialiste des peuples coloniaux. Citant les textes officiels du Parti, la Fédération de France du FLN faisait observer qu’en 1956 encore – c’est-à-dire deux ans après le déclenchement de l’insurrection nationale en Algérie – le PC continuait à demander le maintien de l’Algérie dans l’Union française et se prononçait contre l’union de l’Algérie avec la Tunisie et le Maroc indépendants au sein d’un Maghreb arabe. Le PC prenait ainsi, dans les faits, position contre le mot d’ordre au nom duquel le mouvement national algérien avait engagé la lutte armée contre le système colonial français : l’indépendance.
    Quelles pouvaient être les raisons d’une attitude si ouvertement contraire aux principes léninistes dont se réclame le Parti ? Suivant le FLN, il s’agirait, non pas tant d’une absence de fermeté idéologique, de cet esprit d’opportunisme et de recul qui fait céder à la pression de l’adversaire, mais bien plutôt d’une ligne politique délibérée, appliquée, dès la Libération, de façon conséquente : l’ennemi principal étant l’impérialisme américain, le PC se donnait comme objectif stratégique essentiel de rassembler contre cet impérialisme tous ceux qui, suivant la formule du secrétaire général du parti, n’acceptaient pas de voir la France « réduite au rang de puissance secondaire »; il cherchait à réaliser un large front anti-américain englobant tous les Français, des divers partis, « toutes les couches patriotes de la nation qui veulent reconquérir l’indépendance et la souveraineté nationales ». Dans cette perspective, la révolte des peuples coloniaux opprimés par la France et leur tentative de libération devaient être considérées par la direction du PC avec une certaine réserve, pour ne pas dire avec une certaine méfiance……”

    Alors svp, ne présentez pas les communistes comme s’ils étaient tous beaux, tous gentils et comme étant les sauveurs des indigènes….S/c d’actes isolés produits par certaines personnes….!!! Ils défendaient une idéologie et une stratégie…… et non pas les beaux yeux noirs ou marrons des indigènes… !!!! S’ils étaient vraiment conte le colonialisme, ils auraient dû rester à la métropole pour combattre la bourgeoisie et l’impérialisme Français, d’abord…….!!!!

    Laissons les couleuvres pour les ingénus……..et les nostalgériques..!

  7. chemsdine

    Mr le Cygne ,que chacun s’exprime et pense comme il veut et comme il l’entend .Qu’il soit arabe ou chrétien ceux sont ses actes qui ont témoignent en sa faveur ou contre .Mon père a été sauvé d’une mort certaine ,lui et d’autres compagnons d’armes par fusse t’il le maire René Justrabo .Je voudrais bien voir ce que nos Maires depuis 1962 ont ils construit à Sidi Bel Abbes sinon détruit .Trois ans de prison pour avoir défendu les principes d’une Algérie libre .

  8. omarof11

    mr driss,
    mr justrabo a peut etre bati une partie de la ville de sba au nom de la france coloniale mais il ne faut pas oublier ceux qui ont voulu tout detruire au nom de la république islamique qu’ils voulaient instaurer, heureusement que la dissuation de ce projet néfaste est venue de notre armée ,si décriée malheureusement chez nous, avec l’aide de la population….il ya des précisions qui merittent d’etre rappelées ….. c’est tres utile pour nos chérubins…

    • le cygne

      Il ya des personnes qui veulent à tout prix falsifier l’histoire et coller toutes leurs bévues sur le dos des autres, même à tort,…..quel toupet….!!! C’est devenu une maladie dont il faut se soigner….. !!!!!
      Nous ne sommes ni aveugles, ni sourds, ni cinglés…qui a gouverné le pays depuis l’indépendance avec les clauses de l’eau minérale… si ce n’est toute la gamme des rouges nuancés….ceux qui ont été formés dans les écoles marxistes et Staliniennes en URSS, Nassériennes en Egypte et Baathiste en syrie et en Irak, pour ne citer que ceux là……sans oublier bien sûr, la cerise sur le gâteau, les manchots nourris par les pingouins au fromage puant de Normandie….. ! Qui a fait du peuple Algérien, un peuple assisté et trabendiste S/c du socialisme à la base et le capitalisme sauvage et mafieux au sommet….!!!! Je pense que vous vous rappelez de ‘Hé Mamia Thawra Zira3ia’ accompagnée d’une part, de’ HaK EL Arbeh ya fellah’ tout en étant déficitaire et d’autre part l’exode rurale qui a chamboulé tout le paysage -(politique, économique, social… etc..) – du pays…!!! De ‘Thawra Etha9afia’ accompagnée de la quantité au dépend de la qualité, de ‘Thawra Céna3ia’ accompagnée des grandes usines pour le prestige qui ne tournaient pour la plupart qu’à 20 ou 30% avec des surplus d’effectifs, de la mauvaise qualité, la mauvaise gestion et tout le reste…. !!!……..De là, nous sommes passés au trabendisme , puis à l’anarchie et non pas à l’économie du marché, tout en donnant l’importance aux chiffre qu’aux ressources humaines… !!! Et le résultat est là……une société sans foi ni loi et un beau pays en profonde léthargie sous la bénédiction des clauses du partenaire dormant…!!! N’est-elle pas belle la vie, alors de quoi vous vous plaignez maintenant, vous êtes et nous avec vous, entrain de récolter ce que vous avez semé….de la mauvaise graine bien évidemment…. !

      En effet, “Il ya des précisions qui merittent d’être rappelées ….. c’est très utile pour nos chérubins…” puisque moi même à l’époque j’étais une ‘Chérubine’ mais qui a grandi maintenant….!!!!!

      • ahmed Khiat

        Madame le Cygne
        Je trouve énormément de plaisir quand le précieux temps qui me manque, me permet de lire vos divers commentaires. Je vois que vous vous ‘ battez ‘ sur tous les fronts, apportant toujours un grand plus au débat. La conclusion de votre commentaire ci-dessus m’a replongé dans les années 60 où je savourais les ‘ Contemplations ‘. 167 ans avant, le grand génie Victor Hugo avait écrit: en guise de réponse au Marquis ultra-royaliste qui l’avait connu petit, mais qui l’a retrouvé plus tard libéral, peut-être même un peu Jacobin:
        ” Marquis, je m’en souviens, vous veniez chez ma mère,
        Vous me faisiez parfois réciter ma grammaire;
        Vous m’apportiez toujours quelque bonbon exquis;
        ……………………………………………………………………………..
        Et que dévorais de fort appétit
        Quand j’étais royaliste et quand j’étais petit.
        ……………………………………………………………………………
        Où vas-tu? d’où viens-tu? qui te rend si hardi?
        Depuis qu’on ne t’a vu, qu’as-tu fait?
        ………………………………………………J’ai grandi.
        Bravo, Madame!

        • le cygne

          Merci, Mr Ahmed Khiat… !!!! Je dois comprendre que vous êtes trop pris ces derniers temps…….cela ne devrait pas vous empêcher de nous ‘régaler’ avec vos commentaires et pourquoi pas vos articles sur BAI…?! ça sera toujours un grand plaisir de vous lire Grand Monsieur… !

          Victor Hugo, oui c’était peut être un ‘grand génie’, mais ce soi-disant ‘Défenseur du droit et des humbles’, n’en exprimait pas moins une dévotion coloniale débordante. Dans son journal, ‘Choses vues’, Hugo rapportait un débat qu’il avait eu avec le général Bugeaud en janvier 1841. Face au manque d’enthousiasme colonial de Bugeaud, Hugo expliquait : « Je crois que notre nouvelle conquête est chose heureuse et grande. C’est la civilisation qui marche sur la barbarie. C’est un peuple éclairé qui va trouver un peuple dans la nuit. Nous sommes les Grecs du monde, c’est à nous d’illuminer le monde. Notre mission s’accomplit, je ne chante qu’Hosanna. Vous pensez autrement que moi c’est tout simple. Vous parlez en soldat, en homme d’action. Moi je parle en philosophe et en penseur. »….. Quel penseur… !!! Je ne sais pas si c’est la grandeur des folies ou la grandeur des fous… ?!

          « Où vas-tu? d’où viens-tu? qui te rend si hardi? « …..Entre vous et moi seulement, je ne sais pas très bien où on va….. avec tout ce qui se passe chez nous et autour de nous,…. par contre, je sais d’où on vient…et c’est ça peut être, la cause de cette hardiesse….!

          Au fait, je vous avais fait un petit coucou dans la rubrique ” un cri du cœur….», du 05 septembre, puisque j’avais rapporté les paroles ‘du laboureur et ses enfants’ de Jean de La Fontaine…..l’autre ‘grand génie’….?!

          A Bientôt j’espère……!

  9. nasri

    Monsieur Djillali je ne connais pas personnellement Monsieur Hichem ABBOUD j ai entendu parler de lui comme tout les Algeriens concernant cette histoire de l ANEP mais j ai aussi entendu parler aussi que Monsieur Miloud CHORFI s est accapare de centaines de milliards avec la complicite de cette meme ANEP
    selon le site Patriote et aucune allusion et cette histoire scrabeuse .Ce que je deduis que Monsieur Dlillali vous etes toujours MAA EL OUGEF.
    Bonne soiree

  10. Dr D. Reffas

    Bonjour Ami.

    Les réalisations du maire Justrabo qu’on évoque souvent, faisaient parties d’un programme socio-économique et culturel appartenant au pouvoir publique de l’époque, c’est à dire le pouvoir colonial. Étaient-ils destinés aux Algériens?
    bonne nuit.

    • chemsdine

      La ville était sociologiquement de nature coloniale, phénomène renforcé par la présence de la Légion étrangère qui avait créé le Dépôt commun des régiments étrangers, situation qui permettait les nombreuses provocations contre la municipalité. Les positions anticolonialistes de Justrabo, sa participation, au sein du Parti communiste algérien, aux luttes pour l’amnistie des inculpés à la suite des événements de 1945, permirent le retour du vote « petit-blanc » pour le parti d’extrême-gauche, porteur d’action sociale et d’un espoir national partagé dans une Algérie algérienne. Il fut également candidat aux élections cantonales dans la circonscription de Prudon.
      Justrabo fut le seul communiste sur les 120 membres élus à l’Assemblée algérienne, dans le premier collège dans la dixième circonscription (Sidi-bel-Abbes), en avril 1948 et réélu en 1954. Bête rouge du colonat et de la droite colonialiste, il dénonça les pratiques (habitat, fiscalité, écoles) et le système colonial. Participant aux luttes pour la Paix, il conduisit une délégation à la conférence mondiale de Vienne en Autriche en 1952. Suspendu à deux reprises pour des déclarations jugées par l’administration « antimilitaristes », il fut acquitté en première instance et appel, le Parquet ayant fait appel. Le 16 novembre 1954, empêché de parler, ainsi que les députés UDMA dont Ferhat Abbas, il n’hésita pas à proclamer son sentiment sur la signification du 1er novembre, sur « les aspirations nationales algériennes » et sur la répression.
      La municipalité qu’il dirigeait prit en charge les besoins de santé, d’écoles, d’habitat en favorisant les associations et en s’adressant aux jeunes et aux femmes. Les attaques contre la municipalité se multiplièrent (annulations d’élections en 1950 et 1952, suspension du maire pendant plusieurs mois, agressions, descentes de police, perquisitions, assignations en justice). L’administration, après avoir dissous le conseil, intervint dans les élections d’avril 1953, en constituant des listes pour les deux collèges et en truquant le scrutin pour le mettre en minorité.
      a suivre…..

      • le cygne

        Cette fois-ci, je ne vais pas trop m’étaler sur la question de la racaille étrangère, des communistes et leurs plans, etc……Je vais résumer la chose en une phrase, et je remercie Mr Djillali C., de m’ en avoir donner l’occasion…..!!!

        Mr Djillali C. a terminé son article par la phrase suivante: «Un arabe reste un arabe, fusse-t-il le Colonel BENDAOUD. »

        Alors moi je dirai: Un Colon reste un Colon, fusse-t-il le maire Justrabo…….!

        Merci…..!

  11. Boualem

    Monsieur Djilali C votre chronique ce jeudi est explosive et relève de l’expertise vraiment…….. mais vous oubliez que les loups ne se mangent pas entre eux …… que chacun a ses propres raisons …… et que vous avez lu les animaux malades de la peste : Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou noir .

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 1 707
  • 7 547