Sidi Bel Abbès: La saleté envahit la ville

des-ordures_1735125Il est loin le temps où l’on vantait les charmes d’une ville qu’on se plaît,  aujourd’hui encore, à qualifier de «Petit-Paris».

Sidi Bel Abbès d’antan, récipiendaire en 1987 du prix de la ville la plus propre d’Algérie, ne ressemble en rien à celui d’aujourd’hui, tant la saleté et l’incivisme ont atteint un seuil alarmant. Et ce n’est pas pour rien si le chef de l’exécutif de la wilaya en fait l’une de ses priorités dans son plan d’action qu’il compte mettre en œuvre dès la prochaine rentrée sociale. «L’hygiène du milieu est une priorité. Il est inconcevable qu’une ville comme Sidi Bel Abbès soit incapable de gérer ses déchets ménagers», avait-il d’ailleurs déclaré lors d’une conférence de presse. L’urbanisation à outrance a contribué, de manière substantielle, à la détérioration de l’environnement et du cadre de vie du citoyen à Sidi Bel Abbès, a-t-il rappelé, annonçant, à ce propos, la réactualisation du schéma directeur de collecte des déchets ménagers.

Un schéma datant de 2009 et qui n’a jamais été mis en application en raison, notamment, de la faiblesse des moyens et d’un sous-encadrement patent des services de la commune. En se prêtant à une simple comparaison entre les moyens dont disposent des communes de la même dimension de la ville de Sidi Bel Abbès, il mettra en évidence le déficit important qu’accuse cette dernière qui ne dispose que de 12 bennes-tasseuses pour la collecte des ordures, alors que l’on compte 30 à Tlemcen. «Ce n’est pas à travers des campagnes de volontariats sporadiques, menées par de dynamiques associations, qu’on réglera le problème», dira-t-il.

Une affirmation que partagent de nombreux citoyens qui ne cessent d’interpeller les pouvoirs publics sur la détérioration de leur environnement et l’insalubrité qui touchent la quasi-totalité des quartiers. Selon des données recueillies par la commission hygiène de l’APC, la quantité de déchets générée quotidiennement par la ville de Sidi Bel Abbès équivaut à 200 tonnes. Parmi ces rejets, on compte des déchets dangereux (industriels et hospitaliers) qui sont malheureusement mélangés aux déchets domestiques et des déchets inertes qui ne cessent de défigurer plusieurs zones intra-muros. La détérioration des espaces verts sur de longues années est un autre facteur ayant entraîné la dégradation de l’environnement. Selon le rapport précité, le jardin public, véritable poumon de la ville, a perdu sa vocation et sa biodiversité.

«Le jardin public a été défiguré et artificialisé», est-il précisé. S’agissant des plantations d’alignement, les membres de la commission estiment que celles-ci ne répondent pas du tout au projet environnemental de la commune. «70 % de nos trottoirs sont dépourvus de verdure. Cela concerne aussi bien les arbres d’ombrage que ceux destinés à juguler la poussière et le bruit», indiquent-ils. Composées de 35% de faux poivriers, 40% de mélia et 10 % d’acacia, les plantations d’alignement en milieu urbain devraient, préconisent-ils, être remplacées graduellement par du platane, du caroubier, du frêne. Cela est d’autant plus important que le ratio en espace vert à Sidi Bel Abbès est considéré comme étant l’un des plus faibles en Algérie.

Selon les membres de la commission hygiène et environnement, ce ratio est inferieur à 1 mètre carré/habitant, alors que la norme est de plus de 10 mètres carrés /habitant, estimant à 200 000 mètres carrés le déficit en espace vert au chef-lieu de la wilaya. La pollution automobile grandissante, induite par l’accroissement du parc auto, avec une fréquentation de 10 000 véhicules/jour, appelle, ajoutent-t-ils, des actions urgentes et adéquates pour préserver la santé des citoyens de la ville.

Mammeri Abdelkrim
DSCF0766
trig el kharoubSAM_0168SAMSUNG CAMERA PICTURES

le 23 août 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 août 2013

9 Commentaires pour “Sidi Bel Abbès: La saleté envahit la ville”

  1. SYMPHONIE

    En tant que peuple musulmans je présume que parmi les bases dictées
    par notre religion est la propreté ; propreté du corps et du milieu
    dans lequel on vit il me vient à la tête le Hadith qui fait
    référence à l’hygiène du milieu où le Prophète (que le salut
    soit sur lui) incite les musulmans à nettoyer devant chez eux afin
    que leurs demeures ne ressemblent à celles des mécréants. Mais de
    nos jours malheureusement on constate l’inverse ; toutes ces
    saletés qui envahissent la ville(déchets ménagers, cafards et rats
    ont trouvé refuge dans nos rues) nous rendent malades, on étouffent
    on souffrent comme si on est obligé de subir continuellement . par
    ailleurs j’ai constaté un autre problème qui concerne les camions
    poubelles et comme ils sont défectueux lorsqu’ils font leur
    ramassage quotidien ils salissent les routes par un écoulement de
    liquide insalubre et des odeurs nauséabondes surgissent après leurs
    passage, ces camions ne sont ils pas destinés à rendre la ville plus
    propres alors sonnons la sonnette d’alarme et soyons digne afin de
    rendre notre environnement plus sain et agréable à vivre, les
    solutions existent il suffi d’un peu de volonté !

    • Monsieur Propre

      Allons Messieurs, vous vous trompez ,vous vous trompez à l’infini, , c’est pas un problème de musulman ni de civisme de peuple, nous ne sommes pas sales, ce sont nos gouvernants , nos élus et ceux qui les supportent qui le sont et manque de civisme envers leurs administrés et s’en fichent éperdument .Personnellement, que vais-je faire des ordures que je ramasse moi-même tous les jours et je continue de les ramasser depuis dix ans mais malheureusement , ils stagnent chaque fois devant ma porte et justement par manque de civisme de ces élus qui n’envoient que rarement leurs camions carcasses et ferrailles, ramasser une partie de ces ordures, le reste pour le lendemain, d’autres parts ,que vais-je faire des déchets solides (poussière, boue etc.) que j’entasse quotidiennement devant ma porte aussi , dois-je les entasser dans ma chambre?. L’ona ne fait plus son travail, elle nettoie jamais les rigoles ni regards que lorsque le citoyen les interpelle. Lillah, vous voulez que chaque citoyen achète son propre camion et devient éboueur, et l’argent du peuple où-est-il? Hee! Chakib khellil ou consort se permet de prendre à la pelle cet argent et nos villes n’ont meme pas les moyens de s’acheter une benne tasseuse. Peut etre qu’il faut faire l’aumône aux citoyens Francais comme Zinneddine Zidane qui a offert toutes ces poubelles à l’algérie des 200 milliards de dollars qui sévissent dans les banques Américaines en bon de trésor.
      Les poubelles du joueur Français sont toujours là mais ne suffisent plus à tout un quartier , elles ont été toutes désossées et cassées par des éboueurs inconscients et surtout à cause d’un salaire dérisoire qu’ils perçoivent. Existe-t-il quelqu’un au niveau de l’APC qui sensibilise ces éboueurs sur le ramassage propre de ces ordures?, ya-t-il quelqu’un qui les controle ? Tout le monde sait qu’ils travaillent avant tout pour leur propre besogne et font un triage de ces ordures avant meme d’etre balancé à l’intérieur du tracteur.Symphonie, vous vous trompez , ce que vous désignez comme mécréants sont plus propres que les musulmans depuis la nuit des temples surtout quand il s’agit des ordures ménagères et déchets solides, leurs municipalités font le travail pour eux . Il n’y a ni volontariat ni bénévolat quand il s’agit de la santé de la population et leur premier responsable doit y veiller. A sidi Bel abbes , les éboueurs et leur chef font la loi , ils ramassent les ordures quand ils veulent et où il veulent.

  2. Mijo

    Oh la la
    bladi chaba
    machi mousskha
    la3bad ali waskouha ,ce n’est pas une affaire de wali mais de civisme des habitants! quand on voit de grosses poubelles un peu partout destinees a mettre les dechets dedans et que nos chers concitoyens les mettent tout bonnement a cote!! c’est malheureux a dire mais sur ce plan les algeriens ne sont pas eduques!
    bonne journée

    • HKM

      dans les années 70 a a Oran des qu’un policier sur la rue constate un LINGE étal2 sur un balcon, il siffle 3 fois. Si la femme ne sort pas, il monte de suite. Frappes violemment la porte et lui remis une convocation devant le juge. Toutes les façades des immeubles a Oran étaient brillante propre et a leur originales..

  3. HKM

    BOLOLO

    L’état ne veut pas verbaliser les gens ?? Mais qui et cet état qui ne veut pas le faire ou qui ne vu pas le faire ?? l’expérience a té déjà faite par le passé, souvenez vous de l’opération assainissement lancer dans les années 80
    Dans cette opération sous Chadli il y avait des contrôles tout azimute. Et au cours des contrôles on découvrit des agents de l’état dans les cafés sur les routes au bord des véhicules de service, des camions de l’état transportant des biens privés. .les membres de l’état était touché de plein fouet et la gendarmerie commence a dresser des procès verbaux et convocation devant les juges. Les directeurs étaient sidérés de constater que leurs agents étaient taux cafés et ailleurs pendant leurs heures de travail et comment se fait il que la direction n’avait pas signalé leur absence ?? si l’opération n’avait pas été stoppé par les membre de l’état lui-même on aurait ni 88 ni FIS ni terrorisme ni rien..bon peut être que c’est une bonne chose ‘’3assa an takrahou chayan wa houwa kharan lakoum’’ reste en tout cas qu’une opération de ce genre intempestive et imprévus une fois tous les mois et l’improviste fera rendre les choses a leurs place. le médecin restera médecin le policier restera policier le pharmacien restera pharmacien. Et a chaque faut rappeler au nouveau arrivant des ville qu’ici dans un ville les gens vivent en communauté. Tout ce qui t’appartient c’est a ta maison et bésss..L’extérieur ou la place publique appartient a l’état..t’as compris ?? ou je répète.. ?? je répète tout ce qui derrière les porte t’appartient je n’ai aucun droit d’entrer fait ce qui tu veux mais ne touches pas les murs que sous autorisation du service technique..D’accords ?? la façade de l’immeuble est une propriété intellectuelle elle appartient a l’architecte qui l’avait dessin*é ‘a pas le droit de la touche ou la modifier sans avoir l’autorisation de l’architecte..t’as compris BOLOLO,, ?? Ici on vie en communauté finit la période du nomadisme..t’as compris BOLOLO,, ?? VA BOLOLO si je t’attrape entrain de garer ta voiture sur le trottoir Je la saisie et je la met en fourrière..C’est quoi le trottoir ?? C’est un espace réservé au piéton.. et la route ?? c’est un espace réservé pour les véhicule..t’a compris BOLOLO,,ou je répète ?? et si tu récidive on va te passer devant le juge et on va te retirer la carte de résidence..D’accords bololo ?? allez maintenant warrini dahrék montres moi ton dos..

  4. hakim

    Cher elgambiti,
    Tout ce que tu viens de citer, et parti avec nos parents,nos aïeux,comme tu l’as ci-bien dit je me souviens dans notre quartier ils y avaient deux ruelles goudronnées,c’est normal pour l’époque l’avenue principale ou il y avait notre école primaire,et la seconde il y avaient sept familles pieds-noirs quant au reste n’était que de la terre battue mais on y mettait du sien à l’huile de coude,et il y avait une fierté et surtout beaucoup de fraternité.Aujourd’hui on se méfie plus du voisin qu’autres choses parce que les vrais natifs du quartier soit la plus part sont morts,soit ils ont déménagés ce qui veut dire que les mentalités ont bien changer, et personne n’ose dire quoi que ce soi.Personnellement quand je vais chez moi je me sens étranger du regard des autres,alors propreté hygiène ou autres c’est fini tout ça un artiste même à la retraite il continu à fredonner dans son for intérieur son passé glorieux.

  5. elgambiti

    Excusez mon intrusion un peu envahissante,profitant de l’absence du cygne ,car je ne sais pas danser la danse classique ,pour intervenir au sujet de cet éternel problème de la saleté qui hante ,à juste raison ,les esprits de nos concitoyens.Au fait lesquels ? car le problème vient de là,du comportement volontairement incivique des habitants de sidi bel abbes (nuance ) ,car de notre temps ,les ruelles des quartiers n’étaient pas goudronnées et chacun s’attelait à nettoyer, avec les moyens de bord ,son environnement immédiat et les gens modestes qu’ils étaient ,trouvaient un plaisir immense à s’asseoir en compagnie des voisins ,autour d’un thé ,sur une H’cira que les anciens connaissent bien ,pour avoir contempler les dessins qu’elles laissaient après un repos prolongé.je veux dire par là que la propreté et l’hygiène sont d’abord culturels avant d’être “administratifs.”J’aimerais que nos journalistes montrent le civisme d’autres citoyens dans le domaine ,de façon à ce que l’événement soit pédagogique. Il existe certaines ruelles ,voire certains quartiers nickel ,alors!

  6. hakim

    Comme dit l’adage, on ne peut forcé un âne s’il n’a pas soif.halhouf restera halouf depuis la nuit des temps tout le reste n’est que radotage,dixit hygiène.

  7. Boualem

    Bonjour, encore une fois on reparle saleté ,saleté, saleté,,,,, vous ne voulez pas comprendre que c’est notre amie qu’on adore tellement nous avons la notion d’environnement, de propreté, de civisme ,de moralité et d’éducation.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00