«JIHAD», FORNICATION & CHAIR A CANON

Une information défraye la chronique en Tunisie et  à un degré  moindre en Libye. Il s’agit du départ massif de « djihadistes » tunisiens en herbe, vers la Syrie pour combattre le régime d’El Assad. Confinée longtemps comme tabou, l’information a été mise en plein jour, grâce aux familles des recrues mais surtout aux grandes pertes en vie humaines, humiliations, marginalisation et traitement de défaveur que subit le « corps expéditionnaire » tunisien.  Selon certaines sources, on dénombre des centaines de victimes sans compter les emprisonnés dans les geôles du régime Syrien  parmi ceux, nombreux, qui ont rejoint le front aux côtés des Salafistes de « Jabhat Al Nosra ».

La Société civile tunisienne se mobilise et dénonce le silence du Gouvernement et surtout l’implication du Parti En-Nahda. Noreddine Khademi qui a milité pour le recrutement des Salafistes pour le front Syrien, prend des positions plus fermes une fois nommé Ministre dans le nouveau Gouvernement. Cela ne l’empêche pas de clamer que « la loi tunisienne ne nous permet pas d’interdire cet acte ».

On assiste donc à un remake à l’algérienne et l’opinion tunisienne ne s’émeut pas de le mettre en exergue, d’avertir sur les effets du retour de ces Djihadistes en Tunisie, une fois la guerre fratricide en Syrie terminée et de rappeler la décennie noire algérienne après le retour des djihadistes d’Afghanistan.

Autant la «guerre» en Libye s’est déroulée avec les éléments locaux, autant celle de Syrie s’appuie beaucoup plus sur une « légion étrangère »  composée d’éléments venus principalement d’Arabie, de Libye et de Tunisie. Mais les amateurs Tunisiens, djihadistes de la 25ème heure, subissent les plus lourdes pertes, eux qui sont  majoritaires dans ce front.  La rébellion Syrienne a été obligée de s’appuyer sur le recrutement à  l’extérieur du fait de la défection des Syriens ayant constaté de graves dérives observées par la rébellion portant sur de non moins graves exactions commises sur la population civile.

Les enquêtes diligentées par la société civile tunisienne et des ONG ont  abouti à remonter le réseau de recrutement et c’est bien évidemment le Qatar qui en est l’instigateur. On parle de 2000 euros la tête, le transport étant pris en charge.

La sale guerre syrienne n’a – décidément –  pas livré toute sa crasse. C’est ce qui ressort du témoignage d’un journaliste Tunisien  présent pendant une longue durée sur le front.  Ali Karboussi a déclaré  que « les cadavres des combattants non syriens, notamment des combattants libyens et tunisiens, sont souvent brûlés. » Il donne l’exemple d’un incident qui a eu lieu à Homs, où 140 tunisiens et libyens ont été brûlés vifs, puis ont été présentés dans les médias comme des civils tués par le régime syrien. “Les tunisiens sont de la chair à canon » a-t-il avoué.

Ce témoignage a été conforté  par celui d’un combattant libyen «déserteur» pour avoir constaté que  les blessés Tunisiens et Libyens ne sont pas soignés, et sont même achevés de sang froid pour que le régime ne les prenne pas en otages.   L’exploitation des guerriers libyens et tunisiens, ainsi que les scènes traumatisantes des viols et des  “brûlés vifs” fait désormais partie de l’affreux vécu quotidien.

Depuis le réveil de la Société civile, les témoignages affluent. Tel celui annoncé par des radios tunisiennes relatif à ce  djihadiste handicapé, Hamza Ben Rejab,   rentré en Tunisie, traumatisé par ce qu’il a vu en Syrie. Hamza Ben Rejab croyait aller à la terre du djihad, mais, comme d’autres combattants tunisiens et maghrébins, il a rencontré une réalité différente.

Mais c’est finalement ce témoignage poignant d’un ex-djihadiste Tunisien qui met à nu toute la politique meurtrière des descendants de Hassan Essabah ainsi que les dégâts qu’est en train de commettre la SPA Qatar aux dépens des  nations  Arabo-musulmanes.

« Abou Koussay, parti combattre en Syrie au nom de l’Islam, est rentré au pays. Il s’est exprimé, lors d’une interview accordée au journal arabophone tunisien Assarih, sur son aventure dans ce pays rongé par la guerre civile et le rôle des tunisiens dans cette guerre. Abou Koussay révèle que 2 000 jeunes, parmi ses compatriotes tunisiens, travailleurs et chômeurs, jeunes et adultes, combattent, actuellement, en Syrie avec les rebelles islamistes. Il avoue, dans la foulée, que 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie où elles s’y trouvent actuellement dans le but de faire le  “djihad du nikah” qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l’opposition. Celle qui  les «  supervise » n’est autre qu’une danseuse de la chaîne Ghinwa portant le nom d’Oum Jaafar. Abou Koussay indique qu’il y a une ligne directe pour envoyer les djihadistes à partir de la Libye. Ensuite, ils rejoignent les combattants syriens via la Turquie.  C’est un voyage qu’Abou Koussay regrette, du fait d’avoir découvert les tunisiens maltraités et exploités pour renverser le régime syrien. C’est ce qui a poussé Abou Koussay  à s’échapper de ce calvaire et rentrer au pays. C’est un témoignage qui doit être pris en considération par ceux qui prêchent l’unité entre les pays arabo-musulmans, et ceux qui croient à leurs fatwas, en vue de justifier la participation des combattants étrangers dans des guerres civiles. En fait, on remarque que même si les combattants multinationaux de l’opposition, qui se dit syrienne, sont réunis par un sentiment de nationalisme sunnite et anti-chiite, il semble que le sentiment de l’appartenance à une patrie est toujours présent dans leurs esprits, aux moins dans les esprits des combattants syriens et orientaux qui se méfient de leurs “frères”maghrébins »(1).

Cette situation que connaît le Monde Musulman illustrée par l’instrumentalisation de la Sainte Religion a des fins matérielles et de Pouvoir, outre qu’elle lui  porte un grave préjudice, met en exergue la démission des Oulémas et/ou leur   allégeance aux pouvoirs en place dans leurs pays. Car, qui d’autre que les Oulémas, sont dans l’obligation de guider les Fidèles à travers des Fetwas impartiales et surtout s’inspirant exclusivement de  la Sunna et le Coran. Il est de leur obligation également de dénoncer et poursuivre tout opportuniste qui s’aventurerait à prodiguer Fetwas et conseils s’il n’est pas qualifié pour. Leur silence est complice. Mieux, il est criminel. Leur allégeance est « hypocrite »  Ils ne doivent pas craindre les représailles des Monarchies, à l’image du vénérable Cheikh Saïd Ramadhan El-Bouti qui  a préféré mourir avec de nombreux disciples et membres de sa famille que de prêter allégeance. Un de mes amis, versé sur le sujet, soutient que le commanditaire de l’assassinat de ce grand ‘Alem ne peut être que l’Arabie Saoudite car quand les débuts du déchirement, annonciateurs de fleuves de sang commençaient à se faire jour, El Bouti tira la sonnette d’alarme avec sa « Lettre à nos frères Oulama de Nejd » dans laquelle, sans complaisance, il leur signifia le danger qui guettait, par « leurs idéologies », le monde musulman.

Quant au Qatar, je ne peux ajouter plus que ce dévoile l’article de mon ami AL Hanif. Ce micro-Etat a le mauvais mérite de déclarer son obédience dans la transparence : Il se déclare ouvertement allié du sionisme et de l’Occident, quitte  – pour le prouver – à détruire l’ensemble du Monde Arabo-musulman, oubliant bêtement qu’il en fait partie et que cela ne peut  en aucun cas être autrement.

djillali@bel-abbes.info

(1)     Source : Liberté du 25/03/13

 


le 28 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 mars 2013

17 Commentaires pour “«JIHAD», FORNICATION & CHAIR A CANON”

  1. Bendida

    «Dieu, garde-moi de mes amis! Quant à mes ennemis, je m’en charge…»
    Personnellement, ce qui a attiré mon attention dans la tragédie que vivent nos frères syriens c’est bien l’hypocrisie de «plein jour» des Russes. Ils se disent amis des peuples arabes alors qu’ils sont en réalité leurs pires ennemis. Cette réalité, les Syriens sont entrain de la vivre au quotidien. Pour les Russes, les affaires en Syrie ça a l’air de tourner à merveille. Le sanguinaire El Assad a dû –et continue de- les débarrasser d’un stock considérable d’armements poussiéreux. Que du sang coule partout en Syrie, que des victimes innocentes telles que femmes, vieillards et enfants meurent sous les décombres des édifices bombardés, que le pays entier brûle et soit mis sens dessus dessous … tout cela importe peu pour nos faux amis les Russes. Car tout cela fait rentrer de l’argent et c’est bien là qu’ils voient l’essentiel! Pire que cela encore, toute honte bue ils réclament qu’on cesse d’armer la révolution. C’est à croire que leur grande médiocrité sur le plan politique ne leur permettra jamais de comprendre que la volonté des peuples est invincible. Bientôt tombera le dictateur et bientôt (inchaallah) se lèvera le soleil pour nos frères en Syrie. Et jamais on n’oubliera l’œuvre immorale, si basse et si déshonorante des charognards russes.
    P.S. j’ai délibérément évité de parler des positions ambiguës de la diplomatie algérienne ainsi que du silence meurtrier qu’elle affiche face à ce qui se passe en Syrie parce que… c’est à vomir.

    • Dr D. Reffas

      Bonjour Monsieur Bendida.

      Les Russes ont toujours défendu leurs intérêts de part le monde, au même titre que les Américains et les occidentaux.Ils n’ont pas d’amis.Sincèrement, si j’avais à faire un choix,je préfère beaucoup plus le régime Assad que les “révolutionnaires” guidés par le Quatar.Du “printemps arabe” on sent du poil brûlé à la place du jasmin.amicalement.

  2. le cygne

    Sourire, je n’en reviens pas, mine de rien on est d’accord sur deux points et demi ……!! Et qui a dit qu’on ne pouvait pas établir “notre manifeste”……… ???!!!

    1- Vous me rejoignez, sur le fait que nous devons arrêter toutes les ‘opérations’ “Import-Import” et penser à un plan original sauveur made in Algeria………!!! Mais, moi, quand je dis stop aux modèles importés et au prêt-à penser, comme vous le dites si bien, j’inclus tous les parangons y compris ceux du manifeste des gens heureux……!car on a d’un côté “les fourneaux de l’impérialisme culturel et politique.” et de l’autre les fourneaux du progressisme culturel et politique….. Alors rouge et bleu ajoutés au blanc, regardez svp, ce que ça va donner…….??!!

    2- Je vous suis quand vous dites que “l’Homo-islamicus” ne doit pas être coupé de son universalité……..Tant que les concepts de sa religion ne sont pas transgressés, bafoués et/ou subornés, cet “Homo-islamicus” doit se positionner au juste milieu……(puisque nous sommes une Oumatoun Wassata)Par ailleurs, ne croyez vous pas qu’ils fassent trop d’honneur aux Musulmans, sans qu’ils ne se rendent compte……..puisque “l’Homo-islamicus” a hanté l’esprit de “l’Homo-Laïcus” ce qui a obligé ce dernier, à se creuser les méninges pour trouver tous ces nouveaux noms et les rajouter à leurs dictionnaires…….D’une part, ça les empêche de dormir la nuit pour réfléchir, d’autre part, ils incitent les utilisateurs de ces dictionnaires à faire des recherches…….Résultat final : Encore plus de Musulmans à travers le monde ……..Un jour, on dira sûrement Merci aux Créatus des Trois Nord……. !!!! Ne dit-on pas que le malheur des uns fait le bonheur des autres…….Devinez qui sont les autres…….????

    2.5- Vous parlez de la raison critique, oui mais…..!!!!??
    A ce sujet, Pierre-Jean Labarrière, affirme que
    « l’intelligence trouve sa place au centre même de l’économie du croire – comme l’instance qui transformera justement la croyance en foi.» …Il souligne aussi que l’intelligence est en mouvement au cœur du croire.
    Emmanuel AVONYO, dans une publication intitulée La raison s’oppose-t-elle à la croyance religieuse (par L’Académie de Philosophie), dit que:”La croyance religieuse n’est pas « non rationnelle » puisqu’elle est une activité de la pensée qui porte sur des objets dont la connaissance définitive et totale est seulement impossible. La foi n’est pas non rationnelle car elle suppose la raison. Seul l’homme doué de raison peut croire. Bien plus, la foi se fonde sur des données de vérités admises comme objectives par l’intelligence d’une même communauté croyante et ne peut pas s’opposer a priori à la raison. Il n’y a pas de croyance sans aucune intelligibilité. L’élaboration des dogmes religieux s’appuie sur une argumentation rationnelle à laquelle la raison peut adhérer.”

    La question qui se pose maintenant selon, un penseur Musulman, est de savoir: qu’elle est le rôle de la raison en islam? Quelles sont ses limites ? Est-elle un “juge” permettant de guider vers la véracité d’une information, ou un simple outil utilisé pour comprendre et extraire les lois du Coran et de la Sunna ?
    En extrayant les preuves légitimes du Coran, nous pouvons remarquer que l’islam s’est référé à la raison, en matière de foi, afin de renforcer cette dernière jusqu’au degré de certitude absolue. En effet, dans plusieurs versets, le saint Coran fait allusion à la raison en matière de croyance. Allah le très haut a dit : “En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): “Notre Seigneur! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu.”(S 3 : v 190, 191)
    “Que l’homme considère donc de quoi il a été créé.”(S 86 : v 5)
    Les versets Coraniques ont donc parlé de la raison en matière de foi et ont dirigé toutes les capacités de réflexion vers une extraction des règles de l’Univers et une méditation sur ces dernières afin de conclure à travers elles, l’existence du Créateur.
    Le Prophète (saws)dit: « Réfléchir une heure (un moment) est meilleur à 70 hivers (années) d’adoration »….ou encore « Réfléchissez sur la créations d’Allah et non sur Son Essence ».
    Malgré le fait que l’Islam a interdit de réfléchir sur quelques points de la croyance (tout ce qui touche aux caractéristiques du Créateur), il a obligé l’homme à croire en tout ce qui provient des sources sures, telles le Coran et la Sunna. Et ce sont ces sources que le musulman doit soumettre à la raison afin d’en acquérir une certitude absolue….En effet, il n’est pas acceptable d’embrasser la doctrine Islamique par imitation ou par héritage sans s’en convaincre par la raison.
    Quant à la législation, c’est-à-dire les ordres et les interdictions qui traitent de la manière de satisfaire les instincts et les besoins vitaux de l’être humain, l’Islam n’a accepté que l’obéissance absolue. Cette obéissance montre le niveau de croyance de la personne, elle exprime la soumission à Allah et représente le but pour lequel Il nous a créés.
    « Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (S 51 : v 56)
    La charia islamique a contenu toutes les nécessités de l’homme dans la vie. L’islam est la religion de Dieu qui a soigné les instincts et les besoins vitaux avec un système précis….En effet, l’être humain ne perçoit que les manifestations de ces instincts. Les instincts eux-mêmes restent de l’ordre de l’imperceptible et toute solution qui serait émise par celui-ci sera imparfaite, contradictoire et influencée par son époque et son milieu.
    Allah le très haut dit : “Ne connaît-Il pas ce qu’Il a créé alors que c’est Lui le Compatissant, le Parfait Connaisseur.” (S 67 : v 14)

    Ceux qui proposent de moderniser l’Islam afin de sortir leur société de l’immobilisme……etc….etc…etc…..Ils ne réalisent sûrement pas que l’immobilisme de la Oumma vient du fait qu’elle se soit éloigner volontairement ou involontairement des règles Islamiques……Je dirai à condition que je ne me trompe pas qu’il faudrait plutôt Islamiser la modernité matérialiste et bestiale pour lui redorer le Blason des Valeurs humaines….….!!

    2 et 1/2 c’est quand même un bon résultat…Sourire…Non??

    Mes Respects….!

  3. Smiley

    Salam Si Driss!

    Vous avez raison de soulever ce gros lièvre qui démontre la puissance et l’efficacité de la stratégie du carnet de chèque ( Ah le carnet du carnet des Cheiks, bédouins sous la tente, rendus riches par un hasard géologique.
    L’achat du ‘roi David’ ne s’est décidé que pour allumer un contre-feu devant des présomptions de corruption au sein de la FIFA.
    Il y a un personnage que notre inculture politique nous fait ignorer et qui joue un rôle important:le Premier Ministre et chef de la diplomatie, Hamad ben jassam qui sert au mieux les intérêts de la tripotée de princes ( l’Emir a 24 enfants) et qui a comme religion, cette culture que j’ai rencontrée chez les Texans:
    ” L’argent parle et la merde explose. Tout et tout le monde peut-être acheté à condition d’y mettre le prix)
    L’homme le plus influent s’appelle en réalité Christophe de Margerie, le patron de Total qui connait aussi notre petit et grand personnel politique sur le bout des doigts.
    J’avais déjà indiqué comment Total avait renfloué l’Emirat failli.
    La grande faiblesse du Qatar viendra de la prise de conscience, du refus des” chèques poisons” , mais surtout ce petit pays, ce nain démographique avec ses 200.000 habitants ne peut survivre sans le travail des immigrés.
    Le miracle Qatari est de la poudre aux yeux et Marine le Pen s’est montrée plus lucide et plus nationaliste que beaucoup en dénonçant son entrisme et double-jeu.
    Rappelez vous que son père s’était vigoureseument opposé à l’agression contre l’Irak.
    Le conservatisme religieux finira par exposer les limites du système, car on ne peut éternellement faire voyager la chèvre et le chou pour mener son monde dans une flouka moisie!

    • Dr D. Reffas

      Salam Smiley.

      Ce petit pays négocie son avenir en exécutant le programme établi depuis fort longtemps par le lobby sioniste.Une fois la sale besogne accomplie, il connaitra le sort qui lui est réservé.Mon ami Smiley,je pense que l’ONU mettra en exécution: “Toutes les richesses se trouvant sous sol sont patrimoines de l’humanité, au même titre que l’UNESCO concernant les sites archéologiques”.C’est une analyse personnelle vis à vis de la crise qui secoue l’occident.Les frontières établies par les puissances seront remises en cause par ces dernières.Intérêts obligent.Laguerre du Golfe était le départ de la conquête de l’or noir pour assurer d’une part la sécurité d’Israël et d’autre part l’équilibre entre le vieux continent et les USA avec ses appendices(Canada,Australie,Nouvelle Zélande….).La tâche d’huile est entrain de s’étendre.Concernant le Mali, la France s’investit militairement pour protéger le site d’Uranium et dessiner s’il le faut d’autres frontières.L’Algérie demeure vigilante sur le dernier point.Bref, ce n’est qu’une modeste analyse.Amicalement.

  4. Karim10

    Le Qatar a une idée derrière la tête!La quelle?La SUITE.
    La réponse est dans la question2.
    En résumant les 5 points :
    1-Le Qatar est devenu gendarme de l’Otan.(Avec l’aide des USA) il détient donc le Bâton. C’est une idée « Stratégique » de la campagne d’Obama .Rappeler vous réduire le nombre des Marines !
    2-Le Qatar devenu paradoxalement « leader » des pays arabes.(Le dernier sommet ligue à Doha le 25-26 Mars 2013). Mais ce lobbying ne veut rien dire. La ligue n’a jamais et ne sera jamais une ligue. C’est plutôt un club de chefs d’états. Ibn Khaldoun a toujours raison jusqu’à preuve du contraire.
    3-Qatar- Fondation (Ouvre son Carnet de chèque) Mais Al Khatib, annonce sa démission (Il dit Non) ! Ghassan Hitto (made América est contesté -L’armée libre (ASL) refuse le cheque aussi). Ha ha ! Une douche froide pour le Qatar. Son émir jasem récolte le VENT.
    4-Que-faire se défendre et Attendre ! Oui .Attention l’Algérie est visée ! Vigilance ! Surtout que le Qatar ne fait qu’exécuter l’ordre de l’oncle SAM.
    Encore une chose très « très importante » c’est l’amitié France-Qatar. C’est l’amitié du Big lobby ! Non !Je ne prétends pas être un doué ou un connaisseur (Aoudou Bi Allah) . Mais je connais ASSEZ le «passé» de ces deux Pays qui cachent d’autres organismes « FINANCIAL » pour dire Menace à plein bords.
    5-Le Qatar a une idée derrière la tête ! Il croit vraiment et avec conviction qu’il peut tout acheter ! Même les Universités et Musée prestigieux .Une idée de ces Thinktanks (Labo d’idées).Décidément ! Les émirats et leurs fameuse PUISSANCE = Des Tigres en carton (Mao reviendra cette année !).
    Ce « Qatar bashing »n’est donc que de la poudre aux yeux ! Pour contrer Mme le PEN et l’extrême droite française. Mais Si jamais l’arbitre (Le Paradisme de la vielle orthodoxie des Oulémas) ne siffle pas la fin des prolongations et le retour aux vestiaires. Alors !
    1- Djazeera parlera en Français.2- Cheikh Quardawi deviendra PAPE .3- Le Qatar deviendra un vrai « Bouroulou » ou « Bouchkara » empruntant le mot de notre Ami Mémoria dans un site voisin.
    Salam wa aleikom.

    • Dr D. Reffas

      Bonjour Karim 10.

      Quand on autorise (je dis bien autoriser) le Quatar qui vient juste d’apprendre à taper dans un ballon de foot-ball à organiser une coupe du monde, cela résume toute la stratégie mise en place à partir de ce miniscule état pour la stabilité d’Israël.Peut-on remettre en cause Lawrence D’Arabie?

      • Karim10

        Salam mon ami Driss.
        Absolument ! Les Américains ont bcp appris depuis le va-t-en-guerre de Bush 1é2. « Laisser les Arabes, ce corps sans tête, faire le travail à notre place » (lawrence d’arabie) .Un syndrome bis.En marge de ton insigne et exceptionnelle conférence 19/03 sur « Le danger des mines anti personnel /Ligne Charles/Maurice en Algérie » à la cinémathèque Sba.Tu m’avais bien dit que: « notre bled est immunisé par un vaccin intitulé sang de Chouhada ».
        Ce poussin pays (+ ses cousins monopolistes) n’arrivera jamais à pousser l’Algérie dans le gouffre ».
        On peut conjuguer le verbe” Acheter” au futur simple mais en géopolitique ce n’est pas la même chose.
        Le prophète (qssl), a dit : « Mets toi en face de la qibla et dis Allahou akbar » 397 de Muslim et 5897 de Al Al Bukhâri.

  5. Smiley

    Salam

    Je ne peux que porter à l’actif d’Oméga beaucoup de sagacité dans le constat, je serai même tenté de dire l’autopsie de la situation et des convulsions dans lesquels se débat le monde arabo-musulman.
    Sans prétendre incarner le versant Alpha de la connaissance, j’ai eu la prescience de la cogitation d’un plan occidentalo-américain mijoté aux petits oignons après l’attaque des Twin Towers. Avec mes faibles neurones, je pense avoir saisi que les pseudo-adverdaires dansaient le tango à deux et dessinaient une convergence d’intérêts qui fait de s’opposer.
    Les lignes de force dépassent désormait la recomposition du GMO.Elles sont traduites en actes qui peuvent s’observer par le souci:
    – de cantonner Dar el harb dans son aire civilisationnelle;
    – de programmer des homme-liges (Haddam, Ghassan Hitto, Chalabi et consorts) pour representer leurs intérêts vitaux et vendre la libéralisation sauvage sous couvert du religieux.
    – d’éliminer toute opposition à Israel (une constante);
    – de solder les expériences ‘socialistes’ et réorienter l’action de la ligue arabe vers la caution vers la ‘menace’ d’Etats “impies” et idéologiquement proches du défunt camp socialiste.
    Le traumatisme du 11 septembre allait accoucher d’une nouvelle pensée et d’un changement de paradygme.
    Désormais les stratèges du renseignement, indigents en matière de connaissance du monde musulman allaient s’efforcer de combler ce vide, par le recrutement de chercheurs pointus, la co-optation d’élemements issus du monde musulmans échoués dans leurs fondations, leurs bourses d’université afin de programmer la réussite dans les affaires d’agents dormants qui allaient revenir coiffer les ‘gouvernements de transition’. Chalabi en Irak et Ghassan Hitto en Syrie ( premier ministre sorti de la couveuse CIA), se prévalant de l’action humanitaire et de la réussite matérielle allaient être les chevaux de troie d’une méga entreprise de subversion. Chez nous, leur homme s’appelait Khellil et il est loin d’être le seul.Les artisans de la décennie noire, je veux dire les t^tes pensantes seront accueillis et choyés chez l’oncle Sam et dans la succursale allemande en leur demandant d’attendre leur ordre de mission.Haddam, reconverti dans l’action humanitaire attend son ordre de mission! Abassi est ‘Qatarisé’et il est trop vieux et trop malade pour servir de joker, à moins que….
    Ces recettes éprouvés, testées lors des “révolutions colorisées” ont fait tomber le mur de Berlin et doté l’Otan de l’apport de nouveaux état membres.
    Assad et son régime policier version militaire ne sont pas ma tasse de thé et d’ailleurs je préfère le café mais il serait illusoire de proposer une genèse du conflit syrien avec deux couleurs : le noir et le blanc.
    L’opposition au régime dictatorial est tombé dans le piège quand elle a été entraînée sur le terrain des armes et de la guerre civile.
    Cela ne rappelle rien à personne?
    Suzanne Hitto se chargera de donner les consignes de l’oncle Sam à son mari sur l’oreiller.
    Dormez bien les petits!Les armes seront livrées bientôt et les regards se tourneront vers l’Algérie!
    Désormais, les Occidentaux allaient perenniser l’instabilité en exportant Dar El Harb chez ceux qui avient eu l’indécence d’humilier la plus grande puissance en la touchant dans chair. Instruits qu’il suffisait de surfer sur l’impopularité de régimes dictariaux et/ou sectaires et d’exploiter la fitna entre sunnites et chiites, engrangeant toutes les frustrations de ce monde, ils ont des alliés et des idiots utiles par millions.

    • Smiley

      Errata”
      qui feint et paradigme”

      • Smiley

        Pour être tout à fait clair et pour parodier une célèbre formule, notre Dîn Hanif est trop précieux pour être laissé entre les mains d’aventuriers.Et de récitants!
        Je serai d’accord avec beaucoup pour admettre que le tapage sur les Droits de l’Homme,à la sauce à exporter avec les bombes larguées par avion, ne sont qu’un moyen supplémentaire et particulièrement trompeur pour asseoir la domination d’une oligarchie mondiale et d’une bourgeoisie nationale.
        L’expression du droit à l’expression et à l’émancipation ne doivent pas être détournés du lieu de la véritable confrontation des intérêts, celui de la production et de la société civile. Patron voyou et exploitateur reste voyou et exploitateur quelquesoit son déguisement.Avec ou sans barbe.
        Face à la crise du capitalisme et à ses ravages dans le monde je suis effaré par les fausses réponses que certains veulent apporter.
        Marcuse identifiait il y a bien longtemps le formatage industriel de l’homme unidimentionnel et son incapacité à penser son aliénation et certains nuisent à l’Islam en l’appauvrissant, en prétendant s’en servir à tort et à travers dans une version appauvrie de l’Homo-islamicus qui ne deviendrait pur qu’en se coupant de son universalité car celle-ci serait tare ou piège tendu à la pureté des origines.

        L’Islam n’a aucune incompatibilité avec l’espace démocratique et se doit de se poser la question de son instrumentalisation:
        Un courant d’appréciation, comme le relève Oméga, d’origine culturelle et religieuse nous évitera de sombrer dans des travers et de nous inscrire dans une ‘mondialisation’ malheureuse tissée et cogitée par les fourneaux de l’impérialisme culturel et politique.
        Nous nous opposerons à la réception de formes ridicules “du droit de l’homme’ qui ont accepté la marchandisation du corps, l’industrie pornographique et qui absordent l’individu dans des ramifications dont il ne peut dérouler l’échevau.
        La soumission à Dieu n’a pas comme corrolaire l’abondon de la raison critique, bien au contraire.
        Sommes nous capables de penser une troisième voie qui tienne compte de la nécessaire autonomie des expériences nationales?
        La singularité historique de l’Algérie, sa géographie feront toujours de ce pays un pays de résistance aux modèles importés et le prêt-à penser.
        Devant la necessité d’assurer un arbitrage entre les droits et la sécurité commune se profile l’exigence d’une institution politique, pas de ses artifices!

        • DZiri

          Sallamou Alaykum M. Smiley
          « La soumission à Dieu n’a pas comme corollaire l’abandon de la raison critique, bien au contraire »
          Et voilà que maintenant vous voulez critique Dieu ! Que c’est même une nécessité !
          Comme déjà constaté, je vois que vous flottez toujours sur les problèmes que tout le monde connaît. Au fait votre proposition d’arbitrage n’est-elle pas elle-même un artifice. Les Arbitres vont arbitrer et le peuple va jouer !
          Sallamou Alaykum

  6. Karim10

    Essalam Aleikom.
    Puisque la chronique de ce jeudi ce veut être un « gratin » de la gastronomie culinaire Tunisienne rapporté par un journal Algérien(Libérté.dz) et épicée tout de même par une texture de sel « rose bonbon » et de quelques pincées de « piment » orientale Syrien . Mais le véritable NEW CHEF CUISINIER de ce gratin est incontestablement Mr QATAR..En toute chose il faut « considérer » la FIN (dernier paragraphe).N’est ce pas du « latin de cuisine » Mrs HANIF et Djilali C ?
    Tirer en rafales sans interruption ! Pourquoi ce :Qatar « bashing » du verbe “to bash” signifiant ” frapper” ou “cogner», je dirai même « dénigrer », appliqué ici à un ptit-monstre (micro-Monster) qui est le Qatar emballant TOUT SUR SON PASSAGE(Islam,Politique,Dr Quardawi ,Djihad,Pétrodollars ,Condition féminine…… » ! AMItié Arabe !).On ne cesse de « Mitrailler » pour finalement nous « expliquer » que Le QATAR est méchant ! A mon avis (Débat) le Qatar vit une forme d’injustice avec ce Qatar bashing. Et je comprends maintenant pourquoi il « veut » une chaine El-Djazzira en FRANÇAIS. Une Cuisine Américaine dans une salle à manger ARABE ! Ça sent déjà la magouille et la ratatouille !
    Bon c’est vrai ! Ce Qatar bashing repose sur une série de questions, souvent implicites, auxquelles il convient de débattre et sans détour SVP.
    Qu’on le veuille ou non ! Le Qatar a quand même « une stratégie » chose que personne dans ce « Rajoul malade arabe » n’a tendance à proposer (pourtant penser ne coute rien !). Le Qatar, lui, croit à son avenir. Ce « petit » pays a un grand rêve et c’est mieux que d’avoir des « cauchemars » .Le Qatar agit en investisseur rationnel. Le Qatar s’oppose au « Chiisme » (Ce qui est bénéfique pour nous les « Malikites »).Le Qatar est heureux de promouvoir la culture arabe (les guignols ne le présente pas en costume cravate !?).Acheter le PSG ou une copie du Louvre et de la Sorbonne et organiser une coupe du monde! Avouez que c’est original ! La stratégie Globale : « Qatar National Vision 2030 ».Une véritable feuille de route que s’est fixée la famille royale qatarie ou le sport est perçu comme un levier d’actions prioritaires. Le Qatar a de la « puissance » puisqu’il agit vers l’extérieur. Il a son « Hard power avec feu vert US ». Il a le « Soft power » (utilisation raisonnée de tous les outils de pouvoir. Selon Hillary Clinton/13 janvier 2009)
    La puissance consiste d’avoir la capacité d’obtenir ce qu’on veut d’autres Etats par trois façons : A- MENACE (qui est le bâton).B- Récompense (la carotte).C – SEDUCTION qui est la capacité à obtenir ce que l’on veut par la séduction (Carnet de chèque ?!).
    Mais pour débattre il faudrait poser la première question1 pourquoi ?
    1- Le Qatar est devenu le nouveau gendarme de l’Otan dans le monde arabe. (C’est un choix diplomatique – Un choix dangereux c’est vrai !).
    2- Le Qatar cherche à prendre le leadership du monde arabe.(C’est normal-Il faut bien quelqu’un ! ) .L’Arabie saoudite a trop de problème depuis (Irak 90) ne peut jouer ce rôle parceque ces OULAMAS refusent voilà tout ! Mais ils laissent faire les VOISINS.
    L’Egypte réduit en état-Heksos (anarchie ethnie des chameaux post-empire Avant/jésus) est tombée dans le « piège » comme l’Algérie « Hamrouchiene » qui est maintenant trop lointaine et trop fatiguée ! Les « autres » Irak ! Tunisie et Libye ! K.O au deuxième round. Soudan coupé en deux comme une vulgaire KARMOSA et jamais deux sans TROIS ! Le Maroc ! Jamais ! Lui sait qu’il est vulnérable donc il restera tjr un élève gentil. Tiens ! Même la baguette du Chef « lajnat el-Quods » héritée puis détenue par le roi M6 fils de H2 et KhAdija1 a été finalement laissé au placard (Très gentil)! Le Liban geler jusqu’à nouvel ordre. La Jordanie ? Que peut-on attendre d’un pays qui a réalisé 6 films depuis 60 ans !? Que reste-t-il ? Rien ! Une ceinture de petit pays : Du Yémen……au Koweït en passant par des dunes de sables riches en pétrole…Tout est calme à part le Bahreïn qui clignote en rouge pour dire Attention ! Prôner aussi par l’Iran et la Turquie dans le terrain de foot SYRIEN ou l’on joue les prolongations du Classico d’un tournoi tragique.
    3- Algérie ! Faites de beaux rêves avec Qatar- Fondation ! Semble dire le Qatar. Et là il faudrait peut être se demander si ces « rêves » sont par analogie inventer par la presse efféminée tunisienne pour ce que de droit comme des « invocations de la condition féminine ». Mr Omega à le mérite d’ouvrir la brèche dans ce mur de la honte et Madame le Cygne persiste et « SIGNE » les méfaits de la banalisation des concepts.(Oh !combien importantes).
    4- Mais Alors que-faire avec un baril de pétrole plein tarif ? Se défendre et Attendre ! Mais attendre quoi ? Faut-il donc laisser le temps au temps ?
    5- Enfin le point le plus important ! Puisque Le Qatar a une idée derrière la tête ! Eh bien il faut se poser la deuxième question2. La quelle ? A suivre….
    Pour répondre à Mon ami OUELD BOUL que je remercie énormément d’avoir gouté à mon gratin sur (les autres c’est l’enfer) et d’avoir ajouté ce grain de sel pour mieux savourer le débat. Psychologique plutôt que psychanalytique ? Oui ! J’accepte ! Parceque nous sommes tous des « essayistes » de réflexions à « bouffées » d’oxygènes. Probablement le mieux pour nous reste selon ma propre conviction « le réessayage » jusqu’à la bouffée du point de fusion ou la mayonnaise aura prit.
    A Trop parlé de corde dans la cuisine d’un pendu ! Je préfère finir par : Bon Appétit ! Au fait ! Que ce qu’on « bouffe » ce soir ?

  7. omega

    Mr Djillali C, salam,

    Avec cette nouvelle chronique, le curseur vient d’être poussé encore plus loin dans l’ approche de la lourde problématique des rapports entre la politique et la religion auxquels nous assistons au niveau de cette partie du monde arabo-musulman qui devient bien plus qu’un véritable chaudron, dès lors qu’on s’interroge à présent sur « la vérité en deçà et du mensonge au-delà de la Syrie » – ou vice versa- et où, quoi qu’il en soit, se pose en dernière analyse dans ce type de pays le problème de fond des régimes autocratiques, des mandats à vie, des successions dynastiques, et des logiques des systèmes putchistes .

    Mme Le Cygne nous a apporté, avec brio comme à son accoutumée, tout comme précédemment Al Hanif l’a fait implacablement sur la question de l’épiphénomène du Qatar, son lucide décryptage de la situation dans la région et son pertinent éclairage sur les enjeux géostratégiques autour de ce nouveau concept du « Nouveau Moyen Orient », anciennement GMO, et des manipulations du lobby occidentalo-sioniste qui en découlent pour l’imposer aux pays de la région.

    Ces manipulations grossières ne peuvent en effet être clairement abordées que par référence à la conception que se font, du monde arabe notamment, les « maîtres » de l’Empire pour bien asseoir, avec la bénédiction de leurs petits vassaux du coin, leur hégémonie idéologique et économique sur la région, notamment la politique américaine qui ne fait pas dans le détail et qui ne comprend son intervention impérialiste que dans un espace géographique « homogénéisé et mondialisé », sans avoir à s’encombrer des particularismes cultuels et des patrimoines culturels et historiques locaux.

    A ce sujet, on remarquera, à travers le douteux concept de « mondialisation » développé par les puissances occidentales , que cette « homogénéisation » de la planète imposée et menée à la hussarde, selon les critères édictés par leurs idéologues haineux et patentés, est en réalité une pernicieuse opération qui consiste à gommer ou à instrumentaliser toutes les caractéristiques cultuelles, socio-culturelles et économiques qui ne s’inscrivent pas dans leur vision globalisante , alors que paradoxalement et dans le même temps, on observe que ce même monde occidental se replie et se recroqueville sur ses valeurs et prend soigneusement le droit, par la force le plus souvent, de défendre âprement son identité , sans perturber ses référents et ses valeurs judéo-chrétiennes, pour asseoir sa suprématie idéologique , assurer son emprise tutélaire et garantir sa domination économique. Mais cela n’est pas nouveau, tout le monde le sait déjà, sur le plan théorique à tout le moins.

    Ceci dit, et outre le remake « afghan » avec l’introduction de nouveaux metteurs en scène et de nouveaux « intermittents du spectacle » , si l’on peut dire ainsi, ce que je retiens personnellement de nouveau dans cette escalade des évènements dans la région, et dont il faut faire la part de l’intox et de la désinformation, c’est l’intrusion et l’instrumentalisation de l’image de la femme musulmane dans cette guerre idéologique qui vise la provocation de tous les musulmans, et dont tout un chacun aura détecté les grosses ficelles de la manipulation.

    Si le commun des mortels aura compris à quel mode amoral et à quel code immoral il faut rattacher l’envoi des « corps expéditionnaires » , (au sens premier et bien spécial de la gestion de leur corps), diligentés par la fameuse danseuse de cabaret de la chaîne Ghinwa, que penser, dans le même temps et dans le même registre, du phénomène Femen , qui se propage à l’Egypte et à la Tunisie, et qui amène certaines femmes à se dénuder au nom d’une certaine liberté « de penser leur corps et de le gérer », et dans quels desseins, si je puis dire, si l’on sait que ce procédé est lourdement lesté et sponsorisé par des officines dont le fil à la patte remonte jusqu’à la CIA, et qui ont pour crédo la liberté d’expression, la démocratie et les droits de l’homme.

    Dès lors, comment aborder ces nouvelles manipulations, dont on soulignera la bassesse conçues au nom de la liberté d’expression dans les laboratoires des libertaires occidentaux, et d’en parler dans nos sociétés, avec la pudeur requise pour traiter de la gravité d’un tel sujet ?

    Dans le cas précis de ce qui est désormais appelé Femen-Tunisie, phénomène qui risque de revenir au premier plan de l’actualité les prochains jours, ne voilà-t-il pas une
    « innovation démocratique» singée sur des pratiques de femmes européennes, nordiques et slaves essentiellement, pratiques étrangères à nos mœurs, qui ne nous sont coutumières et familières, ni dans nos sociétés traditionnelles, ni dans la sphère plus large de la culture méditerranéenne, pratiques face auxquelles même les femmes françaises, portugaises, espagnoles ou grecques, et que sais-je encore, ne se reconnaissent pas toutes, ou difficilement ?

    A ce propos, on notera que même les femmes des pays du sud de l’Europe ne sont pas allées aussi loin dans leur quête féministe et qu’en Italie, pays pourtant réputé libertin, le cas de la « Cicciolina » – de son vrai nom Ilona Staller -, ancienne prostituée et actrice de films pornographiques, a défrayé en son temps la chronique et a profondément heurté ses compatriotes italiens et européens en dévoilant sa gorge , publiquement et dans les médias, en sa qualité de député italien et européen.

    Ce geste éminemment politique et attentatoire à la morale ne provenait pas d’une femme d’origine « méditerranéenne », mais d’une femme slave, d’origine hongroise … et issue d’une famille juive de Budapest par sa grand-mère maternelle de surcroît. La boucle est bouclée !

    Alors, pourquoi donc cette invocation de la condition féminine ici, et ce nouveau type de manifestation féminine là, tous deux irrévérencieux et provocateurs dans leur approche et leur finalité, font-ils à présent irruption dans notre propre espace culturel, où la femme arabe et musulmane ne s’est avant tout et exclusivement manifestée et exprimée que par la parole, au sens large du terme ?

    Voilà un phénomène nouveau qui n’est pas courant dans nos us et coutumes, qui a plus l’air d’un gag de mauvais goût aux conséquences redoutables sur la famille arabe et la société musulmane, et qui n’apporte rien de probant à la compréhension de la condition de la femme tunisienne et égyptienne , à celle de la femme arabe, et encore moins à celle de la femme musulmane de façon plus générale.

    Après « le soutien physique des troupes » et
    « l’exhibitionnisme démocratique » concoctés dans les mêmes officines d’obédience sioniste, opérations qui ne sont pas si antinomiques que cela, à quoi d’autre de pitoyable aurons- nous droit encore, et à subir une fois de plus, de la part de certains « démocrates » étrangers et de leurs relais locaux qui ne savent plus quoi inventer pour nous faire tant de « bien » et assurer malgré nous notre « bonheur » ?
    Cher Mr Djillali C., sommes nous arrivés au bout de nos peines ?
    Salutations fraternelles.

  8. DZiri

    Sallamou Alaykum
    Est-ce « L’instrumentalisation de la Sainte Religion » ? Alors pourquoi ce titre ?
    Je ne sais pas si le titre est du chroniqueur ou de la presse tunisienne.
    Aussi, quel qu’en soit l’auteur, il importe de se poser la question et surtout celle de la compatibilité de ce TITRE avec le sujet traité !
    Connaissant la presse tunisienne, pour sa hargne de l’islam et porte voix des médias anti Islam français, il ne nous étonne pas. Ce qui nous étonnerait c’est qu’un chroniqueur, fils de Chahid (rA), puisse colporter et/ou rééditer un titre ignoble à l’encontre d’un symbole sacré de l’Islam : LE JIHAD.
    Témoigner, rapporter, faire même l’apologie de faits émanant de personnes dont on connait leur haine de l’Islam, signifie les approuver.
    Faire un parallèle pareil est un analogisme immoral. Et voila comment la liberté d’expression, devient une liberté d’agression.
    Sans entrer dans la véracité des faits évoqués, et dont on a l’habitude, je trouve ce titre ATTENTATOIRE à Islam, notre Religion. Surtout de la part de ceux « aux convictions propres, arrêtées définitivement de vieille date. »
    A se demander en quoi consistent-elles ?
    Allah en est témoin, à Lui nous nous en remettons !
    Sallamou Alaykum.

  9. le cygne

    Mr Djillali.C Salam…!!! Excusez-moi, mais, moi je vois les choses sous un angle plein….!!!
    Il faut dire que votre article fort intéressant puisque d’actualité, est truffé de mots clés…… Il y a aussi beaucoup d’énigmes, mais qui parfois trouvent leurs solutions dans le texte lui même… !!! Je parle pour les plus lucides…!!!!
    Alors, le terrorisme n’est plus à la page ou quoi.? Il est déjà démodé…? Dans ce cas, il va être soldé..!! Maintenant sur les étalages, on trouve un autre produit de luxe, made in Trois Nord comme toujours, qui se vend très cher, car il permet à la fois d’orner la vitrine des uns et de dégarnir la vitrine des autres….Enfin c’est une histoire de concurrence……Mais où sont nos spécialistes en Marketing?
    J’avoue que cette fois- ci, le tour de passe passe est bien joué pour deux raisons :
    1- le choix du terme ‘Djihadiste’ n’est pas banale…;
    2- son association avec un autre terme comme “fornication” est encore moins banale…….
    Tout ceci, a pour but justement de banaliser les deux termes et les vider de tout leurs sens………N’est elle pas belle la magie…???? Comme ça, quand nos enfants liront Djihad et Fornication, ils vont soit tous partir au “Djihad” soit le déserter complètement. Je me rappelle qu’il y a juste quelques années les gendarmes du monde et leurs Sbires ont demandé aux pays Musulmans de supprimer entre autre les leçons du Djihad du programme de l’éducation Islamique…D’ailleurs un certain ministre éradicateur de chez nous a failli déplanter toute la matière des cursus scolaires……!!!Education Républicaine oblige…!!!!
    Si on revoit l’évolution de ces termes à travers le temps et l’espace, commençant par Islamiste puis Intégriste, ensuite Extrémiste, en passant par terroriste et maintenant Djihadiste, on peut se rendre compte que tout a été minutieusement programmé, bien étudié, bien peaufiné, bien planifié et très bien exécuté……. L’exécution des plans sera bien sûr laissée à toute l’armada des acteurs du Jardin zoologique des pays ciblés et pourquoi pas des maillons faibles de la chaîne, d’autres pays qui croient chanter ……
    Tremblez, tyrans et vous perfides
    L’opprobre de tous les partis
    Tremblez! Vos projets parricides
    Vont enfin recevoir leurs prix!
    Tout est soldat pour vous combattre
    S’ils tombent, nos jeunes héros
    La … ?…. en produit de nouveaux,
    Contre vous tout prêts à se battre. !

    Savez-vous pourquoi, cette fois-ci, pour la Syrie spécialement, ils ont choisi le terme de djihadiste et non pas de terroriste…..???!!! Hé bien, tout simplement parce que les Ours polaires,les Pingouins et les Requins-Tigres portent assistance à ceux qui au Mali, par exemple, sont traités de terroristes….ainsi que par le régime du Assad.. Pourquoi ceux qui combattent en Syrie n’ont pas été exceptionnellement traités de terroristes par les occidentaux comme ailleurs à travers le monde……??? la réponse sera, mais depuis quand les pays civilisés (à la fois gendarmes, juges et hors la loi) qui respectent le droit international, humanitaire et blablaitaire…… soutiennent- ils le terrorisme…? Comme cette fois-ci, ils entretiennent la rébellion Syrienne «qui a été obligée de s’appuyer sur le recrutement à l’extérieur du fait de la défection des Syriens ayant constaté de graves dérives observées par la rébellion portant sur de non moins graves exactions commises sur la population civile.» il fallait bien trouver un terme ‘feu d’artifice’ pour inciter les uns et les autres à aller combattre auprès de leurs ‘frères’, alors, ils les ont baptisés «Djihadistes»! Hé bien, moi, je dirai que c’est la grande vadrouille, qu’ils sont entrain de gérer à leur guise……puisqu’ils tirent les ficelles et font la pluie et le beau temps………!! Mais, je dois rappeler que la roue de la fortune tourne et ne s’arrête jamais jusqu’à la fin du monde……!!! Alors ‘Yawmoun Laka Wa Yawmoun 3alayka » ou bien encore « Wa Tilka El Ayamou Noudawilouha Beyna Ennass »…..

    Mr Djillali.C, pourquoi n’avez-vous pas dit que la Syrie, était un Os pas comme les autres et que les enjeux géopolitiques et stratégiques étaient trop importants…… !
    La Russie surtout et la Chine savent que la Syrie est leur dernier « Mesmar Djeha » au moyen orient, s’ils la perdent, ils perdront ‘ tout’ dans cette région…!!!
    Pour l’Iran, la Syrie est son seul allié dans le monde arabe (sans parler de Hizbollah au Liban), donc, il n’a pas intérêt à ce qu’elle tombe……, sinon les choses vont se compliquer pour lui……!
    Pour les gendarmes du monde ainsi que leurs Sbires occidentaux et arabes, les choses sont claires et nettes, on n’a pas besoin d’étaler le beurre, l’argent du beurre, la confiture et les petits fours ……!!!

    Dites-moi, pourquoi je pense, maintenant, à Samuel Huntington (choc des civilisations) et au projet « Nouveau Moyen-Orient» présentée au monde en juin 2006 à «Tel Aviv» en Palestine occupée, par la Secrétaire d’État étatsunienne Condoleezza Rice, qui a été créditée par les médias occidentaux de l’avoir inventée, en remplacement de l’expression plus ancienne et plus imposante du ” Grand Moyen-Orient. “…???? Allez y savoir….!!!

    Mais qui sont ces Abou Kossay, Hamza Ben Rejab et les autres qui sont présentés par les médias comme s’ils étaient des hommes crédibles et dignes de foi, alors qu’ils peuvent appartenir à n’importe quel service ou quel réseau……surtout ceux qui agissent dans les tunnels sans bout..!!!!

    Mr Djillali, vous avez rapporté ceci : « 13 jeunes filles tunisiennes ont rejoint la Syrie où elles s’y trouvent actuellement dans le but de faire le “djihad du nikah” qui consiste à satisfaire aux désirs sexuels des combattants de l’opposition.»….c’est une vraie énigme….!!!! Mais la réponse vient tout de suite après et qui est celle-ci: « Celle qui les “supervise” n’est autre qu’une danseuse de la chaîne Ghinwa portant le nom d’Oum Jaafar.»…Donc ça résume toute l’histoire et ça veut tout dire…..!!!
    Enfin, moi j’ai tout pigé et Vous…… ????

    Les questions que je me pose: et s’il y avait un autre régime en Syrie, autre que le Baathisme rouge nuancé, est ce que certains se seraient tant préoccupés de son sort………???? Et s’il n’y avait pas Ennahda au pouvoir en Tunisie, est ce qu’on n’aurait pas fermé l’œil sur ces 2000 jeunes toujours d’après les statistiques de ce Abou Kossay….?? Et si Kadhafi était toujours vivant lui qui finançait le terro, est ce qu’il y aurait l’acharnement des médias laics sur ce genre d’affaire……??? C’est clair comme l’eau d’Evian….!

    Mr Omega, mes amitiés, voyez vous lorsqu’il s’agit de défendre les intérêts d’un groupe ou ternir l’image d’un autre, hé bien, on fait référence et confiance aux ‘dires‘ et aux ‘statistiques’ des anonymes…… !!!! N’est ce pas un Drôle de monde….dans lequel nous vivons…avec les Minus….!!!

    Bonne soirée à tous et à toutes…!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 4 732
  • 6 484