«LE GMO EST TOUJOURS D’ACTUALITÉ!»

La stratégie définie et mise en place par le Pentagone au lendemain de la guerre d’Octobre 1973 qui avait pour but d’en finir définitivement avec la «fierté arabe» portée superbement par le trio «Nasser, Boumédiène et Hafed El Assad » d’une part, et d’autre part assurer une sécurité pérenne et sans faille à l’État d’Israël, demeure toujours d’actualité.
L’on se souvient que cette guerre – dont on célèbre très discrètement le quarantième anniversaire – qui a vu la participation de l’ensemble des Armées Arabes, a été accompagnée d’une stratégie économique qui a consisté à arrêter l’approvisionnement en pétrole de tout l’Occident, grâce à la présence du Roi Fayçal, un Homme que l’Arabie ne reverra pas de sitôt ! Il était pour chaque Arabe, une fierté inégalable de voir sur une télé noir & blanc, les citoyens des Pays occidentaux rouler à bicyclette ! N’était-ce la négociation unilatérale de Sadate –piètre remplaçant de Nasser – lors du honteux pacte de Camp David, Tel-Aviv aurait été occupée par les Armées Arabes !
Depuis lors, Kissinger, alors Secrétaire d’État US aux affaires étrangères, aurait déclaré : «Plus jamais ça !»
La stratégie devait se dérouler en trois phases :
La première consistait à mettre fin à la guerre froide en supprimant le bloc Est. Et comme les stratèges US accordent énormément d’importance à leur maxime «time is money» il était plus judicieux de faire d’une pierre deux coups, en manipulant la confrérie des Frères Musulmans, qui était déjà inféodée à la CIA depuis sa création. Ainsi naquit Ben Laden et les Taliban. Première mission, mettre fin à l’hégémonie russe à l’Est de l’Europe. L’Afghanistan sera le tombeau du Bloc Socialiste.
La seconde étape consistait à neutraliser les Pays Arabes les plus influents. Eliminer Boumédiène, Fayçal et affaiblir les autres et notamment le jeune officier Gueddaffi. C’est à travers la manipulation de la Ligue Arabe par le biais des marionnettes des micro-Etats du Golfe que l’opération sera menée. Sur le plan économique, le pétrole connut sa crise la plus grave où le baril est descendu jusqu’à 10 dollars US, menant l’Algérie notamment à une situation de cessation de paiement.
Cette phase sera accompagnée par une déstabilisation des Pays Arabes en recourant à l’émergence de la mouvance Islamiste. L’on se rappelle des maquis de Bouiali, bien avant la venue du FIS. C’est cette phase qui prend le plus de temps avant d’aboutir à la dernière. Les pétrodollars aidant et l’allégeance des micro-états du Golfe permirent à terme aux stratèges des officines US de mettre au point la conclusion finale : « Les révolutions » Ainsi, la Tunisie, l’Égypte, la Libye et la Syrie seront les terrains de prédilection. L’objectif étant de placer des régimes « démocratiques » à même de reconnaître et se soumettre à l’État d’Israël. Affaiblis par une longue époque de dictature, ces pays se remettent mal de leur révolution, faiblesse accentuée par l’entrée en jeu de la mouvance islamiste revendiquant le pouvoir, grâce à l’adhésion massive des populations, connues par leur soumission à la Religion. Le but est de fractionner les États Arabes en micro-Etats sur une base ethnique, confessionnelle ou tribale. Jusqu’à l’heure, la stratégie fait son chemin et le Soudan aura été la première expérience grandeur nature, qui réussit. La suite concernera l’Égypte, mais surtout la Syrie, la Libye et l’Irak qui s’acheminent inévitablement vers un «lotissement» Israël est partie prenante dans la réalisation de cette stratégie à long terme. «Depuis la fin de la guerre d’octobre, nous avons des agents disséminés dans plusieurs Pays Arabes à différents niveaux, dans les milieux politiques, économiques, culturels et sociaux et qui peuvent faire la promotion d’Israël, tout comme ils peuvent provoquer des destructions » a dévoilé Amos Yadlin, Général Israélien Ex patron d’une branche du Mossad et actuel Directeur du Centre d’études et de Recherche de Sécurité Nationale lié au Tsahal. « Nous sommes désormais capables de provoquer et d’exacerber des crises tribales, confessionnelles et des tensions sociales et ainsi maintenir ces Pays sous pression interne. » Conclut-il. Déjà, les USA se conduisent en territoire conquis. L’exemple du rapt en plein jour, en plein centre de Tripoli d’abou Anas El Libbi par un commando américain en est la parfaite illustration. Ce qui a fait réagir un internaute libyen : « En Lybie, tous les services de renseignement du monde travaillent, sauf celui des Libyens ! »
L’Algérie, au demeurant, n’est pas du reste .Les tentatives de déclenchement d’émeutes, de mobilisation à travers les réseaux sociaux, l’implication de l’inénarrable BHL, n’ont à ce jour, pas réussi. La récidive s’est faite par le biais des tensions tribales et régionales. D’abord au niveau de l’éternelle manipulation de marionnettes inféodées à l’ex-colonisateur et « représentant » la région Kabyle où l’on a vu Ferhat M’Henni intervenir au sein de l’Assemblée Nationale Française et déclarer que la guerre d’Algérie était une erreur, avant de revendiquer publiquement l’autonomie de la Kabylie, ne voila-t-il pas que Said Saadi comme pour prendre à témoin le monde de son amitié avec BHL, se prend en photo avec le même BHL en train de lui faire une «caresse » à l’épaule ! Ensuite, les stratèges initient des tensions et des crises au niveau du Sahara. D’abord à une échelle régionale en mettant en exergue les inégalités économiques et sociales, ensuite au niveau confessionnel en exacerbant le conflit entre Ibadites et Malékites au niveau du M’Zab.
Si jusqu’à présent, le peuple vacciné par les évènements d’octobre, a su se prémunir, il devient urgent de répondre à ses aspirations par le pouvoir en place. Car, quelque soient les manipulations et les stratégies développées dans les laboratoires, elles ne peuvent à elles seules, manipuler un Peuple rompu aux vicissitudes politiques, si le terrain n’est pas miné de l’intérieur.
Or, l’on constate que le Pouvoir en place ne procède à aucune mesure de nature à permettre à ce Peuple de vivre dignement et de défendre l’intégrité de son Pays. La corruption, les passes-droits, le chômage, la mal-vie sont son lot quotidien. La distribution inégale de la rente corrompt tout le Peuple qui revendique tout gratuitement et se complaît dans l’assistanat. Si jamais, les recettes d’hydrocarbures continuent à baisser du fait de la manipulation des prix du baril, atteignant un niveau qui ne permettrait plus cet assistanat, alors, la réaction serait fatale. Il faut retenir que les USA sont devenus désormais premier producteur mondial de pétrole et de gaz, devançant l’Arabie Saoudite et la Russie. Ce sera désormais eux qui détermineront les prix à faire valoir .Et si une perte sèche de quelques mois leur permettrait de déstabiliser un Pays, ils ne se gêneraient surement pas.
Il est facile d’accuser « la main étrangère » même si celle-ci existe et c’est de bonne guerre ; mais le grand problème qui risque d’imploser la Société Algérienne est d’abord d’ordre interne. La bureaucratie, les dénis de justice, la corruption, le chômage et les horizons fermés par un cadrage systématique de la vie politique squattée par la lutte des clans au pouvoir, sont des ingrédients naturels d’une recette explosive que l’on s’empressera de mettre sur le dos du chef cuisinier de la « main étrangère »
Pourtant, un homme averti en vaut deux !

djillali@bel-abbes.info


le 10 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 octobre 2013

10 Commentaires pour “«LE GMO EST TOUJOURS D’ACTUALITÉ!»”

  1. le cygne

    Je répète, le Grand Titre de ce ‘GMO’ est la ‘CONNIVENCE’……avec les Pingouins ou avec les Baleines Bleues, ça ne change rien, quand on sait que ce sont les sionistes qui tiennent la barre…!!!

    Alors, ni Hizb America….. ni Hizb França……Pourquoi pas un Hizb Djazaïri qui mène ‘la danse avec les loups’, tout en ayant des relations privilégiées avec certains pays, mais qui refuse d’être un ‘sleeping partner’…! La belle au bois dormant doit se réveiller…!!!!

    Partenariat…?? Tiens j’ai déjà entendu ce terme mais à sens unique…!!!

  2. Memoria

    GMO…..ce mâchin là …!!!

    Une feuille de route made in USA comme U 2 !!! Elle n’a jamais été secrète;elle est le programme des new conservateurs Wolvowitz and company depuis belle lurette! Il n’y a pas de main étrangère ,mais plutot une aile locale et nationale qui refuse le diktat US et préfère les dispositions légales et légitimes des Accords d’Evian !Le choix est clair et réfléchi:
    Soit vivre en partenariat avec l’ancienne puissance coloniale en buvant de l’eau d’Evian;
    Soit on se fait piller et raser par les américano-sionistes…..jusqu’au musée de Baghdad !
    Bonne soirée ….sans hizb América !

  3. le cygne

    Mr Djillali C., c’est encore moi……! Je suis complètement d’accord avec vous, quand vous dites: «le grand problème qui risque d’imploser la Société Algérienne est d’abord d’ordre interne…. »…« Que ce sont des ingrédients naturels d’une recette explosive…. ». Mais là, où nos points de vue commencent à diverger c’est quand vous dites « que l’on s’empressera de le mettre sur le dos du chef cuisinier de la « main étrangère »…..Eh bien ; pour moi, il n’y a aucun doute, c’est toujours la « main étrangère » qui est toujours là, pour veiller directement ou indirectement, via les Oursons en peluche… sur ses intérêts suprêmes… !!! Qu’on le veuille ou pas, « Le Grand Moyen Orient » est entrain d’être remodelé comme l’ont prévu, il y a fort longtemps, les Baleines Bleues nageant dans les plaines abyssales profondes des océans, avec la complicité, bien évidemment, des cachalots se revendiquant d’une certaine minus espèce arabo-musulmane…!!!! Eh oui, la connivence, à cause du pouvoir et de l’argent sale, est à l’origine de tous les maux du monde Arabo-Musulman… !!!
    Si les coupables avouent qu’ils sont entrain de brouiller tous les satellites pour mettre le monde Chaos ou à Genoux, je ne vois pas pourquoi, je ne les croirais pas..! D’ailleurs, ils n’ont pas besoin d’avocats, ces hors la loi, puisque ce sont eux qui font la loi…S/c de la mondialisation…y compris culturelle (surtout) qui ambitionne de provoquer une réaction de fusion, non pas nucléaire, mais culturelle qui nécessite que l’ensemble des noyaux atomiques culturels s’interpénètrent. Toutefois, ils savent que les noyaux doivent surplomber l’intense répulsion due à leurs charges électriques positives, alors ils prévoient comme en mécanique quantique, que la ’barrière coulombienne’ soit franchie par ‘effet tunnel’, à des énergies plus faibles. Mais, les énergies nécessaires à la fusion restent très élevées, correspondant à des températures de plusieurs dizaines ou même centaines de millions de degrés C° selon la nature des noyaux….. Lorsque de petits noyaux fusionnent, le noyau résultant se retrouve dans un état instable et doit revenir à un état stable d’énergie plus faible, en propulsant une ou plusieurs particules, l’énergie surnuméraire se répartit entre le noyau et les particules émises, sous forme d’énergie cinétique. En tout cas, une fusion contrôlée est une réaction difficile à accomplir car il faut assembler des noyaux qui ont la prédisposition naturelle à se repousser… !
    Ceci dit, tout le monde sait qu’avant le ‘Remodelage du GMO’, il y a eu d’abord un Modelage qui a été exécuté par les mêmes prédateurs et acteurs du Remodelage… !!!
    C’est donc colonisé, géographiquement éclaté et économiquement ahanant que le monde Arabo-Musulman a entamé le vingtième siècle. Les suites de cette situation et ses effets négatifs se sont perpétuées à la période de la construction des Etats Arabes, ce qui a engendré un enchaînement de crises politico-économiques et culturelles, très ardues. Les conditions ‘héritées’, n’étaient pas toujours propices au développement et à la croissance ; puisqu’au lendemain « des indépendances », ils devaient faire face à de grands défis, dues à la prolifération de la pauvreté, de l’ignorance, des maladies, de l’exécrable gouvernance et de la corruption ainsi qu’à l’absence de modalités objectives pour renforcer les nouveaux dessins d’un Etat- nation libéré et indépendant….N’oublions pas le cas du ‘sleeping partner’… !!
    D’ailleurs, dès 1957, le Premier ministre dit Israélien évoquait l’idée de morceler, le Liban sur des bases religieuses. Dans un article publié, en février 1982, par la revue de l’Organisation sioniste mondiale Kivunim (Directions), sous le titre « Une stratégie pour la dite Israël dans la décennie 1980 », un journaliste dit Israélien qui avait travaillé pour le ministère dit israélien des Affaires étrangères, exposait que la stratégie de la dite Israël devait consister à favoriser l’éclatement des pays arabes sur des bases confessionnelles ou ethniques. Il soutenait que le plan de décomposition du Liban en petits cantons confessionnels, à laquelle les dits Israéliens travaillaient depuis la fin des années 60 avec la complicité de certains extrémistes maronites, devait être appliquée à tout le monde arabe, notamment à l’Irak (trois Etats sunnite, kurde et chiite), à la Syrie (trois Etats alaouite, druze, sunnite), à la Jordanie (une partie pour les bédouins et l’autre pour les Palestiniens) et à l’Arabie saoudite qui devait être amputée de ses provinces pétrolières et ramenée à une mosaïque tribale.
    Voici, aussi, la fameuse phrase d’André Malraux, ministre Français de la Culture à l’ère de De Gaulle, dans les années 60 du 20ème siècle : «Le XXI° siècle sera religieux ou ne sera pas». Avec l’arrivée du troisième millénaire et du 21ème siècle, la même question refait surface avec cette célèbre prédiction de Samuel Huntington : «Le XXI° siècle sera le scène d’un choc des civilisations». Le dialogue des civilisations se trouve ainsi métamorphosé en conflit des civilisations, car le courant de la mondialisation, en particulier dans le domaine culturel, menace les spécificités culturelles de certaines civilisations, spécialement la civilisation Arabo-Islamique……N’empêche que d’autres pays développés commencent à s’alarmer de ce courant ravageur et s’apprêtent à s’y ‘opposer pour protéger leurs différences culturelles distinctes. Parmi ces pays qui luttent contre la mondialisation culturelle, évoquons la France qui a décrétée une loi interdisant l’utilisation des termes et expressions anglo-américaines utilisées communément dans les transactions commerciales dans l’Hexagone. Mieux encore, elle a été jusqu’à prescrire une amende consistante à tous les transgresseurs de cette loi. Alors on invite les plus royalistes que le roi à suivre l’exemple de la France, pour sauvegarder nos spécificités culturelles à Nous…! Je ne parle pas de Hizb França…!

    Mr Djillali C., le Grand Titre de ce ‘GMO’ est LA CONNIVENCE

    GMO = GMO……autrement dit, pour les moins perspicaces :
    Grand Moyen Orient = Grand Monde Occidental….. !!! Déchiffrez… ???

    • Boualem

      MME le cygne en relation avec votre commentaire sur le GMO et vu que vous etes très intéressée par ce sujet auquel vous accordez une grande importance à ce que je constate à travers vos TRES LONGS COMMENTAIRES ?????vous trouvez pas ? vous vous mélangez les pinceaux pour rien vous faites souvent référence à SAMUEL on dirait que vous etes hypnotisée par les idées sur le choc des civilisations de cet écrivain américain ne l’oublier pas ? et pourtant c’est irréversible vu l’état du monde aussi je vous oriente vers plus près de nous en devinant votre réponse à l’avance ne vous focaliser pas sur les origines mme c’est la pensée et les idées qui doivent primer sur toute analyse sinon je ne débattrez plus avec vous donc je vous recommande de lire et de s’intéresser sur le philosophe FINKIELKRAUT qui a sorti un livre sur l’idendité française qu’il qualifie d’idendité malheureuse . à méditer……MME .

  4. le cygne

    Le Cardinal Paul Poupard, ancien président du Conseil pontifical de la culture et assistant de l’ancien Souverain Pontife a attesté au journal le Figaro : «l’Islam constitue un défi pour l’Europe et l’Occident en général, et il n’est pas nécessaire d’être un vrai expert pour se rendre compte des disparités qui ne cessent de se creuser entre les taux de croissance démographique dans différentes régions du monde. La croissance démographique est en nette régression dans les pays de culture chrétienne alors qu’elle connaît une augmentation soutenue dans les pays musulmans en développement. Et dans le berceau même de Jésus -c’est en ces termes que le Cardinal Paul Poupard fait référence au Moyen Orient, notamment le monde arabe- les Chrétiens s’inquiètent et s’interrogent sur ce que l’avenir leur réserve. Ils se demandent si leur fin n’est pas programmée d’une façon ou d’une autre (le défi de l’Islam réside dans le fait qu’il s’agit d’une religion, d’une culture, d’une société et d’un mode de vie, de pensée et de comportement, alors que les Chrétiens d’Europe tendent à marginaliser la place de l’église dans la société»
    Certes, l’Islam est incontestablement, la religion de la culture, de la société et un mode de vie, de pensée et de comportement, mais, dire qu’il représente, en cette qualité, une menace pour les Chrétiens est une supercherie. D’ailleurs, ce genre de propos conçus par de nombreux occidentaux, ne peuvent qu’irriter, encore davantage, les rapports qui lient les deux mondes : Musulman et l’Occident.
    Par ailleurs, ce sont la malveillance contre l’Islam et le ressentiment envers les Musulmans, les pratiques ségrégationnistes contre eux ainsi que les transgressions du droit international et de la déclaration universelle des droits de l’homme qui forment une véritable menace, non seulement pour l’Occident mais pour toute la planète et mettent en danger l’aplomb des relations internationales et plus spécialement, celles qui existent entre l’Occident et le Monde Musulman.
    Ce penchant anormale qui incite à la rancœur, la discrimination et l‘antagonisme est pourvue par les propos de Gianni De Michelis, Président du Conseil des Ministres Européen, lorsqu’il a répondu, au début des années quatre-vingt dix du siècle dernier, dans une interview qu’il a accordée à Newsweek à la question : «Comment justifiez-vous la présence de l’OTAN après la fin de l’opposition entre l’Occident libéral et l’ancien bloc communiste ? «Certes, a-t-il répondu, la confrontation avec le bloc communiste est révolue mais il y a une nouvelle confrontation qui risque de prendre sa place entre l’Occident et le Monde musulman». Lorsque le journaliste de Newsweek lui a demandé : «Comment peut-on éviter une telle confrontation ?», il a répondu : «L’Europe doit résoudre ses problèmes, pour que le modèle européen devienne plus attractif et plus accepté à travers le monde. Si nous ne réussissons pas à généraliser ce modèle, le monde risque de devenir très dangereux»…..
    Venant, d’un haut responsable de l’Union Européenne, ces termes renferment une menace flagrante envers le Monde musulman. C’est une position qui est en réel contraste avec toutes les règles du droit international et ne fait aucun cas des différences culturelles des peuples.
    En effet, dans le contenu des documents de la conférence de Colorado, organisée aux USA, en 1978, on peut lire que l’islam est : «la seule religion dont les sources originelles contredisent les fondements du christianisme (.) Le système islamique est le plus cohérent des points de vue social et politique (.) et nous avons besoin de centaines de centres pour comprendre l’Islam et le percer avec finesse. Aussi la christianisation des musulmans est-elle une question hautement prioritaire»
    De tels desseins douteux qui se tissent dans les tunnels sans bout pour déstabiliser et envahir le Monde Musulman, ont des suites très regrettables et des conséquences dramatiques, car ils participent à rassembler les peuples Musulmans contre l’Occident et à revivifier les sensations d’aversion au lieu d’animer la perception de la tolérance. La pensée même de «percer l’Islam» est l’une des idées tragiques qui se sont diffusées dans plusieurs milieux ou plutôt lobbies qui gèrent le monde actuellement . Elle rappelle la notion de «choc des civilisations » de notre ‘ami’ Samuel Huntington, qui est pratiquement manifeste chez tous les décideurs internationaux et qui leur permet d’expliquer la quasi-totalité des événements de cette ère et à justifier de multiples comportements extrémistes et égocentriques qui violent le droit international, ce droit qu’ils ont eux même concocté…. !!!

    Le GMO qui peut aussi désigner « le Grand Monde Occidental » est un schéma “qui vaut mieux qu’un long discours”….! Suivez la flèche…!!!

    A suivre……..

  5. le cygne

    Pardon, mais moi c’est cette photo qui m’interpelle….. !!!
    Oh..!! Quelle belle photo regroupant les deux tourtereaux… !!! Il faut dire que Mr Sadi est très photogénique avec son nœud papillon grenat, ce qui n’est pas surprenant, c’est qu’il affiche publiquement sa proximité avec un sioniste qui s’assume, ainsi il a démontré aux Algériens qui il est vraiment…?? Ne dit-on pas que « L’ami de mon ami est mon ami », alors moi je dirai “l’ami de mon ennemi et mon ennemi”…Ce BHL qui dit : « Je suis le représentant de la tribu d’Israël »…
    Pour vous dire que nous ne sommes pas les seuls à souffrir des procédés douteux de ce genre d’espèce humaine, dans un article intitulé : « BHL l’agent israélien de la dictature sioniste sur la France” (le 3 juin 2012), on peut lire quelques passages très intéressants : « C’est donc cette posture idéologico-politique qui lui donne le droit immense de passer au-dessus des positions des ministres des affaires étrangères français pour imposer sa vision d’avenir favorable dans tous les cas à Israël….Est-ce une coïncidence que parmi la classe médiatique soumise à sa grandeur on trouve beaucoup de membres de cette communauté issue des tribus dispersées d’Israël? Ainsi c’est une sorte de communication en vase clos où l’agent israélien peut parler à un membre de la communauté sioniste de France pour expliquer son projet. »……” N’est-ce pas là une connivence dangereuse pour notre pays que de constater que la vision géopolitique impliquant une posture politique française, soit entièrement entre les mains de cette diaspora ultra sioniste? Souvenons-nous de Kouchner en Bosnie et en Roumanie. Pourquoi cette communauté est-elle si agressive contre les régimes nationalistes et souverains? Tout simplement parce qu’elle conduit un projet mondialiste de soumission des nations et des peuples comme le montre la vindicte vulgaire avec laquelle Cohen-bandit s’attaque à la Hongrie souveraine qui remet en cause la toute puissance de sa banque centrale liée à la BCE. »… « Cela devrait commencer à nous ouvrir quelques yeux non? Où est-il écrit que les sionistes auraient le pouvoir intégral dans notre pays? Tout cela n’est qu’une imposture idéologique qui s’étend depuis la seconde guerre mondiale. »… « D’ailleurs n’est-ce pas à cause de ses coreligionnaires (loi Fabius-Gayssot de 1990) qu’on n’a plus le droit de revisionner l’histoire et que celle-ci doit être fixée par un tribunal militaire d’après guerre? L’histoire soumise au point de vue militaire et fixée par des gouvernements n’est-ce pas là une dictature?……Mais finalement le pire dans tout ça c’est la politique mondiale qu’elle entraine. C’est-à- dire la guerre et la destruction partout. En Libye nous avons détruit, sous la volonté des sionistes israéliens donc, un pays indépendant africain qui offrait le plus haut niveau du continent mais qui refusait de se soumettre au FMI et à la banque mondiale. En Syrie c’est en cours, l’Iran est à suivre.
    Et cela se fait dans une alliance étrange s’il en est entre les sionistes israéliens et Al-Qaeda qu’on nous présentait pourtant comme étant le diable sur terre!… »

    En Libye, il a été pris en photo à Tripoli descendant le drapeau vert, après la chute du régime de Kadhafi, signe qu’il venait de gagner une guerre qu’il a lui-même planifiée et conduite.

    Vraiment les caprices de BHL, n’ont pas de limites, il prend tous ses désirs pour des réalités……Parlant de ce qu’il appelle lui-même l’œuvre de sa vie, Il veut faire réécrire le Coran par un juif… N’est elle pas belle la vie pour le ‘GMO’…. ?? “En même temps, cela ne reste que la continuation de l’œuvre des siens, qui on réécrit la Bible, en pervertissant la société Chrétienne de jadis… Ce qui est intéressant c’est d’entendre clairement les intentions de la clique juive parler ouvertement de leurs réelles intentions par la voix de BHL, vis-à-vis du monde musulman où l’on crée le chaos un peu partout (Libye, Syrie, Afghanistan, Irak etc.)… …..L’autoproclamé Imam de Drancy en est une démonstration claire de vouloir contrôler l’Islam par la ruse, en habillant certaines marionnettes en Imam pour tenter d’orienter, tromper et falsifier l’Islam pour en faire non pas un Islam de France comme on peut l’entendre, mais, un Islam juif…”

    Cessez de croire que BHL, qui est vu par une grande foule de gens comme un insolite et moqué, on ferait bien d’observer les mutations qui s’opèrent autour de nous et on comprendra mieux, peut être, qui sont les réels imbéciles ?…Nous, bien sûr… !!!

    Encore une petite chose pour la fin, même notre ministre de la culturrrrre est amie, avec la juive pied-noir : Elisabeth Schemla, qui dénoncent les dangers de l’islam dont « le rejet des valeurs occidentales, le fanatisme, la soumission et la violence »…et juge que les chiffres de 9, voire 10 millions de musulmans en France sont extravagants……’Dis moi avec qui tu traines, je te dirai qui tu es’…Si les châteaux tombent en ruine, ce n’est pas pour rien……pour que certains accourent vers les pingouins pour leur demander de l’aide, mais où est donc passé l’argent de ce secteur….. !

    Même le bal des châteaux en ruine n’est pas pour demain…..!

    à Suivre…..

    • Memoria

      Vous avez une conscience politique Top niveau Mme Le Cygne,il faut le reconnaître,et avec en plus cette touche pédagogique du Professeur haranguant l’Amphi des Temps Incertains …!

      C’est vrai personnellement que j’ai la nausée en voyant cette photo d’un analphabétisé qui “s’est trompé de société” un certain moment fatidique….Et voilà qu’il se retrompe d’icônes lui le psychiatre des marginalisés en perdant la cartographie des états limites et la nosographie des maladies tropicales !
      Et il allait devenir avec l’argent de l’Etat ce newman de la démocratie en Algérie !

      Après sa phrase assassine et cette photo pour l’éternité,je pense aux bachaghas d’un autre siècle qui avaient quand même la pudeur de ne pas enlever le burnous communautaire .
      Le complexe du colonisé a encore des jours heureux avec les caprices d’un BHL qui n’est pas aussi excentrique qu’on le croit,et ….sans cravate lui qui avait communié à Béni Saf !

      Sur ce Mme le Cygne des Temps Incertains,n’en profitez pas! Mon bon point ne cible que votre Com mais pas votre objectif spécifique !

      Mes Hommages !

  6. Boualem

    La machine s’emballe voici UN EXEMPLE à ajouter merci

  7. Boualem

    SUJET délicat et sensible mr DJILALI C ou chacun le voit à sa façon de voir et de penser voici Inspirée des thèses internationalistes et idéalistes wilsoniennes, la doctrine de remodelage du grand Moyen-Orient énoncée par l’administration Bush au début de l’année 2004 relève sans conteste d’une vision profondément idéologique du monde. Face à la fièvre anti-américaniste qui s’est propagée de part et d’autre de la scène internationale et notamment dans le monde arabo-musulman en réponse à l’intervention américaine en Irak, les Etats-Unis n’ont eu cesse (en prenant soin toutefois de ménager les susceptibilités de régimes alliés stratégiques peu conformes aux critères démocratiques) de rappeler leur volonté de libérer les peuples du joug de leurs dictateurs et de ramener la paix et la démocratie dans une partie du monde dont le potentiel déstabilisateur en faisait une zone particulièrement sensible et au cœur de l’intérêt national américain.

    Cette approche, dont les détracteurs ont dénoncé un messianisme et un impérialisme sous-jacent potentiellement dangereux puisque susceptible de déclencher un choc des civilisations, ne saurait toutefois se comprendre sans appréhender l’orientation résolument pragmatique qui anime la politique étrangère américaine depuis le début de son histoire.

    A l’heure où cette vaste région du monde est marquée par d’importants bouleversements politiques dont il est encore difficile de déterminer les évolutions à court ou moyen terme, il convient d’évaluer dans quelle mesure la politique menée par l’administration américaine depuis le lancement de la « guerre contre le terrorisme » peut avoir affecté positivement cette zone et d’observer la manière dont est perçue dans la sphère politique et médiatique américaines et parmi les experts de cette région, l’influence de la politique menée par les Etats-Unis sur ces événements.

    Aux lendemains des attentats du 11 septembre 2001, le président Bush et certains de ses conseillers, s’interrogeant sur l’exacerbation de la haine exprimée envers les Etats-Unis, en particulier au Moyen-Orient, ont apporté la réponse suivante : le ressentiment et la violence, physique ou verbale, manifestés par les terroristes, les fondamentalistes religieux et les dictateurs provenait du rejet des valeurs de liberté et de démocratie qui règnent sur le territoire américain. La « guerre globale contre la terreur » devait donc œuvrer à éradiquer d’une part le ferment terroriste de cette vaste région en traquant les organisations et réseaux terroristes et instaurer d’autre part des liens étroits et consensuels avec les gouvernements et populations des pays de cette zone. C’est dans cette optique que l’idée d’un remodelage du grand Moyen-Orient est progressivement apparue dans les arcanes du pouvoir américain.

    L’influence des néoconservateurs, présents dans l’entourage du chef de l’Etat américain, bien que temporisée quelque peu par certains des conseillers du président plus proches du courant réaliste, s’est révélée cruciale. Comme de nombreux ouvrages récents ont pu le démontrer[i], la guerre menée en Afghanistan contre le régime taliban ne devait constituer qu’une première étape, un passage obligé en quelque sorte, préalable à l’élaboration de la nouvelle « grande stratégie » américaine. Les néoconservateurs qui prônaient depuis le début des années 1990 le renversement de Saddam Hussein et la vision d’une Amérique en armes, messianique et surpuissante réussirent à imposer leurs vues auprès du président américain à l’issue des attaques du 11 septembre 2001. Alors que George W. Bush renvoyait dos à dos Département d’Etat, Pentagone et Conseil National de Sécurité, chacun promouvant une stratégie différente, la question du remodelage du grand Moyen-Orient a finalement trouvé réponse au cas par cas, pour ainsi dire « à la carte », selon un panachage des diverses propositions de l’équipe républicaine.

    Il en ressort une politique à la fois pragmatique, puisque ménageant les intérêts (notamment sécuritaires, économiques et stratégiques) américains dans le monde et idéologique, dont le but ultime, si l’on en croit les discours officiels, est de propager la paix et la démocratie par un effet domino partant des deux « pays tests » : l’Afghanistan et l’Irak. Un projet d’une visée immense, puisqu’il couvre une zone comprenant plus d’une vingtaine de pays. La question de savoir si ces deux approches sont pour autant gage d’une bonne compréhension de cette zone d’influence et si les Etats-Unis sont prêts à se doter des moyens adaptés (présence sur le long terme, investissements financiers, consolidation de la paix) afin de mener à bien cette politique ambitieuse, reste à déterminer.

    Remodelage « à la carte »

    « Nous devons rompre avec des décennies de politiques infructueuses au Moyen-Orient.»[ii]

  8. Memoria

    Synthèse de géopolitique de Mr Djillali C qui plonge le lecteur dans l’après guerre de 1973 où l’entité israélienne faillit basculer à la mer comme le prédisait bien avant le tonitruant palestinien Choukeïri prédécesseur de Yasser Arafat…
    L’Histoire évènementielle et spectaculaire a tendance à subjectiviser les processus socio-économiques des différentes sociétés humaines en interaction durable au détriment de l’analyse objective de la praxis des intérêts de l’heure….
    Boumèdiene ne pouvait être qu’un allié stratégique des USA en signant les contrats d’approvisionnement GNL de 25 ans avec El Paso ainsi que l’indexation des prix du gaz sur celui du pétrole .Boumediène fût-il un ennemi de la France en lui permettant de terminer ses “explosions” atomiques et chimiques sur le sol de l’Algérie indépendante? Qui fut le premier président Algérien à accueillir le méprisant Giscard d’Estaing qui transmit le salut d’une France historique à l’Algérie indépendante ?
    La fierté nationale ou arabe a ses limites quand on n’a pas les moyens de sa politique.Elle ne dépassa pas les tapis des salons de la ligue arabe.Le Front du Refus a vécu et laissé des sociétés et économies déstructurées par ces même dictatures qui voulurent régenter la Révolution palestinienne et qui s’échangeaient comme à la tombola leurs opposants politiques en tant que coopérants techniques….pour avoir chacun de son côté la paix à la smala…La manne pétrolière a retardé le processus de balkanisation mais elle ne l’a pas arrêté !
    Le printemps arabe est tout simplement cette entreprise de phagocytose des “économies” du Sud par les multinationales de la mondialisation.Il n’a rien d’idéologique ou religieux.Samuel Huntington a remplacé Goebbels à la propagande !
    Ou il y a mise à niveau et intégration avec rétrogradation des valeurs boursières et monétaires,ou il y a démantèlement par moyens militaires puis oukazes juridiques au nom de la légalité internationale(Celle des multinationales) après droit d’ingérence et intervention.
    Il s’agit de savoir si nous sommes éligibles pour cette mondialisation même si Mr Djillali C évite de le formuler explicitement car nous ne pouvons pas vivre en autarcie au risque d’imploser avec ou sans NTIC ! Le compte à rebours est déclenché !
    Devons-nous intégrer la mondialisation sous le parapluie américano-sioniste ou préférer l’ombrelle Euroméditerranéene avec une clause de préférence pour la France comme stipulée dans les dispositions des Accords d’Evian ? Dilemme ou choix machiavélique auquel devraient penser nos députés et sénateurs !
    Bonne nuit !

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00