Les Archives de Bel-Abbes.info

Chronique du jeudi : LES WALIS «FOOTEUX»

Phénomène d’un nouveau genre : L’appropriation des promotions de Walis…  Tout a démarré avec les Sétifiens : Le premier Wali promu Ministre grâce au Football. M. Bedoui s’intéressera tellement à l’Entente qu’il finit par être confondu avec les Dirigeants et l’un des plus actifs dans la consécration du Football Sétifien au sommet de l’Afrique. Les suivants eurent bonne augure :  M. Zaalane avec le MCO et ….M. Hattab avec l’USMBA.

Mais ce dernier n’eut guère de chance avec l’opportunisme et la cupidité d’un SERRAR qui n’en a cure de sa pseudo – amitié. Celui-ci ne voit en M. Hattab que la source de dinars et Euros à foison à travers les commissions prélevées notamment sur les contrats des joueurs.

Mais ce n’est pas tant le comportement des Walis qui pose problème, la gestion des carrières de tout un chacun est somme toute, un droit inaliénable. On aura vu le Wali M. Hattab fleurir beaucoup plus sur la Chaîne El Haddef que sur n’importe quelle autre chaîne plutôt généraliste. Il faisait concurrence avec les entraîneurs, voire avec les joueurs. Il adorait être titillé dans les réseaux sociaux par le commun des scorpions (1) Il s’affichait comme le premier supporter d’El Khadra. Il s’afficha même comme le premier donateur en s’exhibant versé un mois de salaire au profit du Club.

Ce dont profita au maximum SERRAR en lorgnant sur les commissions des marchés octroyés par M.  le Wali et celles prélevées sur les contrats des joueurs. Résultat, Hattab promu Ministre et l’USMBA en lutte pour le maintien à cause des six points perdus par le «professionnalisme» de SERRAR et consorts. Tiens, tiens mais soit dit en passant,  n’y avait-il pas quelques-uns qui ont juré que les six points seraient restitués ?

Mais ce n’est donc pas la problématique du Wali qui gère sa carrière intelligemment, qui pose problème,  mais plutôt celles des certains  Scorpions en particulier et des Bel-abbésiens en général. Tous ceux qui continuent à ce jour à louer M. le Wali pour «tout ce qu’il a fait pour le Club». Car en définitive, même si cela est vrai, il n’a fait que son boulot pour lequel il est grassement payé. Faut-il encore le remercier ?

Les vidéos sont désarchivées et on revoit M. Hattab qui reçoit l’ex Ministre de la Jeunesse & des Sports et où des jeunes ont parié sur le futur remplaçant de Ould Ali.  Ils tirent une grande fierté et … Attendent du nouveau qu’il aide  le Club usant de son nouveau statut,   à récupérer les six points et à jouer la Coupe Arabe.  Finalement ni les six points ne sont récupérés et c’est le MCA qui jouera la Coupe Arabe…

La nouvelle nomination exige une mise à niveau : se mettre au diapason de l’équipe nationale, de  l’USMA et du MCA.

Quid de l’USMBA ?

djillali@bel-abbes.info

(1)  Scorpion: supporter de l’USMBA

12 avril 2018

le 12 avril 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 avril 2018

5 Commentaires pour “Chronique du jeudi : LES WALIS «FOOTEUX»”

  1. AGH

    Je profite de vos posts pour poser le problème du découpage territoriale de Bel-Abbès qui ne répond à aucune logique. Zahana (La Cado) a été rattachée à Mascara selon quel critère? géographique non? proximité Non? sauf que Bel-Abbès n’a personne pour défendre ses intérêts alors que Mascara avait O.K et bien d’autres au sommet de l’état. Pauvres citoyens de Zahana qui à 20mn de Bel-Abbès ont une journée pour régler un papier avec tous les risques de la route sinueuse et dangereuse pour se rendre à Mascara. (Je n’ai rien contre les Mascaris ou j’ai beaucoups d’amis (ies) mais ce rattachement illogique qui ne répond à aucun critère qui me dérange.

    • bel22

      bel abbes dans les années 60 était riche élevage et cereal et mascara etait pauvre elle n’avait que la petite plaine de ghris. pour équilibrer entre les régions mascara on lui avait donné la cado et la plaine de mohamadia une sorte pour couvrir les besoins de la wilaya de mascara. sur le plan des cereal et légumes sec bel abbes n’a pas fait grand chose, elle a perdu un grand centre d’essais celui de l’idgc il faisait de grand travail dans le domaine des essais de nouvelle variété. bel abbes contrairement a mascara n’a pas un relief adapté pour installer des barrages. la plaine a des avantage et inconvénients. la wilaya de bel abbes doit donner une dynamique dans l’adoption d’un circuit fermé de l’eau. et adopter la culture sous serres pour minimiser l’évaporation. une industrie du film polyéthylène est souhaitable. au lieu d’investir dans ce créneau ils investissent dans les fabrication des cameras et de l’Électronique. ça n’a aucun sens. les devises de la wilaya vont dans du chkil, normalement la somme doit etre réserver a l’eau et la production agroalimentaire et s’il reste des devises il faut le mettre en premier dans les machines automate programmable et enfin s’il reste un peu d’argent il faut le réserver a l’ensej. un petit investissement ensej peut monter des televiseur écrans plat..10 ensej chacun peut monter 10 par jour c’est 3600 télévisons par ans c’est largement suffisant pour la wilaya et moins chère car l’ensej avec 10 personnes n’a pas de charge. le capital expérience de L’ENI c’est l’injection plastique donc s’ils font dans la sous-traitance ils seront largement bénéfique pour la wilaya. comme l’usine du papier de mostaganeme qui a fermé faute d’eau, la seule unité qui fait vivre mostaganeme c’est l’unité électrolyse production de javel. elle livre presque a toute les wilayas.
      bel abbes doit orienter ces devise dans le domaine des polyethylene.

  2. ane22

    on dit souvent un pouvoir occulte au stade élévé de pharaonisme a ces propre logique. moi j’ai cru que le canada avait besoin de cercheur ety escientifique. j’etais mis de coté j’aurais du mettre de garnd oreille et se passer pour un ané.
    ”c’est un ane?? appeler le”
    que fai le canada avec les anes on ne sait pas?? Peut etre il n’a qu’un petit secret a cacher et il veut le preserver sinon un i,teliogent c’est le loup dans la bergerie. faux jamais introduire un loup algerien dans la bergerie canadiennes ou la plaine canadienne le Cereal..c’est aussi une histoire de culture culinaire. les céréalier ne travaillent que 4 semaines dans l’annes 2 dans la semence en septembre et 2 dans la moisson de juillet et entre ces 4 ya que le domino et le foot pour passer le temps..même au canada dans les grande prairie c’est comme bel abbes on joue le hockey sur glace et ici on tape une parti de domino sur trique el ghouzlane, en attendant juin pour la moissondans les deux cas ni le canada ni l’Algérie du blé ni les usa du Mais n’ont besoin de chercheur..pour faire quoi?? le blé et le mais poussent tout seul ..si vous voulez migrer au canada meteez deux grand oreille sur vos tete et souriez pour montrer des grand dents blancs..bonne soirée vive l’algerie de la sieste ..ragda et tmounji

  3. Reffas

    lire qui respectent.

  4. Reffas

    Bonjour Djillali.

    Enfin, et la chronique du jeudi reprend sa place dans la toile. Plusieurs antagonistes doivent se ressaisir pour soigner leurs écrits. Ce sont des adversaires de grande qualité intellectuelle et qui respecte profondément le poids de la pensée littéraire de vos chroniques. En ce qui concerne le sujet soumis à débat par vos soins, et qui évoque un personnage qui est devenu ministre de la république tout récemment, ministre de la jeunesse et des sports, j’insiste pour évoquer son passge à Sidi Bel Abbès à travers l’esplanade du boulevard de la Macta avec sa perfection architecturale, la qualité hors norme de ses palmiers, son exposition florale aux senteurs diversifiées qui égaient les belles nuits d’été méditerranéennes, et surtout les deux jets d’eau et l’animation aquatique ou le parfait scintille et éblouit l’aveugle. Certainement, que le sport et la jeunesse vont conjuguer leurs sauts sur la surface souple trampoline ,en évitant de se cogner afin d’atteindre le sommet.Gare à la chute.Oui, l’argent du contribuable doit servir à la formation, et non pas aux voyages et aux stages à l’étranger, allocution téméraire qui nous renseigne sur l’argent du même contribuable placé dans la “cagnotte” du souk de l’accession. Hier wali, aujourd’hui ministre, demain ambassadeur, puis membre du conseil de la nation pour finir dans une terrasse de café, peut-être avec un “scorpion”. Un itinéraire bien algérien.Merci Cousin.

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 140
  • 4 332

HORAIRE TRAIN ( site : sntf.dz)

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h30 - 08h35 (*)
08h40 - 09h44 (**)
12:50 - 13:55
15h20 - 16h25 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h00 - 18h22
19h40 - 20h43(***)
22h40 - 23h45(***)
23h30 - 00h35(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar Sam/lun/Mer

SBA - ORAN
03h30 - 05h00 (***)
05h40 - 07h00
06h12 - 07h25 (***)
07h06 - 08h09 (*)
07h42 - 09h00 (***)
08h30 - 09h30 (**)
11h20 - 12h22 (*)
16h29 - 17h26 (*)
18h51 - 19h57 (**)
(*) venant de Tlemcen
(**) Venant de Saida
(***) venant de Bechar

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
08h40 - 11h17 nouveau
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
17h20 - 19h57 nouveau
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)