«MAJID, PRÉSIDENT!»

Finalement la corvée que je ressens à chaque fois d’avoir à traverser la rocade de la ville sur presque toute sa longueur, se transforme ces derniers temps en un plaisir incommensurable, tant la chance continue à me sourire.

Cette fois-ci, j’ai eu immense plaisir à revoir mon « ami » Majid. Il était là. A la même place, au même moment. Avec comme seule compagnie, ses canettes. Il avait le même accoutrement : Chemise hawaïenne, jeans complètement délavés et baskets usées.

J’espérais fortement le revoir. Il a hanté toutes mes précédentes nuits. Mais je l’ai trouvé au moment où justement je n’y pensais plus. Par hasard. Ce mardi peu après dix-huit heures.

«Je ne fume pas ! » C’est sa première réplique sèche quand le lui tendis mon paquet de cigarettes.

« Tu as de la chance ! J’aimerais bien arrêter

« Il suffit de vouloir ! »

« Comment ça va depuis quand s’est vu ? »

« Je suis toujours là ! Nul ne sait quand et où il doit crever.»

« Tu voteras pour qui ? »

« ……. »

« Tu ne veux pas me répondre ? »

« De grâce (jebtlek rabi), ne gâche pas mon plaisir ! »

« Mais je voudrais avoir ton avis sur les élections. On dit que c’est important. Que c’est l’avenir de l’Algérie. »

«Yerham bouk,  (béni soit ton père) dis-moi. Pourquoi un milliardaire dépense son propre argent pour se faire élire. Pour défendre nos intérêts ?  Ce n’est pas logique, ou alors je ne comprends rien.

Pourquoi un Ministre fait du porte-à-porte pour se faire élire ? Pour mes beaux yeux ? Tout est pipé ! Arrête sinon, tu vas m’énerver !  A moins que tu sois toi aussi candidat.  Si c’est le cas, je te prie de continuer ton chemin. »

« Non. Ce n’est pas mon cas »

« Tu as tort. Tu aurais du. A t’entendre parler, toi aussi tu peux berner le Peuple et te faire élire. Tu ose cracher sur 30 briques par mois ? »

« Majid, si tu pouvais, tu te serais porté candidat ? »

« Surement ! Ne serait-ce que pour pouvoir prendre ma bière dans un « 5 étoiles », juste pour voir comment c’est. »

« Si tu étais député, qu’elle est la chose première chose que tu ferais ? »

« Rien. Je vivrais heureux ! »

« Finalement, tu es donc comme eux. C’est juste que tu n’as pas l’occasion et la chance qu’ils ont ! »

« Non. Député, cela ne veux rien dire, à part lever la main et régler ses problèmes et ceux de ses connaissances. Il n’a aucun pouvoir.  C’est pour cela que tout le monde veut être député ou Sénateur. »

«Et si tu étais Président ? »

« Ah ! Président ! Alors là. Tu verras. »

« Que ferais-tu ? »

« D’abord, je dissoudrais le FLN. C’est la priorité. Je décrèterais que tous les membres du FLN n’ont plus droit à adhérer à un autre parti. Je dissoudrais le RND aussi. Ses militants aussi n’auront droit à aucune autre adhésion. »

« Je décrèterais que pour occuper un poste au sein de l’état et des structures électives, la condition sine qua non est d’être agé au plus de 45 ans. Comme ça, il n’y aura personne qui utilisera son expérience professionnelle au sein de la guerre de libération….. Ah ! J’ai failli oublier. Le Ministère des Moudjahidines lui disparaîtra en premier. Je ne donnerai aucun sou à aucun parti ni aucune association. Ils se débrouillent avec leurs militants. Les députés ne seront pas rémunérés. Juste les remboursements de leurs frais avec justificatifs. Tu verras qu’il y aura pénurie de candidats et de partis….»

Silence pesant. Un silence qui dure, qui commence à peser. Un silence qui fait un drôle de bruit.  Je voulais savoir qu’est-ce qui se tramait dans sa tête. Madjid était déjà absent. Se voyait-il déjà dans la peau du Président ? J’enchaîne pour en savoir plus.

« Ensuite ? »

« Ensuite ? Les choses se régleront d’elles-même »

« Comment ça ? »

« Ecoute Khayi (Mon frère) Je ne suis pas Président et je n’ai pas la prétention de l’être. Je veux juste du travail et qu’on me foute la paix. On me ressasse partout que « voter » est mon devoir. Oui, mais mon droit élémentaire ne m’est pas accordé. Que l’on me donne du travail avant d’exiger de moi d’accomplir mes devoirs. C’est bien beau de brandir à chaque fois l’amour du Pays. Oui, on aime notre Pays. Mais à force de les voir le détruire, on finira par s’y mettre aussi. ….. Alors khayi, moi je suis en train de me triturer les méninges pour savoir comment obtenir mon quota de bières demain et toi tu viens tout souriant et heureux me demander de rêver ! Je n’ai pas besoin de rêver, khayi,  j’ai besoin de vivre, de me marier, de fonder un foyer et d’avoir des enfants qui me sourient chaque matin, comme le font certainement les tiens…D’accord ? »

Je vois que Majid commence à stresser. Il ne faut pas le pousser à bout, au risque de le perdre.  Il persiste à refuser de me remettre son numéro de téléphone et de se faire prendre en photo.

Je chercherais toujours à  revoir Majid, mais je ne ferais plus de chronique sur lui.  Mon objectif reste d’en faire la mascotte du journal. J’espère que j’y arriverais.

djillali@bel-abbes.info


le 26 avril 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 avril 2012

16 Commentaires pour “«MAJID, PRÉSIDENT!»”

  1. kadi

    MR MEIDEN EL TAHRIR
    Nous nous souvenons de vous pendant les premiers mois de l’année 2011 où vous vous mobilisiez à perte pour rameuter les gens de votre espece pour manifester à alger avec said samedi.Ce dernier a compris la reponse du peuple et s’en est allé se faire oublier.Quant à vous comme un mauvais eleve terré dans votre isolement vous vous acharnez contre notre valeureux president de la republique BOUTEFLIKA que DIEU le benisse et le protége contre la horde de loups de votre espéce.A l’heure où nous allons célébré notre printemps algerien et au moment où toute l’europe et l’amerique font l’éloge au president pour avoir conduit de main de maitre le changement et la cerise sur le gateau nous qui avions une forte dette pendant les années 90 voilà que le FMI nous sollicite pour un pret.A propos vous suivez toujours sur ce qui se passe à meiden el tahrir ces jours çi non c’etait pour vous reveillez vous l’allumeur de feu.

  2. Adil

    Mr Djillali C en lisant votre article ainsi que votre commentaire sur le qualificatif (Imbécile et Intelligent ,m’est venu à l’esprit une citation de Romain Guillaume qui avait dit dans son recueil Reliefs et Digestif je le cite:
    —( Les gens intelligents et les imbéciles ont en commun de se croire intelligents et de prendre les autres pour des imbéciles .Donc ne m’en veuillez pas pour cette citation ce n’est que par amitiée que je vous l’ai cité car pour moi ,la vérité est l’expression de l’intelligence absolue .Le chemin de la vérité est un exercice d’intelligence .
    AMICALEMENT……….Adil

    • meiden tahrir

      Depuis que j’ai vu ce criminel de belhadj à la TV magharibia que je croyais sans parti pris , je vomis jours et nuits lui qui chauffé a blancs des jeunes de sidi Djillali et sont sortis crier allah akbar sans faire la prière , voilà nous sommes pris entre la peste et le choléra dans cette algerie que bouteflika a voulu qu’elle soit ,il est responsable de tous les maux de l’algérie ,serait-il sage et décrétera l’état d’urgence pour raser cette maffia qui gangrenne le pays sous ses pieds.Il est responsable indirect de tous les maux qu’endure le pays puisqu’il a choisi le régime présidentiel et a centralisé tous les pouvoirs croyant qu’il serai toujours en bonne santé, il a oublié qu’on peut crever à n’importe quel moment ,la seule facon pour se racheter envers le peuple et mourir en grand homme, il doit annuler ce vote de muppet show ,Déclare l’état d’urgence pour éliminer de la scène politique les belkhadems et consorts et comme a fait chadli dissoudre le parlement et le senat .Voilà comment la deuxième république naitra pas avec son frère ni les belkhadem et son FLN et surtout ceux qui croient comme ce foutu de belhadj de revenir par la grande porte.Dire que Boudiaf est mort,les Belkaid et autres grands hommes mais lui a 7 “vie” comme un chat.

      • DZiri

        C avec l’aide de personnes comme vous, que les décideurs en Algerie tiennent le peuple et le pays dans cette situation depuis 1962.
        Vous raisonnez avec votre ventre et votre desir, jamais avec la raison et la vue qu’ALLAH vous a donné.
        Levez la tete et refléchissez, méditer et concluez par vous même.
        Dénigrer les autres, vous fait oublier vos propres tares.

      • Moudjahed

        salem meiden tahrir mon ami , Boudiaf et belkaid et tous les héroïques martyrs ne sont pas morts pour rien et ils n’avaient qu’une seule vie de braves et non 7 de lâche et c’etait pour l’algerie libre et democratique (horra wa democratiya).

        Voici quelques vérités sur le peuple en Algérie en dehors des faux concepts véhiculés par les imposteurs.

        D’une ! L’Algérie est faite d’une nation de plusieurs peuples qui vivent en Algérie et ce qui fait sa richesse.

        De l’autre : ces peuples furent unifiés par le vaillant FLN historique en une patrie nouvelle :Eljazaiir ; libre et socialo- démocratique , telle énoncée dans la plate forme de la soummam .

        Cette union fut scellée par le sang d’un million et demi de martyrs.

        Enfin !
        Par leur union imposée, ces peuples formèrent une entité stratégique géopolitique de poids et craints dans les régions de la méditerranée et du sahel.

        Sa force actuelle provient de cette union et la défense de l’unité sacrée du territoire de la patrie.

        La nation algérienne n’est pas seulement renommée par ses sacrifices, son honneur et sa dignité, c’est aussi comme une nation riche des traditions de résistances et de bravoure et son attachement à la liberté au sens noble du terme.

        Elle ne s’est et ne sera jamais soumise aux forces obscures de la tyrannie et du charlatanisme même religieux.

        Le combat libérateur et ensuite patriotique nous a réveillés : l’Algérie est à nous, la nation est à nous, la société est aussi à nous : nous sortons d’elles.
        Nous ne devons craindre ni la dictature, ni les charlatans, ni les militaires, ni les bureaucrates, ni les capitalistes.

        Nous ne devrons rien redouter des forces négatives et parasites, mais d’agir tous ensemble.

        L’action de notre nation sera comme un déluge salvateur.
        Rien ne pourra l’arrêter, le monde entier en sera secoué.
        Le ciel et la terre se soulèveront !

        Les traîtres et les méchants s’enfuiront !
        Pour cela !
        J’expose un thème fondamental connu des seuls authentiques révolutionnaires et patriotes qui aiment leurs peuples et leurs pays et qui respectent la volonté populaire.
        « Les peuples peuvent tout, je dis bien tout !
        Lorsqu’ils saisissent l’idée juste, ils la transforment en une force matérielle immense qui peut déplacer les montagnes et assécher les océans.

        Il n’y a pas un obstacle qu’ils ne peuvent surmonter.

        Tout le monde libre sur le globe en est témoin de l’énergie prodigieuse de notre nation pour le recouvrement de son indépendance et le combat invincible contre les rétrogrades et autres fanatiques terroristes dont il fait les frais .

        Avec l’aide de notre nation, on peut accomplir n’importe quelle tache de vaste envergure.

        Donc ! Je dis en conclusion :

        Oui ! Mille fois oui !
        Nous pouvons poursuivre la révolution DE NOVEMBRE 1954 et sa rectification pour libérer l’algérien et le projeter dans le monde libre et moderne de demain.

        • Moudjahed

          Pouvons-nous poursuivre la révolution de novembre 1954 ?

          Si c’est oui !
          alors !
          Il faut inaugurer partout dans le pays, dans les villes ou la campagne : des réunions -débats avec les patriotes et leurs alliés et leur expliquer le but de la poursuite de la révolution de novembre 1954.

          C’est le seul moyen de reprendre l’initiative.

          Pour cela, il faut analyser les erreurs du passé et faire en sorte que celui-ci serve l’avenir .

          La population,plusieurs fois flouée est déconnectée de la marche permanente de la révolution de novembre de 1954, car si celle-ci a libéré le territoire de la patrie du colonialisme, détournée, elle n’as pas pu libérer les algériens de l’emprise du clan des planqués réactionnaires et imposteurs qui lui ont ravi le pouvoir et dilapidé ses richesses à des fins purement personnelles.

          Cette population n’est pas à rejeter a priori car porteuse de changements par sa jeunesse et les richesses agricoles et énergétiques de son pays.

          Il faut la mobiliser, l’éduquer, l’aider à devenir adulte et responsable du devenir de sa patrie.

          Il ne faut exclure personne, ni le lupem prolétariat, les mendiants, les sans terres, les voyous, les marginaux.

          Et même les repentis islamistes qui n’ont pas les mains souillés du sang des innocents, peuvent changer.

          Il faut éveiller la conscience collective, mobiliser l’individu en le poussant à engager ses forces et ses talents au service de la patrie dans une lutte justifiée et durable.

          Les sociétés s’épanouissent seulement quand elles parviennent à donner aux individus des buts valables et stimulants, qui demandent des sacrifices et de l’abnégation. .

          De tels buts exaltent et transforment la personne humaine !
          Oui ! L’homme peut changer.

          Il faut tout un programme d’auto-transformation de la société en l’encadrant et en l’impliquant directement dans son destin pour la récupération de son pouvoir et sa liberté .

        • DZiri

          Monsieur Moujahed.
          Sans animosité, je voudrais vous dire que :
          L’Algérie est et a toujours été 1 peuple et non pas plusieurs, à moins que vous me citez nommément ces peuples svp pour m’instruire !

          « Eljazaiir ; libre et socialo- démocratique, telle énoncée dans la plate forme de la Soummam. »
          Pourquoi vous oubliez novembre 1954 ? Ou vous le faites exprès pour ne pas évoquer le principe et la finalité islamique de la déclaration.
          Je peux vous dire au risque de me tromper que cette plate forme a été un boulet pour notre révolutions compte tenu des divisions qu’elle a créé à l’époque. Les séquelles sont encore visibles et même audibles. (Référez vous aux n. déclarations des anciens moujahidine de cette époque).

          Vous oubliez que les algériens sont très très attachés à l’ISLAM, malgré ce que peuvent dire, brassant du vent, les ennemis de la Religion dans la gestion de l’Etat et des hommes.

          Pour le reste, je suis OK avec vous !
          Nous pouvons encore concrétiser, mais fidèlement la révolution DE NOVEMBRE 1954.
          وَيُحِقُّ ٱللَّهُ ٱلۡحَقَّ بِكَلِمَـٰتِهِۦ وَلَوۡ ڪَرِهَ ٱلۡمُجۡرِمُونَ

          Cordialement.

          • Moudjahed

            salem dziri khouya , dites toujours , tout l’honneur est pour moi .
            je ne fais rien d’exprès , au contraire je souligne les fondements intangibles de la révolution algérienne .
            l’islam n’est pas un fond de commerce , car la révolution a tranché c’est celui de la nation et non de l’état comme énoncé dans toutes les constitutions post-indépendance .
            ce qui est faux !
            Car la plate forme du premier novembre 1954 ( esquisse d’un projet de programme succinct et cadré pour éviter la confusion )stipule précisément :
            __________________________________________
            1) La restauration de l’Etat algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques.

            2) Le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de races et de confessions.

            _________________________________________

            je pense que c’est très clair .

            Quant à la question des peuples et de la nation :
            notre ethnologie en est la preuve : plusieurs peuples avec des traditions , us et coutumes différentes ce qui fait de notre nation un creuset bénéfique et plein de largesse de notre glorieuse révolution .
            Je cites : les berberes ( chawias – kabyles -touaregues ) les arabes ( plusieurs tribus autonomes ) et les ethnies du sud ( d’origine soudanaise ou saharienne.

            __________________________________

            le slogan un seul peuple et le seul héros est erroné et réducteur .

            _________________________________________

            Par contre tu as complétement raison : l’islam est la religion de la majorité donc privé et législateur .
            Car il ne faut pas oublier comme dans toutes les révolutions , il y a aussi des traitres , des attentistes et des opportunistes .
            _____________________________________________________

            Pour revenir à ce qui animait nos anciens moudjahidines : c’était sans l’ombre d’aucun doute : leur foi en l’islam pour la majorité et le devoir de récupérer leurs terres , leur dignité et leur liberté .

            On a JUSTE libéré le territoire .
            D’autres combat nous attendent ET LA LISTE est longue.
            __________________________
            Je tiens JUSTE à vous rappeler que le gros des premiers volontaires au djihad dans les maquis de la liberté fut parmi les déshérités , les sans terre , les marginaux et la classe moyenne de la population algérienne .
            ________________________________________
            les autres classes et réformistes même islamistes ont tout simplement pris le train en marche et le reste tout le monde le connait.

            Ceci pour répondre aux opportunistes supposés arabisantes ou islamistes d’essence libérale ou bourgeoisie compradore néo coloniale .
            Le fleuve de la révolution prolétaire fut dévié par la force militaire des frontières aux mains de ces derniers au dépend de l’ALN et le FLN historiques .

            Amicalement !

            ps: la plate forme de la soummam fut juste un correctif des fondements immuables de la déclaration du 1er novembre 1954 qui tire ses sources morales et matérielles de l’embryon de l’etat moderne et musulman de Sidna l’emir Abdelkader depuis 1835 .

            • Moudjahed

              Un petit rappel historique de la déclaration du 14er Novembre 1954 .
              ______________________________________
              “””Pour préciser, nous retraçons ci-après, les grandes lignes de notre programme politique :
              ________________________________________________

              BUT : L’Indépendance nationale par :
              _______________________________________________
              1) La restauration de l’Etat algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques.

              2) Le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de races et de confessions.
              ___________________________________________________
              OBJECTIFS INTÉRIEURS:
              _____________________________________________
              1) Assainissement politique par la remise du mouvement national révolutionnaire dans sa véritable voie et par l’anéantissement de tous les vestiges de corruption et de réformisme, cause de notre régression actuelle.

              2) Rassemblement et organisation de toutes les énergies saines du peuple algérien pour la liquidation du système colonial.
              ______________________________________
              OBJECTIFS EXTÉRIEURS:
              ____________________________________________________
              – Internationalisation du problème algérien.

              – Réalisation de l’Unité nord-africaine dans le cadre naturel arabo-musulman.

              – Dans le cadre de la charte des Nations Unies, affirmation de notre sympathie à l’égard de toutes nations qui appuieraient notre action libératrice.

              _____________________________________________________
              Donc ! la plate forme de la Soumman n’a fait que consolider la révolution avec les 2 primautés fondamentales de la nation algérienne !
              _________________________________
              celle de l’intérieur sur l’extérieur et celle du civil sur le militaire .
              __________________________

              Plus visionnaire que nos aïeux est un menteur car le constat actuel est amer pour ceux qui se targuent politicien et de bonne gouvernance parmi l’élite supposée de nos félons dirigeant “taa tarikh zaman” .

              allah wa akbar !allah wa akbar !allah wa akbar !
              wa yarham chouhadas d’ier et d’aujiurd’hui .

            • DZiri

              Khouya Moujahid

              Je me dois de vous dire que n’eut été l’Islam, nous ne serions pas là, avec nos « pseudos » à disserter sur ce sujet !
              Vous avez comme preuve les autres peuples qui ont été colonisés et ce qu’il est advenu d’eux :
              Les Indiens des deux Amériques, les Noirs d’Afrique et les Asiatiques de l’extrême orient.
              Les premiers, surtout au sud où ils constituent une majorité sans aucune prérogative, ont été massacré à grande échelle, le reste, dépouillé de sa culture, a perdu jusqu’à même leur nom d’origine ; tout comme ceux de l’Afrique et de l’Extrême Orient (hormis les peuples jaunes et indo chinois).
              Le maréchal Clauzel, dit «l’Homme Colonie », qui s’était déjà distingué à Saint-Domingue : « l’affreuse conception d’exterminer l’espèce de l’île toute entière », nous dit dans ses mémoires le Duc de Rovigo, qui la fait sienne en succédant à Berthezène.
              (cf. Histoire d’un parjure. Michel Habart – éditions Minuit 1960)

              Je me dois de vous dire Khouya Moujahid, que l’Islam est un Système établi par Allah pour l’homme créé par Allah, pour vivre sur Terre. Il (Allah) l’a créé et lui un donné « une feuille de route » pour et comment vivre.
              C comme qui dirait, toute proportion gardée : un Driver.
              Un Pilote pour l’Etat.
              La révolution a été pensée et alimentée uniquement par le courant islamiste depuis 1830. A cette époque, il faut le dire, il n’y avait pas d’autres courants significatifs et/ou contre l’invasion du Pays.
              Vous devez le savoir, la pensée et la réflexion n’est pas l’apanage des déshérités, sans terre, des khamess et des marginaux, mais des savants musulmans de l’époque. Les premières victimes de la révolution furent ses têtes pensantes. Le 1er Novembre 1954 a commencé textuellement avec : BISMI ALLAH – ALLAH AKBAR
              Enfin, il faut admettre que la révolution n’est pas un système de gestion d’un pays, pour appeler à/ou s’en servir depuis 1962. La révolution est une étape hors la loi !
              Comme vous le dites si bien et en premier :
              « 1) La restauration de l’Etat algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques. »
              Commençons par le commencement : Instaurer un Etat conforme à l’Appel du 1er Novembre 1954.
              Et c’est Etat qui sera axiome de tout le reste : loi, liberté,…etc.
              Mais non, nous avons commencé – Oubliant BISMI ALLAH – ALLAH AKBAR – par le socialisme irréversible, la révolut. agraire….,puis le libéralisme, puis…la faillte, trahissant les chouhadas depuis 1830, refusant l’Islam comme processus de gouvernement.
              Ceci dit, en raisonnant avec votre « pseudo », moi je dirais que : Chawya, Kabyle, Touareg…, etc. ne font qu’une communauté appelée communauté de l’Islam. Les Chawi, les Kabyle, Les Mzab,…. ect, C’est nous tous, nos ailleux sont les Kabyle, les Chawi, les Mzab etc. Nous avons été Arabisés par l’Islam. Les dénominations sectaristes et claniques, introduites et alimentés par l’ennemi de notre Nation, n’ont pas lieu d’être dans notre Pays. N’empêche, que les quelques milliers d’algériens qui ne se reconnaissent pas dans cette communauté, font effectivement partie du peuple et de l’Algérie.
              Il n’est pas, et ne peut-être, question de respect des libertés d’autrui avant la sienne.
              Il n’est pas, et ne peut-être question de satisfaire des revendications contraires à l’Islam au dépens des Musulmans. Car, ce serait un péché commis par tous les musulmans. Parce que l’Islam c’est pour le collectif.
              On ne peut pas vivre et pratiquer l’Islam tout seul, avec sois même, comme le souhaite sournoisement kafirines.
              D’autant que l’Islam, n’est pas contre la religion des gens du livre. Il en est même le protecteur. (Ils sont sous la protection [dhima] Allah)
              Tout le reste, c’est de la philosophie inconsistante.

              33 El Hza’b /verset 1&2 : Ô Prophète! Attention, Crains Allah et n’obéis pas aux mécréants et aux hypocrites, car Allah demeure Omniscient et Sage. (1) Et suis ce qui t’est révélé émanant de Ton Seigneur. Car Allah a parfaite connaissance de ce que vous faites. (2) Et compte sur Allah. Allah te suffit.

              47 Mohammad/verset : 25&26 : Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que le droit chemin leur a été clairement indiqué, shaytane les a séduits et trompés. (25) C’est ainsi qu’ils ont dit à ceux qui ont répugné la révélation d’Allah: «Nous allons vous obéir dans certains cas», Et Allah sait ce qu’ils cachent. (26)
              Oua Salamou Alaykum

  3. Djillali C.

    Bonjour M. Mijo. Au risque d’être un imbécile, heureux que je puisse passer du temps avec un “intelligent” même saoul, au lieu de le passer avec des “donneurs de leçons” et “des regardants sur leur nombril”
    Encore qu’étant imbécile, je me trouve à l’aise pour dire “les imbéciles répètent ce que les sages ont dit”
    Mes respects.

    • Mijo

      bonjour Mer Djillali !loin des insutles!!!…
      Je m’excuse si je vous ai touché .Mais c’est un article adréssé a tout le monde qui veux lire et commenté ,et les commentaires ,nous sommes libre de commenter . Ne soyez pas visées ,moi j’ai commenté l’article pas la personne qui l’a écrit, sorry again et j’ai répété ce proverbe pas pour vous attaquer loin de la ,pour peut être aprofondir juste un petit peut la raison que pousse quelques personnes bien intelligente de se soulé ou…..ou….
      with all my respects
      greetings Mme Mijo

  4. Mijo

    « Un homme intelligent est parfois obligé d’être saoul pour passer du temps avec les imbéciles. »
    Proverbe de:L’Ecrivain Américain Ernest Hemingway

  5. nass

    Ce Majid est vraiment un “sage”, il résume en un mot la situation de notre pays. Un proverbe belabbésiens dit que ” eskayri ye3araf rabah khir mel mounafek “…tous nos élus sont des mounafikines…l’ENTV nous a montré qu’il y a un parti de la jeunesse dont le président a plus de 45 ans !!! il n’y a que chez nous que ça existe !!

    • hakim

      À vous chers lecteurs/ices,je sais que ce n’est pas évident pour tout le monde de connaître “LES DROITS FONDAMENTAUX ET LEURS RESTRICTIONS”surtout chez nous,sans rentrer dans l’ignominie l’infamie et j’en passe.
      Liberté personnelle
      Respect de la vie privée&familiale
      Droit au mariage dans les règles de l’art,sans arrière pensées(matériels)
      Liberté religieuse
      Liberté d’opinion&d’information
      Liberté de presse&médias
      Liberté de la langue
      Liberté de la science
      Liberté de l’art
      Liberté de réunion
      liberté d’association
      liberté d’établissement sans régionalisme
      Garantie de la propriété pour autant qu’il n’y ait pas de magouille au niveau de (l’administration,Notaire,ronds de cuir etc…..)
      Liberté économique registre de commerce pas de marchés informels d’où magouille,trafic,corruption
      Liberté syndicale
      Droit à des conditions minimales d’existence
      Droit à un enseignement de base
      Droit de grève
      Assistance juridique gratuite pour autant si il y ‘a (assistance chez nous mais dans ce cas précis ce n’est que du rêve
      Droit d’initiative
      Droit de référendum
      Droit d’élire et d’être élu
      principe d’égalité
      Interdiction de l’arbitraire chez nous c’est comme deux et deux font cinq si vous voyez ce que je veux dire?
      Protection de la bonne foi
      droit à la vie Interdiction de la torture????????????????
      protection contre l’expulsion
      Droit de pétition
      Mais qui sait peut-être que je rêve

      • meiden tahrir

        Tous ces droits appartiennent au seul président élu… Bouteflika tout le reste n’est meme pas a ce chaab ettahaan comme il ‘la désigné son peuple !

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 2 124
  • 6 829