CHRONIQUE SPÉCIALE ANNIVERSAIRE B.A.I

Le temps d’existence de BAI que va fêter ce samedi 10 mars 2018, déjà ses huit imposantes bougies pour un actif positif. Certes , BAI est un journal électronique de la Wilaya de Sidi-Bel-Abbès qui arrose aussi bien d’autres contrées, SBA devrait être fière de ce segment culturel magnétisant par ses effets électroniques tout un marché plein d’idées et de bonnes choses d’un paradigme sociétale.

SBA le petit Paris que l’artiste « SAIM » nous faisait rêver par ses chansons quand nous étions mômes.

SBA une cité bien vivante ou la concitoyenneté est chaleureuse, tout en ayant travaillé à la SNC pendant 5 bonnes années en qualité d’auditeur dont les échos de cordialités étaient bien cadencés dans le sens du bien au meilleurs, de l’utile à l’agréable et toujours vers le plus du positif….

Les lecteurs de BAI sont bien vivants, il ya de quoi rendre désireux les lecteurs des autres contrées du pays. Ma première contribution était datée le 15 septembre 2013 sous le thème de « qui a faim rêve de pain » pour dire que le pain est notre père et l’eau est notre mère et la culture est notre famille une ancienne nouvelle fable dont la valeur ajoutée est sublime.

Par ailleurs je ne suis pas un spécialiste pour référencer le classement , l’impact sociétale , la matrice disciplinaire du courant de pensée et bien autres critères qui font que BAI est un bien culturel utile qui motive le lecteur pour plus de connaissance et de curiosité dans le quotidien de l’information de la région, les universitaires devront s’imprégner de beaucoup plus pour faire valoir le degré de maturité de leur lieu et spécialité culturelle pour plus d’information fiable, juste et cohérente, sans trop de négativisme ,ni de positivisme subjectif « kheira al omor aou satou ha », il s’agit sous un autre angle de feinter et d’attirer plus l’attention des responsables et des pouvoirs publics sur les requêtes des citoyens jaloux et bienfaisants qui relatent des insuffisances criardes, ceci devrait être l’objectif principal qui doit guider BAI ,lecteurs et citoyens dans un sentier ou la noblesse de l’art fait foi et engendre la loi.

L’équipe de BAI est Animée de son vif bénévolat dont l’effort du suivi de l’information au quotidien par une conviction qui dépasse l’amour du risque du métier (volonté, expérience, formation au quotidien, écoute, patience, gestion des ressentiments des lecteurs….

BAI est une fenêtre culturelle qui éclaire bien les concitoyens de la ville SBA et d’ailleurs bien que je suis de Benisaf SBA m’est très chère et je trouve la fenêtre BAI toujours ouverte accueillante et gracieuse.

Enfin BAI a choisi un coin pour la circonstance de son 8 ieme anniversaire, le fait de m’inviter à faire part à la parade cela me réconforte très amicalement dans le cadre de la cordialité sympathique pour partager le gout et le reste des sens de la fête dans la joie avec la mémoire des grandes personnalités Bel-abbesiennes d’hier, d’aujourd’hui et d’ailleurs. Benallal Mohamed remercie l’encadrement de BAI et embaume par un parfum agréable pour l’ensemble des visiteurs du site BAI

BENALLAL MOHAMED

M. Benallal Mohamed

10 mars 2018

le 10 mars 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 mars 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 5 428
  • 7 623