démolition des baraques de fortunes ce matin au “souk ellil

Une activité inhabituelle a été constatée en cette matinée aux abords du marché situé aux fins fonds de l’avenue Aissat idir et appellé communément ” Souk ellil “.En effet des renforts de police appuyés par le personnel communal ,ont procédé , à la démolition des baraques de fortunes érigés à l’éxterieur du dit marché , où s’est installé toute une pseudo corporation de vendeurs informels ,  dans une anarchie indescriptible , squattant la voie publique , et les éspaces piétonniers, alors qu’à l’intérieur du marché les étals prévus à cet effet restent désespérement vides . Cette opération ,d’assainissement ,est venue à point nommé ,et demande à étre respectée par, un suivi permanent de l’état original  des espaces publics  qui devront étre préservés de toutes formes d’agissements rétrogrades à des fins mercantilles, causant des désagréments, par une occupation anarchique où, l’informel prend chaque jour des proportions tentaculaires alarmantes, sans pour autant faire réagir les services chargés du maintien de l’ordre public , et ceçi au nom d’une paix sociale ,qui malheureusement fait des dégats irréparables , au décor urbain,en créant une anarchie ,déjà bien établie ,en créant des comportements anti sociaux ,qui tendent à devenir un ordre établi dans un désordre constaté . Il est à noter que plusieurs points de la ville sont concernés , par ces opérations de salubrité publique ,où l’ordre doit étre expréssement établi ,en mettant fin à ces situations de non droit , comme il est constaté à travers des opérations  similaires de service d’odre effectuées  dans la plupart des autres  villes de la république.


le 02 août 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 août 2012

5 Commentaires pour “démolition des baraques de fortunes ce matin au “souk ellil”

  1. zalamite

    en tout cas il ne faut jamais donner quelques chose en contre partie sinon ça ne finira jamais..
    comme au temps de la France il faut utiliser l’eau..c’est un véhicule mi police mi pompier mi antiémeute qui nettoie les trottoirs a grands jets d’eau..je me souviens quand j’étais petit ces véhicule faisait disparaitre tous les attroupement..il faut ajouter de la javel et du crésyl très concentrée…a Oran il y avait le contrôleur avec son bidon de mazoute et son balaie chaque fois qu’il attrape un vendeur a la sauvette de légumes il lui verse du mazoute sur sa cargaison…
    La meilleur solution le véhicule comme celui un américain
    http://www.sdtwds.com/images/watertruck.jpg
    d’ailleurs en Californie il fait chaud et y’a beaucoup d’attroupement..le meilleur remède c’est le trempage de la voie publique…mais ici le véhicule est e couleur noir, les français ont choisi la couleur bleu..donc il faut le peindre en Bleu..

  2. ANTAR.B

    Je salue et encourage ce genre d’opérations coup de poing, où l’autorité publique assume sa mission principale, en veillant à ce que l’ordre y règne avec force,néanmoins il est souhaitable qu’elles doivent durer dans le temps et les espaces. Par ailleurs, il est demandé au premier responsable de la wilaya d’user de ses prérogatives, afin d’éradiquer tous les marchés de l’anarchie,(sans oublier celui de la cité Benhammouda, en vérifiant les vrais attributaires des “puesto” tout en recensant ceux qui pratiquent le commerce ” informel ” des fruits et légumes ,et les emplacement vacants à l’intérieur du ” marché ” où beaucoup de choses sont à discuter, particulièrement sa structure, ainsi que sa conception sans oublier les matériaux utilisés), délocaliser les charretiers s’étant appropriés la rue de Gambetta et ses alentours, les squatteurs des rues et des trottoirs y compris les pseudo-commerçants où c’est devenu une habitude d’exposer sa marchandise et s’approprier non seulement le trottoir mais aussi le bout de chaussée longeant la façade de son bazar. Pour ma part je suggère, à ce que ces commerçants informels soient régularisés, intégrés dans les dispositifs “ANSEG”,”CNAC”,en leur attribuant des véhicules utilitaires, avec l’organisation des marchés hebdomadaires à travers la ville de Sidi Bel Abbes, où les services de la communes doivent être partie prenante avec un service des foires et marchés, se chargeant de l’organisation, avec un règlement communal sur l’organisation des marchés publics et des activités ambulantes sur domaine public, et un avis d’appel aux candidatures aux commerçants ambulants fréquentant les marchés publics. Dans ce contexte les marchands avec des conditions et modalités d’attribution des emplacements ,offriraient régulièrement, sur des stands ouverts de tous côtés, des produits issus de l’agriculture, des fruits et légumes frais, des poissons, volailles, fromages, fleurs et épices, ainsi nous aurons des marchés, devenant alors des lieux de rencontres pour des consommateurs qui apprécieront l’authenticité de ces marchés et le contact qu’ils entretiendraient avec les vendeurs.

  3. hakim

    Quoi qu’en dise nous sommes un peuple ingouvernable inéduqué aucun respect des institutions pour autant qu’elle existe à ce niveau Zéro pointé.Une société irrespectueuse envers et contre tout une j’en foutre.
    Je pense qu’il était temps a ce que les autorités mettent leur grain de sel.Les principes de légalité,d’opportunité et la clause générale de police déterminant si le policier a le droit,le devoir,la possibilité d’intervenir.La loi n’indique pas comment il doit le faire.Cet aspect est laissé à l’appréciation de l’intervenant.Lorsque les policiers interviennent,ils le font dans le cadre de leur missions des défenseurs de la sécurité et de l’ordre public,donc de la société.
    Lorsqu’ils interviennent à l’encontre d’une personne et porte atteinte à sa liberté ou à son intégrité corporelle,les policiers doivent se poser la question de la légitimité de leur intervention et se demander s’ils ne doivent pas carrément y renoncer.Dans la quasi-totalité des interventions,deux intérêts s’opposent celui de l’individu au respect de ses droits fondamentaux et celui de la société au maintien de l’ordre et de la sécurité.Les policiers doivent donc savoir quand ils peuvent porter atteinte aux libertés fondamentales de l’individu,comment et dans quelle mesure.
    Ces questions sont d’autant plus importantes pour les policiers qu’ils ont le pouvoir de priver quelqu’un de sa liberté,de recourir à la contrainte,de porté atteinte à son intégrité physique,donc toujours la(proportionnalité)Mais ça c’est une autre paire de manches.

  4. kadi

    Nous saluons les services de securité pour cette operation coup de poing ce lieu devenait insupportable non seulement pour les passagers mais surtout pour les riverains et les 2 etablissements scolaires.Aussi pour continuer à surveiller ce lieu il faudrait une presence des services de securite de tous les temps et ceci sera difficile compte tenu des autres missions qui attendent ce corps aussi nous faisons un ultime appel au ministere de l’interieur d’activer la creation du corps de la police municipale pour prendre la releve .D’autant plus que les ecoles regionales de formation sont pretes à l’image de cette magnifique ecole batie en zone industrielle le ministre de l’interieur (souvent sollicité par les maires) s’est engagé a ouvrir ce dossier des la rentree sociale Le retour de la police municipale des annees 90 appelé populairement “grouda” mettra fin a plusieurs delits (l’informel,les decharges publics clandestins,le squatage des espaces verts en extension des habitaions.les bidons ville,les constructions illicites.le branchement clandestin de l’eau,de l’electricite et meme du gaz,le stationnement des bus et des semis dans les places de quartier,le squatage des terrains pour depot de vente de materiaux de constructions,les baraques de depot de melons fruits et legumes etc et j’en passe la liste est longue.Avec ce corps l’etat de droit sera rehabilte et l’ordre sera retabli

  5. 21Grammes

    Pour ma part j’attends qu’on daigne enfin faire le ménage au centre ville.Tous les jours depuis mon balcon,je remonte le temps sans le vouloir,et je me trouve parachutée dans la periode de la JAHILIYA,me demandant à quand la retour à la civilisation.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00