Échec à l’Europe américaine.

Les Tchèques continuent à faire confiance à leurs dirigeants et restent très critiques à l’égard d’une Union qui fait eau de toutes parts. Lire la dépêche ci-dessous.

Il reste à Washington le petit schtroumpf bavard français s’agite frénétiquement qui jacte dans leur langue, qui ne croit plus du tout ni en la langue ni en la culture françaises et qui est prêt à aller très loin dans le service à l’Oncle Sam.

Jusqu’au jour où les Français (on se demande si cela arrivera un jour) se rendront compte que ce blablateur jamais été leur président, mais un artefact électoral programmé par les yankee, avec l’aide de Sarkozy qui s’est débarrassé de Juppé le clintonien (parce qu’il ne l’aimait pas et qui s’est fait avoir dans les grandes largeurs) et de Fillon parce que les Américains et les sionistes ne pouvaient l’imaginer à l’Élysée.

Nombre de pays ex-PECO ne suivent pas du tout le chemin tracé par la Pologne, néo-nazis ukrainiens, Géorgiens ou les harkis des Pays Baltes. En sous-main les entreprises allemandes les soutiennent parce que c’est leur intérêt, mais ils ne peuvent le faire au grand jour à cause de l’histoire qui pue… C’est pour cela que les réseaux sionistes européens tiennent tant aux commémorations et aux souvenirs.

L’axe Berlin-Moscou-Pékin…-Tokyo est en marche. Depuis la chute du Mur de Berlin, c’est cela qui met le trouillomètre à zéro, aux Français, aux Ricains et aux Israéliens. Ils font tout pour le torpiller.

Mais la rupture franco-allemande, contrairement à l’intox organisée par les médias aux ordres, sera consommée à plus ou moins brève échéance: le gouffre en termes de performances entre les deux pays n’est comblé qu’avec la com élyséenne.

A un moment qu’il est difficile d’anticiper aujourd’hui, ce que seuls les gaulois appellent le “couple franco-allemand”, finira par craquer. Jamais les Teutons ne consentiront à combler les déficits de leurs voisins avec leur épargne et leurs excédents (budgétaires et commerciaux).

Du côté oriental du Rhin on veut bien admettre que le IIIème Reich a été une belle saloperie, mais il est hors de question que toutes les générations allemandes qui lui ont succédé continueront à raquer pour entretenir les fainéants.

Et que les sionistes en prennent de la graine.

Djeha,
S. 27 janvier 2018

Milos Zeman réélu président de la République tchèque
Reuters le S. 27/01/2018 à 16:02

PRAGUE (Reuters) – Milos Zeman a été réélu président de la République tchèque en devançant samedi au second tour de l’élection présidentielle son rival pro-européen Jiri Drahos, selon les calculs de l’agence de presse CTK.

Le chef de l’Etat, favorable à un rapprochement avec Moscou et hostile à la politique d’accueil des migrants de l’Union européenne, totalisait 52,16% des voix après le dépouillement de 94,95% des circonscriptions, contre 47,83% à Jiri Drahos.

Milos Zeman devrait donc entamer à 73 ans un second mandat de cinq ans. Il avait obtenu 38,6% des voix au premier tour.

Le président s’est allié avec le milliardaire Andrej Babis, dont le parti a remporté les législatives d’octobre dernier et qu’il a chargé mercredi de former un nouveau gouvernement, après un premier échec du dirigeant populiste à obtenir la confiance du parlement.

Jiri Drahos avait de son côté obtenu le soutien de la plupart des candidats éliminés au premier tour, mais il n’a pas su mobiliser suffisamment pour donner raison aux derniers sondages, qui lui prédisaient une courte victoire.

(Robert Muller; Tangi Salaün pour le service français)

28 janvier 2018

le 28 janvier 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 janvier 2018

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 583
  • 4 840