L’émigration clandestine : Un phénomène grandissant

0 Comments

 L’émigration clandestine prend des proportions inquiétantes à Sidi-Bel-Abbès, à en  juger par le nombre fort alarmant des interpellations. En effet, il ne passe pas  un jour sans que les services de police interpellent  un , deux ou encore un  groupe de personnes pour  séjour illégale. Ils viennent généralement des pays  en proie à des difficultés économiques à l’instar du  Niger,  mali   et autres pays subsahariens . Ils passent quelques  jours en Algérie, considéré comme étant un pays de transition, pour mettre le cap  ensuite vers  l’Espagne via le Nador ou encore l’Italie  via la  Libye et la Tunisie. Hier soir, un groupe de 6 personnes dont quatre maliens, deux du Niger ont été arrêtés et incarcérés pour émigration clandestine.  Et ce n’est qu’une partie visible de l’iceberg puisque d’autres ressortissants même des marocains  trimbalaient de nuit, dans la ville pour finir à en quitter vers  l’eldorado. Ainsi, selon les services de police , plus de 7o personnes ont été placés en détention provisoire dans un intervalle de moins d’un mois. Un chiffre qui reste en deçà de la réalité mais renseigne tout de même sur le nombre des ressortissant africains qui, avec une détermination à affronter toute épreuve, entreprennent cette périlleuse traversée du désert pour des destinations Européenne ou parfois s’y s’installent localement .

Related Posts