La briqueterie se transforme en véritable décharge publique et lieu propice de tous les vices

Le projet de réalisation d’un centre de formation spécialisé dans la construction en place de l’ancienne  briqueterie, à la cité Bouazza el Gharbi (BREMER) semble canularesque. Même si certains amoureux des chefs d’œuvres s’opposaient à une disparition de cette longue et emblématique  cheminée qui faisait le cœur bâtant de la cité, le projet d’une création d’un centre professionnel a fini quand même par séduire le citoyen assoiffé d’une nouvelle porte créatrice d’embauche.

Malheureusement, les travaux à peine commencés l’année dernière, ont été interrompus. Le projet, apprend-on, vient d’être transféré à la zone industrielle suite à l’activité du centre qui ne permet pas d’être en milieu urbain à grande concentration d’habitant.

Simplement, aujourd’hui, les habitants sont plus inquiets de l’état actuel de ce lieu qui n’a su gardé aucune identité honorable. Il est devenu une véritable décharge publique ou tout se jette.  Certains, d’une façon ou d’une autre, s’implique dans cette dégradation qui nuit énormément à toute forme de vie.

Les habitants de la cité, lassés de voir ce lieu se dégrader, fétide, qui attire des chiens errants affamés et tous autres animaux qui nuisent à la santé, lancent un appel de détresse aux autorités, afin que la briqueterie soit sauvée et trace son chemin dans le développement de la ville de sidi bel-abbés

La briquèterie est devenue aussi, en ce milieu urbain à grande concentration citoyenne un lieu de rencontre entre autres et que BAI en déjà rapporté dans un ancien article . C’est devenu une vraie cachette ou tous les vices, émergent tranquillement, bien à l’abri de toutes inquiétudes. Drogues, boissons alcoolisées etc.


le 10 novembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 novembre 2011

2 Commentaires pour “La briqueterie se transforme en véritable décharge publique et lieu propice de tous les vices”

  1. epsilone

    Comment peut-on laisser un endroit pareil à l’abandon,pourtant les idées ne manquent pas!il faut voir avec l’Agence Foncière ou les domaines pour LOUER ce terrain en concession5 (sur 90ans) pour des JEUNES CAPABLES d’investir produire et faire travailler les chômeurs.uN GRAND PROJET NON POLLUANT.
    NB: LES MEMES PERSONNES S’ABSTENIR

  2. Karim10

    Une pétition citoyenne et alors !
    Mr Djillali,je vous félicite pour ce courageux article. En fouillant dans le stock de souvenirs de ma mémoire. Je vous envois en exclusivité une pétition citoyenne envoyée aux autorités locales il y’a presque quatre ans. Heureusement que le bon Dieu nous a donner la faculté d’acquérir, de stocker et de reconstituer des informations dans notre cerveau .Oui, Monsieur, on peut dire que nous avions perdu peut être l’espoir d’une résolution du problème de la Briqueterie mais nous ne perdrons pas la notre mémoire collective.
    Voici la pétition des citoyens habitants les alentours de cette « Fabrica » du coin Kazi en passant par la cté 72 logts et puis celle des 82 logt,Bt Hammam Masri en tournant en face de cité 369 logts-rien que ça ! Se sont (des centaines de signature avec preuves à l’appui) envoyée par voix postale le 20 Mars 2007.
    Sans aucune réponse .Un fait jeté aux oubliettes depuis le temps révolu, Sans aucune considération !
    Voici le texte : Devennu aujourdhui document Historique.
    ——————————-
    REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
    PETITION CITOYENNE AUX RESPONSABLES LOCAUX.
    De la ville de SIDI-BEL-ABBES

    Sidi-Bel-Abbes,le 20 Mars 2007
    A Monsieur, le Wali de Sidi-Bel-Abbes.
    A Monsieur, le président de l’A.P.W de Sidi-Bel-Abbes.
    A Monsieur, le président de l’A.P.C de Sidi-Bel-Abbes.

    Nous citoyens (es) de la ville Sidi-Bel-Abbes,membres de la société civil,et d’associations de quartiers,intellectuels,commerçant,salariés,retraités,chômeurs,étudiants…habitants du quartier « Sidi-bouaza Elgharbi -la brémer» coté nord,et plus exactement les habitations longeant la désormais célèbre «briqueterie»,puisque c’est d’elle qu’il s’agit.
    Nous venons exprimer notre regret et notre indignation suite au «mutisme» total des autorités locale concernées. Le ton que nous employant est celui du débat-conseil et la sagesse, pour attirer votre attention monsieur, sur une cause d’utilité publique, en l’occurrence le sort de cette fameuse «briqueterie» qui est devenue à priori ,un dépotoir de décharge, le lieu privilégié des embuscades pour agresseurs avertis ,des drogués,alcooliques….et même pour les nouveaux délinquants du collèges Zouaoui Kaddour, d’autant plus que cet établissement scolaire vient juste d’être inauguré par monsieur le président de la république lui même l’année passée.
    Les citoyens dégoûtés, puisqu’il n’est pas nécessaire de parler pour dire quelques choses ,on le constate sur leurs visages, tous évitent chaque jour de voir la même scène, mais essayent tant bien que mal de trouver une explication tout au moins discutables pour d’autres personnes qui viennent visité notre quartier.
    Depuis des années, plusieurs agressions ont été commises semant l’émoi au sein de la population du quartier. Vols, effractions dans les domicile et garages à caractère commerciale et privé des citoyens, et surtout semant la psychose pour nos mères, sœurs et filles, agressées et délestées de leurs sacs et d’autres biens. On attendant on fait cette prière, Allah yahfadna ! Monsieur, nous attirons votre bienveillance attention sur une priorité des priorités, c’est à dire éradiquer les problèmes posés par ce phénomène de chantier immobile « mère » de tous nos problèmes, symbole du vide, bien que la nature a horreur du vide.
    A tout seigneur tout honneur : mal- honnête que de passer sous silence le mérite de quelques citoyens conscient de leur civisme surtout, déployé chaque jour, auprès des personnes en danger ,mettant au risque leur vie et leur sécurité ,surtout devant des jeunes délinquant « ingrats », mais jusqu’à quand ?
    Les habitants du quartier, réunies en circonstance atténuante presque régulièrement pour discuter brièvement sur leur sort, insistent sur ce « vide » .
    Le phénomène de la Briqueterie, au milieu du quartier est devenu un sujet d’une extrême sensibilité qui a atteint un stade de dangerosité telle que plus personne n’est aujourd’hui indifférent,la preuve peut vous être donné par n’importe quel habitant du quartier sans prendre la peine de poser la question au commissariat le plus proche.
    Telle est la conclusion unanime à laquelle sont arrivés tous les habitants du quartier, signataire de cette « pétition citoyenne » notre véritable problème c’est cette « briqueterie ».
    Le désarroi est aujourd’hui présent partout, mais chose inexpliqué : c’est la cause puisque tout le monde parle d’un chantier abandonné des biens de l’état ?
    Les élus locaux, et le(s) commis de l’état surtout, se doit, même s’il n’a pas d’électorat à séduire, par souci d’efficacité, honorer à priori sa conscience et son forum dans les actes de tous les jours. Ceci pour dire, ou plutôt rappeler, que la sonnette d’alarme est tirée et qu’il faut agir en conséquence.

    Respectueusement.
    Suivent en annexes : Nom ,Prénoms et Signatures des pétitionnaires citoyens du quartier.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00