La sagesse Humaine :La Personnalité est à l’Homme ce que le Parfum est à la Fleur.

L’homme consciencieux, probe et intègre est celui dont les comportements, manières et façons qui le distinguent le plus au niveau de son milieu, de son travail et de sa famille. Cet homme rare ne puise aucune condescendance, dans son originalité et sa typicité. Ce genre de personnalité ne porte en lui aucun ressentiment, n’exploite ne trompe personne et ne porte aucun mal dans son cœur si ce n’est que l’amour de son prochain, l’amour du travail, l’amour du bien, l’amour du juste…, son cœur et sa raison sont dans une harmonie sans pareil.

Devant cet état de fait, l’ostentation et la magnificence en mode religieux écarte l’individu, le croyant, le religieux ou l’être humain en général du chemin divin (absence d’amour pour le créateur).
Par contre l’abus, le leurre, l’arnaque et la tromperie éloigne le croyant, le religieux, l’individu ou bien l’être humain de la voie de Dieu et de la société.

En religion quand un croyant, un religieux satisfait ses rites d’adoration avec une authenticité et une franchise devant les gens, mais une fois, il se retrouve seul, il dissimule cet acte rituel religieux : c’est ce qu’on appelle « El Mounafek » l’hypocrisie.
Dans un autre cas de figure, lorsqu’il accomplit ses rites avec les autres membres de la société, mais une fois il se retrouve seul ; il délaisse cette adoration : c’est une forme de non croyance.
La croyance suivit de l’adoration, si elle nous amène à être très circonspect au discernement des membres de la société .Cette attitude nous conduit vers une duperie de notre personnalité diminuée de parfum humain. C’est une forme d’ostentation et d’imitation qui ne conduit point à forger une forte personnalité tant sociale que religieuse ou autre.

Nos comportements sont cristallisés par nos actes, s’ils sont faits pour que les autres personnes nous jaugent ; ils ne sont plus considérés comme valeurs sociales, car vouloir à tout prix que nos actions se voient apprécier ou autrement vouloir que les autres vantent est une erreur grossière.
En conclusion l’être intègre doit accomplir son devoir et ses obligations avec une pleine conscience plus forte surtout pour un croyant et que sa servitude devant son créateur doit être authentique. Selon le sens d’un hadith qui affermi bien cette petite conception de la personnalité individuelle.

Le jour du jugement dernier, les gens seront interrogés sur tous leurs actes qu’ils avaient manifestement effectués pendant leur vie d’ici bas mais aussi sur chaque parole avancée. Ils sont effectivement consignés dans leur livre personnel de l’au-delà. L’interrogatoire se déroule sans intercesseur. Les vrais croyants n’auront aucune difficulté pour cet examen, tandis que ceux dont leur foi semble être douteuse ; cette épreuve serait très dure pour eux.
Les témoins sont en plus des Anges, Les consignes du livre personnel et les membres du corps porteront également un vif témoignage.
Les questions posées posée selon toujours le sens du hadith Nabaoui :

  1. -comment as-tu utilisé tes connaissances ?
  2. -comment as-tu gagné et ou as-tu dépensé ta richesse ?
  3. -comment as-tu mené ta vie terrestre ?

*1-L’interrogatoire des hommes du 1er cas de figure ; un érudit qui a apprit le coran :
Le Bon Dieu lui dit :

  • Ne t’ai je pas professer le livre saint.
  • Qu’as-tu fait de cette lumière et science ?

Et l’homme de répondre :

  • Je l’avais récité sans cesse et en tout temps et aussi pour d’autres hommes pour ton seul et unique amour seigneur.

Dieu , les anges et autres témoignages lui rétorquent

  • Tu n’as pas dit vrai.

Dieu lui répond :

  • Tu avais appris et récité le livre saint aux autres pour qu’ils te disent : Que tu était un grand homme, un homme de connaissance, ou est donc l’ amour que tu avais porté sur moi ?…….

*2- Le 2ieme cas : celui qui a bénéficié d’une grande et importante richesse matérielle :
Le Bon Dieu :

  • Ne t ai-je pas rendu riche en biens ?
  • Qu’as-tu fait de ces biens accordés ?

L’homme de répondre :

  • je les ai dépensés pour ton amour.
  • Tu n’as pas dit vrai.

Le Bon Dieu :

  • Car celui que tu as donné ,c’est pour qu’ il te disent que tu étais un homme de grande générosité et c’est effectivement ce qu’ ils ont effectivement dit de toi
  • Tu n’avais porté aucun amour à ton seigneur.

*3- Le troisième cas de figure se présente celui qui a combattu en djihad.
Le Bon Dieu lui dit comment as-tu été tué ?
Et de répondre :

  •   On m’avais disposé de combattre pour ton amour pour avoir le titre de martyr.
  • Tu n’as pas dit vrai.
  • Tu avais combattu pour que les autres te disent que tu étais courageux et valeureux et ce qu’ils ont dit effectivement de toi.
  • le titre de martyr est orné par l’amour du Bon Dieu.

Le drame de la personnalité est résumé par cette citation : “Tous les drames de la personnalité partent du refus de vivre avec soi. L’amour tient sa toute-puissance de l’illusion qu’il nous donne de nous débarrasser de cette obligation .Perdre l’amour, c’est aussi se perdre soi-même. La personnalité s’efface. On n’a même plus envie, on n’envisage même plus d’avoir une personnalité. On n’est plus, au sens strict, qu’une souffrance ».

Le but de la vie est le développement de la personnalité. C’est ce que nous essayons tous de faire. Nous avons oublié le plus haut de tous les devoirs .Ce devoir que l’on se doit à soi-même.
Naturellement nous sommes au fond, tous charitables. Nous nourrissons le pauvre et nous vêtons le haillonneux ; mais nous laissons crever de faim nos âmes. Le courage nous a abandonné. La terreur de la Société, qui est la base de toute morale, la terreur de Dieu, qui est le secret de la religion : voilà les deux choses qui nous gouvernent pour construire notre personnalité.


le 19 juillet 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
19 juillet 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00