L’autre façon de crier ‘’ des enfants aux poubelles’’, y’a-t-il vraiment plus fort ? ….

Des enfants à la poubelle, et puis après ? Qu’ils crèvent, qu’est ce que ça me fait ?….. Étrange ! Je suis devenu tout autre, sans cœur, qu’est ce qui m’arrive bon sang, je n’étais pas comme ça, du tout. Je me souviens bien que j’étais indulgent et bon surtout envers l’innocence, je raisonnais si bien que je fus même aimé et estimé par des inconnus. Quel étrange algérien suis-je devenu ?

Je suis perdu, je n’ai que des questions étant hâte d’un refuge, les minimes réponses de ceux que je blâme selon mon jugement libertin sont drôlement incommodes, ce que je vois en débâcles, est pour eux un moyen légitime de subsistance. Est-ce une faute, celle de qui ? ….de vouloir survivre, de vouloir subsister, d’être à la poubelle même à un âge enfant ?

La pauvreté, monsieur qui fait de moi une sous classe, qui permet le libre jugement de l’ingratitude, tu en as gouté ?…j’ai une identité, je porte comme toi la nationalité d’un algérien. De si bas ou je suis, je comprends ce que tu pense  de moi, misérable, fainéant et dégueulasse, comment se fait-il que de là, de ton summum, ou tu es  si aisé,  indifférent surtout, de ma race malheureusement, tu ne sens même pas mon soupir dans la crasse que tu n’ose même pas jeter au chiens, de plus me tiraille de ton vomi ? Ne suis-je pas ton frère, ton cousin, ton voisin, ton fils, ton, ton…..

Je ne te demande pas de la charité, je bosse pour dénicher quoi revendre pour m’épargner d’avantage ton jugement injuste. Comment peux-tu devenir ainsi,  toi qui es presque moi ? ….je me souviens bien dans mon âge, à travers les âges, algérien de tous les algériens, je pleur quand tu pleur, je soufre à ton moindre souffle d’abattement, comment aurais-je admis que tu te sers d’une poubelle pour subsister, alors que moi j’existe, bon sang, la mort aurait été préférable, le ‘’NIF’’, ah… !

Fini le bref, qu’elle cesse cette actualité méthodique presque inaperçue, il y’a bien des vies qui souffrent, des enfants en l’occurrence, jamais de simples passages à coté, ligoté par le ridicule de l’admissibilité de la règle. Arrêtons de devancer enfant par un article indéfini minimisé! ‘’’UN ‘’’ Il plonge dans l’indéfini de l’indifférence, les cœurs se vident de sentiment, et ‘’un’’ enfant qui fouine dans une poubelle n’est plus une incohérence.

J’ai à peine sept ans, je dois passer l’examen de sixième, c’est mon ami voisin qui me le dit souvent. Machinalement je dis à mon papa «Ali va passer son sixième, il a mon âge»….  Je sais, n’oublis pas d’aller ce soir à la poubelle de la cité, apparemment, on jette de belles choses et elle est moins visitée.

Je suis encore enfant, mais est-ce si difficile de comprendre que mon papa fuyait sa peau de chagrin? N’arrivait même pas à me répondre droitement….toi, ne soit pas encore une fois de plus injuste, ne dit pas que mon papa manque à sa responsabilité, toi prévaricateur, t’es pas aussi responsable d’inadvertance dans ta chaise de te prévaloir et ne ménager nul assurance, mon assurance ?

Je croyais en vouloir, seul aux autres, que dirais-je de papa ?….bon dieu qu’est ce qu’il y’a de si mystérieux que moi encore enfant, innocent, fragile, sois transparent devant une poubelle qui porte l’étiquette de l’identité de la honte et de la misère.  Elle était si honteuse et méprisée des siècles avant, comment est elle apprivoisée, étonnement inaperçue aujourd’hui ? ….pas le moindre doute, seule une raison qui explique mon cas, tu dis que c’est la responsabilité de tout le monde, de chacun, et alors, moi à la poubelle au lieu de vivre normalement mon enfance ? …l’autorité ? …peuh. Qu’est ce que t’en dis maintenant ?

Est-ce suffisant pour comprendre qu’il y’a vraiment urgence, qu’il y’a des enfants dans la nature à fouiner dans les poubelles ? Qu’ils peuvent être des cibles potentielles d’atrocité et de crime cruels que nous déplorons ensuite sans résultat…n’est ce pas un signe messieurs, qui révèle la réalité que vivent énormément de familles alors que d’autres censés les rassurées se battent dans les KASMATES pour juste s’asseoir et préserver une vie unique unilatéral.

Djillali Toumi


le 14 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 mars 2013

1 Commentaire pour “L’autre façon de crier ‘’ des enfants aux poubelles’’, y’a-t-il vraiment plus fort ? ….”

  1. ZAATEYTIR

    DIMANCHE 10H DEVANT LE CONSULAT DU MAROC POUR LA LIBERATION DE L ENFANT KHALID SOYEZ NOMBREUX POUR UNE CAUSE NOBLEET JUSTE

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 163
  • 5 961