LE « BOURKANE-1 » FAIT RENAITRE LE YEMEN DE SES CENDRES

« C’est avec les pauvres que les riches se font la guerre ».Louis Blanc –
Pendant que les hyènes de l’industrie de l’armement, les loups de l’empire de la haute finance, les monstres de la politique de la loi de la force , les requins de l’intox de la désinformation, les affreux faiseurs d’opinions et les larbins des pétrodollars s’affolent sur la situation désastreuse que subit actuellement la Syrie et ce depuis 2011 , avec tant de dégâts matériel et humain, les droits de l’homme, la démocratie ne sont que des appâts de mensonges pour mieux abattre leur proie . Toutes les guerres ont été amorcées sur la base de mensonges, terrorisme en Afghanistan, bombe de destruction massive en Irak….

Le Yémen prend la relève dans une nouvelle compétition lugubre et inquiétante à la fois allant toujours dans le même sens tracé par ceux qui ont fabriqué « la politique du printemps arabe ». La recette est bien simple pour l’opinion mondiale, une autre pilule mensongère qui se figure en un autre « Dictateur » en place depuis bien longtemps. La guerre contre les dictatures est permise en deca des résolutions Onusiennes mais interdite pour les royaumes, le cas de la révolte populaire au Bahreïn, elle a été travestie en guerre de confession intérêt oblige.

Dans le Yémen, une opposition, des divisions religieuses jouant le jeu de la sédition entre sunnites et chiites pour mieux incriminer l’Iran, conflits entre les nordistes et les sudistes yéménites, les tributs et les nouveaux citadins, une véritable macédoine politique favorable pour semer la zizanie dans le pays. Il ya encore cette ingérence que les Ibn Saoud parrainent, il y a aussi le terrorisme, la guerre civile ne tient plus qu’ a un fil .La condition humaine ne représente point d’intérêt pour un pays de misère, la géographie est pour beaucoup , le pétrole y est certainement, le transport maritime international est aussi important et stratégique, le tourisme est pour une nouvelle économie…La situations sociopolitiques est représentée ainsi par les forces tribales chiites « Houthis » (Zaydites) appariées aux soutiens de l’ancien « dictateur » Saleh sont au nord du pays et les sunnites plutôt « pro Hadi »( président déchu) au sud.

La force externe est représentée par la coalition des pays du golfe menée par l’Arabie Saoudite (gros Baril plein de $ comme disait H. Boumediene Allah Yarahmah) appuyée fortement par les américains et donc par l’ONU sous les beaux yeux des pétrodollars des monarchies du golfe afin de permettre les excès en matière d’infraction à la loi pour qu’elle soit couverte par la loi de la force –
Tout ce beau monde gère malheureusement ce mauvais monde, et tente par tous les moyens de remettre le « pouvoir » Yéménite au président « Hadi » en exil faisant valoir sa légitimité par la force externe. De même qu’en Syrie, le président légitime devrait partir par la force externe c’est la parole et les actes des plus forts. Par conséquent les deux poids deux mesures reposent sur la loi de la force pour ce nouveau monde qui ressemble plus à la loi de la jungle.
Chez une partie de la population yéménite non moindre qui est représentée par les « Houtis » qualifié de « rebelles », ils sont soutenus par les Russes et les Iraniens mais aussi par le Hizb Allah du Liban. Devant cet état de fait la situation se complique dangereusement et prend l’allure d’une mauvaise nouvelle Syrie.

Non ! Et que non ! Deux axes se confrontent, et ce depuis w.w Bush ! il avait bien dit qu’il y avait un axe du bien (USA-Occident-Monarchies du golfe) vous imaginez un peu ! L’axe du bien qui prône la « loi de la force ». Et un axe du mal (Iran-Irak-Liban-Syrie-Russie) qui préconise « la force de la loi »
Une coalition menée par les Ibn Saoud ne recule devant rien tant que l’oncle Sam et les occidentaux ainsi que l’Onu ne sont pas pressés pour contrecarrer ce dont font de mauvais ces Ibn Saoud, la religion et le terrorisme sont les ingrédients qui sèment le chaos dans tout pays qui ne se soumet pas à la loi de la force Occidentale. Des crimes horribles commis et un blocus injuste imposé dans un mutisme international et une complicité onusienne au détriment de la dignité des Yéménites. Le bombardement des hôpitaux et des écoles est permis, plus de morts d’enfants et de civils. La destruction quasi générale de l’ensemble des infrastructures d’un des pays les plus pauvres du monde ne semble poser de problème à quiconque dans ce monde, ni même à des ONG détenteurs de bien être de vérité et surtout de justice pour les damnés de la cette planète. Ces ONG de « sous » tètent de la mamelle « pétro- monarchique » et vassaux d’oligarchies hormis quelques médecins humains de l’OMS qui se trouvaient par un simple hasard au milieu de la population civile.

Au Yémen, ils ont mis aussi en jeu « Daech » et même « Al Qaeda » pour mieux s’occuper du terrorisme, un jeu bien connu des Yankees.
D’ailleurs les américains font tout et surtout avec l’argent des Ibn Saoud pour s’appuyer sur les populations « Hadhramis » pour sécuriser le sud du pays et laisser Daech s’installer pour mieux gérer le chaos à leur profit.
Par ailleurs, une immense manifestation non médiatisée mais bien méprisée par la « presstituée » et les TV- Al.Djazeera-Al.Arabia-Sky.Newa-F24…. eu lieu dernièrement dans la capitale du Yémen, Sanaa, en soutien au récent conseil formé par les soit disant « rebelles houthis » pour régenter le pays.

Cette manifestation, la plus importantes au Yémen depuis le début de la guerre civile, s’est tenue malgré l’intensification des bombardements aériens de la coalition formée par l’Arabie saoudite pour soutenir le président en exil « Abd Rabbo Mansour Had ». Elle a regroupé des dizaines de milliers de Yéménites qui se sont rassemblés, le samedi 20 août2016, sur une place du centre de la capitale Sanaa pour apporter et affirmer leur soutien aux « Houtis », au moment où le président du conseil politique du mouvement chiite promettait la formation d’un gouvernement dans les prochains jours.

Devant ce fait accompli, les représentants de plusieurs pays, dont les puissances occidentales, qui suivent les négociations de paix ont appelé enfin , dans un communiqué publié récemment , les « belligérants » à cesser les combats, tout et tout de même en dénonçant « l’initiative unilatérale » des Houthis et de leurs alliés de former un conseil pour gouverner le Yémen pour dire que la force de la loi c’est elle qui prône et se canonise dans ce nouveau monde.
Une annonce qui intervient tardivement , alors que l’ONU sous tutelle US a tiré enfin et bien en retard la sonnette d’alarme sur les destructions subies dans un Yémen pauvre ,appauvris et misérable mais résistant et quelques temps après la décision de « l’ONG Médecins sans frontières » d’évacuer son personnel de plusieurs hôpitaux du nord du pays après un raid de la coalition arabe qui a fait plusieurs morts. Mais il y a sans doute un embarras croissant aux yeux des Yankees devant l’incapacité de la coalition à limiter les dégâts en nombre de victimes civiles surtout femmes et enfants dans ce pauvre pays. Les contraintes sont d’autant plus importantes qu’une partie des bombes non conventionnelles utilisées par l’Arabie saoudite sont fournies par les Yankees.

D’autre part, plusieurs centres de santé, gérés par MSF (Médecins sans frontières), ont été touchés par des raids de la coalition arabe. Médecins sans frontières a ainsi décidé ainsi de plier bagages et laisser les Yéménites mourir en paix dans cette sale guerre. Selon MSF, c’est la quatrième fois qu’une structure qu’elle soutient est bombardée au Yémen. Face au tollé international provoqué par cette attaque, une enquête timide dite « indépendante » a été ouverte pour la forme par la coalition.
Entre la destruction de centaines de structures sanitaires, économiques , sociales et même sportives ,la pénurie d’électricité, d’eau potable et de médicaments, le système de santé est en passe de s’effondrer au Yémen, les routes les ponts font aussi partie de la destruction méchante.
Les Ibn Saoud ont acheté auprès des USA et l’occident plus d’une dizaine de milliards de dollars d’armement pour punir le Yémen, la Syrie et pour faire face à l’hégémonie Iranienne ( pays républicain et musulman) , alors qu’Israël ennemi N° 1 des arabes mène la dance au moyen orient en semant les conflits la sédition,… la ou sa sécurité se trouve menacer. Tous les pétrodollars de la monarchie du golfe sont destinés pour enrichir et surtout soudoyer l’occident et les USA, et appauvrir les arabes et les musulmans, Arabis saoudite a bien été choisie par l’occident pour présider l’institution Onusienne des droit de l homme, elle a bien aussi fait pression sur le S/G onusien pour se soumettre a la force des petro$ . Ces petro$ sont destinés pour le bien être du sionisme, de l’ impérialisme, des oligarchies qui se nourri du wahhabisme, du takfirisme et du terrorisme.

Par conséquent, avant de terminer cette petite contribution, il est utile de vous annoncer que l’armée yéménite a utilisé pour la première fois sa force balistique après plus d’une année de guerre .Elle a tiré un missile baptisé « Bourkane-1 »(volcan-1) tiré en direction du cœur du royaume saoudien wahhabite( Taef-base militaire).
Les médias vassaux ont qualifié le désastre à « Taef » comme étant de l’origine d’une météorite qui s’est abattue sur Taif pour ignorer la force du Yémen, et se consoler dans le même temps ; un ridicule qui fait jaser Al Arabia –Al-Jazeera –et consorts.
« Bourkane-1 »(longueur 12m) est un projectile balistique de type « Scud », a été modifié et perfectionné par l’armée yéménite sa portée est de 800 km.
Ce tir a des visées dissuasives, sans pour autant changer l’équilibre des forces en vigueur. L’armée et les comités populaires défendent le Yémen et tirant parfois des missiles, des roquettes légères sur des cibles militaires et même pétrolières dans les régions frontalières yéménites (Najrane, Assir), avec une progression des opérations de commandos dans un mouvement de va en Arabie et viens au Yémen.

Une évolution stratégique nouvelle il s’agit là d’une nouvelle stratégie qui a pour but d’envoyer des messages selon lesquels la dissuasion est à la tête des priorités yéménites et pour faire comprendre aux forces envahissantes que l’armée yéménite détient encore des forces et des quantités d’armements suffisantes qui peuvent frapper au cœur même de l’Arabie Saoudite.
La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite recourt constamment aux représailles par air contre les cibles civiles et les infrastructures, chaque fois qu’elle essuie un échec militaire.

BENALLAL MOHAMED


le 07 septembre 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 septembre 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00