Le président Bouteflika évacué à l’étranger pour examens

Nous apprenons de sources sûres que le président Bouteflika a été évacué à l’étranger pour subir des examens approfondis suite à l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime aujourd’hui samedi, en début d’après-midi.Le président a été hospitalisé à l’hôpital du Val de grâce à Paris ,nos sources confirment que ses médecins lui ont prescrit un repos strict et des examens approfondis pour éviter une aggravation de son cas. De son côté, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a rassuré depuis Bejaïa sur l’état de santé du président de la République, affirmant que son état de santé «n’est pas du tout grave. «Il y a quelques heures, le Président a eu un petit malaise et a été hospitalisé mais sa situation n’est pas du tout grave», a déclaré Sellal lors de sa rencontre avec les représentants de la société civile. Auparavant, le directeur du Centre national de la médecine sportive, le professeur Rachid Bougherbal avait déclaré que les premières investigations «ont été déjà entamées et son excellence le président de la République doit observer un repos pour poursuivre ses examens», avait-il ajouté, tout en rassurant, lui aussi, que son état de santé «n’occasionne aucune inquiétude».

M. A.-A./Algérie patriotique


le 27 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
27 avril 2013

14 Commentaires pour “Le président Bouteflika évacué à l’étranger pour examens”

  1. Smiley

    Il me semble que les commentaires liés à l’hospitalisation du président algérien dans un établissement médical français aient négligé un fait majeur.
    Même si cela heurte la fierté nationale et entraîne des parallèles entre le sort du citoyen lambda et celui des notables, cette inégalité de traitement, et cela peut choquer; se justifie par la raison d’état.
    La liste des chefs d’etat et souverains soignés à l’étranger est longue car la décision de recourir à des soins à l’étranger trancende le cadre individuel quand il s’agit d’une personne liée à l’exercice d’un mandat ou pouvoir national.L’évolution de l’etat de santé entre alors dans un cadre politique car il a des effets sur le contexte national et parfois international.
    En Algérie, il reste évident qu’un état de santé non compatible avec la conduite des affaires de l’etat posera une question politique épineuse.
    Dans un passé récent, le roi Abdellah d’Arabie Saoudite a été hospitalisé aux USA, le chef d’etat irakien Jalal Talabani à Berlin, Chavez à Cuba et le président yéminite aux Usa.
    Le destin de Boumediene avait été confié à la médecine russe.
    Les critiques sur la gestion des hopitaux et les carences de prise en charge du citoyen au quotidien restent valides et nous renvoient à nos responsabilités dans la définition de nos priorités. Santé et éducation first!.

    • OULED BOUL

      @smiley
      Vos arguments a défaut d’etre totalement valide, n’en est pas moins
      tranchante pour couper court a toute reflexion des problématiques importantes.De la santé du gnome ,je me moque princiérement et c’est le dernier de mes soucis.Le point cardinal se resume en un systeme de santé europeen pour la république d’en haut et un autre africanisé pour les algeriens de la seconde classe…….

      La fierté dont vous parlez n’est qu’une autoglorificaton dérisoire. La
      manne petroliere constitue une couche de vernis bien cosmetique,
      une fois éliminée, vous succomberez devant le vide .
      Raison d’état !!! La notre non ,Francaise …..oui ,d’autant plus le triomphe de l’idée contractuelle de nation n’est pas a confirmer .celle ci postule les memes devoirs et droits de tous les citoyens de la république ,y compris les memes qualités des soins.

      Vous évoquez des états disparates et oligarchiques et de sa composante ochlocratique comme exemple! La remarque est exellente ! Notez le trafic a sens unique et puis ,avez vous vu la reine du Danmark venir se soigner dans les mouroirs de ces états ?

      On ricane a raison des contradictions ahurissantes entre le discours et les actes de l’hyperclasse .Tantot éxigeant une repentence des déscendants de génocidaires et tantot reconnaite en eux la vertu de la compatience et de l’exellence……un paradoxe non ! Un discours
      pour le bien etre des masse abrutis

  2. jawad

    Les 2 premiers mandats de notre Président ont suffi au citoyen lambda pour comprendre que Bouteflika n’avait point la trempe de Boumediene ou celle de Boudiaf. La majorité y a bien cru et a voté ! Hélas, il s’est avéré quelques années plus tard que ce n’était pas tout à fait l’homme que l’on attendait. Bouteflika n’a pas pu valoriser les merveilleux atouts dont se trouve doté notre pays: position géostratégique, ressources naturelles (immenses), ressources humaines (population en majorité très jeune), etc.

    A la fin de sa carrière (probablement en 2014), Bouteflika laissera bien des dégâts derrière lui. Des dégâts qui expliquent le pessimisme irréductible qu’affiche la majorité des Algériens. Manque de justice sociale, instabilité politique et économique, opacité de la gouvernance, état du secteur de la santé plus ou moins lamentable, système éducatif défaillant, prolifération de la corruption… et ce n’est qu’une esquisse du tableau sombre qu’héritera le successeur de Bouteflika.

    L’autre jour, Hadj Brahim faisait remarquer à son voisin:
    – L’hôpital? Allah La Ychawfek! c’est devenu un mouroir…
    Et son voisin de répliquer:
    – Puisse Dieu nous donner autant de santé que de jours à vivre!

    La vieille Kheira, elle, racontait à l’épicier du coin:
    – Wach men 9raya, avons-nous, Yarham Oubak ? Ma nièce est médecin. L’année passée, après s’être mariée avec son cousin qui vit en Suisse, elle est partie le rejoindre. Là-bas, il lui a fallu «setta ou settine kechfa» pour décrocher un poste d’infirmière !
    L’épicier:
    – C’est vrai, il paraît même que nous avons des étudiants en médecine qui n’ont même pas réussi leur BAC!

    Malheureusement, de telles choses extravagantes sont devenues monnaie courante chez nous. Face à cela, nous-mêmes, citoyens lambda, avons perdu les valeurs essentielles qui faisaient la fierté de nos ancêtres. Nous n’avons plus le courage et l’abnégation qui nous permettaient d’affronter les situations difficiles. Nous nous sommes engloutis dans un immobilisme révoltant.

    Après 50 ans d’indépendance (y compris 14 ans avec Bouteflika au pouvoir), force est de constater que le degré de médiocrité atteint est inadmissible. Et à croire le son de cloche qui résonne dans la rue, la porte par laquelle sortira Bouteflika ne sera pas aussi grande que celle par laquelle il est entré.
    Quoi qu’il en soit, prions Dieu pour un prompt rétablissement de notre Président!

  3. Adil

    Il paraît que l’hôpital d’EN-NAJA n’à rien à envier du val de grâce .Alors pour aimer se faire hospitaliser au val de grâce ? Si ce n’est que la médecine est meilleure et que chez nous cette même médecine est inexistante.
    Disons qu”on est loin de son pays natal quand on se retrouve à envier l’hôpital.

  4. OULED BOUL

    Bonsoir

    ” Je serais Chateaubriand ou rien ” dixit Victor Hugo.
    Ah si nos saltimbanques avaient les memes ambitions qu’hugo , se mesurer aux grands ,posseder des hopitaux a la hauteur fait aussi partie de la grandeur d’un pays !!!!

    En fait l’état de santé du geolier grabataire importe peu , c’est l’état de notre systeme de santé en décomposition qu’est le point cardinal .Un systeme de santé sans politique de santé publique et d’infrastructures a la hauteur,sans une prise en charge décente des citoyens souffrants.

    Si le deux poids-deux mesures ne vous choque pas , c’est parceque vous avez assimilé l’idée de vous etes un sous peuple qui ne méritent que mépris et négligences et qu’on a rien a reprocher aux nantis et avatars du régime qui ont ont fait de Val de grace ,hartmann et ,l’hopital américain de paris des lieux de pélerinage exclusif quand ils ont ldes soucis de santé les plus futiles…

    Posez-vous la question.Comment font les citoyens ordinaires atteints d’avc?
    Comment les cancéreux sont-ils pris en charge dans les hopitaux-mouroirs
    de la république d’en bas?
    Un professionnel de la polique comme le prétende mr Reffas est quelqu’un doté d’une vision d’homme d’état et qui ,non seulement construira 1 Val de grace en Algerie mais 2(deux),question de fierté et de dignité.

    El guelliti

    • oran31

      Salam

      Souhaitons un prompt rétablissement au président.
      J’aimerais connaître la nature de ces “examens complémentaires” demandés par ses “médecins traitants” et qui ne se pratiquent pas en Algérie.
      Les hôpitaux d’Alger (en particulier celui de Ain Naadja) et certaines cliniques privées à travers le pays, qui sont hautement et qualitativement équipés , sont-ils incapables de pratiquer de tels examens et prendre en charge le suivi de malades atteints d’un “accident ischémique cérébral transitoire sans séquelles”, une pathologie courante et bien connue ?
      Je n’en suis pas certain du tout, bien au contraire.
      En tous les cas c’est un coup très rude qui est infligé à la médecine et aux médecins algériens qui sont humiliés par ceux-là même qui assurent leur formation et qui devraient défendre leur réputation.
      Cordialement

  5. meiden tahrir

    Normale , toutes les femmes aiment boutef et ça ne me surprend pas ! Il ya aussi une autre frange de la population qui l’aime, ce sont les vieillards.
    Je suis parmi ceux qui ont cru en lui au départ mais dès qu’il a opté pour le koursi et le changement de la constitution c’était fini. La chance lui a sourit avec le baril à 200 dollars , l’Algérie n’a jamais été aussi riche et si vous remettez 200 milliards de dollars au dernier des bergers , il fera du Bangladesh un paradis sur terre.
    De toutes les façons, l’Algérie est devenue le pays le plus corrompu de la planète, nos universités les plus faibles , nos villes les plus sales au monde, notre jeunesse la plus fainéante,grâce à l’ansej , une autoroute la plus mauvaise , les plus grands scandales de pot de vin et l’histoire retiendra que tout cela s’est passé à l’ère de Boutef. Un boutef qui s’est agrippé au koursi qui lui même “Daoukhakh”. S’il avait quitté le pouvoir après son second mandat comme le stipulait la constitution , il aurait été le grand homme de tous les temps.Et on ne sera jamais menacé par des printemps.
    En tant que musulman, je lui souhaite bien sur,un prompt rétablissement mais qu’il quitte le pouvoir et nous rend notre constitution à deux mandats.

  6. le cygne

    Je ne sais pas pourquoi, même les lions d’Afrique quand ils se briquent avec les pingouins et les Requins –Tigres, ils fendent, ils perdent de leur férocité, de leur puissance et même de leur élégance….Pourtant, c’est un animal à la nonchalance d’un seigneur de la savane. Un grand prédateur qui règne sur son territoire sans partage avec les intrus. Sous son air indolent, il est un féroce ‘’guerrier’’ attaché à ses prérogatives et son clan….. Le lion possède aussi, une vue binoculaire et stéréoscopique qui lui permet d’apprécier les distances………Serait-ce, le cas…. ??? Espérons, mais sans grande conviction pour le moment… !!!! A moins qu’il ne s’agisse d’un Lion blanc qui a été déçu, ou blessé….. !!!!?

    D’autre part, il ne faut surtout pas, qu’on tire les déductions qui s’imposent à la hâte ou à la légère, car on risque de se tromper et d’induire les lecteurs en erreur….si parfois on choisit de se taire pour une raison ou une autre et de ne pas ouvrir d’autres débats, cela ne voudrait pas dire qu’on accepte un tel ou tel fait……loin de là…d’autant plus, que je suis persuadée que la science médicale ailleurs, est beaucoup plus performante, mais que voulez-vous, l’eau minérale d’Evian a eu beaucoup d’effets sur certains jusqu’au point où ils n’arrivent plus à en absorber d’autres… C’est leur problème….. !

    Au fait, Je reviens au lion, il (le mâle seulement) rugit afin d’avertir les rivaux que toute intrusion sera cruellement punie. Mais, en fonction des situations, les cris diffèrent, cela va du ‘’grognement’’ au ‘’soupir’’…… Alors qu’ils soupirent, s’ils n’ont que ça à faire pour l’instant… !!!

    « Quand le lion saigne, les chacals reprennent courage. » ( Proverbe arabe)

    Prions Dieu pour préserver l’Algérie contre tous les prédateurs….. !!!

  7. Smiley

    Le président Algérien m’a particulièrement ému, jugement politique à part, quand répondant à Sarkozy qu’il accueillait à Alger, il avait confessé qu’il avait été très malade et que son état de santé s’améliorait.
    C’était la vérité d’un homme à un autre et il n’y avait plus les artifices de la politique ni le décorum de la puissance.Les paroles d’un mortel exprimant sa gratitude à la science médicale qui s’occupe de sauver les gens sans s’enquérir de leur race ou opinion!
    Fidélité au serment d’Hippocrate quoi! Pas aux louvoyements des hypocrites.

  8. Smiley

    Tiens tiens comme c’est bizarre!
    Même le Cygne accepte la logique du parcours de soins chez son ennemi intime, les fromages qui puent…et qui sauvent les dirigeants algériens in extrémis.
    Le Val de Grâce, hopital militaire dépendant du ministère de la défense française nous a déjà sauvé le président lors d’une première hospitalisation due à une pathologie gravissime.
    Pour la stabilité de l’Algérie, prions pour que les français avec leur science médicale le requinque.
    Un croyant ne se réjouit pas des malheurs de quelqu’un et surtout pas à géométrie variable.ich tchouf!

  9. le cygne

    On souhaite un prompt rétablissement au Président de l’Algérie, Monsieur Abdelaziz Bouteflika …..Autant que peuple civilisé, on lui doit, en ces moments difficiles, tout le respect pour son statut, même si on n’est pas d’accord avec tout ce qu’il a entrepris………..N’empêche, il a été l’homme du consensus en 1999…..et 2004…….
    C’et vrai, c’est un grand professionnel de la politique, extérieure surtout..…… Un diplomate chevronné et reconnu, et c’est ça aussi, qui a pu « sauver » l’Algérie de plusieurs « dérapages »……Qu’on le veuille ou pas……..Sous son impulsion notre pays s’est réapproprié petit à petit son rôle de leader, malgré toutes les pressions des pays frères, voisins, amis et ennemis……!!!
    C’est facile de critiquer, mais quand on n’a pas toutes les données devant nous, parfois, il vaut mieux, “se la mettre en veilleuse”, au moins jusqu’à ce que la banque de données soit complète….je n’ai pas parlé de “banque d’argent”….!!
    Sur le plan intérieur, on peut faire couler beaucoup d’encre en relatant les avantages, les inconvénients et les défaillances durant son règne…Régnait –il en Maître…. ??? Enfin, laissant ces questions aux spécialistes des différents domaines…..qui ne seront pas tout à fait d’accord, vu les couleurs et les angles sous lesquels ils voient les choses…mais bon, il doit bien y avoir une plateforme de base………. !!!!

    L’Algérie est passée après la signature du compromis de l’eau minérale… par plusieurs étapes, calmes et mouvementées, alors je serais curieuse de savoir si l’état de santé du président ne sera pas un bon prétexte pour organiser des élections anticipées…. !!!?? Après Boumédiene, il y a eu la surprise Chadli……Après Chadli il y a eu la surprise Boudiaf qui n’a pas trop duré…….ensuite, vint l’ère de Boutéflika …..et là, je serais encore plus curieuse de savoir quel
    “yearling surprise” sera le prochain favoris des différents cercles influents (espérant des non zélés, c’est-à-dire ceux qui travaillent dans les cabinets noirs des Pinguoins et/ ou des Ours polaires…)….surtout au moment où, nous avons des frontières fermées à l’Ouest et au Sud et où l’Algérie est visée, comme ses soeurs, dans le cadre du grand moyen Orient, souvenez-vous….??!!
    Allah Yaster..!!

  10. Dr D. Reffas

    Bonjour.

    C’est un professionnel de la politique, c’est un grand manœuvrier.

  11. Mijo

    Le président de République, M. Abdelaziz Bouteflika, a fait un accident ischémique

    C’est quoi un accident ischémique transitoire?

    L’accident ischémique transitoire (AIT) est le coup de semonce, sans dégat , qui ne doit pas être négligé. En effet un infarctus sur deux ou trois selon les séries et les étiologies est précédé de 1 ou plusieurs AIT. C’est dire qu’un tel avertissement “sans frais” pour le malade ne souffre d’aucune défaillance de la part du médecin ; les investigations étiologiques qui permettront d’instituer une prévention médicamenteuse doivent être rapidement menées. Un AIT se définit comme un déficit neurologique focal d’origine ischémique dont la régression complète se fait en moins de 24 h. Aux AIT stricto sensu sont parfois rattachés les déficits neurologiques ischémiques réversibles (en plus de 24 h et moins de 3 semaines) ou attaques ischémiques prolongées ou infarctus mineurs. L’apport de l’imagerie a contribué à accroître les difficultés de définition en montrant dans 30 % des AIT une lésion au scanner avec :

    – dans 22 % des cas une pathologie ischémique avec lésions anatomiques à type de lacunes ou d’infarctus,

    – et dans 8 % des cas une pathologie non-ischémique (tumeurs ou hémorragie intracérébrale).
    rabi yachfik

  12. Veritas

    Monsieur Belkhadem ! Un quatrième mandat ?
    No comments

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00