Le Wali à BAI: «Je vois Bel-Abbès dans 100 ans!»

«Je ne serais surement pas de ce monde , mais je vois Sidi-Bel-Abbès dans 100 ans, jusqu’au métro» C’est ainsi que Monsieur Yahia FEHIM s’est exprimé quand j’ai osé l’accoster en marge des travaux du CALPI qui ont mobilisé pour la circonstance, pratiquement 3 étages de la Wilaya   (voir les articles  de nos  confrères Benkhelouf K. & Salim A. qui seront mis en ligne demain 8 décembre)

C’est la première fois que je vois le Wali de Sidi-Bel-Abbès de près. À vrai dire,  j’avais été surpris  au lendemain de sa nomination, par les nombreux commentaires des lecteurs qui n’avaient pas tari d’éloges sur lui. Je le fus moins, quand j’ai découvert un homme affable,  mais surtout disponible. Il n’était ni courroucé, ni «furieux»  quand j’ai  osé l’interpeler avant la réunion du CALPI. «Vous êtes les bienvenus dans toutes nos réunions» en réponse à notre «identité» qu’on lui a déclinée. «On communique mal» se justifie-t-il.  Le citoyen a le droit d’être informé sur ce qui se passe dans sa Wilaya et sur «ce que je suis en train de faire»  «Les associations et la société civile, doivent jouer leur rôle, dans ce contexte.»

Profitant de cet aparté, il était normal qu’on le «harcèle» de questions. En réponse, il nous brossa succinctement un  tableau de ce qu’il est en train d’entreprendre. Son ambition est grande : Rivaliser avec les grandes villes du pays.  “Dans mon bureau, un tableau affiche tous les projets avec leur échéance”. «Bel-Abbès sera constitué de plusieurs pôles d’excellence»  Outre les boulevards Messali El Hadj , Ferhat Abbes et Rabah Bitat, il y aura des pôles d’excellence commerciaux, économiques, touristiques à l’image du Lac de Sidi-M’Hammed Benali, dont l’aménagement constitue une priorité pour le Wali. A ce propos, il usera de réduction pour exprimer sa recherche de la perfection : «le citoyen ne demande que l’éclairage. Moi, je veux lui offrir en plus, celui qui n’éblouit pas, qui agrémente.»  Nous voyant venir, il anticipe : «j’accepte la critique. Quand je faute, je me corrige.»  dit-il. Il reviendra également sur la fameuse délocalisation du  festival des danses populaires et qu’il a personnellement ramené à Sidi-Bel-Abbès.

Le tramway est aussi une priorité pour le Wali. «J’ai tenu à modifier son itinéraire pour mieux couvrir la ville et faire bénéficier le maximum de citoyens

Semblant légèrement frustré par le fait que les citoyens ne soient pas au courant de toute l’énergie qu’il dépense et des actions qu’il entreprend surtout à moyen et long termes, ce qui ne permet pas la visibilité immédiate des résultats, il  préfère travailler sans publicité. « Ce serait indécent d’afficher publiquement ce que je suis en train de faire!» C’était à propos de la «résurrection» de l’ENIE qu’il faisait allusion. En effet, peu de gens savent que cet ex-fleuron de l’économie nationale moribond a été ramené à la vie grâce à sa grande contribution. C’est suite à la visite qu’il a effectué au site et en réponse à la requête que lui ont faite les travailleurs de cet organisme,  qu’il a «saisi plusieurs Ministres et transmis un volumineux rapport au Gouvernement».  Nous avons senti qu’il en tirait – à juste titre –  une certaine fierté,  d’avoir pu contribuer à l’effacement de la dette et relancer l’activité, sauvant ainsi plus d’un millier d’emplois. Espérant seulement qu’il en sera fait bon usage.

Enfin, nous avons osé le solliciter pour un espace sur «Le wali répond aux lecteurs» et sur d’autres projets que BAI envisage, M. FEHIM a poliment décliné proposant  de faire mûrir l’idée.  Nous,  on promet qu’on relancera. Cela constituera certainement un grand pas dans la communication entre le citoyen et l’administration si Monsieur le Wali accepte de répondre aux questions des lecteurs. Car,  ce serait dommage qu’on ne puisse pas assurer cette relation, et surtout avoir la possibilité d’avoir des réponses sur ce qui ne va pas. D’ailleurs, n’est-ce pas là le meilleur moyen d’améliorer la communication, que M. FEHIM trouve insuffisante?

Trouvant visiblement que l’aparté a trop duré ou appelé par d’autres préoccupations,  s’apprêtant à nous quitter, deux questions fusent auxquelles il répond :

«Je lis régulièrement votre journal. Chaque soir, je prends un temps pour le faire

«Ah ! L’aéroclub ! Je m’en occupe ! Je suis un ancien pilote!»

Avoir un pilote à la tête de la Wilaya, c’est certainement de bonne augure ! Sidi-Bel-Abbès a de fortes chances de décoller!

 

Djillali@bel-abbes.info


le 07 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 décembre 2011

14 Commentaires pour “Le Wali à BAI: «Je vois Bel-Abbès dans 100 ans!»”

  1. Abassia

    Comme les autorités locales cherchent à réaliser des pôles d’excellence commerciaux, économiques, touristiques, il faut qu’ils pensent aussi à un pôle d’excellence pour l’université
    Mais au fait, Monsieur Djillali puisque vous étiez en aparté avec monsieur Le Wali pourquoi ne lui avez-vous demandé ce qu’il pensait des malversations qui gangrènent cette institution du savoir. C’est là aussi qu’on aurait souhaité avec de “” l’éclairage”” dont parle Monsieur Le Wali.

    • Abassia

      au lieu de
      C’est là aussi qu’on aurait souhaité avec de ” l’éclairage ” dont parle Monsieur Le Wali.

      lire plutôt
      C’est là aussi qu’on aurait souhaité avoir de ” l’éclairage” dont parle Monsieur Le Wali.

  2. Abdelwahid B.

    Qu’ils soient envisagés pour le court, moyen ou long terme, l’essentiel pour nous est de voir tous les projets menés à terme et dans les délais prévus. Avant que leur réalisation ne soit décidée, nous voudrions aussi que ces projets soient bien fondés, savamment conçus et largement débattus. Dans ce cadre, se mettre à l’écoute de la rue serait certainement très bénéfique pour les autorités.

  3. rafmerad

    Tout est permis même l’imagination, mais comme on dit “Li Yetmena mieux que li Guete3 Liess”, bonne continuation monsieur le Wali

  4. 21Grammes

    “Je suis un ANCIEN pilote”!!!Tout est dit Mr le wali.Merci

  5. kadi

    Bravo pour cette initiative mr djillali mais en contre partie il est vraiment decevant de lire certains commentaires desobligeants vis a vis DE MR FEHIM UN HOMME FUTURISTE (vous remarquerez que je n’ai pas mentionné mr le wali de par sa modestie et que je l’ai cite avec des majuscules)car belabbes depuis 1975 a vu pres de 10 walis se succedaient et aucun (peut etre Bengayou à un degré moindre)n’osait prendre à bras le corps de grands projets structuraux tel rehabiliter l’ENIE,sortir des tiroirs( plein de poussieres de 36ans) le projet de sidimohamed benali relancer a bras le corps l’investissement.Deja de par ses interventions il nomme la rocade de boulevard rabah bitat-messali hadj-ferhat abbes voilà un homme averti qui donne par cet exemple le signe du changement et du renouveau je lui souhaite moi pour les prochaines elections des maires plus efficaces pour suivre son rythme .
    Non messieurs MR FEHIM pour l’avoir vu maintes fois à l’epreuve n’est pas un homme de fiction ni un pilote secondé par un chien relevez le niveau messieurs il est la pour une ville accueillante et agreable à vivre pour nos petits fils qui eux seront là dans 100 ans

  6. hakim

    L’algérie se noit dans une marre d’eau insalubre qu’on est en train de racommoder cahin,caha à tous les niveaux.Pleins de projets fictifs et rien à l’horizon beaucoup de réunions chacun il y va avec son diagnostique,y’a qu’à,et tout compte fait c’est comme un nuage de printemps croyons que ça apportera de la pluie mais néni! plutôt du souffre,d’où l’atmosphère est nauséabonde,trop de décideurs,trop de problèmes.beaucoup de citoyens/nes vivent dans la précarité, et une minorité qui jouissent de tous les conforts,c’est anxiogène pour le moral,qui vivra,verra.

  7. epsilone

    Parler et imaginer La wilaya de sidi bel abbès dans 100 ans c’est tout simplement une projection dans le FUTUR par rapport à ce qui se réalise à court terme ,à moyen terme ,à long terme et bien sûr en tenant compte des potentialités ET du taux d’accroissement, je trouve cela très très encourageant pour l’avenir de notre région et que tout ce qui se projete se réalisera inchallah avec tous ce qui sont mobilisés pour faire leur travail dans les tous les secteurs qui sont divers.La Wilaya doit devenir la 4e grande wilaya du territoire en la dotant d’un très grand Aéroport dans les brefs délais. Nous sommes optimistes.

    • epsilone

      lire :ceux qui sont mobilisés pour faire leur travail dans tous les secteurs.

    • epsilone

      bonjour MR Reffas,vous êtes un homme de science ,la recherche,la planification cela existe,je parle de moyen terme et de court terme c’est un langage des économistes et des grands banquiers (quant il n’ya pas de crise bien sûr)mais j’ai voulu parler des urgences et des priorités.J’ai vu des choses se réaliser plan quinquenal,plan quadriennalet j’ai vu des gens bosser à ne pas pouvoir serrer leur cravate sachant le stress qui les attendait en réunion .Avec le travail et le sérieux nous arriverons à faire des miracles quant on a les capacités et les moyens.

  8. abdou

    Que peut faire un homme seul en face tout un monde de plus de 300 000 habitants ,y a t’il d’abord d’autres cadres capables de pouvoir l’aider.Nous avons tout fait pour acquérir nos maisons ,et maintenant que nous sommes propriétaires nous demandons à l’état d’en prendre soins.Ne croyez vous pas Mrs qu’il y a abus de notre part.Les gens qui ont acquis des appartements dans la cadre du social ne veulent pas payer leur loyer.Dans toutes nos administrations il y a des fonctionnaires qui font la pluie et le beau temps sans aucune inquiétude ,Que peut faire un homme seul en face cette horde.
    Nous critiquons trop notre pays n’empêche qu’on l’aime et que l’en défend avec amour sachant pertinemment qu’il y a plein de responsables corrompus jusqu’au os .et avec tout ce monde là ,le pays n’est pas endetté par rapport à la France qui a 1600 milliards d’euro de dette.
    Dans tout les cas de figures Mrs le Wali est optimiste et c’est un bon présage .

  9. zanjabil

    c’est la première fois que la wilaya a un wali aux ambitions dignes d’un haut responsable , il faut communiquer toutes les actions entreprises par lui pour instaurer une confiance et une conscience sociale de ce qui se fait maintenant . que dieu vous protège et vous éclaire le chemin de la sagesse Monsieur le wali .

  10. Adil

    Est-ce un devint,un Messie,oh pardon c’est un pilote eh!bien espérons qu’il n’y-aura pas de crach qui démolira tout ,
    comme ces belles batisses qui nous ont été laissée et qui enorgueillissent le patrimoine bel-abbésien et ses environs partent en ruine ,ça c’est une préoccopation primordiale pour la richesse et la valeur de la cité de la Mekerra .Et puis ma foi attendons pour voir car mon vieil ami l’ERMITE m’a toujours soutenu que “”L’ESPOIR FAIT VIVRE ET QUE L’ATTENTE FAIT MOURIR””

    Et pour terminer voici une très belle citation de Scott Adam
    —“”« Dans quelques années, les avions seront pilotés par un commandant et un chien. Le travail du chien sera de surveiller les boutons pour que le pilote ne touche à rien. »

    amitiées bel-abbésiennes…………Adil

    • kadi

      BRAVO BAI en 2 jours 4 articles sur le CALPIREF en 2 jours vous avez mis à jour au yeux du commun des lecteurs un comité qui etait totalement ignoré (il faut dire aussi que les decisions anterieures du CALPI pour belabbes à ce qu’on dit etaient prises au niveau de Tlemcen )aujourd’hui nous sommes heureux de decouvrir à travers vos articles les evenements nouveaux pour le developpement de la wilaya il reste cependant un complement d’information nous renseigner quels sont ces projets ? C’est toujours utile pour nos jeunes dont le cadre de leurs recherches d’emploi merçi
      P.S. POUR MR BENKHELOUF
      la soi-disante hotesse qui vous a accueulli est l’attachee de communication de la wilaya il faut situer les choses nous l’avons reconnu meme en arriere plan sur la derniere photo de votre article.bravo tout de meme pour l’article

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00