L’été est là et les moustiques le sont aussi,! Les moustiques, ces insectes  déplaisant  qui durant toutes les périodes fraiches de l’année, nous laissent tranquille et n’ont nullement troublé  nos sommeils avec leurs désagréables piqures, ces bestioles  gênantes, sont revenus comme par enchantement, du jour au lendemain de la cessation des pluies.

Bien entendu ces insectes ne demandent pas l’autorisation pour se faire inviter, et pénètre au moment où vous ne les attentiez pas. Et ils agissent avec intelligence, quand vous tentez de chasser celui qui vous pique du sang sur le bras, un autre vous plonge sur le nez, quand vous chassez celui du nez c’est votre oreille qui est visée, alors il vous faut une moustiquaire, pour vous protéger.

Donc tant que nous leur  laisseront la porte  et fenêtre grandes ouvertes, ils vous envahiront ! Surtout si des voisins qui construisent dans vos parages, possèdent de l’eau qui stagne dans des barils .Ce qui est sur, c’est que je réside dans une « cité » et que je tiens à ne pas ouvrir ma porte et mes fenêtres  sans raison. Mais les grandes portes de la « cité » qui sont sous la responsabilité de l’APC  de Sidi-Bel-Abbès et de « ses services techniques et ceux de l’hygiène », ceux là qui possèdent les clefs pour boucler le passage à cet insecte gênant et vecteur de maladie, ceux là, semble oublier leur responsabilité et les programmations faites avant la rentrée des périodes chaudes.

Des opérations de désinsectisation et de dératisation devraient être entamées, afin de réduire les risques de prolifération de ces insectes et de ces rongeurs.

Les citoyens que nous sommes, aspirons à vivre dans un semblant d’aisance, après tous les manques qui, nous font défaut, réclamons des services spécialisés de l’APC de procéder aux pulvérisations de ces insecticides, combien bienfaisant. Les citoyens Bel Abbésien réclament de leurs élus que ces opérations, ne fassent pas défaut au plan d’action.

Il est temps, alors que les services de l’APC de Sidi-Bel-Abbès et tous ceux des Communes de notre Wilaya, à ce qu’ils s’attachent  à employer « leur grand moyens », pour s’attaquer contre l’envahissement des moustiques qui pullulent dans l’atmosphère, en raison des insuffisances pluviales et des grandes chaleurs et qu’ils procèdent au nettoyage des bouches d’égout, en prévision de l’an prochain. Il est temps que ces types d’opérations se fassent dans les délais et avant la saison contre indiquée. Donc les service de nos APC doivent s’appliquer à faire certain travaux avant l’été, pour être utiles en hiver et vice versa afin de réduire les conséquence du mal.Ces bouche d’égout et les moustique vont en commun, à ce qu’on sache.