SIDI BEL-ABBES – Le gouvernement compte créer un programme spécial de logements au profit de la communauté algérienne résidant à l’étranger dans le cadre de la formule location-vente, a annoncé mardi à Sidi Bel Abbès le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme, Abdelmadjid Tebboune.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite dans la wilaya, le ministre a souligné qu’une “réflexion réelle est engagée pour la création d’un programme à l’avenir au profit des émigrés désirant acquérir des logements dans le cadre de la formule AADL.”

M. Tebboune a ajouté, lors de sa visite dans la wilaya en compagnie du ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Tahmi, qu’il est en discussion avec le secrétaire d’Etat chargé de la communauté algérienne à l’étranger, en vue de dégager le cadre approprié pour créer ce programme.

En réponse à des questions des journalistes sur ce sujet, le ministre a souligné qu’”actuellement les émigrés ne peuvent pas bénéficier de programmes, car ils ne résident pas en Algérie et la priorité est de satisfaire la demande sur l’habitat de différentes formules aux algériens résidant dans le pays”.

“La question nécessite une réflexion approfondie pour que les quotas d’habitat soient attribués aux émigrés à l’avenir d’une manière équilibrée”, a-t-il encore indiqué, expliquant que les émigrés sont dispersés dans de multiples zones à l’étranger et qu’”il faut donc dégager une formule adéquate pour le recouvrement de l’argent et des banques qui traitent les opérations à l’intérieur du pays et à l’étranger”.

D’autre part, le ministre a appelé les bénéficiaires du soutien de l’Etat dans le cadre de l’octroi de logements, qui ont déposé des demandes pour d’autres logements ou pour d’autres formules, d’accélérer le retrait des demandes, mettant en garde contre des poursuites judiciaires contre les auteurs de fausses déclarations.

La mise en place d’un fichier national de l’habitat en cours d’élaboration dévoilera les bénéficiaires du soutien de l’Etat, a-t-il souligné rappelant que les dossiers de demandes de logements comportent une déclaration sur l’honneur attestant que le demandeur n’a bénéficié d’aucune formule de l’habitat soutenu par l’Etat.

Le ministre a annoncé dans ce cadre l’achèvement en avril prochain de l’élaboration de quatre fichiers nationaux qui comportent les bénéficiaires de logements et fixent les besoins nationaux de différentes formules de soutien selon une demande réaliste.

“Ces fichiers sont destinés aux entrepreneurs et entreprises de construction et d’autres à des entrepreneurs tricheurs et incompétents. Ce fichiers nationaux seront mis à la disposition des commissions nationales des marchés”, a-t-il dit.

Plus de 4 millions de bénéficiaires ont reçu un soutien de l’Etat dans le cadre de l’accès au logement, selon le fichier national, en plus de 5500 entrepreneurs, a souligné M. Tebboune.

Le ministre a inspecté plusieurs projets d’habitat, tous programmes confondus, en cours de construction à Sidi Bel-Abbès.

2 thoughts on “Logement location-vente : programme spécial pour la communauté nationale à l’étranger”
  1. Les immigrés ne sont pas des sous citoyens.Ce sont des Algeriens,à part entière,comme nous tous,ils aiment leur pays tout autant que nous.Bienvenue à toute initiative qui puisse rendre un Algerien heureux quelque part dans le monde,bienvenus chez vous chers concitoyens.

  2. en principe les immigrés n’ont pas le droit aux avantages
    sociaux car ils benficient des avantages sociaux en France..
    ils font du cumule..a part peut etre une frange qui est dans le besoin et qui désire revenir en algerie mais a condition qu’il ya un excedent de logement..il ya des gens qui attendent ici depuis 2001 sans avoir l’espoir d’avoir un logement alors qu’en france l’accés au logement est tres facile car l’offre est consesquent..ou dans certain pays anglo saxons ou les avantages sociaux n’existent pas…
    l’immigré en revanche a tout le droit d’investire ou acheter vendre dans son pays…il n’a pas le droit au logement aidé mais s’il veut construire sa maison ou acheter comme tout le monde il pourra le faire….

    ici les banques etrnageres ou les banques publqiues qui ont des secursale en europe, peuvent capter le surplus des algeriens a l’etranger en leur offrant le double compte algerie/Etranger..la banque pourra lancer un programme de logement haut standing securisées et l’offrir a ces épargnanats pour les fideliser
    le probléùe n’est pas chez l’immigré mais dans les banques qui n’investissent pas

Comments are closed.