Les Archives de Bel-Abbes.info

“L’U” DE L’USMBA : “SAVOIR CONJUGUER,…. C’EST DÉJÀ AVANCER “

Une mauvaise lecture de mon article et certainement avec une pointe de revanche précipitée m’a valu une volée de bois vert, comme si mon écrit s’inscrivait dans une adversité que seuls ses écrivaillons mettent en cause, alors qu’ils ne sont détenteurs d’aucune autorité . Parce que j’ai dit ce que pensais être la voie adéquate de ce que devait être le futur de l’USMBA , je me suis attiré un charivari de réactions où le nombrilisme prend le dessus sur le comportement constructif revendiqué par les mêmes, ceux qui , par hasard , aspiraient diriger ce “CURIEUX COMITÉ DES SAGES” .

En d’autres circonstances j’aurais eu tendance à hausser les épaules, mais me claquemurer dans des habitudes casanières aurait été interprété comme une inconvenance ou un dédain vis à vis de mes amis de toujours ne comprenant surtout pas ma passivité . Une mise au point devenait donc nécessaire .

Quelle bêtise et quelle sottise , ces TORQUEMADA des temps modernes , ce DUO ( sans compter les plumitifs à l’affût) de m’as-tu vu de médiocre talent , aussi suffisant qu’insuffisant , vouloir me confiner dans une posture de RABAS-JOIE sans qu’ils ne connaissent un brun de mon itinéraire , alors que débat se porte sur un sujet bien précis à savoir , exiger pour l’USMBA une construction ambitieuse plutôt que de végéter dans le train-train du coquelicot saisonnier qui n’attend que les années de bonnes pluies aussi hasardeuses que la volonté et les caprices des temps .

Me conseiller un choix entre les villes d’eaux et les dédales de sites religieux , dans une insinuation qui tend vers le mortifère,dénote d’une mesquinerie et d’une étroitesse d’esprit loin de grandir les personnages au service des notoriétés qui scintillent ou brillent en consentant à être les éditeurs responsables des œuvres d’autrui.

Lorsque j’évoque le destin de l’USMBA je rêve d’une grandeur à bâtir , chez toujours fort peu de chose pour toutes fois que l’on pense ce qui est produit ce qui sera ; et en réalité pour arriver, faut-il bien se mettre en route! Je ne cherche ni à me distinguer, ni à briller, ni à parader encore moins à m’imposer. Je ne fuis aucun forum et , quand j’estime, selon mon humble avis que le carrosse ne prend pas le bon chemin , je le dis envers et contre tout , haut et fort , comme la fois où le DUO ET TUTI QUANTI se mettent en quête de rechercher le leadership d’un COMITÉ DES SAGES à élire à marche forcée , à la NAEGELIN ce Gouverneur de la colonisation de sinistre mémoire.

Il y a des démarches significatives d’un état d’esprit que les démocrates fustigent et dénoncent universellement, LE PASSAGE EN FORCE , et je vous laisse le soin de cogiter ou de méditer sur le raccourci d’une élection factice .

Il fallait un lanceur d’alerte , j’en étais et je le ferais autant de fois que des opportunistes pensent être en terrain conquis . Oui ils agissent en parrain comme si le bien absolu est impossible à faire et comme disait TALLEYRAND en conflit avec NAPOLÉON BONAPARTE “” ON N’ACCEPTE NON DE SERVIR DES HOMMES OU DES CHOSES QUI DÉPLAISENT POUR LES FAIRE SERVIR AU PROFIT DE L’AVENIR”” . Alors l’affubler de l’étiquette de ” PHILOSOPHE OISIF “,

c’est je pense ne pas maîtriser l’étendue du concept de sagesse qui distingue l’amorphe par la stérilité de son brouhaha, de l’engagé qui bouillonne d’idées issues de cette sagesse au service d’une cause dans son environnement propre, cet environnement qui l’a vu naître, grandir et vivre et peut-être y mourir, c’est en tout cas mon vœux le plus cher.

Merci , vous les TORQUEMADA de me vouer aux gémonies pour se fixer au podium d’une vie éternelle, où somme toute tout est passager, une amitié d’aujourd’hui porte son antithèse le lendemain.

Je crois sans vouloir être paternaliste, suggérer qu’il n’est pas interdit de recommander une refonte des structures du FOOTBALL NATIONAL EN EXIGEANT UN SAUT QUALIFICATIF DE SES DIRIGEANTS, ce n’est pourtant pas une découverte à afficher avec fierté . C’EST TOUT NATURELLEMENT LE RESPECT DE LA LOI EN MATIÈRES SOCIALES ET FISCALES QU’ON ÉCARTE DÉLIBÉRÉMENT , le pouvoir politique faisant la sourde oreille , et jusqu’à quand , laissant l’épée de Damoclès suspendue au dessus de la tête de la famille FOOTBALL . Dans cet d’ordre d’idée , pourquoi ne pas émettre l’idée de parfaire l’encadrement de l’USMBA à l’effet d’être non les novateurs mais ,  simplement de constituer un EXEMPLE À SUIVRE EN MATIÈRE DE MANAGEMENT au lieu de se contenter d’une GESTION DU QUOTIDIEN avec les travers que nous reconduisons d’année en année.Est-ce un crime de lèse-majesté que de le dire? Qui est conservateur dans cette optique où on s’attelle à faire observer la loi , ÉVIDEMMENT QUE VOUS AVEZ RAISON, ME DIRIEZ-VOUS!!! Je ne me découragerais pas pour si peu , un des personnages de cette ” SAGA” connu pour ses débordements EXCENTRIQUES dans LA TOILE POURRAIT répondre au sobriquet de “BÊTISE ACTIVE”,tant sa présence fait les choux-gras dans les réseaux sociaux . Je lui dédierais , pour preuve de mon indulgence et de ma commisération , et aussi pour tempérer son ardeur , souvent expansive , LE SECRET DE LA PIERRE PHILOSOPHALE , à moins qu’il n’ait été chargé , par ailleurs, de quelques basses œuvres , certainement à tort et pour “prébendes de bonnes exécutions “.

C’est d’ autant plus réconfortant qu’un dirigeant très respecté du FOOTBALL AFRICAIN , originaire de CÔTE D’IVOIRE , dans un article du MONDE DIPLOMATIQUE de juin 2018 ( Abdoulaye DIABATÉ ) déclare : “CERTAINS CLUBS VIVENT UNIQUEMENT DE LA SUBVENTION . ILS N’ONT AUCUNE IDÉE QUANT À LA MANIÈRE DE SE DÉVELOPPER, LEURS DIRIGEANTS NE SONT PAS ENTREPRENEURS “. L’exemple du GENDARME FINANCIER , cité dans ledit article , n’est -il pas à méditer , alors que pour l’EUROPE, son contrôle est impératif et ne fait grâce à aucun CLUB, il continue à être ignoré en AFRIQUE ET EN AMÉRIQUE LATINE , la FIFA N’EN TENANT RIGUEUR QUE PAR ACCOUT . ( en tout cas l’USMBA a failli en subir les avatars , se voire ôter SIX POINTS N’EST PAS NÉGLIGEABLE , avec une descente aux enfers évitée miraculeusement . Lorsque l’on sait que chez nous des Agents de Joueurs connus pour être de notables spéculateurs, dirigent des clubs huppés du pays et que d’autres sont au sommet de la FAF, on est en droit de faire en sorte D’Y RÉFLÉCHIR ASSIDÛMENT et de les contrecarrer en faisant de notre CLUB DE TOUJOURS L’USMBA UN PARANGON DE CET OBJECTIF AMBITIEUX que j’estime possible à réaliser avec des hommes compétents nécessairement .

En quoi c’est passéiste ? C’est à mon tour de vous prier de SUIVRE OU SE DÉMETTRE, les recettes de GRANDS-MÈRES ne peuvent être d’aucun apport , LE PROFESSIONNALISME ENTONNE UN AUTRE DE TYPE DE CHANT . La modernité ne peut résulter d’une marche en arrière , c’est ce qui semble être le socle de défense de prétendu avant-gardiste, loin de mesurer les ENJEUX À DÉBATTRE . L’attitude du CONSEIL DE WILAYA N’EST-ELLE PAS RÉVÉLATRICE DE CETTE VOLTE-FACE INHABITUELLE DANS L’OCTROI DE LA SUBVENTION ANNUELLE , RÉPONDANT À JE NE SAIS QUELLES PROVOCATIONS OU MÉSENTENTES AVEC LES MEMBRES DU CLUB USMBA . S’il y avait des avantages à tirer, cela prendrait une autre allure, le football est un fait social que l’ASSEMBLÉE NE PEUT BRANDIR COMME ÉLÉMENT À NÉGOCIER .

Pourquoi alors provoquer un COUAC DANS LE DÉMARRAGE D’UNE SAISON POUR LAQUELLE LES FANS DE L’USMBA FONDENT DE TRÈS GRANDS ESPOIRS. L’APC étant en stand-by , la BOUCLE EST BOUCLÉE, SIDI BEL ABBES EST DANS L’IMPASSE, la faute à qui? les responsables attendent quoi ? PEUT-ÊTRE L’EXPLOSION? Mais c’est quoi ce charivari.

Il faut peut-être dire ou rappeler à l’ASSEMBLÉE DE WILAYA QU’ILS NE SONT PAS QUE DES BUDGÉTIVORES , ils sont aussi les initiateurs du développement économique , sociale et culturel , développement en net recul par rapport au reste du pays . En tout état de cause , allez au devant du symbole de la cité au lieu d’engager un BRAS DE FER QUI NE SERVIRAIT À AUCUNE INSTANCE.

Il semblerait que les SUBVENTIONS soient suspendues sur INSTRUCTION MINISTÉRIELLE et concerneraient tout le foot-ball du pays, C’EST LA PARALYSIE PROGRAMMÉE.C’est peut-être une démarche louable , mais avant de l’annoncer, il fallait rechercher les moyens financiers pour assurer UNE PÉRIODE DE SOUDURE PLUS QUE NÉCESSAIRE , ce n’est PAS négligeable de se passer du CINQUIÈME du budget annuel du Club.

Cet intermède nous interpelle plus encore pour réfléchir à UNE PÉRENNISATION DES RESSOURCES DU CLUB en prenant ombrage, progressivement , sur les ÉQUIPES PHARES DU FOOTBALL MONDIAL. Ce n’est pas les STRATÉGIES QUI MANQUENT , il faut des hommes avec des IDÉES qui épousent L’AIR DU TEMPS ET DE SES EXIGENCES. Ce n’est dévaloriser ni appareil ni personne en affirmant “L’ÉVIDENTE ÉVIDENCE” .

Je considère que le COMITÉ DES SUPPORTEURS est un élément de la chaîne d’organisation , cependant qu’un COMITÉ D’HONNEUR COMPOSÉ DE TOUT CE QUI COMPTE SOCIALEMENT, MORALEMENT , ÉCONOMIQUEMENT ET FINANCIÈREMENT , DEVRAIT ÊTRE LE FER DE LANCE D’UNE NOUVELLE POLITIQUE AMBITIEUSE ET QUI S’INSCRIRAIT DANS DES PERSPECTIVES NOVATRICES, LE DÉVELOPPEMENT DE LA CITÉ ÉTANT L’HORIZON OPTIMAL .

Ce n’est pour rien qu’on EST ROMPU , DANS LES CLUBS DE RÉFÉRENCES , AUX TECHNIQUES DE COMMERCIALISATION ET DE L’ÉVÉNEMENTIEL , pour diversifier les ressources pour garantir une gestion paisible et sereine.C’EST PEUT-ÊTRE UN RÊVE, ET POURQUOI NOUS L’INTERDIRE. POUR MOI, IL EST RÉALISABLE !!!

ABDEDDAIM ABDELHAMID

 

21 juillet 2018

le 21 juillet 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
21 juillet 2018

Les commentaires sont fermés

Visites :

  • 1 312
  • 7 141

HORAIRE TRAIN ( site : sntf.dz)

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h30 - 08h35 (*)
08h40 - 09h44 (**)
12:50 - 13:55
15h20 - 16h25 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h00 - 18h22
19h40 - 20h43(***)
22h40 - 23h45(***)
23h30 - 00h35(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar Sam/lun/Mer

SBA - ORAN
03h30 - 05h00 (***)
05h40 - 07h00
06h12 - 07h25 (***)
07h06 - 08h09 (*)
07h42 - 09h00 (***)
08h30 - 09h30 (**)
11h20 - 12h22 (*)
16h29 - 17h26 (*)
18h51 - 19h57 (**)
(*) venant de Tlemcen
(**) Venant de Saida
(***) venant de Bechar

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
08h40 - 11h17 nouveau
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
17h20 - 19h57 nouveau
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)