Mairie de Sidi Bel-Abbes : Le faux-Plafond s’effondre,quelques minutes avant la réception

Il y a peine quelques mois ( le 21 mai 2011) ,Bai titrait dans la rubrique “le radar” : “Le toit de la Mairie s’envole !” ,en effet, il était signalé  que  le toit du célèbre château abritant l’assemblée populaire communale de la ville de Sidi Bel-Abbes a subi d’énormes dégâts découlant, à première vue,des chutes de pluies et des vents forts que la région avait subi. Les fissures et décollements de la toiture  étaient visibles du boulevard,sur le toit de ce chef d’œuvre touristique et classé comme patrimoine culturel,les belles toitures en ardoise ont été tout simplement enrobées par du Pax, à première vue, mal fait et mal fini, il y a à peine trois ans , ce qui a attiré alors l’attention de notre radar à l’époque et ce qui a été prédi, arriva hier vers les coups de 15h40 , juste à quelques minutes seulement de la réception qu’allait offrir les responsables de l’APC à l’occasion du jubilé de Monsieur Mustapha Benkaddour ancien joueur et natif de Village Errih . En effet,il était prévisible que l’infiltration à travers cette toiture fissurée  allait faire son chemin jusqu’aux bureaux des élus situés au premier étage suite aux chutes récentes de pluies et de neiges. En effet, toute une partie du faux-plafond s’est effondrée sur le couloir , mitoyen à la célèbre salle de délibération et à quelques mètres seulement du bureau du maire , heureusement ,il n’y avait personne à cet instant car cela aurai failli créé la surprise hier, lors de la réception programmée justement dans cette endroit. L’alerte ayant été donnée par les agents de sécurité,la réception fut transférée in extrémis vers le rectorat de l’Université Djillali Liabes.

 

2 thoughts on “Mairie de Sidi Bel-Abbes : Le faux-Plafond s’effondre,quelques minutes avant la réception

  1. Quel gachis,et depuis quand nous autres algériens soucions-nous ou nous,nous préoccupions de ce qu’on appelle”le patrimoine nationale”? C’est un domaine riche en histoire chez les érudits en l’occurence les “roumis” comme on dit en langage dialectal.Ce qu’il nous faut c’est des cardés pour se labourer nos tronches,on est même pas fichus de se comporter conmme des êtres humains,la carcasse certes a l’aspect de l’être humain mais la calbasse vide de substances.On se croit mieux lotis que d’autres pays mais même chez nos voisins africains qu’on traite péjorativement de(nigros)ou d’autres pays pauvres et ils ont le sens et l’intélligence de proteger cette héritage coloniale d’une valeur inestimable,tout fout le camps comme dit l’adage,qui s’y frotte,s’y pique,ça fait cinquante ans que le pays en entier péréclite et ce n’est pas demain que ça va s’arranger
    Quel peuple n’a jamais transgréssé le bien? Mais il faut se repentir dites le moi,
    Une vie sans se creuser les méninges quelle goût à-t-elle?
    En quoi peut-on savoir ce qui est bien et ce qui est mal pour soi ainsi que pour son prochain?
    Qu’est-ce qu’on va laisser pour des générations futurs,si ce n’est que destructions l’histoire nous jugera, comme tant d’autres avant nous,dixit patrimoine.

  2. ‘YA TABRADI HA HAYE ‘esshab el baladia tarelhoum esskaf mine garrab el vote . ya khsara ma damelhoum oualou .

Comments are closed.