Mr le Wali, Hai Boumlik El Djadid dans l’oubli et l’indifférence!

 

GEDSC DIGITAL CAMERAMitoyen au Bidonville des « oubliés », se trouve « le grand oublié » Hai Boumelik El Djadid !, des bâtisses  qui se construisent dans un secteur où la puanteur ferait évader le plus persistant des humains. Un lieu  qui,  il y a plus de 19 ans a été  mis à disposition à des algériens pour y construire, avec la garantie  que toutes les incommodités existantes  seraient prises en charge par les services de l’APC. Cependant  après 19  longues années d’attente, aucune de ces garantis émises  n’a  vu le jour.

Les citoyens ont terminé difficilement et en grande partie leur construction, mais, GEDSC DIGITAL CAMERAdes  banales commodités attendues rien n’est apparu à l’horizon 2013. Plusieurs APC se sont succédé et aucune d’entre elles n’a  tenu à s’inquiéter du présent de ces familles qui habitent en ce lieu portant le nom d’un grand chahid de la wilaya.

GEDSC DIGITAL CAMERADes bidonvilles considérés comme des lieux propices aux activités marginales, notamment, au « vice », à la consommation de drogues et de boissons, des foyers probables de nombreux fléaux sociaux qui ravagent les zones urbaines, comme une gangrène en un mot, des endroits aux antipodes de tout ce qui est respectable et sain, s’installaient  et se mélangeait au fur et à mesure de ces habitations en dur, qui n’ont réclamé que la « quiétude », pour ne point se trouver en face de « l’inquiétude ». …. Aujourd’hui, ces « taudis »  qui sont des logements de qualité inférieure ou de fortune, ne sont réellement que des fourre-tout. Parce qu’ils possèdent nombreuses connotations et significations que nous nous permettons de dire  que les habitants de Hai Boumlik El Djadid  leur sont mitoyens malgré eux.

Que peut on dire, une fois de plus, lorsqu’on apprend,  les services communaux chargés du ramassage des GEDSC DIGITAL CAMERAordures , ne sont jamais venus en cet endroit , ce qui explique  l’amoncellement de tonnes  d’ordures, dans  les espaces qui  constituent  les  rives de la Mékérra, déjà  empoisonnées par des déversements  à travers des rejets  d’égouts, et ce tout le long de l’Oued, comme si  les structures chargées  des eaux et  de l’environnement n’existaient pas. Une question cruciale qui a été soulevée à maintes reprises aux   élus de cette APC. Une question qui ne cessera de faire parler d’elle.

GEDSC DIGITAL CAMERALes odeurs nauséabondes qui envahissent matin et soir cette partie de la ville, sont insupportables, quant aux mouches et aux moustiques, ils trouvent l’ambiance pour vivre aisément et se répandre dans toute la ville. Ils sont devenus  une autre de ces terreurs en plus de celle qu’occasionne l’insécurité. Le citoyen moyen de  cet endroit ajoute aux frais quotidien, celui du « Moubyd », qui tient la cadence  du lait et du pain.

Que peut-on dire de ce Hai Boumlik El Djadid du secteur Nord Est de la ville, qui GEDSC DIGITAL CAMERAdepuis 1997,  n’est « DJadid » que de nom. L’APC et les subdivisions chargées de son aménagement en ont fait  de la cité  baptisée injustement du nom d’un grand  Chahid de la ville de Sidi bel abbès « Boumlik », une citée de « désolation »- Aussi ces trompeurs de rêve se permettent non seulement de s’en prendre aux populations de cette partie oubliée, mais osent y lier le nom de l’un de nos martyrs  sans respect pour sa mémoire. Une indifférence caractérisée, pour un quartier qui  souffre  depuis 19 ans dans des conditions des plus insupportables. Un citoyen qui paraissait avisé nous ajoutait que les administrations chargées  de la réalisation et du suivi des aménagements  favorisent  d’autres quartiers  supposés   être structurés par un comité de quartier  avec les réel fond  destinés au  quartier  Hai Boumlik El Djadid de la zone Nord Est.

GEDSC DIGITAL CAMERAUne cité qui posséderait plus de 400 familles, demeure à ce jour sans voiries. Les usagers   empruntent les rues et les ruelles de ce lieu, tout en  se posant milles et une question les jours de pluies, pour parvenir à leur domicile. Le quartier est impraticable, boueux pour ne pas dire marécageux et les citoyens  de cette zone GEDSC DIGITAL CAMERAdéfigurée, sont devenus  malades hypertendus, pour cet aspect négatif que leur a offert l’indifférence de  l’APC….  L’absence de l’éclairage de la partie inférieure de ce quartier mitoyen avec  la  berge  de la Mékérra,  fait vivre cette population  dans l’obscurité totale, aucune installation électrique n’a été faite en cet endroit. Les parties supérieures qui  possèdent  un semblant de lumière auquel l’on ne change jamais les ampoules grillées, se trouvent en période de basse tension  défavorisées en faveur des autres quartiers de la ville. Un aspect d’irresponsabilité anormal, qui  favorise certains lieux populaires à d’autres.

Algérie Poste et Algérie télécom sont  à leur tour  intégrées dans ce tourbillon de désavantage et aucune GEDSC DIGITAL CAMERAaffectation de facteur n’a été prévue pour cet endroit, et  les interventions  de dépannages se font désirer,  comme se  ces habitant déjà défavorisés, font partie d’un lot méprisable qui ne répond pas aux conditions sociales en droit de  moyens de communication.

GEDSC DIGITAL CAMERAMême la formule Algérie Blanche n’a pas été appliquée, pour la jeunesse de ces lieux, qui  a formulé et constitué des dossiers, mais qui ont été remballé catégoriquement, comme si  le  monde de ce quartier n’aurait pas droit à ce système d’entretien, qui était aussi une garantie, pour répondre aux besoins d’hygiène de ce quartier

La sécurité  est inexistante, et elle devient la préoccupation quotidienne des GEDSC DIGITAL CAMERAfamilles-Nul personne en ces lieux n’aurait le courage  d’affronter la rue en pleine obscurité. Nul ne peut  aller remplir son devoir de musulman pour faire la prière du Fadjr. Nul n’aurait le courage de transporter quelqu’un la nuit, pour une raison médicale. Et le comble est que les services de la sureté du 8ème arrondissement, ne font aucune intervention  dans le quartier en raison  de leur saturation. Aussi le quartier est livré à lui-même et aux voyous nocturnes.

GEDSC DIGITAL CAMERAIl y a lieu de souligner que les enfants de ce quartier, ont été catégoriquement marginalisés, par ceux, chargésGEDSC DIGITAL CAMERA de promouvoir des espaces et aires de jeux, en faveur de ceux qui n’ont rien d’autre que la rivière polluée de la Mékérra, et les décharges  pour jouer. Nul n’ignorera que  ses amoncellements d’ordures,  se sont implantés par la force des choses et les eaux polluées de la Mékérra sont les seul endroits ou cette jeunesse croit trouver son compte. Alors qu’un espace réfléchi serait le bienvenu pour l’innocence de ces enfants qui ignorent les dangers, des ordures, du pont endommagé, des eaux empoisonnées par les rejets des égouts.

GEDSC DIGITAL CAMERACette population algérienne, qui a payé comme tout le monde un lopin de terre pour construire, une demeure afin de loger dans de bonnes conditions leur famille et permettre à leur enfant de progresser sous la protection d’un environnement sain, se retrouve confrontée malgré elle à des agressions morales, que leur cause l’indifférence de l’administration. A travers nos colonnes, les habitants de Hai Boumlik El Djadid secteur Nord Est, interpellent Mr le Wali, pour que « l’on puisse enfin se pencher sur leur sort ».

Pour conclure, il serait bon de se rappeler, nostalgie oblige que cette partie de la villeGEDSC DIGITAL CAMERAGEDSC DIGITAL CAMERA  était jadis l’un des joyaux de l’environnement qui sert d’exemple. Un site ou les bel abbésiens  trouvaient plaisir à fréquenter, en venant  se reposer en famille, pique-niquer  et jouir des bienfaits de cette nature qui de par la beauté des berges de la rivière, la propreté de son eau, de la verdure offerte par le sous bois et enfin par la rassurante architecture de la « ferme Bella ». Pourquoi alors, maintenant que nous avons recouvert notre indépendance, que nous avions  comme les pays qui se respectent des institutions qui dirigent, que nous soyons un pays riche, pourquoi alors avions nous  accédé vers la porte de l’enfer ?

 


le 07 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
07 avril 2013

2 Commentaires pour “Mr le Wali, Hai Boumlik El Djadid dans l’oubli et l’indifférence!”

  1. BOUBAKAR

    quel desastre!!!

  2. ABBES BEL- ABBES

    allez voir madame dalila peut etre ces probleme vent etre regler demain au plus tard il habite a la citè sabah

    Mais heureusement ces jours si une femme fait la (1e) à l’hôtel de ville de sidi bel abbes elle est présente matin et soir ou tous les employer et les citoyens de sidi bel abbés le sollicitent pour régler leurs problèmes se n’est que madame « DALILA » qui à toutes les solutions la présidente officieuse de l’assemblée populaire communale de sidi bel abbés. Tous les internautes et chers électeurs demande qu est cette femme…………..!
    Je vous laisse le soin de devinez tous le monde veut s’avoir à sidi bel abbés qui est cette femme de fer qui dirige les affaires de l’hôtel de ville

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 4 506
  • 7 065