Place Carnot : L’entretien ne suit pas!

A peine quelques mois après son inauguration à grande pompe, la mythique place  du premier 1er novembre, appelée communément place Carnot  amorce d’ores et déjà  des signes de vieillesse.  A commencer, comme vous le constater dans les photos prises ce matin,  par les  bancs  qui  parcourent la placette  dont les  vis attachées aux banquettes  placées à l’emporte  pièces,  commencent à  se détacher du mur mitoyen. Même topo pour les  arbres  acquis à coup de millions.  En effet, de 30 arbres platanes plantés  à la hâte, cinq seulement ont  survécu miraculeusement  aux  aléas du temps conjugués aux mains assassines. Un peu plus loin, soit  juste à l’entrée gauche  de la placette,   un fil  d’électricité ,   à moitié nu , qui servait à  illuminer  le décor d’en haut  reste un danger potentiel  et risque de commettre l’irréparable si jamais un enfant ou autre le touche par inadvertance.  Autre fait saillant, et non des moindres  est   l’écran  géant  dont les jours  sont à tout point,  en danger. Acquis à coups de millions, le matériel  en question  est à  présent,  posé à même le sol avec en sus, des fils éventrés. Il donne à premier  abord un spectacle fort désolant. Cela n’a pas inquiété outre mesure les milliers  de  citoyens qui attendent toujours l’intervention des pouvoirs publics dont la responsabilités dans  le choix des entreprises  est perceptible à l’œil nu mais aussi le manque de suivi et de  maintenance de cette  place dont la situation actuelle  reflète clairement  l’état plutôt moribonde de toute une ville.


le 08 janvier 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
08 janvier 2012

6 Commentaires pour “Place Carnot : L’entretien ne suit pas!”

  1. ANTAR.B

    Il ne manquait que des boules de cristal,si Mme Soleil ressuscitait,elle aurait atterri sans hésitation sur la Place Carnot,surtout par les temps qui courent en Europe,je me demande tant d’investissement,mais rien pour permettre à des arbustes,de se développer, en leur assurant une longévité,sinon un semblant de protection en bois blanc je dirais,quant au portique de moyen age où est écrit le nom de la place,pour les amnésiques,je rappelle Messieurs les responsables de l’éclairage public de l’APC,à leur tète le confectionneur des cahiers des charges sur mesure,qui avait lancé le concours du diagnostic et du schéma directeur de l’éclairage public de la ville de Sidi Bel Abbés,qui à mon avis n’est que du toc,que la notion de l’éclairage public n’est plus d’actualité,ailleurs on parle de plan lumière,qui est développé par des bureaux d’études spécialisés en la matière,la place aurait fait l’objet d’un concours de plan de lumière pour la mettre en évidence.

  2. khoudia

    Mr KADI d’après votre commentaire ce que j’ai remarqué dans son contenu vous insinuez à démentir d’une manière galopante ce que nous commentateurs avons constaté sur les lieux et bien monsieur essayez de vous tenir correctement devant des citoyens honnêtes .
    lorsqu’on dénonce une vérité et je vais vous le prouver qu’il y a une anarchie dans cette ville comme le dit un proverbe « YATTEALMOU EL HSANNA FI RASS LITAMA «
    Pour vous servir Monsieur KADI sachez qu’au départ lorsque l’étude a été faite aveuglement c’était dans le but de bâcler un travail demandé sans âme ni conscience où est l’amour du métier ? qui a supervisé les réalisations comment ont ils pu réceptionner ce qui n’est pas de notre gout nous les belabesiennes .voilà ce que valent nos faux ingénieurs ( bureaux d’études ) ils se prétendent être connaisseurs alors qu’ils ne valent pas un sou .la preuve y est . dans un pays développé çà se qualifie de délit où est la DUC ? où sont les élus tous absents ils comptent leurs profits. Aux détriment du pays et de citoyen . les traîtres , les corrompus .
    Ce fil que je vois sur la photo existe il est sans protection et représente un danger il n’est pas protégé pourquoi il n’y a pas eu une ligne d’attente en cas de ?on l’appelle ça les imprévus .un article qui existe
    Le paver c’est une question que Mr AKKOU et Mr ANTAR tous deux ont soulevé le problème avec beaucoup d’attention . hélas qui va les écouter .pourtant c’est la vérité
    En dernier il me semble que vous êtes au premier rang de vous soucier de cette ville peut être de vos amis si je ne me trompe pas qui vous inquiètent plus!et qu’a travers vos influences sur le journal BAI vous estimez que votre raison est convaincante détrompez vous « RAK RAKAB FOUG HMAR MAYETTE « de ma cuisine je constate vos idioties il y en a à la pelle .

  3. kadi

    Je ne voudrais pas ici remettre en cause le role de BAI qui a le courage par ses journalistes interposés de denoncer toutes atteintes au patrimoine national c’est ainsi qu’en prenant connaissance de ce que” semble devenir” la place carnot je n’ai pas hesiter d’intrepelé les mis en cause .L”un d’eux sachant que je tiens toujours à coeur de tout ce qui touche la ville m’a proposé d’aller voir ensemble ce qui se passe sur cette place.C’est ainsi que nous avons découvert que l’article est exageré en ce qui concerne le nombre d”arbres (5) survivants sur 30 c’est plutot 5 qui n’ont pas survecu sur 30.Pour ce qui est d’un fil electrique denudé voir la photo qui donne cette impression hé bien il s’agit d’un branchement d’une guirlande de decor electrique branché au luminaire par le fournisseur pour la proposer à la commune le fil en question est un fil de branchement quant aux ecrous de la boule de fer une sur 30 c’est une tentative de vol le fer coutant tres cher .Pour ce qui est de l’ecran qui est une proprieté de la direction de la culture cette derniere a ete plusieurs fois saisie En conclusion il n’y a pas à etre inquieté les concernes m’ont promis de tout prendre en charge je propose aux lecteurs de verifier d’eux meme comme je propose à mr mustapha b de prendre attache avec moi mon e.mail est sur le site sans rancune celà ne vous empeche pas de continuer vous etes sur la bonne voie amicaleùent

  4. ANTAR.B

    L’aménagement de la place Carnot a -t-il été réfléchi,ou simplement,voulait-on à tout prix placer ces carreaux de marbre,qui à ma connaissance sont destinés à un revêtement autre qu’horizontal,quant à ce pavé avec mille et une couleur qu’on nous impose,les responsables de la DUC ,ou ceux de l’urbanisme au sein de l’APC,ont-t-ils fait appel aux Architectes et aux urbanistes pour qu’ils prescrivent un matériau durable, réglant définitivement le problème de revêtement.A mon humble avis, l’utilisation du béton imprimé comme revêtement solutionnerait définitivement le problème,DELANOË ne s’est pas trompé en l’utilisant à Paris,pourquoi pas, désormais pour le petit Paris de jadis,cela nous permettrais de passer à la véritable relance économique.En aménageant la place,un parking de deux ou trois niveaux en sous sol aurait contribuer à trouver une solution au problème de stationnement qui se pose avec acuité en centre ville,et générer une rentrée d’argent pour l’APC en le gérant ou en le donnant en concession avec une création de postes d’emploi pour les jeunes chômeurs.Enfin je dirais aux responsables de la ville de Sidi Bel Abbés, que GÉRER C’EST PRÉVENIR.

    • akkou

      Pour certains responsables ils confondent entre DOUAR et douar pourtant c’est toujours les mêmes lettres .tout ce qui se passe dans ce grand DOUAR est à la responsabilité du chef de service de la D.U.C.
      S’il vous impose cette qualité j’aimerai bien savoir qui l’impose !pourquoi? et qu’es ce qu’il y a derrière tous çà ? personne n’enquête c’est l’anarchie totale un cercle vicieux qui a ruiné la ville ; tout est à l’envers . Un pavé et à quel prix ! vient d’apparaître avec toutes ses anomalies qui ne convient nullement aux trottoirs , sa conception pour les allées de jardins et non à une place public ou trottoirs d’une agglomération donc la différence entre un DOUAR et un T explique magouille pot de vin pour un hadji ;voilà comment on se fait du pognon tu écoules ma marchandise et t’auras ton pourcentage !tout le produit n’est que d’une seule entreprise .

  5. akkou

    Mais Mr Mustapha je l’ai déjà dis que le petit Paris est devenu un grand “COURI ”
    Comment voulez vous que cette ville soit propre est bien entretenue ce n’est pas passible avec des responsables pareil qui n’ont aucune valeur morale qui les dérage pour pouvoir assumer nous disons que l’administration du secrétariat générale est tenue responsables de toutes les défaillances qu’on le veuille ou pas,et Bel Abbés ne changera jamais avec ces têtes de voleurs de corrompus d’incompétents .

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00