Pour l’OPEP, l’effondrement douloureux du pétrole cette année engrangera des gains en 2016

C’est le titre qu’a donné le quotidien “Fuel Fix du Houston Chronicle” à un article daté d’hier le 28/08/2015 par son spécialiste du pétrole.
L’auteur relate que “le combat des pays de l’OPEP pour arracher des parts de marché des producteurs de pétrole rivaux, pourrait ressembler à un échec coûteux alors que les prix languissent en dessous de la barre des 50 Dollars, le baril, un tout autre tableau pourrait émerger l’année prochaine.”
Les approvisionnements hors OPEP devraient subir une contraction en 2016 pour la première fois depuis 2008, glissant ainsi de 200.000 barils par jour, selon l’Agence internationale de l’énergie. Avec une consommation qui devrait progresser de 1,4 million de barils par jour. L’OPEP et son leader autoproclamé, l’Arabie saoudite pourraient saisir la chance d’élargir leur marché alors que leurs concurrents touchés par la chute des prix tombent.

“Déclarer leur politique un échec était un joli grand saut», a déclaré Greg Sharenow, qui gère 15 milliards De dollars en tant que vice-président exécutif de Pacific Investment Management Co. “Je ne pense pas que vous pourriez avoir une idée sur le business plan et modèle de l’Arabie et de l’OPEP dans une vision de six ou 12 mois. Sur le long terme, ce que vous allez voir est que l’offre des pays hors OPEP sera réduite, la demande sera plus importante et une plus grande part de marché pour l’ensemble.”

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole a en Novembre 2014 , divergé de sa politique traditionnelle d’ajustement de l’offre pour gérer les cours, annonçant qu’elle maintiendrait la production pour défendre sa position sur le marché. Cette décision a entrainé l’effondrement du brut, qui a depuis ,chuté de plus de 40% au milieu d’une surabondance de l’offre mondiale.

Avantage du résultat

La part de l’OPEP du marché mondial du pétrole diminua drastiquement en dix ans, l’année dernière et en parallèle , la production houleuse du schiste américain a éclipsé les gains de la demande de carburant. Pourtant, la dégringolade du Brent, qui s’est négociée aux environs de 47 Dollars ce vendredi après s’être remis de 60 Dollars et plus en mai peut s’avérer bénéfique pour le groupe des 12 membres au moment où les concurrents des coûts plus élevés luttent .

“Le pire de la stratégie de L’Arabie Saoudite était quand les prix ont atteint 60 Dollars et on croyait qu’ils allaient rester là, ce qui a permis à d’autres producteurs d’apprendre à s’accommoder avec”, a déclaré Paul Horsnell, responsable de la recherche des matières premières chez Standard Chartered Plc. “Pour que la stratégie fonctionne, il devait pratiquait un ajustement à la baisse plus importante du cours.”
De nombreuses compagnies de schiste américain portent le fardeau des emprunts qui ont alimenté le boom de l’industrie. Les paiements d’intérêts de la dette de 235 milliards Dollars des foreurs sur l’Indice Bloomberg Intelligence des Explorateurs et producteurs autonomes en Amérique du Nord ont pu amincir certaines entreprises même si d’autres ont trouvé des moyens de réduire leurs coûts et augmenter l’efficacité. Le plus dans la durée, les prix du brut indiquent rouge , le plus la pression sur les producteurs de schiste diminue .

“Le Cinq Fragile”

Ces réductions chez les concurrents peuvent être bien d’une mince consolation pour les membres les plus vulnérables de l’OPEP. Les plus faibles – «Le Cinq Fragile” , l’Algérie, l’Irak, la Libye, le Nigeria et le Venezuela – ont dû réduire leurs dépenses sociales suite à la baisse des prix et font face de plus en plus à des risques de troubles politiques, selon RBC Capital Markets LLC. L’Equateur, le membre qui détient les plus petites réserves de brut, produisait avec une perte d’environ 9 $ le baril, président Rafael Correa l’avait déclaré le 25 août dernier.
L’appel de l’Algérie pour une conférence de l’OPEP d’urgence, soutenue par la Libye et le Venezuela, n’a pas reçu une réponse favorable de l’Arabie saoudite.

Le plus grand producteur de l’OPEP n’échappe pas à ce mal. Le gouvernement saoudien cherche à réduire des milliards de dollars provenant du budget de l’année prochaine après avoir subi le plus grand déficit depuis 1987 cette année, selon deux personnes familières avec le dossier. Pendant ce temps, l’Iran, alors, producteur N° 2 de l’OPEP, s’est mis à gonfler l’offre mondiale de pétrole encore en augmentant s a production dès que les sanctions contre le pays sont levées.

“Si l’Iran obtient son droit d’ouverture au marché – avec un grand Si – alors il aura la capacité d’augmenter réellement la production au moment où le marché devrait autrement etre resserré», a déclaré Seth Kleinman, chef de la stratégie de l’énergie au sein de Citigroup Inc. à Londres.

Pourtant, dans toutes les failles du programme de l’OPEP, l’autre approche sur la réduction de la production peut s’avérer pire. En réduisant, l’Arabie saoudite aurait cédé des parts de marché et perdu des revenus sur le long terme alors que le soutien des prix résultant aurait encouragé la production Américaine de schiste, gonflant le surplus, selon la Société Générale SA.

“Cela a toujours été un long jeu mesuré en années et non en mois,” a déclaré par e-mail Mike Wittner, responsable de la recherche sur le marché pétrolier à la Société Générale à New York, . “Ils ont juste besoin d’être patient.”

Traduction approximative par A. JABLI


le 29 août 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 août 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00