Sellal et les danseuses de cabaret

Tant qu’il était ministre, on louait sa compétence, sa modernité, son efficacité et son humour. La presse n’avait pas assez de louanges pour parler de « cet homme de dialogue et de mesure. »  Dès qu’il fut nommé Premier ministre, changement de décor. Il est devenu l’homme à abattre.

On l’aimait ? Maintenant on aime le détester. Son humour, si apprécié naguère, est passé de mode. On le pastiche, on fait des montages, on le houspille, on se partage ses bons mots qu’il n’a jamais dits et qu’on invente pour amuser la galerie. On se fend la rate, on se bidonne. Et plus on le mord, et mieux on se porte.

Rien que pour ça, de mon point de vue, on doit le féliciter de rendre heureux une poignée d’Algériens, ceux des réseaux sociaux, qui s’en donnent à cœur joie. Le déprimant, c’est la langue utilisée par ces personnes : désolante, infecte. Incapable de formuler une phrase correctement et ça se moque, et ça rigole, et ça montre sa photo avec une tête chafouine en plus qu’on devrait cacher à toute femme enceinte. De peur qu’elle n’enfante une face semblable. L’horreur pour elle.  Les plus acharnés sur Abdelmalek Sellal et Said Bouteflika sont, comme par hasard, ceux qui ont bénéficié des largesses de l’Etat. Comme si, en se vengeant de leurs bienfaiteurs à l’approche de la présidentielle, ils veulent montrer qu’ils sont libres de tout lien avec le pouvoir.

Ah ! Les chenapans ! Vous voulez duper qui messieurs les danseuses ?  Oui, danseuses et si au moins vous dansiez bien, si au moins vous aviez un peu de grâce. Vous me rappelez, tristes sires, les danseuses de cabaret que vous fréquentez à l’occasion, je le sais, ça se voit à vos mines lubriques : et hop on leur met quelques billets dans leurs corsages et les voilà qui vous remercient d’un déhanchement pelvien ; un autre leur met encore plus de billets et les voilà tournant leurs hanches et leurs poitrines vers lui, vous oubliant complètement. Ne les prenez pas au sérieux ! Ce ne sont que des danseuses qui dansent mal, qui se vendent au plus offrant. Un coup, je suis contre le pouvoir, un coup je suis pour à fond implorant ses prébendes. Sellal vous fait rire ? Remerciez-le donc pour cette vertu thérapeutique. Il vaut mieux faire rire que pleurer, on est bien d’accord. Bouteflika vous fait pleurer de rage, voilà Sellal qui est son contraire à vos yeux. Assumez aigrefins !

Pourquoi cet acharnement contre le PM ? Ce n’est pas lui qu’on vise, c’est le président. On veut une Algérie, figée, immobile ? Sellal, sur instruction du président, fait bouger les choses, redonne l’espoir à un peuple qui croit profondément en lui et dans le programme présidentiel. Et cela, cela dérange une opposition démocrate  de nom, minuscule de son état,  ayant  un pied ici, un pied là-bas. Qui aime là-bas plus qu’ici et qui a deux passeports. Et si ça tourne mal ici, ils sont bien là-bas, ces opposants du net. Et là-bas, ils vivent avec quel argent ? Je vous le donne en mille : avec l’argent mal gagné ici et transféré illicitement là-bas !  Et ça attaque, et ça insulte, et ça lance des cris de vierge effarouchée. Vierge, hein, hein…

Si les réseaux sociaux s’agitent, Sellal garde son calme. D’ailleurs, il est d’un calme olympien. Le calme de l’homme qui fait son boulot consciencieusement. Il sait que le travail suscite la haine des oisifs et qu’on mesure la qualité d’un homme politique à la proportion d’insultes et de haine qu’il provoque. Lui en reçoit des tonnes. C’est-à-dire qu’il dérange, c’est-à-dire qu’il est sur le bon chemin. Qu’il continue à avancer, les autres finiront bien par trébucher.

Dur au-dehors, mou au-dedans.

Sauve qui peut ! Taratata, sonnez trompettes, battez tambour : l’opposition se durcit ! Bouteflika n’a qu’à bien se tenir. Le groupe des 20 qui pèse quelques grammes, et encore je suis gentil, a décidé de passer à la vitesse supérieure. En exigeant un certain nombre de revendications comme le changement de gouvernement. Je me suis dit : ou bien ils se sont trompés de pays, ou bien, ils se sont trompés carrément de planète. Des rêveurs de toutes les façons. Aucunement des politiques.

De mon point de vue, Abdelaziz Rahabi a plus de poids que tout le groupe. D’abord, parce qu’il est cohérent avec lui-même et homogène contrairement au groupe des 20 dont certains membres sont aux antipodes les uns des autres. Chacun n’a qu’une envie : damer le pion à l’autre.  Deuxio, parce qu’il ne profère pas de bêtises. Il connait les limites de son action et fait avec. C’est un pragmatique, lucide et même quand il vitupère, comme tout bon politique,  il y a beaucoup de comédie dans son jeu. Il ne s’engage jamais avec le foie, ni avec la foi d’ailleurs. La tête froide, il observe le cirque politique. Et il rigole en lançant : « Mon Dieu ils sont encore plus navrants que ceux du pouvoir ! » Lui qui a été un certain moment dans le pouvoir, sait que le meilleur du groupe des 20 est capable d’abandonner femme, enfant et maitresse, ce qui est plus difficile encore, pour un poste de ministre. Quand on me parle d’opposition, je baille.

Maradona à Alger

Un opérateur de téléphonie mobile a ramené Maradona. Fausse bonne idée ? Ou joli coup de marketing ? Pour certains, l’association avec Maradona est négative dans le sens où l’ex-gloire mondiale n’a pas une image positive : drogue, prison, problème avec le fisc italien et j’en passe. D’ailleurs, à son arrivée à l’aéroport d’Alger, il a failli casser la gueule à un caméraman qui a légèrement touché son épouse.

Pour d’autres, c’est un formidable coup de marketing : ramener une ex-gloire mondiale pour la première fois en Algérie, c’est tout bon. Et puis, sur le plan de l’image, c’est tout bénéfice quand on sait que Maradona est pour la Palestine, contrairement à d’autres stars mondiales. Faut-il trancher entre les pour et les contre ? Oui. Toute chose ayant son contraire, nous dirons  que ce n’est pas une mauvaise chose que d’occuper le territoire de la nostalgie. Hier c’était mieux ? Des millions d’Algériens le pensent. Même ceux qui ne connaissent d’hier que le bel aujourd’hui. Hier ? C’était l’époque de Boumediene et Bouteflika qui est toujours là, balle au pied. Comme Maradona. Fatigué, quelques kilos en plus, mais toujours le coup d’œil. Je parle de qui ? Bouteflika ou Maradona ? Devinez.

PS:  Ayrault, le PM Français, ne vient pas pour les beaux yeux bleus de Bouteflika. Il vient pour remettre à flots les entreprises françaises largement distancées par leurs homologues chinoises entreprenantes à souhait. Elles n’ont pas peur de s’engager elles, alors que les Françaises veulent le beurre, l’argent du beurre et même la vache. C’est vache, non ?

Depuis 1962, la France, si impliquée au Maroc, n’a pas lancé un seul projet d’envergure en Algérie. Le seul engagement que je lui reconnais est celui de la relance, à chaque fois, du dossier des moines de Tibhirine. Là, la France s’engage vraiment. Et avec quelle détermination !

 

Ghani Gedoui


le 17 décembre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
17 décembre 2013

4 Commentaires pour “Sellal et les danseuses de cabaret”

  1. le cygne

    Quelle pertinence….!!!! Eh, Oui Mr Kamara, ‘pourquoi cet attrait pour des français de qualité douteuse’….??? Vous avez touché à l’œil du cyclone…!!! Je dirais tout simplement au risque de me répéter, ….le statut du Sleeping partner oblige…!!! Vous voyez comment et avec quelle vitesse, ils courent dans tous les sens avant les élections de 2014….??? Les satellites hors orbites sont branchés H 24…! Ils chantent sûrement la chanson:

    Il court, il court, le furet
    Le furet des bois, Mesdames,
    Il court, il court, le furet
    Le furet du bois joli.
    Il est passé par ici,
    il repassera par là.
    Il court, il court, le furet.

    Buvons du thé, Euhhhhhhh, je veux dire de l’eau d’Evian mélangé au gaz-schiste, car le cauchemar risque de continuer pour bien longtemps encore….grâce à la connivence bien évidemment des news H, des HF et des manchots nourris aux miettes du fromage puant de Normandie….!!!!
    Les pingouins savent pertinemment que leurs intérêts se trouvent en Algérie, mais soutiennent les orbitons du Makhzen sur ordre des sionistes qui les commandent tous, pour maintenir la tension et tirer profit de la situation, sachant très bien qu’une union forte des pays du Maghreb Amazigho-arabo-musulmans, n’est favorable ni pour les requins-tigres ni pour les ours polaires et leurs sbires..!!!
    C’est la politique de ‘Farri9 Tasoud’….!!!! Et ainsi font font les petites marionnettes…..!!! Eux, là bas chez eux, ils ont bien étudié la sociologie d’Ibn Khaldoun et l’histoire..!!! Et, ici chez nous qu’est ce qu’on a bien étudié…??? Le caméléon ou pingouin noir a sûrement la réponse…!!

  2. kamara

    Je souhaite simplement attirer l’attention sur l’esprit dans lequel se déroule les relations algéro-françaises à travers une déclaration faite à Tlelat par le ministre français Arnaud de Montebourg relative à a l’usine de construction de voitures. Le Ministre Français était dans son rôle et faisait son travail dans la défense des produits français .
    Cette déclaration parait anodine mais elle est réellement lourde de sens. En effet, sa déclaration tendait à dire que le type de voitures construites seront destinées exclusivement au marché algérien et africain et n’étaient destinées à être commercialisées en France et en Europe. Se rappeler que la qualité des voitures Renault fabriquées au Maroc leur permet d’être commercialisées mondialement. Pourquoi cette distinction entre des produits pour l’essentiel destinés à deux pays maghrébins. De cela on peut conclure que :
    1-Les voitures fabriquées à Tlelat n’étaient aux normes de qualité requises pour être vendues en Europe sur le plan de la fiabilité, de la sécurité, de l’écologie, de la consommation… En étant méchant on a filé de la camelote aux Algériens
    2-L’Algérie n’est pas suffisamment proche de la France, au contraire du voisin, pour mettre à sa disposition des technologies récentes. L’Algérie a négocié un marché avec un pays non partenaire sans exigences prédéfinies, pour quelles raisons ?
    3- les conditions posées pour ce projet étaient tellement contraignantes pour protéger ce produit contre toute concurrence malgré son manque évident d’attractivité.
    Il devient évident que la France n’est pas favorable à une industrialisation concurrentielle de l’Algérie.
    La question qui se pose , alors que le monde est ouvert, pourquoi cet attrait pour des français de qualité douteuse ?

    • Boualem

      Vous vous posez des questions kamara pourtant c’est simple et clair vous oubliez comment se comporter les ouvriers chez l’ENIE tous des voleurs des tricheurs sans aucune conscience professionnelle et comme la FRANCE connait très bien ce peuple maudit elle sait ou mettre ses pieds et prendre ses responsabilités vendre ces voitures en algerie et en afrique et encore s(ils se vendent on ne sait pas on verra soyez content qu’ils ont enfin accepter de travailler avec vous sans oublier que le gagnant dans cette affaire est celui qui a signé le contrat ce n’est pas le peuple ni le pays les algériens tous préferent acheter made in france meme les bonbons

      quant à mr zalamite vous ne savez pas encore de quoi se compose le peuple deux catégories qui se ressemblent un peu réfléchissez vous trouverez ??????

  3. le cygne

    Il faut dire que je ne connais rien aux chants des pompiers ni celui des danseuses, néanmoins, je suis d’accord avec vous sur deux choses:
    Quand vous dites: “quand on me parle d’opposition je baille” et que “le PM Français ne vient pas pour les beaux yeux bleus du Président”….!!!

    Cependant, parfois, il faut faire la part des choses et réfléchir loin de la passion…!!! Voyons un peu ce que demande “ce groupe de 20” même si les personnalités qui le constituent ne sont pas tous ma tasse de thé.
    Il demande :
    1-/ La mise en place d’une commission indépendante pour l’organisation de la prochaine élection présidentielle, qui doit superviser le processus d’organisation des élections de A à Z, et que le ministère de l’Intérieur n’interviendra que pour procurer un soutien logistique… !!! Eh bien, je pense que c’est faisable et tout à fait logique si on veut vraiment avoir des élections « transparentes » !!!
    2-/ Le report de la révision constitutionnelle jusqu’après les élections; chose tout à fait normale….!!!
    3-/Le rejet d’emblée de tout ce qui ensuivra de la visite de travail du Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault en Algérie qui s’est soldé par la signature d’un nombre important de contrats commerciaux, industriels et de coopération entre les deux pays…!! Je dirais ‘Wa Ma Khafia kana A3dam’…!! Personnellement je me pose la question sur le choix du timing..? On dirait qu’ils sont entrain de faire une course contre la montre… !!???
    En effet, le groupe en question dénonce ces accords et demande aux Français « de surseoir à tout engagement avec son homologue algérien », et ce jusqu’après les élections d’Avril 2014 où le peuple est appelé à choisir ses dirigeants….!!!!
    Ce groupe des partis politiques et des personnalités refusent donc tout ce qui résulte de ces accords qui «ne servent pas l’intérêt national et (qui) engagent les générations futures». Ils dénoncent ce qu’ils appellent «la politique des doubles standards de l’investissement pour ouvrir la porte à des réclamations contre le harcèlement bureaucratique français et subi par les parties à l’investissement non désiré par le système». «La France devrait se rendre compte que ces accords sont nuls et n’ont aucun fondement juridique et cela sera donc une pierre d’achoppement au renforcement de la relation entre les deux pays dans l’avenir»
    Ces derniers rejettent, par ailleurs, les commentaires du Premier ministre français qui fait de l’Algérie «un partenaire dans l’attaque contre les peuples, en particulier avec les pays voisins»…!!! Alors Jusqu’ici, je ne vois rien de ce groupe qui soit contre l’intérêt des Algériens, je pense aussi qu’il faut refuser que notre pays soit livré en pâture aux Pingouins ou à d’autres espèces prédatrices. Actuellement, tout le monde veut profiter de l’état de vulnérabilité dans lequel se trouve notre pays, et les pingouins sont à leurs têtes…!!! Ils veulent directement ou indirectement, nous causer des problèmes avec nos voisins du Sud, de l’Ouest et de l’Est… !!! Ces Pingouins arrogants qui cherchent à sauver la France de son désastre socio-économique, commercial et financier, profitent de la ‘fragilité’ du pouvoir pour tenter de recouvrer l’Algérie et la mettre de son côté dans un combat pour la France-Afrique, qui n’est pas le notre. D’ailleurs, la France est restée notre ennemie puisqu’elle n’a jamais cessé de manigancer avec les orbitons du Makhzen, sachant qu’elle est dominée elle aussi par les sionistes. Qui est derrière le Maroc dans son colonialisme au Sahara Occidental…. ??? Sans la France, le problème du Sahara Occidental serait déjà résolu…!

    Votre dernier paragraphe résume très bien la situation….!!!!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00