Sidi bel abbes : Les lois de la république sont impunément bafouées au niveau de la zone industrielle du chef lieu

On aura tout vu! Alors, que le simple citoyen lambda , se fait  admonester pour un simple stationnement interdit , sans aucune incidence sur l’ordre public , nous assistons , avec aberration ,et stupéfaction à un scénario , pour le moins scandaleux , bravant en toute impunité, les lois élémentaires de la république ,en bloquant l’accès de la zone industrielle du chef lieu de la wilaya, depuis  déjà plus de deux semaines sans pour autant  que les pouvoirs publics , n’interviennent ,fermement pour faire respecter l’ordre .A travers ces comportements  outrageants la collectivité, les deux parties en conflits , forts de leurs statut social, et de leur puissance financière, mettent en exécution , leur diktat, en ,narguant les lois de la république , en barrant, tout simplement , et chacun à sa manière, les voies d’accès, à la zone industrielle, pénalisant de ce fait les usagers de cet important site industriel en toute impunité . Nul n’est censé ètre au dessus de la loi, ce fameux adage, ne semble pas concerner, ces « nababs » qui foulent à leurs pieds, les règles élémentaires de la vie en société, créant par là, un grave précédent. Chaque individu se sentant à l’avenir lésé, où revendiquant, un quelconque droit, tentera de se faire justice, lui-même. Il est malheureux de constater, ces dépassements sociaux, devant un  laxisme pour le moins surprenant , des parties  chargées de faire respecter l’ordre public .La liberté de l’individu s’arrête là où commence celle des autres .C’est pour le moins dire, faire respecter , un fonctionnement social , dans toute sa cohésion .Les lois sont faites pour ètre appliquées et respectées , et surtout dans toutes leurs rigueurs , car elles sont garantes, d’une harmonie sociale , loin de toute anarchie. Nous espérons que ce triste précédent, ne fera pas école dans les futurs règlements de conflits individuels. Dans le cas contraire, ce sera tout simplement, le chaos social et, Bonjour, les dégâts.


le 04 mai 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 mai 2014

2 Commentaires pour “Sidi bel abbes : Les lois de la république sont impunément bafouées au niveau de la zone industrielle du chef lieu”

  1. tlscontact

    toute zone industrielle ou d’activité est une prriété publique. sauf qu’ici chez nous puisque l’état se considéré comme etranger aux algerien elle ne reconnait pas la ligitimité d’un élu. en principe chaque commune doit chosir son terrain pour le reserver a des activité industrielle qui ne peuvent pas etre autorisé dans les leiux residensiel a cause des polutions sonore chimique ou meme causant des genes de circulation. les boulangerie par exemple doivent en principe rejoindre
    cette zone, les menuisiers, les feronniers, etc.
    cette zone est proche de sidi yassine elle sera proprité de la commune de sidi yassine dans un découpage raisonable fait par un etat occupé par des proffessionels. ce n’est pas comme ces années d’independance c’est parceque les eleveurs de mouton on dépensé leurs argent pour financer la politique anticoloniale qu’ils ont le droit de placer en politique leurs bergers.
    un bergers au ministère ou ala wialya que sait il a part le gardiennage des moutons et des chevres, c’est normal qu’un idiot venat de france lui fait avaler n’importe quoi en lui faisant miroiter des milliards en persepctive. Le francais va ensuite va empocher la mise et aller vivre en rentier en france s’il ne le quite pas acause du fisc pour aller se refugier ailleurs.
    Une zone activité puisqu’elle limiuté et cloturé elle doit etre administré. c’est le directeur qui gere cette zone c’est lui qui demande des budget pour contruire des hangar et les mettre a disposition des professionel en location. c’est lui lorsque l’ordre est rempu il dépose une plainte et c’est le juge qui envoie les force de l’ordre pour rétablir l’ordre perdu. ce n’est pas le role de la gendarmerie de faire le boulot de gardien ou de bergers. il ya une procedure a suivre il faut la respecter c’est tout.
    chaque commune doit donc avoir sa propre zone en fonction du nombre d’habitant qu’elle abrite c’est le role de la mairie et c’est le travail de gens qui ont fait licence de gestion de statistique d’urbanisme etc..pas un bergers cravaté…
    allez .boualeme zid el goudame

  2. Incorruptible

    Bonsoir El Khaldi;
    Je suis passé à cet endroit à 22h30 , aujourd’hui le 4 mai 2014, aucun camion ni semi-remorque n’obstruait la voie public cependant, s’il y a lieu de relever un défaut de compétence , cela incomberait sans aucune ambiguïté à la gendarmerie nationale qui aurait du intervenir pour lever le barrage puisqu’elle est responsable de cette zone. Attendons demain pour voir si ça ne recommence pas.
    Bonne fin de soirée

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 5 357
  • 6 149