Sidi bel abbes: Les services de nettoiement débordés, Insalubrité dans les quartiers

La saleté s’empare de la ville sans rencontrer une forme de résistance digne d’intérêt. En pleine saison d’Automne, les rues et venelles de la Coquette sont, par endroits, truffées de flaques d’eau stagnantes, verdâtres ou noirâtres, dégageant des odeurs nauséabondes. Cela, sans parler des ordures anarchiquement jetées, qui caractérisent désormais ces voies de communication urbaines, devenues, par la force des choses, des lieux privilégiés pour le commerce informel, et partant un pôle d’attraction pour le public. Qu’on se trouve au Champs de Novembre, dans les parages de la mosquée El Azhar ,au boulevard Abane Ramdane prolongé,sise à la Breemer, l’insalubrité ambiante est maîtresse des lieux, faisant partie intégrante du décor quotidien de la cité. Les agents de nettoiement sont totalement dépassés. Ils se retrouvent avec un volume de travail supplémentaire à cause de la prolifération des activités commerciales informelles lesquelles n’étaient pas prévues dans le plan d’action de la ville. La combinaison de stratégies et autres mécanismes en matière de collecte et de ramassage des ordures ménagères, ou autres déchets liés aux activités commerçantes, n’a pas donné, jusque-là, des résultats probants concernant l’amélioration de l’hygiène du milieu.

L’O.N.A ,Nadhif.com et les services du nettoiement de l”APC avec leurs potentiels , matériel et humain en matière de gestion des déchets domestiques, auxquels il faut ajouter les campagnes (sporadiques) de sensibilisation sur l’importance de l’hygiène du milieu à partir des mosquées, n’ont pas freiné la progression de l’insalubrité, qui transforme la ville en réceptacle de tous les genres de rejets, solides et liquides. Hormis le cordon qui part du Centre ville, en passant par tous les quartiers et cités de la ville de Sidi Bél-Abbès continuent de vivre dans la saleté, qui est non seulement le résultat de l’insuffisance de nettoiement de la part des équipes des services techniques communaux, mais aussi, et surtout, de l’absence de civisme chez certains habitants. Que faut-il donc proposer de nouveau pour épargner à la ville de toute cette saleté, dans un contexte d’indifférence totale ? Si les pouvoirs publics et autres élus ont préconisé la création d’une entreprise spécialisée dans la gestion des déchets domestiques, laquelle est au stade de gestation, il n’en demeure pas moins que la propreté d’une ville relève d’abord de la conscience collective, avant de parler des moyens qu’il convient de mettre en œuvre pour sa matérialisation. L’hygiène  du milieu est d’abord une affaire de mentalités, avant de se poser en termes de savoir-faire et de moyens.

Kamel Hadri


le 06 novembre 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
06 novembre 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00