Sidi Bel-Abbès perd deux icônes du football

Tous deux faisaient parti du monde du football et tous deux sont connus, l’un président et mécénat par amour au club phare de la wilaya à savoir l’USMBA qu’il chérissait tant et suivait de près et l’autre, sportif par excellence et, était président également d’un autre club de football de la ville, à savoir l’IRMBA. Ce dernier avait défrayé les chroniques des journaux nationaux quand son club fut sanctionné illégalement par la ligue de deux points défalqués du classement général qui lui ont valu la perte de l’accession, s’en suivit une descente aux enfers durant les années après. Mais avant cela, le défunt avait remué ciel et terre pour défendre sa juste cause et l’illégalité de la sanction , il ira jusqu’à toucher la FIFA et mettre dans l’embarras , l’ancien président de la FAF M. Raouraoua pour son parti pris dans cette décision qui a été, en fin de compte , revue à son profit après trois longues années de bataille judiciaire (voir copie de la décision de justice publiée dans sa page FB) malheureusement jamais mise en application à cause de la bureaucratie régnante et les problèmes qui ont suivi l’année du lancement du professionnalisme , une année tumultueuse dans le football national.

Si pour le premier , Hadj Okacha HASNAOUI , très connu au niveau national notamment dans le monde des affaires et particulièrement le bâtiment et dérivés de par le groupe des sociétés qui porte son nom et qu’il dirige aux cotés de son Frère Brahim , la nouvelle de son décès survenue , avant hier,à l’age de 76 ans , créa une consternation indéniable au sein de son entourage et mais surtout dans le milieu sportif Bel-Abbésien auquel il était très attaché et ne ménageait aucun effort pour venir en aide financièrement et matériellement au club en période de crise et des moments difficiles. L’USMBA qui avait une place bien spécifique dans son cœur, était sa chasse gardée jusqu’à devenir la championne d’Algérie en 2018, la deuxième coupe remportée dans l’histoire du club, il la suivait de près ou de loin et là où il se trouvait même à partir de son lit d’hôpital, lors de sa première hospitalisation en 2018.

Cette perte sera sans aucun doute ressentie par tous ceux qui connaissaient l’homme de pas sa gentillesse mais aussi par son pragmatisme quant il s’agissait de décisions touchant le club. Enfin , et même s’il a choisi comme dernière demeure, le cimetière de Sidi Ali Benyoub , son village natal situé à une vingtaine de kilomètres au Sud-Ouest de la ville, son nom sera gravé un jour à l’entrée de l’actuel stade du 24 février de la ville.

Pour le second, Mohamed Benkada Abdelkader plus connu sous le sobriquet de «Herbin», ( à cause probablement de sa ressemblance comme deux gouttes d’eau à Robert Herbin , joueur professionnel international Français ensuite devenu entraîneur de gros calibre des bleus) était aussi le neveu de ce que fut l’icône de la ville dans le domaine footballistique (Président USMBA et politique maire de la ville en la personne de Dr Hassani Abdelkader). Pour ceux qui fréquentaient régulièrement, la cafétéria de BAALBEK au centre-ville, ils ne pouvaient le rater puisque c’est à cet endroit qu’il s’adonnait aux jeux des questions et réponses sur tout ce qui touche la réglementation régissant le football Algérien. Et à chaque occasion, il trouvait le plaisir de raconter ses péripéties au sein du club mythique de la commune de SBA et ses déboires avec les responsables de la ligue et de la fédération , et les tracasseries rencontrées lors de son passage à l’USMBA.Et Bai en a été l’un des premiers journaux qui avait accompagnait le défunt dans ses multiples batailles contre l’injustice de la ligue. (ICI et ICI sont ses différents écrits parmi tant d’autres au journal)

Par une terrible ironie du sort, il tire sa révérence ce vendredi 2 Août 2019 , à l’age de 72 ans, au même jour que Hadj Okacha Hasnaoui qui fut aussi dirigeant à ses cotés au moment où il exerçait la fonction de directeur administratif du club . Il faut dire que si le destin les a réuni pour les mêmes intérêts nobles du sport et du football en particulier et ce, à maintes reprises au cours de leur parcours professionnel respectif, les revoilà aujourd’hui , qui se croisent pour leur dernière demeure de l’au delà.

Que l’ensemble des deux familles et leurs proches respectifs , trouvent ici notre compassion en ces douloureux moments et nos sincères condoléances.


le 04 août 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 août 2019

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00