C’est en lisant les colonnes du quotidien national “Ouest Info”  d’aujourd’hui que nous avons appris avec regret et consternation les menaces suivies d’agressions verbales en public proférées contre le rédacteur en chef de cet Organe paraissant à Sidi Bel Abbes  par un “voyou à la solde d’un entrepreneur  et  d’un sénateur”  tous deux connus notoirement en ville. Dans son billet ‘Mazel Amnou bel Ghoula” ( “ils y croient toujours aux fantômes”) , le quotidien ne mâche pas ses mots et dénonce publiquement la mafia locale de la Chkara qui sévit à Sidi Bel Abbes  sans qu’elle ne soit inquiétée par qui que ce soit en raison d’un  statut acquis avec ruse à l’insu d’une population mal informée.

De notre part, sans  hésitation aucune ni balbutiement surtout quand il s’agit d’un confrère , nous nous soulevons énergiquement contre cet état de fait venant de qui que ce soit et surtout ceux qui profitent des largesses de l’état et de leur position dans le cercle du pouvoir pour abuser de la confiance d’un peuple . Que reste-t-il d’ailleurs à ce peuple  si ceux sensés le représenter  deviennent des parrains de mafia.

BILLET DU 22 JUILLET 2015
Rahoum baghiine ydirou ki yebghou wa nesektou, wallah marana saktine au prix de notre vie, Sahbi! (Traduction: ” Je fais ce que je veux et gare à celui qui ose parler, nous jurons  par Dieu de ne pas se taire  même au prix de notre vie”)
Il y a des lobbys politico financiers qui sont dérangés par Ouest Info et on est conscient. Qu’ils agissent dans les antis chambres, on s’y attend, de là à actionner des chalumeaux pour intimider les journalistes, c’est de la bassesse, de la mesquinerie et de l’ignominie. Ouest Info a abordé avec courage des dossier brûlants de Oued Mekerra, du LPA, du LSP , du bradage du foncier industriel et agricole de l’Etat , des malfaçons dans les équipements publics , des coulisses de l’USMBA et bien d’autres dossiers que nous sommes en train de mûrir. On savait que cela allait nous attirer les foudres de Satan, des faux démons mais on ne pouvait imaginer que ces diables de la chkara et de la corruption useraient de pratiques quasi-criminelles en manipulant des individus sans foi ni loi pour intimider les journalistes.
Had ellâab rana hafidinah (On est conscient de ce jeu). Ce n’est pas un individu inconscient qui arrêtera le combat d’Ouest Info. Wallah marana saktine, (on jure de ne pas se taire) au prix de notre vie,
Sahbi ! o lila mabrouka
El-Djawal
4 thoughts on “Sidi Bel Abbès : “Le rédacteur en chef du journal Ouest-info agressé par un voyou à la solde d’un sénateur””
  1. lettre de compassion au redacteur en chef ouest info

    MIN ALAMATE ESSAA : le regne des mediocres
    MON CHER AMI
    continuez votre noble metier et votre combat par la plume afin de denoncer tout ce qui peut nuire a notre cher pays qui est devenu un bien prive entre les mains d une horde sauvage sans foi ni loi.
    Sinon a quoi sert le senat ! si ce nest un lieu de villegiature, une couverture juridique aux affaristes de tous bord.et une facon de recycler le personnel politique tels que les anciens ministres et les proches du president.
    actuellement le senat ne sert a rien sinon a valider les lois votes par l apn et proposees par le gouvernement.
    jirai plus loin mon cher ami en proposant sa dissolution et lelection dune assemblee constituante de 48 deputes (un depute par wilaya) ce qui est logique du moment que notre economie est dependante du petrole a 98/.
    a lheure on on parle d austerite et en optant pour cette logique l etat economisera des milliards de dinars depenses mensuellement a des opportunistes qui saignent le pays pour leurs interets personnels quitte a le reduire en mendiant aupres du FMI.

  2. ne votez pas ne votez pas vous savez qu’ils tous des voleurs alors les prochaines elections ne votez pas

  3. Certains sénateurs et député ont acheté leur place et cela tout les algériens le savent. a SBA un sénateur du RND et entrepreneur échappe même à la justice et au contrôle du Ministère de l’habitat en livrant des logements non finis et aux malfaçons dignes d’un bricoleur de 4 sous (voir la cité face à El Campo). Et en plus il a gagné d’autres marchés publics. D’ou a t-il ramené les qualifications requises? Alors que Bel-Abbès a connu les meilleurs entrepreneurs du pays (Tel que Hasnaoui etc.).
    Aujourd’hui Bel-Abbes perd son patrimoine et devient de plus en plus sale par la faute aussi de la passivité de ses enfants en laissant ces envahisseurs décider à leur place.
    Le belAbesien, de grâce ne parlez pas de Benchicou car ce dernier n’est pas un saint non plus et ne parlez pas de clans car les plus dangereux sont ceux qui sont formés par votre Sarko and Co. La politique se lit entre les lignes cher monsieur!!!!!!!!!!!!!!
    Aujourd’hui nous avons intérêt à soutenir fermement le rédacteur Ouest-info qui dénonce les actes insensés et incivique de cet individu.

  4. Fi Darna Oubaghyine Ikharjouna, c’est vraiment de la folie. Tous ces Chiyatines qui sont aptes à ôter leur pantalon devant leurs maîtres pourvu que le régime durera longtemps. Qui ne connait pas nos sénateurs, ces chiens du clan de Bouteflika. Qu’ils acceptent au moins nos critiques parce qu’en tous les cas, ces critiques ne leur font pas mal et ne touchent pas leurs sentiments et non aucun écho de ce clan d’Oujda , ils sont insensibles à cela (Ghasline wjouhoum bel boul). Comme Benchicou, je soutien ce qu’à dit Mr Sarkozy à Tunis car il n’a dit que la vérité sur ce régime de vieillardss.

Comments are closed.