Sidi Bel Abbes: Vibrant hommage aux enfants du bled

SAMSUNG

C’est aux environs de 15h30 de cet après-midi au théâtre régional de Sidi Bel Abbes qu’a débuté comme convenue et programmée, une cérémonie d’hommage posthume aux enfants du bled,organisée par l’équipe du premier journal électronique de la wilaya , bel abbes info pour leur quatrième bougie en collaboration avec l’association BASMA, une association active et dédiée à l’art plastique. salle 1Une cérémonie grandiose où il était question de rendre un hommage à des personnes inscrites dans la mémoire collective de la ville de Sidi Bel Abbes, pour leur dévouement à la patrie et commun combat pour que vive une Algérie libre. Leurs proches ont été conviés pour partager des moments forts pour les uns et émouvants pour d’autres. Quelques personnalités et notables de la ville à l’image de l’Imam de la grande mosquée de la ville , Hadj Benaoum, Ali Hamdane notoirement connu pour sa mémoire d’éléphant qui ont côtoyé les défunts ont tenu à assister à cette rencontre pour apporter des témoignages parfois exclusifs concernant les défunts de leur vivant.Invités
Le Dr Mohamed Amir Benaissa décédé en 1990 , Le professeur Djillali Liabes assassiné en 1993 et Hafid Senhadri assassiné également en 1993 , tous les trois , natifs de Sidi Bel Abbes ont occupé d’importants postes de responsabilité au sein de l’état et du gouvernement. Pour compléter cette célébration, bel abbes info a fait appel à M Belaid Lacarne entraineur international, auteur du livre USMBA Story, Abdelkader Djeriou acteur et notre caricaturiste Slim qui a eu un empêchement de dernière minute , ces derniers ont fait revivre l’assistance pendant une dizaine de minute chacun sur leur différents parcours dans la capitale de la Mekerra.

Cheikh BenaoumEnsuite la parole fut donnée à l’enfant du Dr Amir qui parla des moments passés avec son père et surtout des trajets qu’il entreprenait avec son père en venant d’Alger à Sidi Bel Abbes , La nièce du professeur Djillai Liabes quant à elle, présenta une brève biographie de son oncle Djillali dont la sœur , était assise parmi l’assistance. L’émotion fut grande quand le fils de Senhadri a pris la parole et s’engagea dans une courte allocution de rappel sur les idéaux pour lesquels son père a été assassiné à Alger.
La séance fut clôturée par la remise de cadeaux aux proches des défunts symbolisant leur attachement et dévouement au pays et à la nation. Nos amis Belaid Lacarne et Abdelkader Djeriou furent également associés à cette célébration.
Nous y reviendrons encore en détail sur cet événement.


le 29 mars 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 mars 2014

4 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes: Vibrant hommage aux enfants du bled”

  1. zalamite

    je crois que le ministère de la justice doit enfin prendre en charge ce phénomène de titre et de cérémonie posthume car seulement pour éviter toute récupération. On avait trop récupérer et faire des affaires sur le dos des chouhadas après leurs morts.
    Une cérémonie comme aux etats unis doit être faite aux vivants pas aux morts. Aux disparus on organise des séminaires a leurs honneurs pour étudier leurs impacts sur la société.
    vous avez vu comment le titre de moujahide a été malmené et traité comme une simple carte d’adhérence dans un partis. alors que ce titre devrait être délivré par le ministère de la justice après une longue enquête et ce titre est honotifique et n’a rien avoir avec les choses mercantiles.
    la recupration c’estait d’acrocher la photo de abane ramdane et de parler a sa place. ensuite distribuer des licence de taxi a revenu mesquine de 2000 da par mois et se tailler la part du lion dans sa poche..
    c’est finit on va continuer de récupérer même le Prophète??
    Il est temps d’interdire de parler ou de citer les disparus que dans des séminaires scientifiques. autrement ça sera considéré comme tentative de récupération c’est un délit de de faux et usage de faux.
    je ne vise pas ici l’initiative de BAI qui se faisait dans un cadre privé réservé uniquement sous invitation pour honorer des gens
    mais je parle des événements publique soit dans des salle politique stade et même mosquée et église et synagogue.
    si tu veux faire la politique compte sur ton argent et sur tes adhérents. laisse les disparus de coté ils ont fait leurs devoirs de citoyen.
    ”faminhoum man kada nahbah wa min houm man yantadhir
    wama badalou tabdila”
    la constance, la droiture, le respect, la reconnaissance,

  2. Amirouche

    Merci Salim et tous ceux qui pu célébrer cette cérémonie d’hommage posthume aux enfants du bled , j’imagine que l’ambiance était émouvante , ce qui normal .
    Et merci aussi à Bel Abbès info , de nous avoir tenu au courant de tout ce qui se passe dans notre belle ville

  3. zalamite

    c’est bien et je tiens a saluer les initiateurs de ce genre d’initiative car on a souvent dit ”on lui colle un drapeau qu’une fois mort”..pour récupérer politiquement son travail.
    seulement une chose il reste comme même urgent de redéfinir le Mot notable car il y aussi récupération dans ce domaine. Un notable c’est un titre que la personne concerné doit déposé un dossier au niveau de la l’assemblé populaire et devant la justice pour acquérir ce titre..
    Chez les français et même chez les arabes algériens la famille notoire c’est celle qui exerce un ”métier” d’utilité publique d’une génération a une autre dans une constance morale et religieuse et même politique.
    Le métier est une obligation qui repousse le diplôme. un diplôme ou une famille qui exerce dans les services sont généralement exclus car dans ce domaine il ya changement d’activité perpétuel et même le travail est changeant en fonction des opportunités. Aujourd’hui il vend l’immobilier demain il vendra les véhicule parce que ça rapportes plus. Aujourd’hui aussi il est fonctionnaire chez un particulier demain il sera cadre dans une banque.
    Une fois j’ai eu la chance de discuter par mail avec un chef d’entreprise Belge activant comme élu dans son village il me fait cette remarque car il venait tout juste d’acheter une fabrique de colorants.
    ”Monsieur;
    le probléme ce n’est pas de créer une société, mais,
    de la maintenir en activité de génération en génération”

    juste pour faire une remarque sur la définition de la notabilité et a son mode d’accession.

  4. Dr D. Reffas

    Bonjour.
    Je tiens à remercier vivement la famille Sellam, particulièrement le papa Rachid, beau frère de D.Liabes, mes confrères Souad Amir et Djamel Eddine Amir pour avoir répondu positivement à l’évocation de leurs parents. Aussi, à monsieur Hacène Assous directeur du théâtre régional pour pour sa disponibilité.

    Merci:

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00