Tramway de Sidi Bel abbès : Des trottoirs larges pour quelle utilité?

Rétrécir les chaussées à leur croisement avec les rails du tram sur la future artère piétonnière du centre-ville (ici à l’image) chaussée3pour réguler la circulation automobile, est compréhensible mais cela semble inadmissible pour les grands et larges boulevards qui son parcourus par les rails du Tramway et qui sont considérés comme voies importantes de dégagement du centre ville. Un grand nombre d’automobilistes ont constaté avec impuissance les tracasseries des embouteillages quotidiens observés sur le boulevard Abbane Ramdane sur la seule voie montante, embouteillage2lors des travaux de pose des rails et qui sont engendrés généralement par un arrêt brusque ou inopportun d’un véhicule comme ici à l’image .

Aujourd’hui , malgré les nombreuses mises en gardes des usagers et de la société civile sur les embouteillages que peut entrainer le rétrécissement de la voie longeant les rails au profit d’un large trottoir, les responsables de Yapi Merkezi en ont fait fi, les considérant de simples couacs. Quelle est le rôle de la direction de transports dans ce projet ? Se considère-t-elle moins apte à proposer des solutions adaptées à notre cité ?

Que ce soit sur le boulevard Oulhaci Mokhtar , ou Ici à l’image sur le boulevard Abbane Ramdane et malgré les promesses du chef de projet lors de la rencontre en janvier 2016 avec la société civile où il a été mis l’accent de réaliser, ce qu’il a appelé à l’époque des “encoches ” qui permettent à un taxi de garer sans gêner la circulation et déposer son client en toute sécurité ou qui permettent à tout véhicule de libérer la voie s’il tombe en panne .De même, d’avantager une large voie au profit du trottoir dont le mouvement piétonnier est  très faible ou inexistant parfois.chaussée2

Pourtant, le commun des automobilistes se pose la question, pourquoi rétrécit-on les voies au profit du trottoir dans des zones où le mouvement piétonnier est très faible comme par exemple ici à l’image sur le coté nord du boulevard Abbane Ramdane au niveau du stade Bayadha ou maternité (voir image ci dessus) , idem pour le Bd Oulhaci Mokhtar où des facebookers continuent de crier haut et fort leur mécontentement quant au rétrécissement exagéré de la chaussée laissant un large trottoir malgré que ce même Boulevard était parcouru par les rails de l’époque Coloniale et utilisé jusqu’aux années 90 pour les besoins de transport de carburant vers le dépôt de Sonatrach tout prés de l’ancienne gare (Sidi Yacine) aujourd’hui Radio SBA.

“Bref, attendons et gardons notre mal en patience jusqu’à la fin de ce projet”, signale un riverain, un projet qui semble déjà parti pour la fin de 2017 alors que ce mois d’Aout on boucle sa troisième année depuis la pose des premières clôtures de sécurité. Bien sur, nous y reviendrons plus en détails.


le 27 août 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
27 août 2016

3 Commentaires pour “Tramway de Sidi Bel abbès : Des trottoirs larges pour quelle utilité?”

  1. omega

    Il est des réactions de nos concitoyens à certains aspects de la vie de la cité qui me laissent parfois songeur. Cet article nous en restitue un exemple symptomatique.

    En effet, alors que la société civile s’était élevée à juste titre contre le massacre des arbres et des espaces verts induits par le tracé du tramway, voilà que l’on s’indigne à présent de la largeur inconsidérée d’un trottoir ( cf. : ici, à l’image) qui apparemment semble préserver dans son tracé les arbres préexistants aux travaux.

    « Choisir, c’est renoncer », dit-on généralement, dans la mesure où tout choix comporte nécessairement l’abandon de l’autre terme d’une alternative. Pour une fois que l’entreprise de réalisation semble avoir pris en considération l’avis de la société civile en préservant les arbres encore restants , voilà qu’on remet en cause le choix des aménagements de la voie publique dans le sens des avis préconisés par nos écologistes, qui peuvent enfin trouver matière se réjouir à cette occasion !
    De plus, dans la logique de la réalisation du tramway, malgré les insuffisances et défauts constatés ici et là (absence de zones de décrochement pour les arrêts momentanés, par exemple), il ne faut pas perdre vue que l’objectif de ses concepteurs semble être précisément de réduire et fluidifier l’intensité de la circulation automobile , donc le nombre des voitures en mouvement, en incitant le déplacement de la population par l’abandon de l’utilisation inconsidérée de leurs véhicules et le recours à ce moyen de transport public, et en encourageant le développement des espaces verts à la place de l’emprise desséchante du goudron.

    Rendre la rue aux piétons en leur offrant des espaces ombragés dignes des grands boulevards qui ont toujours donné leur caractère à notre ville, lutter contre la pollution par les gaz d’échappement tout en conciliant la préservation de l’environnement, n’est-ce pas là un des objectifs premiers du grand projet urbain du tramway : offrir aussi de larges trottoirs pour marcher agréablement dans une ville qui s’y prête ! Une belle utilité, entre autres.

    • Incorruptible

      Cher Monsieur Omega !
      Ne vous fiez surtout pas aux apparences, j’aurai souhaité que vous circuliez à bord d’un véhicule sur les artères de la villes où passent ce tram pour constater les dégâts importants occasionnés par cette entreprise turque alors qu’on insiste pour nous faire croire qu’elle détient le sésame des réalisations des chemins des trams (faux absolument fuax, raha t3alam elhfafa fi rass el yatama). A Dubai (Rond point) il ya un déjà un goulot,un embouteillage monstre qui apparait au jour dans ce petit rond “made” tout dernièrement par Yapi, alors qu’auparavant il n’y avait point d’arret de circulation, des voies qui n’ont aucun issue de secours , ça crée déjà des embouteillages à chaque arret d’un taxi, Tout est faux, des chantiers déboussolés, des travaux qu’on refait plusieurs fois, faute de mauvais calcul topographique , wiaam on a refait une centaine de metres de rails, à coté du commissariat 4ème, une autre centaine de mètres de béton de 40 cm est en train de se déraciner et cela sans compter les dizaines de regards qu’on a détruit, attention c’étaient des bouches faites par leurs propres sous-traitants, sous leurs plans. On avance sans se rendre compte de l’état catastrophique de la circulation , tout le monde (je parle de nos responsables) baisse la tete et semble ignorer les problèmes et laisse faire , j’ignore s’ils ont “mangé” à ce sale pain où qu’ils reçoivent des ordres d’en haut! la preuve des camions de Batna sont venus à la rescousse de cette entreprise pour activer les travaux..Je ne sais pas si vous voyez ce qui se passe dans les chantiers, mais je peux vous assurer que cette entreprise n’a rien à voir avec les Trams ! point barre ! et chose importante , va-t-elle terminer ce projet en bonne et due forme. Cosider ou Hasnaoui auraient pu mieux faire!

      • omega

        Cher Monsieur Incorruptible,
        Je voulais juste vous rappeler que je n’ai réagi personnellement qu’au contenu du sujet en ligne, à savoir la longueur jugée inconsidérée de certains trottoirs longeant la ligne de tramway.

        Des amis résidents à Alger et riverains du tramway m’ont parlé , au sujet des désagréments vécus, de leur long calvaire pendant la durée (interminable, près de dix ans!) de sa construction, et cela sera aussi inévitable pour celui de notre ville, tant que le projet ne sera pas achevé et testé dans sa forme définitive.

        S’agissant de la qualité générale de l’ouvrage par l’entreprise de réalisation, j’étais parmi les premiers lecteurs à émettre un commentaire ( que l’on peut retrouver sur ce site à l’annonce du bénéficiaire du projet.
        Tout comme vous, j ’espère toutefois, et vivement, qu’un bilan exhaustif des défauts et insuffisances majeurs, tels que vous les signalez, sera opposé par nos responsables lors de la réception définitive des travaux !

        Je pense en définitive que notre divergence d’approche dans l’économie et les finalités générales de ce projet est que vous vous placez dans l’optique de son exécution actuelle et de ses retombées sur la circulation automobile, et que personnellement , je ne l’analyse que sous l’angle de ses avantages pour les piétons et les non-propriétaires de véhicules.

        Et c’est certainement là notre différence d’appréciation de l’opportunité de ce projet qui finalement, quoi qu’il en soit, ne contentera pas tout le monde, tant les multitudes d’approches et d’appréciation sont nombreuses dans l’opinion publique.
        Bonne et heureuse nuit ( vu l’heure tardive à laquelle je me fais un réel plaisir de répondre à votre commentaire bien documenté).

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00