Une première en Algérie: Ahmed Ouyahia , l’ex premier ministre en prison

Il n’y a aucun doute, pour une première dans le monde Arabe, c’en est une ! l’ex premier ministre M. Ahmed Ouyahia qui plus d’une fois , avait dans ses déclarations publiques, insulté le peuple Algérien dont il est issu, a été placé sous mandat de dépot aujourd’hui 12 juin 2019, par le juge d’instruction près la Cour suprême. En effet, le juge a ordonné sa mise en détention provisoire en attendant de mettre en évidence les nombreuses accusations de malversations et de corruption notamment dans des affaires de dilapidation des deniers publics, d’abus de fonction et d’octroi privilèges aux amis et proches.

Si la population Algérienne en général s’est réjouie aujourd’hui de la nouvelle , les habitants proches de la prison devaient lui faire un “accueil bruyant” et slogans du Hirak au moment où le fourgon cellulaire qui le transportait , s’appretait à pénétrer dans la prison d’El Harrach où se trouvent déjà les Haddad, Rebrab et Tahkout l’autre puissant homme d’affaire ,patron de l’usine de montage de véhicule Hyundai et patron de la société de transport des étudiants à travers l’Algérie et qui a été également incarcé avec ses frères et proches hier.

Il y a lieu de rappeler qu’une dizaine autres anciens hauts responsables font l’affaire d’audition auprès de la cour suprême pour les mêmes motifs notamment . Citons M. Sellal Abdelmalek et Amara Benyounes qui seront auditionnés demain 13 juin et risquent de rejoindre la prison.

Facebook Comments
12 juin 2019

le 12 juin 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
12 juin 2019

3 Commentaires pour “Une première en Algérie: Ahmed Ouyahia , l’ex premier ministre en prison”

  1. abbas

    bin dorénavant on doit abandonné la politique des hamalate.. les campagnes
    cette politique est issus des peuple qui n’ont ni montre ni agenda..
    il n ya pas une activité inscrite dans le temps.
    par exemple on attend que la pourriture s’accumule pour aller faire une hamla

    le premier ministre avait il ya des année de cela commis des fautes ou insultes il fallait dans son temps déposer une plainte, pourquoi laisser l’accumulation sur plusieurs année pour le faire dans un seul coup et ensuite aller retourner dormir plusieurs années et se reveiller encore une fois en 2029 avec un autre premier ministre qui va reproduire le même phénomène..
    on doit enfin changer de méthode de travail et mettre le chronomètre en marche. a 8 heure c’est ceci a 10 heure c’est cela a 14 heure c’est cela
    3amaliyate tathir , la compagne de purification se fera en continu a chaque minute a chaque seconde a chaque heure a chaque jour a chaque mois..en continue ..chaque fois qu’un pieds se lance on le coupe avant de mettre le deuxième pas ..on raconte que.le khalifa Omar un jour a vue un a3rabi assis rallonger son pieds dans une mosquée, il tira de suite son épée en lui rappelant ”ramène ton pieds sous ton corps sinon je vais te le couper”
    le but de ce rappel il faut couper le mal des son apparition…sur le champs tam tam ..
    donc ma3liche on apprend la gestion, jusqu’à maintenant les européens continuent a changer a modifier les choses évoluent ..l’Algérie est un pays vaste et riche..y’a la makla pour tout le monde il faut seulement faire la gestion des ressources naturel ça diminue les pertes le gaspillage donc les prix vont diminuer de facto

  2. Belhaouari

    Et dire que taghaut de ouahyia voulait privatiser ENIE en 1998 à la fin du mandat de Zeroual heureusement qu’il y a une justice divine.

  3. BEN

    Salam alikoum wa rahmat allahi wa Barakatouh , ya alhli El Hirak, j’ai foi en vous, vous êtes l’espoir de ce pays et l’assurance de son Avenir. Salam à tous ceux qui aiment ce pays et qui tentent de le servir, le protéger et assurer sa sécurité nationale.
    Vous défendez votre dignité et votre liberté et celles de tous les Algériens, même ceux qui pour des intérêts cupides s’opposent à votre lutte légitime.
    Les indésirables 2B :
    Le pouvoir corrompu veut se maintenir en usant des procédés les plus illégaux et les plus illégitimes. Bensalah et Bedoui ne sont déjà plus dans la réalité de ce monde, ils sont dans d’autres univers. Ils sont sourds, muets et avancement vers un destin sombre écrit par leurs propres volontés. Le Hirak dit à Bensalah de ne pas se fatiguer, de ne rien justifier par ses tours de passe-passe, de s‘effacer sans tarder et de se faire oublier en demandant pardon à Dieu et aux Algériens. il est indésirable, il est persona-non grata
    Leur jeu est malsain même s’ils tentent de l’habiller d’un patriotisme, lui-même souillé par des décennies déchéance et de malversations. Les porte-paroles, les chargés de mission, les CHIATS, qui dans les plateaux TV et autres medias accusent, contre l’évidence, le Hirak de refuser d’aller à l’élection présidentielle alors que c’est une de ses principales revendications. Ils essaient de cacher la vérité par des remparts de mensonges. Ils tentent de diviser le Hirak en jouant sur des sensibilités humaines. Le Hirak, le peuple ne se prêtera pas à ce jeu, il est un et indivisible. Allez raconter vos bobards ailleurs.
    La seule différence entre le pouvoir et le Hirak et elle est de taille , le Hirak veut une véritable élection transparente qui respecte la volonté du citoyen et non une élection minée par le fraude dont Bensalah et Bedoui sont les spécialistes attitrés ( dernière élection falsifiée d’une partie du sénat et les 6 millions de faux soutiens à la candidature de Bouteflika). Les Algériens savent que l’élection est une nécessité citoyenne, ce qu’ils veulent, c’est un suffrage qui respecte la souveraineté du peuple et ils sont en droit de s’entourer de toutes les précautions devant un pouvoir présentant une addiction exceptionnelle à la fraude. C’est un droit élémentaire. L’addiction du pouvoir à la fraude est devenue sa principale maladie.

    L’instance des élections :
    Le Hirak veut des candidatures à l‘élection présidentielle avec des programmes capables de transformer positivement ce pays et assurer son progrès.
    Il n’est pas du tout dit que le texte l‘instance proposée par le pouvoir pour l’organisation, l’encadrement, le déroulement, la surveillance et la proclamations des résultats, dont le texte à été diffusé en catimini et de manière restreinte soit exempt ou indemne d’obstacles cachés, bien enveloppés dans le but est de détourner les voix des citoyens dans la prochaine élection. Le pouvoir n’a pas changé ses anciennes habitudes.
    Il serait judicieux que tous, les partis, la société civile, et le Hiram proposent une version préparée par leur soin pour éviter les pièges et instaurer la sérénité dans l’électorat.

    Bensalah et Bedoui par le blocage des institutions de notre pays, veulent avoir le temps de semer insidieusement l’ADN du pouvoir dans l’espoir de le faire perdurer. La duperie ne passera pas. Il n y a pas de futur pour l’ADN du pouvoir. Ils doivent partir.

    Vive l’Algérie, Gloire à nos valeureux Martyrs

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 7 422
  • 7 400

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16
aez