USMBA : Affaires en cascade sur fond du “déjà vu”

Depuis l’arrivée, il y a quelques semaines , de Monsieur Bensenada Djillali à la tête de la SSpA USMBA, intervenue suite à la démission de M. Amroun Yahia, les évènements se suivent, se répètent et ne cessent de défrayer la chronique quotidienne des médias en suscitant l’ire de quelques supporteurs et fans de l’équipe phare de la Mekerra.
En effet,aux défections inattendues de quelques joueurs (Cherifi et Jonathan) alors que leur contrat courait toujours jusqu’à la saison prochaine, d’autres évènements sont venus se greffer à la feuille de route que s’est tracé M Bensenada avant même d’entamer la saison. Au manque d’argent d’un coté , aux départs imprévisible de quelques joueurs (le dernier étant Ogbi qui s’est fait entendre) d’un autre coté , le voilà qui se retrouve avec un autre gros clou et pas des moindres , à savoir un compte (de la SSpA) bloqué au niveau de la banque BEA , suite à un “avis à tiers détenteur” (ATD) issu d’une procédure judiciaire initiée par l’ancien Président M. Baghdad Benaissa qui avait saisi la justice pour récupérer son “du” estimé à quelques  230 Millions de DA, dit-il à la presse . Une affaire bien synchronisée ou tout simplement découlant d’une lenteur judiciaire qui tombe comme un couperet à un moment délicat et qui ne fait qu’aggraver la situation peu reluisante du Club puisqu’elle paralyse la société et ses dirigeants pour toute action de prospection à entreprendre dans le court terme à moins d’un autre sursaut salutaire.

De son coté, la wali qui n’est pas à une surprise près de ce coté là, a été confronté lui-même aux nombreuses critiques des fans notamment sur sa gestion indirect du Club qui a tourné à ce que le commun des Bel-Abbésiens l’assimile à une catastrophe, la relégation de l’USMBA tant redoutée qui est intervenue en droite ligne après le lâchage délibéré du club selon les observateurs avertis , par Serrar qui d’ailleurs était plébiscité à outrance avant sa prise de fonction à la tête de la SSpA USMBA.
Parlant de rebondissement , ce dernier avait essuyé de violentes attaques dans un face à face télévisé , de la part de Bira Abdelkrim ex entraineur de l’USMBA qui déclara “avoir été prié par M. Serrar de libérer son poste au profit d’un autre entraineur”, insinuera-t-il aux téléspectateurs. M. Bira n’a cessé de fustiger M. Serrar sur sa gestion catastrophique et avait même interpellé la justice pour une enquête sur cette période.

Ironie du sort, Avant hier, le Wali a donné instruction à l’inspection générale des finances (IGF) de la Wilaya de “fouiner” minutieusement sur toutes les dépenses du club , une instruction qui est intervenue dit-on, suite à un pic de colère lorsqu’il a été briefé sur cette ATD de M. Benaissa. Pour le commun des observateurs de la scène sportive Bel-Abbesienne , cette enquête n’aboutira presque à rien puisque le compte de la SSpA USMBA a été toujours géré “aléatoirement” au cours de des sept dernières années ou plus, ainsi hormis les frais d’hébergement,restauration et transports qui disposent probablement de traçabilité, le gros des dépenses n’apparaitra pas sur des pièces comptables, diront les plus avertis, sinon on va exiger aux joueurs de payer leur IRG sur salaire. D’autres parts , on signale que de nombreuses dépenses sont effectuées par paiement “cash” sans le moindre justificatif meme pas un “bon pour” diront les plus informés. Diligenter une enquête pour “trouver des failles”, c’est chercher une aiguille dans un océan de bottes de foin. D’autant plus et pour une coïncidence,”le commissaire aux comptes qui a certifié tous les bilans de l’USMBA du temps du règne de Benaissa se trouve actuellement en prison pour une affaire de liquidation d’une société en faillite. Ce qui sous-entend que tous les bilans sont susceptibles d’être remis en cause”, signale le quotidien ouest info.
M Amroun Yahia alors dirigeant du Club avant l’arrivée de Bensenada, a pour sa part , dans son interview à ouest info,pointé d’un doigt accusateur la période de Benchinoun qui a précédé la sienne avec Serrar, une période entachées d’irrégularités signale-t-il.

D’autres parts, M. Bensenada qui a été appelé il y a quelques jours, à la rescousse pour sauver ce qui en reste du club et ce, dans les mêmes conditions que l’année 2013 comme si l’histoire se répète en ce énième feuilleton, s’est retrouvé, en plus d’une caisse vide comme d’habitude et un grand nombre de joueurs sans salaire, à faire des navettes vers Alger pour éclaircir ce dilemme que d’aucun n’explique concernant ces joueurs qui ont décidé de partir de leur propre guise vers d’autres horizons alors que leur contrat n’arrive à terme qu’à la fin de saison prochaine, M. Ogbi, était le troisième joueur à avoir fugué.Cependant , on signale que les instances à Alger ont clarifié cette situation.
Bref, l’histoire risque de se répéter encore une fois, pour M Bensenada Djillali qui doit faire tout de son mieux pour rehausser l’USMBA dans la cour des grands pour peu qu’on le laisse travailler comme il vient de le déclarer dans un entretien à Ouest-info paru le 22 juin : ” Le club reviendra en Ligue 1 si vous (les fidèles supporteurs) faîtes preuve de patience”. Aussi, il vient de signaler au journaliste de ouest info que son choix est déjà fixé sur l’un des entraineurs notamment Benyelles, Bourrata, Moussa ou Wallen qui rejoindra le Tunisien Maaz Bouakaz, préparateur physique qui a déjà exercé sous Wallen puis remercié pour incitation à la grève des joueurs. Mais la question que se pose ces supporteurs fidèles: M. Bensenada ne risque-t-il pas un remake de 2014 en déblayant le terrain à d’autres Serrar?


le 26 juin 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 juin 2015

1 Commentaire pour “USMBA : Affaires en cascade sur fond du “déjà vu””

  1. yahia.s

    Fantastique résumé de la situation de l’USMBA. Il fait ressortir le véritable problèmeà savoir la personne qui a gérée le club à distance sans se mouiller.
    -Qui a ramené l’affairiste de SERRAR,?
    -Qui a obligé Mr Benchinoun à prendre le club?
    -Qui a ramené le noviste Amroun?
    -Qui a fait les recrutements?
    -Qui a ramené les entraîneurs?
    en répondant à ces questions vous trouverez le respoNsble du désastre de l’USMBA.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00