Ya t’il vraiment un président à l’APC de Sidi Bel Abbes ?

 

Il faut se poser une question capitale : y a-t-il un pilote dans l’avion ? A la connaissance du commun des citoyens, non ! Le pilotage est automatique ! Alors quand aura-t-il lieu ce crash ? Blague à part .Dans cette ville, il y a bien un maire « élu » qui préside aux destinés de la ville pour un mandat électif de cinq longues années. Il a donc toutes les prérogatives de gouvernance, disposé de la gestion des ressources humaines mis à sa disposition etc.… Décider du plan Orsec si nécessaire. Malheureusement, Bel Abbes n’a connu dans sa globalité que des parachutages de bras cassés. Non loin de chez nous Tlemcen est une ville bien gérée et propre, n’en parlons pas de Sétif. Pourquoi sommes nous arrivés à ce stade de décomposition tant en matière de gestion que de gouvernance ? Le ballet incessant de maires FLN, qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la décadence sinon pire, à la déchéance de la ville .Le constat peut être diabolique. On a  sucé la ville jusqu’à l’os, on s’en est servit, on la dépouillé, et pour la remercier on a asséché sa Mekerra. Dépenaillée elle serpente nauséabonde la ville. Qui se soucie de la ville ? Personne, sauf ses enfants qui n’ont aucun pouvoir de décision ou pire le droit d’ouvrir la bouche. Nul n’est prophète en son pays. Le président de l’APC, est il vraiment  à la hauteur des attentes citoyennes ? Quel est son bilan ? A t il un projet pour la ville ? Qui dit projet dit imagination au service de la ville. Quelle est la planification pour les décennies à venir ? Quels sont les projets de jumelage avec les villes méditerranéennes, ou européennes pour donner de la dynamique à une gestion méthodique de la ville. La réalité est qu’il est à mille lieux de cela, tout bonnement cela doit le dépasser, et d’ailleurs en quoi c’est son souci Sidi Bel Abbes, lui qui capitalise depuis novembre 2012,que des bourdes ,dans sa gestion . Il vient, de s’illustrer cette dernière semaine en réintégrant son, ami et  chargé de protocole condamné, il n’y a pas si longtemps pour une sombre affaire de corruption. En créant un fâcheux précédent, il œuvre, à faire de l’APC, un ramassis de repris de justice, car il y a six cas similaires d’employés communaux condamnés, qui demandent leur réintégration au sein de l’APC, au mépris des lois de la république, à travers les dispositions du statut général de la fonction publique. Ce maire FLN, imposé par le fameux député mouhafedh aux quatre mandats, pour des raisons évidentes de clientélisme et de népotisme, qui a  ruiné la ville par ses choix, car lui-même débarqué sans culture citadine et ne connaissant rien ni à la ville, ni à son histoire, ni comment gérer un local à vélo. Comment voulez vous que la ville ressemble à une ville. Estimons-nous heureux que la ville ne soit pas infectée par le choléra, le typhus, ou une bonne cohabitation avec les rats. Pour combattre le fléau de la saleté, il faut être propre soit même.


le 10 août 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 août 2013

13 Commentaires pour “Ya t’il vraiment un président à l’APC de Sidi Bel Abbes ?”

  1. kamara

    Même un véritable élu peut être débarqué s’il manque à ses engagements. Morsi l’égyptien a bien été débarqué par les égyptiens pour mauvais usage du pouvoir et manquement aux engagements. Les élections en Algérie c’est du folklore et les candidats ne sont pas vraiment élus mais plutôt désignés. Ils ne sont surtout pas désignés sur des critères de compétence. Pour le pseudo-FLN , qui usurpe les responsabilités, les critères se résument au népotisme, clientélisme, clanisme, allégeance . …. On voit le résultat sur la gestion de la cité. Une population mobilisée peut améliorer la gestion de sa cité. La ville de Sidi Bel Abbes peut rattraper les défaillances en se mobilisant activement pour le changement. Rappel : le FLN historique a achevé sa mission en 62.

  2. le cygne

    Le comité de la ville….??? Il y a comité et comité……..!!!! Qui décide des Hommes qui vont en faire partie…..??? comment se fera le choix…..??? Quels sont les critères de choix de ces hommes….???? Quel sera son statut et son règlement intérieur…..??? Etc……etc……etc……!

    Mon petit doigt me dit que ce comité sera constitué des mêmes énergumènes qui font la pluie et le beau temps à SBA…..Il ne lâcheront jamais prise….!!!!!! La3ab H’mida, wa Rachem H’mida Fi 9ahwet H’mida…..!!!! Il servira plutôt de couverture ou de parapluie aux responsables pour dire……Ah! ‘Taisez vous’ (pour ne pas dire autre chose) on a consulté le comité de la ville et c’est avec lui qu’on a décidé…….! c’est à dire que ce responsable n’est vraiment pas dupe, il veut utiliser ‘une arme à double tranchant’….!!! Mais nous aussi, nous ne sommes pas nés de la dernière pluie….!!!

    “Ainsi font font font les petites marionnettes……Ainsi font font trois petits tours et puis s’en vont…” Qui ne connait pas cette comptine .

    « Un comité est une réunion de gens importants qui, pris séparément, ne peuvent rien faire mais qui, ensemble, décident que rien ne peut être fait. » ou si vous préférez…….. « Pour arriver à un résultat, le comité de direction ne devrait comporter idéalement que trois personnes dont deux absentes. »

    Nos responsables savent bien jouer au jeu de dames..ou dama…….Mais, il existe deux types de pièces : les pions et les dames….????

  3. BOUBAKAR

    je me demende bien comment se mobiliser pour mettre fin à des agissements qui donnent toujours une mauvaise image de nos èlus? “y’a t-il une mèthode exemplaire pour cela?” ;je sais qu’on ne fait que parler sans prendre une dècision!

    • Dr D. Reffas

      Bonjour Boubakar.
      Question pertinente. La mobilisation que vous souhaitez doit impérativement se faire au niveau des partis politiques qui établissent les listes des candidats. Si une lutte doit être menée , elle ne peut s’effectuer qu’au sein des partis qui ont leurs clientèles électorales.Une liste indépendante ne passera jamais pour la simple raison que les gens boudent les urnes.Donc la question est: Comment les sensibiliser à voter? Le débat est ouvert. Merci si Boubakar.

      • BOUBAKAR

        Bonjour Driss:c’est la question qui se pose:comment sensibiliser les gens à bien voter? message recu Doc !

  4. mekdjl_67

    saha aidekom j’ai un consiel a donner aux bel abbesien si ne vous mobiliser pas ca va etre comme sa tous le mandat c’est un groupe de mafia qui gere cette APC je susi un elu parmi eux et je sait quesque je dit tous le ,monde me connait son me dir mon nom il fauit que cette assemblee soit destituer par vous les bel abbesien ni plus ni moin vous les bel abbesien qui va tracer l’avenir de cette ville manifester vous aupres du wali…

    ..« J’ai l’impression que les responsable ne se donne pas toujours les moyens suffisants pour mettre en œuvre un arsenal juridique relativement complet, qui offre un haut niveau de protection en matière de droits aux citoyen. Il semble ainsi exister dans certains domaines un fossé qui peut s’avérer très large entre ce qu’annoncent les textes et la pratique. Cette remarque générale les principales insuffisances en matière de respect des droits des citoyens, et les grands défis auxquels bel Abbes doit faire face aujourd’hui. »

    • hakim

      Mekdil_67,
      Au fait puisque tu fais parti de cette nomenklatura, qui veut dire que tu cautionnes indirectement? Certes tu dénonces ce que tu appelles (mafia) alors donne ta démission et montre ta détermination que tu n’es pas d’accord avec eux! quant aux bel Abbèsiens c’est laisse braire pour la parlote yâ pas mieux et pendant ce temps tes collègues se replissent les fouilles,dixit mafia.

      • le cygne

        A mon avis, au contraire, il doit rester là où il est, pour dénoncer cette “mafia” comme il l’a baptisée………Ils aimeraient bien que cet élu démissionne pour leur laisser le terrain libre et pour que le linge sale ne soit pas déballé au public……!!!! Mesmer Djeha, voilà ce qu’il leur faut……!!!
        Je trouve que ce Mekdil_67 est très courageux, car ce n’est pas facile de côtoyer tous les jours cette espèce…..en plus la mettre sous les projecteurs au risque de se faire brûler……..!!!!
        Bon courage, Monsieur, ce n’est pas donné à tout le monde de faire ce que vous faites….car la démission est la solution des faibles, et vous, on voit que vous tenez le coup malgré toutes les difficultés,…. Bravo, même si je ne suis pas une fan de votre parti…!

  5. Dr D. Reffas

    Bonjour mon ami Ammouri.

    Le président de l’APC de Sidi Bel Abbès est un élément qui suit les événements sachant pertinemment que ses actions sont liées aux goûts de l’administration qui a chapeauté les élections du 29 novembre 2013 et dont la proclamation des résultats est une insulte à l’électorat qui croit toujours au changement.A aucun moment, le “maire” de cette prestigieuse ville a fait un discours pour dévoiler son programme ou évoquer les problèmes qui entravent ses actions, particulièrement dans le domaine de l’hygiène. Le wali occupe la scène par des visites (comme d’habituide et comme tous les wali(s) qui sont passés avant lui), tenir des promesses et des points de presse. Malheureusement, notre presse de proximité n’est pas une militante d’avant garde. Souvent, elle s’exprime pour plaire au présent en fustigeant le passé. C bien dommage, car la proximité est un lien qui appartient au peuple et à travers elle il s’insurge contre les maux qui le fragilisent.Le maire s’y plait sous l’ombre du Wali qui n’arrive pas à définir les prérogatives de tout un chacun.Démagogie oblige.
    Mes respects.

    • Ryad

      Saha Aidek Docteur,
      Tout d’abord, je dois vous rappeler que la problématique des instances “élues” n’est pas nouvelle. Que vous soyez mécontent du rendement du maire et des édiles de la ville, des promesses des wali successifs, du fait qu’il consomme du mazout pour se taper toutes les communes de la wilaya, qu’il soit le représentant d’un pouvoir politique que vous ne portez pas certainement pas dans votre cœur ou qu’il reconduise les réflexes de ses prédécesseurs, cela est votre droit le plus absolu. Il est même indispensable de s’interroger, de critiquer et de demander des comptes à ceux qui ont ont été investi de la lourde tache de gouverner et de prendre des décisions qui, qu’on le veuille ou non,ont une incidence certaine sur notre quotidien . A court, moyen ou long terme. Mais là où je suis pas d’accord avec vous c’est lorsque vous vous désolez de l’attitude la ce que vous qualifiez de presse de proximité. Primo: le militantisme d’avant garde n’existe plus, sauf si vous êtes en mesure de réanimer le bloc de l’est et de réinventer le PAGS, voire le PCA…ou encore mieux les CDL.
      Secondo: en parlant de la presse, il est toujours utile de vous rappeler que lorsqu’on évoque cette corporation, qu’on a tant voulu clochardiser et noyer dans la banalité, il n’y a pas de mal à citer les titres ou les individus qui veulent, je vous cite, ” plaire au présent en fustigeant le passé”.
      Ces individus qui, au demeurant vous connaissez, bien n’ont jamais été à l’avant garde de la société et se ont tout naturellement opté pour une position aplaventriste vis à vis du wali, du commissaire du coin et de tous ceux qui représentent l’autorité.
      Ayez tout de même le courage de les citer, avec argument à l’appui, au lieu d’apporter un jugement de valeur englobant l’ensemble des intervenants dans le secteur de la presse.
      Vous n’etes pas sans savoir que certains journalistes ( qui n’hésitent pas à mettre la plume dans la plaie à leurs risque et péril) ont souffert et souffrent encore des agissements de ceux qui veulent plaire au wali.
      Mais détrompez-vous M. Reffas, ce wali n’est pas dupe. Maintenant, démagogie à part, si vous voulez briser un ordre établi, faites en sorte que le nouveau wali contribue à l’installation du comité de la ville ou d’une entité représentative regroupant des gens comme vous qui placent l’intérêt de la collectivité au dessus de tout……sans vouloir jouer aux “avant-gardistes”… Chose simple: ayez le courage de relancer l’ADES……Chiche….

      Mammeri Ryad, journalistes à El Watan

      PS: je déteste les gens qui cherchent à plaire à un quelconque responsable, c’est simple: un commis de l’état est payé pour servir la collectivité, moi je suis payé pour informer mes lecteurs de ses actions et, le cas échéant, alerter l’opinion publique en cas de dépassements…..Pourvu que cette opinion soit dynmaique et consciente des enjeux

      • Dr D. Reffas

        Bonjour Ryad et saha Aidek.

        Vous connaissez certainement et j’en suis sûre mes sentiments vis à vis du quotidien auquel vous êtes rattaché. Quand j’évoque la presse écrite, je mesure mes mots pour permettre à certaines personnes de se reconnaître à travers leurs écrits quotidiens et circonstanciels qui n’honorent nullement la profession. La presse, surtout écrite est une entité militante versée dans l’objectivité et la transparence totale où la buée ne peut y adhérer. La plume militante, son encre sain, fragilise les habitudes et les intérêts mesquins.J’ai toujours évoqué au cours de mes discours que la liberté d’expression en Algérie n’a pas encore trouvé ses repères, car on a mis sur le marché des plumes mal taillées pour garantir la confusion. Néanmoins, je garde du respect pour ceux qui ont su à travers leurs journaux se tailler une place de choix dans le concert mondial des médias. Mon ami, Ryad on a pas le droit de” jouer” à l’avant-gardiste, c’est plutôt une culture acquise à travers un apprentissage bien ardu. Quant à l’ADES(association pour le développement économique et social) qui a demeuré à travers ses objectifs une association respectable, malheureusement certains de ses membres fondateurs voulaient en faire un tremplin. On l’a bien achevée à sa naissance. J’étais membre observateur. “Pourvu que mon opinion soit dynamique et consciente des enjeux”.
        Mes amitiés.

      • khiwani31

        Bonjour monsieur Mameri Ryad journaliste d’El WATAN

        Ce n’est qu’aujourd’hui que j’ai appris que vous vous appelez ainsi . Merci pour l’info.Concernant vos écrits , je les ai toujours appréciés à quelques exceptions près. En répondant au Dr Reffas, vous dites entre autre que le militant d’avant garde n’existe plus, et pour ce faire il faut réanimer le bloc de l’EST et réinventer le PAGS, sinon le PCA ou encore les CDL.Curieuse réflexion ! Le bloc de l”EST même effacé par ceux qu’on appelait auparavant les réactionnaires, sa philosophie est toujours d’actualité et vit dans les esprits d’innombrables citoyens dans le monde et chez nous, même à travers tes écrits, elle n’a pas totalement disparu.Peut-on réellement s’en défaire(éducation politique quand tu nous tiens). En journaliste averti, tu n’ignore pas que ce n’est qu’une question de rapport de force, car le combat pour les idées des avant -gardistes ne périra jamais.Je ne citerai là pour le prouver que les altermondialistes et les syndicats à travers le monde qui multiplient leurs luttes pour leurs droits que piétinent ceux que vous insinuez à voir oeuvrer pour l’inexistence de l’avant gardisme. Relisez l’histoire, vous saurez que cette dernière ne s’arrête jamais de tourner.J’aimerais connaître votre position sur le sujet que nous sommes entrain de débattre, car votre probité demeure intacte, car je n’ignore pas,le risque que vous encourez en informant courageusement vos lecteurs. Quant aux restes relaté dans votre réponse, ce ne sont que des accessoires auxquelles il ne faut pas s’attarder. Je vous aime bien.

  6. berraoui

    saha aidek cher ammouri.
    votre article illustre la situation catastraphoique dune apc qui nous est tres chere de part son ancienne appelation PETIT PARIS et de part ses hommes de culture et d artistes et de gloires sportives et historiques.
    mais helas lapc de sidi bel abbes ne fait pas l exception a lmage de ce qui se passe dans notre pays si riche en ressources naturelles et le mal gere dans le monde.
    depuis 1962 a ce jour notre si beau pays est prisonnier dune categorie d energumenes sans foi ni loi se cachant derriere un parti historique pour un interet personnel qui a ruine le pays generalise la misere et versant le dard dune corruption qui a touche tous les les secteurs nevralgiques de la nation y compris les affaires religieuses.
    qui de nous evoque sa culture ou ses diplomes ¡ personne…
    on evoque au contraire largent pour une RACHOUA institutionalisee.
    qu attendre des elus dans les differentes assemblees populaires APN / APW / APC qui se sont accapares des postes de responsabilites a travers le pseudonyme CHKARA qui a remplace le doctorat en sciences politique.
    oui mon cher cest le regne des mediocres a tous les niveaux qui a chasse les elites nationales sous dautres cieux
    notre amour pour lalgerie est sans equivoque mais une hirondelle ne fait pas de printemps.
    souhaitons pour les prochaines elections presidentielles seront un nouveau souffle qui rasera tous ces microbes de la gestion quotidienne du pays et qui laissera place a des hommes integres propres de bonnes familles et instruits.
    merci mon ami et continuons notre combat pour une nation d avenir.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00