Grève des corps communs de la santé,Lycée Abdelkader-Boukhari de Sidi Bel Abbès,Plan d’urgence électricité

Grève des corps communs de la santé  : Un taux de suivi de 70% à Sidi Bel Abbès
Au second jour de la grève des corps communs de la santé, un taux de suivi de 70% a été enregistré dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, selon des sources syndicales locales. Cette grève qui fait suite à l’appel de la coordination nationale des corps communs de la santé affiliés à l’UGTA a été largement suivie dans les EPSP et les EPH et le CHU de la wilaya. Les grévistes revendiquent des droits socioprofessionnels, notamment la prime de contagion perçue seulement par les médecins et les infirmiers.
Par ailleurs, les corps communs ne cessent de s’interroger sur les raisons de cette différence pour des personnels qui travaillent dans les mêmes conditions et qui sont exposées aux mêmes risques. Ils expliquent que c’est tout le personnel, de l’agent de sécurité à la femme de ménage en passant par les autres travailleurs qui encourent les dangers d’une contamination. Les corps communs se disent être les plus concernés par ce droit et refusent d’en être exclus.
L’autre point revendiqué par les grévistes est le droit des vacataires à des postes de titulaires, sachant que certains travailleurs ont passé plus de 15 ans à travailler comme vacataires, et leur avenir professionnel est complètement remis en cause après tant d’années de service, a-t-on indiqué.
____________________
Lycée Abdelkader-Boukhari de Sidi Bel Abbès : Les professeurs contestent la mutation disciplinaire de leurs collègues
Refusant les mesures disciplinaires prises à l’encontre de leurs collègues professeurs au lycée Boukhari-Abdelkader de Sidi Bel Abbès, près de 40 enseignants affiliés au Cnapest ont observé hier un sit-in devant le siège de l’académie pour demander le départ du directeur de leur établissement scolaire.
Un conflit interne oppose sept enseignants à la direction générale qui a convoqué une commission paritaire. Cette dernière a décidé de muter ces professeurs et de leur infliger des blâmes dans leurs dossiers administratifs.
Ce problème a aussi perturbé le bon déroulement de la gestion du lycée marquée par le non tenue des conseils des classes du second trimestre de cette année.
Les parents d’élèves avaient aussi dénoncé cette situation et ont refusé que leurs enfants soient victimes des conflits administratifs. Les syndicalistes avaient signifié leur refus de cette décision qu’ils jugent «illégale et injuste» à l’égard de leurs collègues.
Lors de la dernière réunion extraordinaire organisée au début de ce mois, les membres du bureau du Cnapest avaient mis en exergue des  préoccupations liées notamment à la gestion des décisions prises par l’administration, et ont pointé du doigt la composition de la commission paritaire qu’ils trouvent «déséquilibrée» pour prendre des décisions légales.
Le volet de la gestion administrative a été également critiqué par le bureau du Cnapest et plusieurs points ont été relevés, notamment ceux liés aux affaires financières, éducatives et gestion, et il est demandé l’implication  des syndicalistes dans les décisions importantes.
S. D
Le temps d’Algérie
******************
Sidi Bel Abbès : un chemin rural en proie à une dégradation
Des fellahs activant dans le village dit «Delahim», qui est situé dans la commune de Sidi Hamadouche, sont confrontés quotidiennement à un problème d’accès à leurs exploitations agricoles, en raison du délabrement prononcé de l’unique chemin leur permettant d’y pénétrer.
Ils font remarquer, dans ce contexte, qu’ils éprouvent d’énormes difficultés pour regagner leurs terres, eu égard à l’état calamiteux dans lequel se trouve ledit chemin, devenu, selon eux, impraticable tant pour les piétons que pour les automobilistes. Parsemé d’une multitude de trous, ornières et autres crevasses, disent-ils, le chemin qui, au fil du temps, a pris plutôt l’allure d’une véritable piste cahoteuse, devient encore plus impraticable durant la saison des pluies. Lassés par de tels désagréments qui, à leurs yeux, ont tendance à perdurer, ils s’en remettent instamment aux autorités locales dont ils sollicitent l’intervention pour la réhabilitation du chemin d’accès aux terres agricoles, une réhabilitation qui mettrait fin à leur calvaire.
M. Habchi
El  Watan
*****************
 SIDI-BEL-ABBES, Plan d’urgence électricité : Pas de coupures électriques cet été
Un plan consistant en la construction de 132 postes-transformateurs et une quantité d’injecteurs .
Un plan consistant en la construction de 132 postes-transformateurs et une quantité d’injecteurs .C’est l’enseignement premier à tirer de ce point de presse animé au courant de la semaine dernière par le directeur de wilaya de l’agence SONELGAZ ,Mr Belmadani Mohamed au grand soulagement des abonnés qui ont subi d’énormes difficultés dans la même période de l’année dernière avec l’ensemble des incidences sur les ménages et les commerces de produits alimentaires notamment. « Un pic de l’ordre de 27% d’augmentation des charges a été relevé alors que d’habitude on ne dépassait pas la barre des 12 % ce qui est alarmant et explique systématiquement ces coupures. »devait-il ajouter avant d’aborder la présentation de la configuration énergétique de la région et de la consistance d’un programme d’équipement en cours s’étalant sur une décennie.
IL ressort des indications formulées que la direction de la SONELGAZ, couvrant un territoire de 9450 Km2 ,se soucie beaucoup plus de l’assurance d’une distribution d’énergie électrique de qualité pour répondre au mieux aux attentes d’une clientèle en se reposant sur la bonne gestion et la maintenance régulière des équipements et ouvrages par le biais de ses quatre districts existants. L’analyse du développement du réseau moyenne et base tension, le recensement des problèmes liés à l’exploitation, les solutions envisagées pour faire face à une demande sans cesse croissante engendrée par le développement urbain et aux difficultés d’exploitation par la restructuration du réseau et le diagnostic des coupures ont été les thèmes exposés par le responsable en question qui devait insister justement sur le dernier volet et expliciter les causes. IL avait à ce propos énuméré ou classé ces interruptions d’électricité en catégories et spécifier les origines. Des coupures programmées pour entretien et travaux, celles liées à des incidents, à des actes de malveillance et à des actes de vandalisme sur les ouvrages. Toute une rétrospective fut passée en revue avant d’approfondir le chapitre de l’amélioration en perspective grâce au renforcement des réseaux la réhabilitation des postes et au remplacement ou la modernisation des équipements.
A ce titre, il devait annoncer que pas mal de 75 partenaires sont mobilisés pour l’exécution de ce plan d’urgence dont le taux de réalisation a atteint les 60% .Tout sera opérationnel le mois de juin prochain selon le calendrier arrêté pour la remise à niveau des circuits et d’un réseau conformément aux normes d’un cahier de chargé de la société de distribution.
A. Bellaha
El Moudjahid
*****************************

SIDI BEL ABBES : Alerte à la Rubéole
Des milieux hospitaliers et de santé publique de proximité ont constaté ces derniers jours une augmentation inquiétante des cas de rubéole sans que les services de la DSP ne réagissent par un programme préventif car il s’agit selon des spécialistes d’une maladie virale très contagieuse à déclaration obligatoire. Tous les jours, les médecins des centres de santé et les urgences du CHU enregistrent des cas de malades qui présentent des symptômes de rubéole et qui se résument à des taches de rougeur sur la peau similaires à celles de la rougeole et des adénopathies cervicales .Si les autorités sanitaires semblent minimiser l’impact de cette maladie virale qui de l’avis des spécialistes ne peut être grave que chez les femmes en début de grossesse , l’épidémie est bien présente surtout en milieu scolaire et chez les jeunes de moins de 30 ans. Au service de l’infectieux que nous avons contacté, des médecins nous ont confirmé des cas à un nombre important qui se sont présentés au service ces derniers jours et parmi eux des femmes et des jeunes garçons .On n’est pas arrivé à soutirer le nombre exact car nous dit on, tous les cas sont signalés automatiquement au service de l’épidémiologie .Pour le moment on annonce l’admission en hospitalisation de 5 enfants dont un demeure toujours en observation .s’agissant du traitement à prescrire aux patients atteint de la rubéole, les avis divergent chez les praticiens de la santé. Pour  la direction de la santé  qui devrait réagir par la mise en place d’un « traitement protocole ».  Pour les autres, ce type de maladie ne nécessite pas un traitement du fait qu’elle disparait en moins d’une semaine suite à une résistance immunologique du corps .Il est dit que cette maladie est pratiquement éradiquée en Europe suite à un vaccin alors que des dizaines de cas sont apparus ces derniers jours à Sidi Bel Abbès et les autorités sanitaires continuent d’afficher un air de sérénité.

DM
Réflexion


le 10 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 avril 2013

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 2 803
  • 7 299