Sidi Bel Abbes:Un autre agent de l’APC appréhendé pour corruption.

Décidément, à l’APC de Sidi- Bel- Abbès rien n’est surprenant : les scandales se suivent et se ressemblent. Voilà une dizaine de jours que le chargé du protocole fraîchement désigné par le Président de l’Assemblée Populaire Communale a été interpellé en flagrant délit pour une sombre affaire d’escroquerie dont la presse s’est largement saisi . Il a donc été jugé en première instance et condamné à une année de prison ferme, pour les faits qui lui ont été reprochés . La leçon n’a pas été retenue puisque ce jour le 10/04/2013, un autre fonctionnaire de l’APC , en l’occurrence B.N; relevant du service du patrimoine, a été arrêté lui aussi en flagrant délit de corruption pour, dit-on une somme de cinq mille dinars remise par un commerçant menacé de fermeture, qui avait  préalablement  avisé les services de sécurité qui ont tendu une souricière à l’agent indélicat qui a été confondu par les billets  remis par le plaignant et retrouvés en sa possession. Cet agent  était pourtant connu sur la place publique pour ses agissements  pas tout à fait légaux dénoncés maintes fois par les commerçants de la ville. Ces pratiques condamnables ,sont malheureusement devenues courantes sans qu’il y ait la moindre réaction de la part des premiers responsables, chargés de la gestion de la Commune, et qui ne se sentent concernés en rien. Il est navrant de constater sur le terrain du vécu que le fossé qui sépare l’administration des administrés ne fait que s’élargir démesurément affectant notoirement le peu de confiance qui n’existe plus déjà depuis longtemps. Il est donc temps de prendre les mesures radicales pour mettre un peu d’ordre dans la gestion des ressources humaines  de l’APC, et surtout de moraliser la relation avec la population, car ce n’est pas avec ces scandales à répétition que cette collectivité publique va gagner une quelconque sympathie auprès d’une population désabusée et outrée par des comportements condamnables  et qui subsistent encore par l’ absence de rigueur et de sanctions dissuasives.Le ver est dans le fruit.


le 10 avril 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 avril 2013

2 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes:Un autre agent de l’APC appréhendé pour corruption.”

  1. ABBES BEL- ABBES

    normalement dans un état qui se respecte où les scandales se suivent dans la même ville un après l’autre ,le gouverneur de la ville qui est le président D’APC doit déposer sa démission le plus vite possible il y a plusieurs affaires qui sont cachés c’est une question de temps , son odeur et ses relents vont faire surface

    par exemple reçement l’assemblée a délibéré en pleine session le 7/3/2013 sur des projets et des soumissions mais l’administration et la mafia qui vient pour se servir à dernièrement harcelé un jeune fournisseur de l’ameublement et fournitures de bureau par le directeur du budget et son collaborateur le S.G. pour le remplacer par un autre fournisseur se n’est autre que le neveu d’un vice président de l’APC en l’occurrence le dénommé S.F

    le S.G. a adressé une mise en demeure afin d’écarter le malheureux jeune fournisseur. avant de même d’établir un O.D.S. ou d’avoir signé une convention

    le nouveau fournisseur n’est q’un individu parmi les ceux qui ont financé la compagne électorale

  2. Adil

    Il faudrait peut-être se poser la question à savoir d’où vient la corruption ?
    Eh! Bien tout simplement de la misére dont sorte et où ont vécu tous ces corrompus et tous ses corrupteurs car voyez-vous tout est illicite chez le pseudo musulman qui s’enrichir malhonnêtement et pour vivre aisément sachant qu’il sort de la misère qu’il a vite fait d’oublier.
    Mais tout est ainsi chez-nous c’est ancré dans le sang .
    La RACHOUA est monnaie courante et l’honnêteté ne paye plus .
    Dans uns de ses squetch Coluche avait amusé la salle en disant :
    —Un arabe inculpé de corruption de fonctionnaire!

    Il avait donné un sucre à son chien policier.
    Et puisque c’est la période des fuite des capitaux et de la grande corruption,
    Edwy Pleynel avait dit :—« Révélée, la corruption financière peut être combattue et sanctionnée. La corruption des idées est plus insidieuse, plus subtile et, à ce titre, d’une dangerosité plus essentielle. »
    Voilà mon cher Beldjillali et la corruption suit son cours et les vautours affamés de Da seront toujours là.”
    Dat veniam corvis,vexât censura columbas.(La censure pardonne aux corbeaux et poursuit les colombes.
    Salutations ……Adil

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 801
  • 7 053