300 motos arrêtées le mois de janvier

Les services de police ont arrêté 300 motos durant le mois de janvier 2024, conduites sans respect des mesures sécuritaires par leurs propriétaires, dans des conditions contraires à la loi de circulation (absence de permis de conduire, non port de masque de sécurité…). Des mesures équivalentes aux infractions ont été entreprises à leur encontre, dont la mise en fourrière, rapporte un communiqué de la cellule de la police.

À cet effet, 147 infractions ont été recensées pour absence de papiers, de permis de conduire ou d’attestation de travail qui autorise la conduite de ce moyen de transport, 24 autres ayant relation au non port de casque de sécurité et 13 pour absence d’éclairage, de signalisation et de frein, selon la source.

Djillali Toumi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *