Sous l’emprise  des contestataires, il y a un peu plus  de  trois mois, le siège de la commune de Makedra  localité située  à 25 km du chef lieu, sur l’axe Oran , a ouvert ses portes au public grâce à une  intervention musclée des forces  publiques. Il aura fallu d’abord examiner toutes les postes possibles pour mener ensuite  à bien  cet   salutaire visant la  libération d’une commune   pris en otage par  une vingtaine de citoyens. Exaspérés, par les sempiternels  conflits  couvant à l’intérieure de l’assemblée avec, bien entendu,ses répercussions graves sur les attentes  et préoccupations  citoyennes ,Les contestataires ont  assiégé dans une  ultime tentative  de secouer les esprits en berne ,  nous dit on  le siège et refusèrent, malgré toutes les missions de bon office d’en sortir. S’apercevant  que le blocage a  atteint le pourrissement ,Hier matin des nombreux responsables se sont déplacés sur les lieux pour  finalement réussir l’exploit  sonnant et trébuchant de  rendre  le siège  à qui de droit  .Ainsi  ce  coup de filet, pour tout dire,  a été opéré hier par les services de la gendarmerie conjointement avec le service de commune  qui  ont interpellé à l’assaut final, une dizaine de personnes actuellement détenues  dans le siège de commissariat  pour  besoin d’enquête.