Pays du Golf : Aucun réfugié Syrien

“Entre le déluge des bombes de Bachar El Assad ou  celui de l’organisation  islamique qui dans tous les cas, tomberont sur nos têtes à 99 % et le risque d’être noyé dans la mer” alors ce choix était tout indiqué pour cette famille Syrienne  qui a décidé de fuir l’horreur dans leur pays en guerre.

Le deuxième choix bien qu’il semble être moins douloureux pour des dizaines de milliers autres réfugiés Syriens ayant réussi le pari mais malheureusement bloqués en Hongrie, n’ a pas été sans laisser de traces indélébiles sur l’opinion internationale  après que le monde entier s’est réveillé avant hier, sur les images touchantes du corps sans vie d’un enfant rejeté sur les cotes Turques. Une image qui a ébranlé le monde entier et l’occident en particulier. Il s’agissait du petit Aylan trois ans, petit enfant Syrien qui était accompagné de son frère de cinq ans et leur mère, ils ont été tous morts, noyés en haute mer alors qu’ils tentaient de quitter la Turquie sur une embarcation de fortune en direction d’une ile de Greece. Leur tante résidente au Canada qui les a assisté financièrement pour payer les différents passeurs vient d’avouer que son geste : “ils peuvent être probablement en vie aujourd’hui si je ne leur ai pas envoyé d’argent” avait-elle dit à la presse avec une vive émotion.  Leur père était arrivé à la ville-frontière Turque de Suruc avec leurs cercueils en vue de les inhumer à Kobané, leur ville d’origine.
petit_aylan
Si le monde entier a réagi à cette tragédie en modifiant subitement leur opinion ou vision pour l’accueil massif de ces naufragés ou réfugiés Syriens, les pays du Golf (Arabie Saoudite,Qatar,Emirats et Koweit) sont restés inébranlables depuis les débuts de l’exode Syrien. Ils n’ont à ce jour accueilli aucun réfugié Syrien puisqu’ils leur imposent un visa, papier qu’ils ne le trouvent nul part ailleurs dans une Syrie en Ruine.

“c’est choquant” , Rapporte le “Washington Post” d’autant plus “qu’ils ont contribué à créer cette situation apocalyptique en participant au financement de la rébellion mais ce qui choque encore plus, c’est la proximité relative de ces pays à la Syrie, ainsi que les incroyables ressources dont ils disposent pour y faire face. Aucun de ces pays n’est signataire de la convention de l’Organisation des Nations Unies de 1951, qui définit les cas d’un réfugié et énonce ses droits, ainsi que l’obligation des États à les prendre en charge.


le 06 septembre 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
06 septembre 2015

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 540
  • 5 536