Biométrie et informatisation pour l’élaboration d’un fichier central des identités

La rencontre régionale qui s’est tenue durant toute la matinée d’hier, ponctuée par une venue éclair du premier responsable de la wilaya et qui a regroupé plus d’une centaine de personnes  venues d’une douzaine de wilaya de l’ouest  est le point de départ d’une vaste campagne de sensibilisation et d’explication de la technologie de la biométrie associée à l’informatisation pouvant être  utilisé à des fin d’identification et surtout au lancement de l’élaboration du registre national de l’état civile de la population grâce à une maitrise de manipulation de la base de donnée qui en découlera selon le représentant du ministère de l’intérieur.Il reconnaitra que la daira a pris une longueur d’avance sur la wilaya alors que cette dernière est elle aussi bien en avance sur le ministère dans ce domaine précis puisqu’il s’agit maintenant de lancer l’opération et de dégager les ressources nécessaires pour aboutir à ce fichier central d’identification utile pour le citoyen résidant à Tebessa par exemple qui désire retirer son extrait de naissance à Tlemcen et vice versa.Parlant avec un langage clair et compréhensible par l’ensemble des représentants de dairas, communes et wilayas de l’ouest Algérien présents,ce représentant du ministère n’est pas aller par mille chemins pour expliquer  et donner tous les détails de cette informatisation d’identité qui nécessite une rigueur et discipline quant à la manipulation des données qui devront être acheminées vers un fichier central à Alger.Il précisera que le premier responsable de l’équipement (ordinateur) qui servira à saisir les informations numériques de l’individu doit être tenu bien à l’écart de tout intervenant , l’erreur ne pardonnera pas, martèlera-t-il.Un serveur qui précise-t-il ne sera fait que pour  dispatcher l’information vers la Wilaya qui dispose d’un autre serveur relié à Alger et que seul deux personnes connaissent les droits d’accès au niveau de chaque poste.Au niveau central, le fichier qui sera achevé devra être un outil à toutes les collectivités locales pour usage administratif.Il n’omettra pas de signaler qu’un problème de stockage existe surtout quant il s’agit de centraliser ces bases de données alors qu’une catastrophe naturelle (incendie et autres aléas) peut être la cause d’une destruction globale de ce fichier,il signalera qu’une option de stockage de sécurité au niveau de la wilaya est en réflexion pour ce cas-là.Un débat s’en suivit pour plus d’explication et de détails de l’opération qui devrai en principe démarrer dans les tous prochains mois sinon jours puisque les opérations de scannage du faciès, des empreintes et autres éléments humains d’information ont débuté il y a de cela une dizaine de mois pour les passeports biométriques.Une vision futuriste d’une administration simplifiée c’est ce que découle de ce projet.


le 15 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
15 décembre 2011

3 Commentaires pour “Biométrie et informatisation pour l’élaboration d’un fichier central des identités”

  1. amine

    Le fameux logiciel de l’état civil à sidi Bel Abbes, l’arnaque du siècle :
    Plus 3 Milliard en fumé à cause d’une société vantard, deux ans après le lancement de projet tant attendu par les citoyens de Sidi bel Abbes pour ce débarrasser des chaines interminables. Depuis rien à changer, cette société fantôme connu par ses réalisations médiocre et des projets qui lui sont attribuer d’une façon ambigüe comme c’est le cas du projet du CHU ou des milliards sont partis en fumés, un Pillage et maraudage de bien public sous les yeux des responsables. Malgré les cris de détresse lancer par quelque Elu de l’APC de sidi bel Abbes pour faire fasse a cette catastrophe, on continua a magouiller avec les mains et pieds et une complicité ahurissante d’un « ELU ».
    Monsieur le représentant du ministère de l’intérieur, des projets séminaires ont été déployés dans d’autres wilaya, plus de leurs productivités (Oran, Blida, Alger…) pour ne citer qu’eux, le couté été 1/10 ce que a couter le notoire logiciel de sidi bel Abbes, est-il raisonnable de balancer en air plus de 3 milliards pour avoir un acte en stylo et qui a un problème avec le sexe : homme, femme et vice versa

    Bonne continuation

    • sycora

      Bonsoir amine
      Je suis de la Rochelle (France)
      J’ai un ancêtre qui est né à Touvérac (Algérie)
      Je souhaiterai avoir son acte de naissance !
      STP ou m’adresser ?
      Merci.

      ps: je t’ai selectionné au hasard sur ce site.

    • hakim

      Concernant nos documents officiels il vaut mieux vérifier plutôt deux fois qu’une,hormis les queux interminables,on a aux guichets des fonctionnaires arabphone et ne maitrisent pas tout a fait la langue de Molière où tous les documents sont délivrés en arabe et une fois sur deux y’a des erreurs monumentales!il suffit d’une voyelle et vous,vous trouvez devant une situation inextricable,si vous devriez rectifier cette boulette la seule solution qu’on nous propose c’est d’aller au tribunal,et là on est pas sortie de l’auberge,j’en connais des cas personnellement quelque part ce n’est pas toujours la faute aux fonctionnaires,le systeme est obsolète pas de suivi pour un simple document il faut qu’il y ait la signature d’un seul responsable,encore faudrait-il qu’il soit présent sinon c’est reparti pour le lendemain pas de contrôleurs avant la confirmation finale.Vous,vous rendez compte les compatriotes qui habitent à l’étranger et qu’on leurs demandent ces fameux documents pour le nouveau passeport biométrique pour faire valoir leurs droits auprès des consulats,c’est vouer d’emblée à l’échec pour une simple faute d’ortographe comme on est nombreux à porter les mêmes noms (homonyme)par exemple cousin(insecte)et cousin(parent)mais de sens différent celui qui porte le même nom qu’un autre et et du jour au lendemain vous,perdez votre identité officielle à jamais la solution! c’est les tribunaux ad vitam eaternam..

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00