C’ÉTAIT UNE BELLE ÉQUIPE, AUJOURD’HUI DEVENUE UNE BELLE ROMANCE

Le football est simple mais il est difficile de jouer simple”. CITATION

 Le temps de l’âge d or, tel qu’ il était vécu par les petits bambins Benisafiens , dont la culture juvénile s’abrégeait  en des activités sportives allant du basket -roi par excellence , elles sont  suivit pour autant, par le football, qui échauffait  grandement le quotidien de la population juvénile de Benisaf.

Nous étions petits,   de véritables petits bambins  croyant plus à l’art  des  joueurs de l’équipe de football  de Benisaf « CSBS ». Les joueurs étaient pour nous des idoles à  la hauteur, et à la dimension de la ville de Benisaf, Le sentiments « bambiniste » donnait l’ envie juvénile  à  l’imitation ,et à la glorification, qui se manifestait  à  la   grande délectation produisant un   modèle spécifique  aux gosses  pendant leurs activité  « bambeniste » .

L’unique équipe : la CSBS avait un effectif bien garni de jeunes talents bien aimés, ils  produisaient lors d’uné quelconque  match tout les plaisirs humains  que la ville souhaite et désir, cette  jeune et belle équipe  était piloté( directoire)  en son temps par un policier « Motard » nommé « Bendimerad » qui nous a quitté il n y a pas plus longtemps. il était juste, droit et cultivait  de par son  pseudo-métier au sein de la CSBS la noble valeur de la  discipline , l organisation, mais  surtout l’ordre « Bendimerad » président de la CSBS était  bien respecté par sa justesse, pour dire que celui qui cultive les bonnes manières ne peut recevoir, que la gratitude de la part de tout le monde, même en son absence. Feu Bendimerad  avait fait de la CSBS une équipe de jeunes  talents du ballon rond comme :

* le feu « Soussi abdallâh » :il venait de tirer récemment sa révérence .un  véritable technicien inter-droit, de qualité physique, et tactique savait tissé  un style de  jeu lors d’ un match, il a été convoité par l’ancienne équipe d’Al-Asnam actuellement Chleff , avant de finir à la CSBS

* « Bezombo » : un ailier  très athlétique, sa tète  magnétisait au milieu des joueurs le ballon pour la renvoyer la ou il le faut la mettre. Il a été   sollicité par la CRTemouchent  Bezombo ne figure pas sur la photo, encore en vie et pratique en son âge le sport. Comme également « Kouider Hadj abderrahmane »  un véritable maestro  en milieu de terrain il vit actuellement à Paris( France).

 * »Taggo » : un avant centre    son  unique effort est la finition, genre «Maeiller »  de l’équipe nationale Allemande , son rôle est de dévier par tête, par crochets, par tir,  le ballon vers la cage du  gardien adverse avec des surprises qui font exclamer le public..

*Gayat : Allah Yarahmh, un jeune   garçon,  sec et mince  à l’ allure dansante ,  son style de jeu est semblable à celui Belloumi , avec soussi abdallah  en duo ,pendant le match c’est tout un grand plaisir, qui  fleurir la compétition. Je ne vais pas tout citer les joueurs,  nous pensons  à   « Moustache » qui nous a quitter aussi il était  l’arrière  gauche de l’équipe,  dont sa fonction loin du carre 18, c’est d’arrêter le ballon et laisser partir le joueur  adverse, et vis-versa  sinon les deux car il ne peut existe une autre éventualité.

Pour en finir , il est inconcevable et impensable de ne pas citer le gardien de but nommé « l Ourssou » un « yachine » nerveux, dont  le ballon  ne passe que très rarement, il a été  demandé comme gardien et  sollicite par de grande équipe de l époque mais benisaf était son nid préféré » l ourssou » était aussi un grand basketteur  un prof d’éducation physique  dont la forme physique ne pouvait  se séparer de son etre.

 En fin chaque joueur de cette équipe du CSBS avait son style de jeu, son style de vie, et son style de camaraderie ,une équipe solide, soudée  qui pouvait faire beaucoup d’exploit avec le peu de moyen qu’ elle avait ,d’autant plus que les joueurs avaient une foi d’ équipe ou l’ argent ne faisait pas la différence   une équipe ,très solide, très technique, ou le plaisir de jouer  face à un public acquis d’avance était plus fort que le mérite offert a ce club. Les matchs se jouaient les dimanches en  fin de semaine dans des âpres midi au niveau du stade, actuellement occupé par le parc de la  commune, il se situe en plein centre ville au niveau du quartier «  Fillage Mourina »   pas de gradins ni de tribunes, le stade limité par du grillage interne et des arbres en sa  périphérie   la majorité du publics regardait les match a partir des flans de montage.C’était une  époque ,un âge, une culture,  ou la vie se confondait de par sa génération dont aujourd hui, elle est en train de se rembobiner le passé  avec un plaisir trop nostalgique  .

BENALLAL MOHAMED 


on 20 June 2022


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 June 2022

Leave a Reply

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN - ALGER (Agha)
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER(Agha)- ORAN
06h10 - 11h25
08h00 13h15 (*)
10h35 - 15h10
12h30 - 17h54
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h00 Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h00 05h00 Diesel

Nombre de Visites :

  • 8,574
  • 5,727