«LES INCOHÉRENCES DU SYSTÈME.»

486529_591506464210241_976980722_n dilemLe jeune Adel Tabib, ingénieur électricien Algérien, exilé au Qatar, a sollicité l’ambassadeur  pour l’aider à trouver un emploi. Dans la discussion, le diplomate –sûrement acculé – lâche : «Tu es un incapable puisque tu as perdu ton emploi!» Ce à quoi, le jeune répond sèchement : «Ne m’insultez pas ! Si vous êtiez un vrai ambassadeur, vous n’auriez pas dit une telle chose  L’affaire aurait pu en rester là, si le jeune Tabib, excédé,  n’a pas posté ce message dans sa page facebook : «Si l’ambassade Algérienne au Qatar ne se préoccupe pas des problèmes de ces ressortissants, il est préférable de la fermer!»

C’était apparemment suffisant pour provoquer l’ire du Diplomate qui dépose plainte et les Qataris se font un plaisir de mettre en prison le jeune chômeur.

Semblant être juste une démonstration de force,  et après l’intervention du père, l’Ambassadeur retire sa plainte pour que Tabib soit libéré après avoir passé trois nuits dans un cachot de Doha.

Ce fait divers –  à priori anodin –  montre à quel point le système de gouvernance souffre de dysfonctionnements dans l’ensemble de la vie économique, politique, sociale et culturelle.  Car en définitive, il n’y a aucune différence entre ce fait divers, la corruption à sonatrach, la ruine du secteur public économique et les bégaiements de la communication officielle. Tout se concentre autour de la gouvernance et de la compétence.

Les stratégies de développement d’un Pays dans l’ensemble des secteurs qui le composent, doivent avoir comme objectif fondamental un reflet sur le vécu de ce Pays et de  ces citoyens.

Si l’on se retrouve aujourd’hui parmi les Pays les plus riches et la population parmi les plus pauvres, c’est parce justement, la stratégie n’obéit pas à la rigueur exigée pour l’atteinte des objectifs. C’est parce qu’entre autres, un ambassadeur fait le contraire de son travail. Au lieu de défendre le ressortissant Algérien à l’étranger, il l’envoie en prison.

Le secteur public économique après avoir englouti tel le tonneau des danaïdes, des sommes colossales puisées dans le Trésor Public, pour paradoxalement financer le chômage et déstabiliser la caisse nationale des retraites,  à travers des restructurations dont le seul souci était de réduire les emplois, revient à l’ordre du jour par une nouvelle démarche de renflouement et de ré-nationalisations. Après avoir créé des sociétés étatiques de 30 à 40 salariés dans les compagnies de transport urbains, on entreprend la reprise de certaines sociétés : C’est le cas de la redynamisation des unités de l’ex ERIAD en leur affectant des budgets astronomiques pour leur rénovation, on reprend les négociations pour racheter l’ex-SIDER  à Arcellor Mitall à qui on l’a cédée, il n’y a pas longtemps. A voir Sellal d’un côté déclarer qu’avec tout l’argent dépensé, le secteur public se trouve dans cet état, « est inexplicable ! », gageons que dans quelques années, on va venir nous démontrer que les unités d’ERIAD ne sont pas performantes, déficitaires et qu’il faut les privatiser, il en sera de même pour la sidérurgie d’El Hadjar.

Ceci met en exergue l’absence de stratégie à long terme cohérente et entreprenante, en préférant recourir à la politique de l’autruche, faite de tergiversations et d’hésitations. Ignorant superbement les compétences, privilégiant le népotisme et le clientélisme pour mieux partager la rente, on ne peut donc que constater les anachronismes et incohérences qui induisent inévitablement tous les dysfonctionnements de la mauvaise gouvernance, tels les scandales de la corruption, le fait divers de l’ambassade de Doha etc….

Pour couvrir tout cela, le recours à la stratégie basée sur le prestige en prototypes au détriment du développement global, met en exergue la mal vie et le chômage. La plus grande mosquée d’Afrique rappelle les plus grands complexes, les plus grands stades des années soixante-dix. 

Ainsi, après le premier satellite Algérien lancé à partir d’Arzew (tiens ! On ne sait plus ce qu’il devient) voilà qu’on nous sort le premier drone algérien. Quand on sait que le club des Pays produisant des drones comprend un nombre inférieur à celui des doigts d’une seule main, il y a de quoi être fier. Être fier de faire partie du club, mais encore plus d’avoir des compétences dans les domaines technologiques les plus pointus, malgré l’enseignement sinistré. Mais que peut apporter un drone à un Pays comme l’Algérie qui importe près de 100%  des médicaments et de l’alimentation ?  (A propos des médicaments Saidal est arrivée à un moment à couvrir plus de 40% du marché, alors qu’aujourd’hui, elle n’en couvre que près de 3% après que ses dirigeants aient été mis en prison et mis à leur place un liquidateur d’une entreprise de chaussures (EMAC) et celui des détergents au niveau d’une filiale)

Un drone ça peut surveiller des frontières, des installations industrielles, pétrolières et gazières.., mais qu’apportera-t-il au citoyen? La production d’un drone prouve paradoxalement que l’Algérie dispose de compétences qui peuvent contribuer au développement du Pays, pour peu qu’on leur donne les moyens et surtout les conditions de travail. Il est donc temps, de libérer les énergies et leur permettre de travailler dans le comment créer de l’emploi, comment développer l’industrie nationale, comment rendre compétitif le produit algérien, comment susciter l’investissement productif, comment combattre le marché informel. Quant au drone et au satellite, cela viendra tout seul, quand leur moment sera venu. Les Pays développés n’ont jamais commencé ni par le drone, ni par la conquête de l’espace.

Au lieu d’offrir à un affamé un festin d’une nuit, donnons-lui les moyens de pouvoir se nourrir tous les jours. Le salut de l’Algérie est là. Il n’est ni dans le prestige, ni dans le partage inéquitable de la rente, ni dans la médiocrité.

djillali@bel-abbes.info 


le 30 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
30 mai 2013

4 Commentaires pour “«LES INCOHÉRENCES DU SYSTÈME.»”

  1. Memoria

    Je reste étonné Si Riad de votre animosité envers nos représentations consulaires nationales à l’étranger.
    Pourtant l’Etat Algérien et le MJS auront misé sur vous pour l’encadrement de la jeunesse. Espérons qu’ils ne se sont pas trompés !
    Fraternellement !

  2. le cygne

    « Avant de te préoccuper de la route inquiète-toi du compagnon. »

    Tout d’abord, il faudrait peut être rappeler la définition de l’incohérence…c’est l’absence de continuité, de logique, de raisonnement; manque de suite, contradiction, désordre dans les pensées; défaut de rationalité, de coordination entre la pensée, l’expression et les actes……..Hé bien, notre système souffre de tout ce dysfonctionnement depuis l’indépendance……On est passé de l’ère du parti unique jusqu’au multipartisme de vitrine… ! Ce qui fait que tous les domaines sont minés de contradictions, d’inégalités, d’injustices, d’absurdités, d’aberrations…etc… !!!!
    Dans un commentaire posté le 27 dernier , dans la rubrique qui sommes-nous, j’avais dit « Dommage, car notre pays a tous les moyens pour devenir un pays développé, mais je pense que c’est une affaire d’hommes, de gestion, de bonne gouvernance…et surtout du statut du sleeping partner, hérité malgré nous, du compromis de l’eau minérale d’Evian……!!!!. »

    Tous les modes de gouvernance appliqués jusqu’à ce jour ont prouvé leurs déficiences et n’ont pas répondu aux aspirations du peuple Algérien, ni aux espérances des Martyrs qui ont sacrifiés leur vie pour l’indépendance de notre patrie…. Le projet de société qui a été imposé aux Algériens, a été la cause des maux dont souffre notre société aujourd’hui…… !!!

    « Au lieu d’offrir à un affamé un festin d’une nuit, donnons-lui les moyens de pouvoir se nourrir tous les jours…. » Entièrement d’accord avec vous……..car l’Algérie peut nourrir tout le monde, tous les jours…et il ne devrait pas avoir d’affamés chez nous……et ce n’est pas la réalisation d’un drone ou d’un satellite qui va diminuer la ration de chaque citoyen….!!

    « Il n’est ni dans le prestige, ni dans le partage inéquitable de la rente, ni dans la médiocrité. » Entièrement d’accord avec vous………mais en parallèle, notre pays a tous les moyens humains et matériels pour la réalisation d’un drone, d’un satellite ou autre…….et ce n’est guère un prestige, au contraire…., c’est une nécessité absolue……d’ailleurs nous sommes très en retard…!!! Que chacun fasse son travail et au lieu d’éreinter la bonne volonté et dénigrer la labeur de nos chercheurs qui sont restés en Algérie, il faut les encourager à persévérer et leur offrir tous les moyens adéquats et indispensables pour mieux faire encore, car ils ont toutes les capacités pour réussir quand l’environnement est propice et sain……!!!!

    C’est au système de soigner ses incohérences pour qu’il redevienne plus cohérent…..et aux saboteurs de cesser leurs sales besognes……..pour le compte de ceux qui les nourrissent…..! “Khafou Rabbi Chouia”

    Quant à cet ambassadeur , je crois que les pétrodollars Qatariens l’ont complètement déboussolé…..puisqu’il n’a pas eu honte de déposer une plainte contre un ressortissant Algérien qui a l’âge de son fils, alors qu’ en théorie, il se doit de protéger tous les ressortissants de son pays, quels que soient leurs statuts ou leurs situations…mais en pratique, les ambassades Algériennes à l’étranger sont ce qu’on appelle une “catastrophe” -(sauf exception, mais comme l’exception ne fait pas la règle, alors… !!!)-…….Elles sont réputées par la bureaucratie, l’indécence, l’incompétence, le laisser-aller……, en plus, ils se prennent pour de la High ? De la High Toc oui..!!! Malheureusement, ils font tout, sauf leur travail -(surtout vis à vis de leurs ressortissants…) -……les émigrés ainsi que les touristes Algériens souffrent continuellement de leurs agissements irresponsables, grossiers et indignes…..Remarque ce n’est pas étonnant, quand on sait qui est nommé ambassadeur…… ???? Les critères de choix sont connus……alors tout le reste s’explique…!! Des ambassadeurs Taïwans, ça existe aussi…… !!

    Ah ! Incohérence quand tu nous tiens….. !!!!

  3. Mijo

    Voila pourquoi ya le sygne.. Même, les cimetières n’ont pas échappé aux maux qui rongent notre pôvre société……..!!!!Ya mra voila la réponse

    salm Mer DijllaliC

    Jusqu’à quand ce genre de comportement reste sans suite..?
    l’état algérien reste en observation sans bouger le petit doigt.. les dépassements des ambassadeurs envers leurs compatriotes doivent être considérer comme trahison a leurs noble mission.. je pense que certains ambassadeurs ne pense qu’a leurs intérêts personnels, ils oublient leurs devoir de protéger et servir leurs ressortissants..
    Ce Adel n’aurait jamais du aller voir chez ceux qui sont sencés nous defender. Meskine, nya.
    Sur le passeport américain, il ya écrit :
    “Le Secrétaire d’Etat des Etats-Unis d’Amérique prie par les présentes toutes autorités compétentes de laisser passer le citoyen ou ressortissant des Etats-Unis titulaire du présent passeport, sans délai ni difficulté et, en cas de besoin, de lui accorder toute aide et protection légitimes.
    Eh bien chers compatriotes, allez regarder sur le votre et vous comprendrez pourquoi un diplomate n’hésite pas à mettre un member de la communauté qu’il représente en prison, juste parce qu’il a dit des choses qui ne lui plaisent pas. Une plainte, ok, un process, oui, mais EN PRISON !!! ya rrab, c’est beaucoup pour des mots sur facebook, non ?

    • R.OUABEL

      oui c’est beaucoups pour des mots juste sur FB , je pense que tout a été dit par les précédentes interventions , je me sent immigri que les fois ou je suis obliger a allez au consulat pour mon passeport , et j’ajoute que ça donne un coup à l’envie de faire un tour au pays , nos services consulaires reflètent l’image du pays , le contraste avec la réalité des lieux est visible même pour un myope , je ne comprend pas encore comment ils font rien pour copier un tout petit peut l’organisation du bureau de poste d’a coté ou l’agence grand publique quelconques du coin de la rue ,c’est la façade d’Algérie dans le monde!!!! .
      faute d’une politique diplomatique forte et au service du pays . du personnel pistonné pour passé des vacances all included ailleurs que en Algerie !! ,*
      je dit aux compatriote de n’attendre rien de ses gens , il faut même pas les croiser de préférence , il ne représente que eux même et leurs boss!!, nous on retersera quantité negligable !! mais el hamdou li lah on les ignoré aussi 😉 , l’a d’ou je suis il y a même pas une représentation algérienne et tant mieux 😉 , bonne journée

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00