ALGER – Les questions de développement et l’amélioration des conditions de vie des citoyens dans la wilaya de Sidi Bel Abbés ont été au centre de la rencontre qui a regroupé jeudi à Alger les cadres centraux du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales sous la présidence du secrétaire général, Ahmed Adli et le wali de Sidi Bel Abbés, Mohamed Hattab.

Dans une déclaration à la presse, M. Hattab a estimé que la rencontre a permis “d’examiner l’état du développement” dans la wilaya de Sidi Bel Abbés qui a bénéficié de trois plans quinquennaux pour un budget de 200,64 milliards de DA.

La réunion a été une occasion pour évoquer les “différents plans de développement” dans la wilaya, notamment les programmes structurants et les moyens d’amélioration des conditions de vie des citoyens

Le responsable a mis en exergue les “orientations et recommandations” qui se sont dégagées des discussions sur les perspectives de développement dans la wilaya.

La wilaya de Sidi Bel Abbés a connu, à l’instar des autres wilayas, de “grandes mutations en matière de développement”, a fait savoir le responsable qui a rappelé les enveloppes financières importantes consacrées au développement de différents secteurs dans cette wilaya de l’ouest du pays.

Les rencontres programmées par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et des collectivités locales Tayeb Belaiz avec les walis constituent un espace de concertation entre les autorités centrales et l’administration locale pour soulever les préoccupations et examiner les projets prévus à travers les wilayas du pays.

La séance d’audition consacrée au wali de Sidi Bel Abbés est la sixième du genre après celles consacrées aux walis d’Adrar, Bechar, Djelfa, Bouira et El Taref.