Concertation du réseau associatif “Rana ahna Sidi bel abbès” !

 

GEDSC DIGITAL CAMERASous l’initiative du réseau associatif « Rana Ahna » et  la dynamique  animation  du président de Jeunesse Volontaire Ayadoun Sid Ahmed, une réunion de  concertation a eu lieu ce samedi 28/04/2013 à la salle de la Bibliothèque Communale Benghazi Cheikh, qui a regroupé plus de 15 associations de divers horizons, afin d’engager les premières réflexions sur le devenir de la société civile à travers la wilaya et exprimer leur vives  inquiétudes sur les raisons qui ayant contraint,  l’APC à réunir autour d’elle un nombre restreint de président de comité de quartier, qui selon les rumeurs, songent  organiser un noyaux qui leur serait  propre afin de prendre la gouvernance  en leadership, d’un projet de constitution du  comité de consultation de la ville.

Cette idée de constitution d’un  Comité de la ville est en effet d’une très grande importance, si elle venait à GEDSC DIGITAL CAMERAregrouper en son sein, des éléments  valables issus en priorité de la masse  citoyenne détenant des facultés  techniques  et expériences appréciable, tel que « architecte », « sociologue », » juriste » « médecin », « universitaire », « imam », « artiste », « syndicaliste », « simple citoyen riche en connaissance de la ville », ainsi que des « représentants valable d’autres associations » écologiques, tourisme, socio- caritative et comité de quartier. …A l’issue de cette rencontre, les présidents et représentants d’associations ont fait à tour de rôle une plaidoirie sur l’indifférence réservée aux associations qui  se dépensent sans contrepartie,sur le terrain, activent et donnent de bon résultats avec très peux de moyens pour  la ville et ses citoyens. Une désolation est exprimée envers  ceux qui décident de réunir des comités de quartier, sans qu’un quota soit atteint, alors que la ville rengorge  plus de 110 comités de quartier et plus du double en association socioculturelle,  sportive et autre, constituant, le tissu associatif de la ville..

GEDSC DIGITAL CAMERACependant en réfléchissant wilaya, le mouvement associatif se chiffre à plus de 1600  associations à travers toute les communes de la wilaya et cette frange  fait également parti  et ne doit aucunement être déconsidérés. De par ce fait, l’ensemble des participants à cette fructueuse rencontre, ont  décidés de porter à la connaissance de qui de droit, cette préoccupation, pour ne pas entacher les rapports par ces  interventions  de coulisses basées non pas sur l’intérêt général de la ville et de la wilaya, mais sur des intérêts personnels, ou l’opportunisme risque de  trouver  son compte. …Aussi à partir de la tribune de cette rencontre, il a été décidé de rappeler que la ville et la wilaya sont l’affaire de tous les bel abbésiens de bonne volonté et  d’inviter Mr le P/APC  à reconnaitre l’ensemble des associations qui œuvrent en faisant  un « appel à la société civile ». Egalement un projet dans ce sens sera présenté aux représentants des associations présentes  et celles qui suivraient le mouvement dans son objectif de réflexion général, de la constitution d’une structure autonome de consultation  que rana ahna   reproposerait, pour  son  adoption, lors de  la prochaine réunion hebdomadaire du réseau.

Nous signalerons qu’au  cours de cette même assise, l’esprit du groupe « Rana Ahna Sidi bel abbès. », GEDSC DIGITAL CAMERAavait toujours son sens de la “mobilisation citoyenne pour la ville de Sidi bel abbès“…Ce groupe de réflexion de la société civile,  « Rana Ahna » rappelle à toutes les énergies organisées ou non, les personnalités (intellectuels, journalistes, femmes, jeunes, étudiants), qui veulent se joindre à ce projet  qu’ils seraient les bienvenues….Il est indispensable de veiller à se que l’on n’implose pas le mouvement, parce que l’arsenal de subterfuges  employé et déployé par certain, peut nuire au projet. Toutes les astuces sont bonnes, du clonage, de la diabolisation et du redressement, sont des moyens qui doivent mettre en  état de veille et être pris avec des pincettes.

K.Benkhelouf

4 thoughts on “Concertation du réseau associatif “Rana ahna Sidi bel abbès” !

  1. les association tea cartonne ” sous les effet de théorie de pave-love ” la cloche c’est A P C la suite vous connaissez Allah yehdikom ya cheab

  2. Quand il va se terminer se carnaval fi dachera je pense que boumelik bombardier va finir en prison ou a l’asile psychiatrique incheallah

  3. Bonjour monsieur Benkhelouf.
    Les associations sont triées à la convenance de la partie qui les a réunies.”Les élus” eux aussi ont été triés par l’administration. In Challah pour la deuxième république pour mettre fin à la médiocrité.

  4. « La constitution d’un comité de consultation de la ville. » ???!!!! Tiens, tiens, et qui a dit que les zélus étaient bébêtes……surtout, lorsqu’il s’agit de se teindre une façade et trouver une bonne couverture complice, de leur médiocrité, leur incompétence et leur magouille………en échange certains quartiers vont bénéficier de plus de « soins » que d’autres……. Histoire aussi, de briser l’élan et la solidarité des associations, disperser leurs efforts et surtout museler leurs « grosses gueules » pour dire que tout marche comme sur des roulettes,… …et si vous nous ne croyez pas, demandez au comité de consultation de la ville…. !!!! Hé le débat sera clos….!!!

    On aimerait bien connaître, la fonction, la formation et de quels quartiers sont ces “présidents”……… on saura sûrement, pourquoi ils ont été ciblés, et surtout une idée sur ce qui se trame sur et sous la table ovale….

    Certains vont chanter “Frère Jaques dormez vous”, oui nous dormirons…….. les autres “Ainsi font font les petites marionnettes” pour ensuite reprendre tous en chœur “Sur le pont de la Mekerra on y danse tous en rond’’ et terminer enfin par “Alouette gentille Alouette, Alouette Alouette, je te plumerai.’”

    Alors au ‘Reste’ de chanter ‘’Rahna Ahna wa Denia Mazalha Touila’’…..c’est une chanson de M. Lamari, je crois….!!!

Comments are closed.