Des dizaines de citoyens à la daïra de sidi Lahcen, à quelques encablures du chef lieu de la wilaya, sont en colère contre la lenteur de la commission chargée de délivrer les attestations de conformité de leurs logements au niveau de la daïra. Certains se prononcent pour un sit-in de protestation qu’ils tiennent à observer devant le siège de la daïra pour dénoncer ces lenteurs bureaucratiques, qualifiées de suffocantes, qui entravent à la régularisation de situations de logements.

Certains témoignent avoir déposé leurs dossiers depuis le mois de février et mars 2021, cumulant ainsi une durée d’une année, alors que l’on peut lire explicitement sur le site officiel du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville, que le certificat de conformité est délivrée dans un délai de vingt-trois (15+8) jours, à partir de la date de sortie, si le procès verbal de récolement a conclu la conformité des ouvrages achevés. Il est à noter que certains logements sont construits depuis plus de 10 ans.

Les protestataires, de toutes les communes, douars et fermes de la daïra de sidi Lahcen, interpellent le wali pour intervenir en urgence dans leur cas, devenu un handicap bureaucratique sérieux à la régularisation administrative de leur construction, sachant que ce document, étant obligatoire pour l’établissement du titre de propriété de la construction réalisée, est une pièce nécessaire aux notaires, légalement habilités, pour procéder à l’écriture des titres de propriété à leurs bénéficiaires qui attendent, depuis des durées inimaginables.

Djillali Toumi