A l’instar des autres pays du monde, l’Algérie a célébré la journée mondiale de la protection civile, qui coïncide avec chaque 1er mars de chaque année. La ville de sidi bel abbés a de son coté participé à cette événement, déroulé à l’enceinte de l’unité principale de la protection civile sise à Hai Boumelik.

Le slogan choisi pour cette année, par l’assemblée exécutive de l’organisation mondiale de la protection civile est centré sur la gestion des crises et des catastrophes «  la protection civile et la gestion des de victimes de catastrophes et crises, et rôle des volontaires et lutte contre les maladies ». L’événement a compris plusieurs activités, notamment des portes ouvertes à travers toutes les unités de la wilaya, afin de mettre en exergue le rôle important de la protection civile dans la vie sociale et environnementale dans la gestion des différentes catastrophes.

Elle a prévu aussi, à cet effet, des expositions de matériel réservé aux interventions, des photos d’exercice et  des statistiques sur différentes activité. Elle a organisé des opérations de sauvetage, de secours et extinction de différents types de feux, afin de mettre en évidence son rôle majeur dans la prévention et la sensibilisation dans le but d’inculquer une culture de prévention au milieu sociale, en ciblant toutes les différentes couches de la société et favorisant les élevées des établissement scolaires et centres de formation professionnelles, afin de mieux encadrer les générations futur.

La journée a été, par ailleurs, une occasion de mettre en évidence les différentes activités de cet établissement qui caractérise toutes les valeurs humaines et sécuritaires, par un bilan annuel de 2022, aussi riche qu’éprouvant, enregistrant un totale de 26.732 interventions, dont 20.782 qui concerne le secours et l’évacuation, 947 relatives à la circulation, qui ont causé 1.230 blessés et 46 morts, 1.220 relatives aux différents incendies et 3.783 autres opérations.

Djillali Toumi